Comment brancher votre chauffe-eau thermodynamique (CET) ?


D’abord, une fois que vous connaissez le fonctionnement d'un CET, vous devez savoir que vous pouvez faire les travaux vous-même. Par contre, comme l’installation ne sera pas faite par un artisan RGE, vous devrez faire une croix sur les aides.


Mais, avant de l'installer, il est important de connaître et de respecter certaines règles.


Justement, dans ce guide, je vous dis tout ce qu’il faut savoir sur l’installation électrique d’un CET :

  • Les étapes préalables
  • Les précautions à prendre
  • Le raccordement
  • Le matériel nécessaire
  • Le choix du disjoncteur


Allez, rentrons tout de suite dans le vif du sujet.


Le principe du branchement électrique d’un chauffe-eau


Commençons par une bonne nouvelle. Le raccordement d’un chauffe-eau thermodynamique est le même que pour un ballon classique.


Seule différence, il n’y a pas besoin d'installer un contacteur heure pleines/heures creuses. 


Eh oui, votre cumulus doit fonctionner en permanence. Si vous avez des plages horaires tarifaires, il en bénéficiera automatiquement.


Précision importante, la jonction est la dernière étape de la mise en place d’un chauffe-eau thermodynamique dans votre maison.


Pour votre sécurité, vous devez avoir exécuté toutes les autres étapes avant.


Pensez donc à :

   

  • Mettre en place le chauffe-eau dans votre pièce, 
  • Installer le gainage d’entrée et de sortie d’air,
  • Connecter l’eau chaude et l’eau froide,
  • Mettre en place les sécurités,
  • Faire l’aménagement hydraulique.


Les précautions à prendre avant de réaliser l’opération


Il est important de commencer par 3 précisions importantes :


  • Votre aménagement électrique doit absolument être réalisé à partir des exigences de la norme NF C 15-100. Une norme technique qui permet d’assurer votre sécurité et celle de vos biens.
  • Votre chauffe-eau thermodynamique doit aussi avoir une alimentation spécifique. Autrement dit, il ne faut jamais raccorder votre appareil à un circuit électrique qui alimente déjà un autre appareil.
  • Enfin, pensez évidemment à couper le courant pendant les travaux. 


Les étapes de l’installation électrique d’un chauffe-eau thermodynamique


Voyons maintenant à quoi doit ressembler le raccordement au circuit électrique de votre système :   


Schéma explicatif d'un raccordement électrique de chauffe-eau thermodynamique.
Schéma raccordement électrique d'un chauffe-eau thermodynamique

       

Sur mon schéma, vous remarquerez que :


  • Vous devez raccorder directement votre ballon au réseau général via le compteur électrique de votre habitation. Vous devrez aussi rajouter un disjoncteur d’abonné à ce compteur.
  • Votre installation doit comporter un disjoncteur thermique relié à un interrupteur différentiel.
  • Enfin, comme pour tous les appareils électriques, vous devez obligatoirement raccorder votre cumulus à la terre.
  • Retenez également que votre chauffe-eau thermodynamique doit absolument être mis en eau avant la jonction électrique définitive.


Matériel et outils nécessaires au branchement de votre chauffe-eau


Évidemment, pour réaliser ce raccordement, vous devez disposer d’un minimum de matériel et d’outils. Je vous ai donc fait une petite liste de ce que doit contenir votre caisse à outil d’électricien :


  • Un ensemble de tournevis plats et cruciformes à manche isolé,
  • Un jeu de pinces (coupante, à dénuder, à bec étroit, etc.) à manche isolé,
  • Un VAT (vérificateur d’absence de tension),
  • Une pince ampèremétrique,
  • Un multimètre,


N’oubliez pas non plus votre couteau d’électricien, à dégainer, un mètre, un crayon, un feutre, un niveau à bulle et une scie à métaux.


D’ailleurs, si vous avez des questions sur ce que je viens de vous expliquer, n’hésitez pas à me les poser en commentaire. Je me ferai un plaisir de vous aider.


Pour garantir le bon fonctionnement de ce branchement, un élément essentiel ne doit pas être oublié. Je vous en parle tout de suite.


Choisir un disjoncteur pour son ballon


La sécurité de votre appareil est une priorité absolue. 


Chaque année en France, il y a plus de 50 000 incendies d'origine électrique. 


C’est pourquoi la mise en place d’un disjoncteur est obligatoire. 


De quoi parle-t-on ? Un disjoncteur est tout simplement un interrupteur électrique. Dans les conditions normales, il laisse circuler le courant électrique. 


En revanche, il le coupe immédiatement en cas d’anomalie afin d’éviter l’échauffement des câbles.


Pourquoi choisir le bon disjoncteur est-il important ?

 

D’abord, il est important de tenir compte de la puissance de votre chauffe-eau thermodynamique.


Pour faire plus simple, sachez que l’intensité d’un disjoncteur est exprimée en Ampères. Les disjoncteurs standards vont de 10 à 32 A


Je dois aussi vous préciser que l’épaisseur du câble associé au disjoncteur est aussi très importante à prendre en compte. Celle-ci va de 1,2 à 6 mm2.


Quels ampérages choisir ?


Pour un système de puissance moyenne, la norme NF C 15-100 préconise :


  • Un disjoncteur de 20 A. 


Attention, le fil conducteur associé doit être de 2,5 mm2


Vous devez aussi prévoir :


  • Un disjoncteur thermique de 20 A 
  • Un interrupteur différentiel de 40 A


Vous pouvez voir tout ça sur le schéma que je vous ai mis plus haut. 


Voilà, vous savez maintenant comment se déroule le branchement de votre ballon thermodynamique. Faisons un point pour ne rien oublier.

Branchement électrique d’un chauffe-eau thermodynamique, en résumé


Je vous ai fait un petit topo de ce qu’il faut retenir de ce guide pratique :


  • Le branchement électrique d’un chauffe-eau thermodynamique est le même que pour un ballon classique. 
  • Pas besoin d'installer un contacteur heure pleines/heures creuses. 
  • Le branchement électrique est la dernière étape de la mise en place du chauffe-eau dans votre maison.
  • Votre installation doit respecter la norme NF C 15-100. 
  • Votre cumulus doit avoir une alimentation spécifique. 
  • Votre chauffe-eau thermodynamique doit être raccordée à la terre.


Votre installation doit posséder :

- Un disjoncteur d’abonné (20 A),

- Un disjoncteur thermique (40 A), 

- Un interrupteur différentiel (20 A).  


Le fil conducteur associé doit être de 2,5 mm2. 


Ça y est, le guide touche à sa fin. 


J’espère vous avoir aidé sur le branchement de votre cumulus.


Si vous avez des questions, posez-les moi juste en dessous dans les commentaires. Je vous répondrai aussi vite que possible.

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.