Prime à l’autoconsommation : comment ça fonctionne ?

Pour encourager la transition énergétique, l’État a mis en place une prime dédiée à l’autoconsommation photovoltaïque.

Pour m’assurer que tout est très clair pour vous, je me permets de vous faire un rapide rappel sur ce qu’est l’autoconsommation.

L’autoconsommation, c’est le fait de consommer directement l’énergie produite par vos panneaux photovoltaïques pour alimenter votre maison en courant électrique.

En France, les installations solaires qui permettent l’autoconsommation sont éligibles à une prime à l’investissement.

C’est une aide de l’État dégressive et variable en fonction de la puissance de votre installation. Je vous donne tout de suite les montants.

Quel est le montant de la prime à l’autoconsommation ?

L’aide de l’État est répartie sur les 5 premières années de fonctionnement de vos panneaux solaires.

Je vous ai préparé un tableau pour que vous puissiez voir à quel montant ça correspond :

Maintenant qu’on a vu ensemble à combien s’élevait cette prime, je vous propose de découvrir comment vous pouvez l’obtenir.

Comment obtenir la prime à l’autoconsommation ?

Si vous vous demandez quelles sont les démarches à faire pour obtenir la prime à l’autoconsommation, je vous rassure, c’est très simple.

Ça se fait automatiquement quand votre raccordement au réseau est enregistré par le gestionnaire du réseau électrique.

Votre contrat de vente est conclu pour 20 ans avec EDF Obligation d’Achat (OA).
C’est ça qui conditionne le versement de la prime autoconsommation.

Comme je vous l’ai dit plus tôt, vous toucherez un cinquième du montant total de votre prime par an, sur cinq années consécutives.

Quelles sont les conditions d’attribution ?

Les conditions d’attribution de la prime à l’autoconsommation photovoltaïque sont définies depuis 2017. Pour l’obtenir, vous devez :

  • Faire appel à un installateur photovoltaïque qui dispose des qualifications nécessaires. Il doit être certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour l’installation de vos panneaux.
  • Vous devez installer vos panneaux sur la toiture de votre maison. Les panneaux installés au sol ne sont pas éligibles à la prime à l’autoconsommation.

Installer une centrale solaire d’une puissance inférieure à 100 kWc. Au-delà, la prime à l’autoconsommation photovoltaïque ne pourra pas vous être versée.

La prime à l'autoconsommation s'obtient lorsque les 3 conditions d'attribution sont obtenues.
Pour bénéficier de la prime à l’autoconsommation, votre installation doit respecter les 3 conditions d’attribution

Si vous remplissez toutes ces conditions, tous les feux sont au vert pour vous.

Vous remarquerez donc qu’il n’y a aucune condition de revenus pour toucher cette aide de l’État, tous les français y ont le droit.

Je ne vous ai parlé de cette aide que pour les particuliers, mais sachez tout de même que le plan solaire 2021 d’Elisabeth Borne a aussi changé la donne pour les professionnels et les agriculteurs. Le seuil au-delà duquel un appel d’offre est obligatoire a été augmenté pour faciliter la réalisation des projets de transition énergétique.

Maintenant que vous savez tout sur la prime à l’autoconsommation, j’aimerais qu’on se concentre sur l’autoconsommation et les différentes options qui s’offrent à vous.

Autoconsommation : quelles options ?

Vous voulez installer des panneaux solaires en autoconsommation ? Sachez que vous avez plusieurs possibilités. Vous pouvez vendre le surplus d’électricité produite ou bien consommer toute votre production. On voit ça tout de suite.

Autoconsommation avec vente de surplus

Si vous choisissez l’autoconsommation avec vente de surplus, bonne nouvelle : vous êtes éligible à la prime à l’autoconsommation.

Elle est conditionnée au fait que vous soyez sous contrat avec EDF Obligation d’Achat (OA) comme je vous l’ai déjà précisé un peu plus tôt dans ce guide.

Mais ce n’est pas la seule option qui s’offre à vous, vous pouvez aussi choisir l’autoconsommation totale. On en parle tout de suite.

Autoconsommation totale

Si vous ne souhaitez pas revendre votre surplus au réseau national, vous pouvez opter pour l’autoconsommation totale. C’est tout à fait possible, mais attention aux inconvénients.

D’abord, vous devez limiter la quantité injectée sur le réseau national grâce à des onduleurs spéciaux. Sachez que vous avez aussi la possibilité d’installer des batteries pour stocker votre surplus. Cette solution est encore un peu coûteuse alors je vous conseille d’attendre un peu avant d’en installer.

J’en profite pour vous dire que j’ai écrit un petit contenu qui vous résume tout ce que vous devez savoir sur les batteries. Vous pouvez le télécharger en cliquant ici.

Ce que vous devez surtout prendre en compte, c’est que vous ne serez pas éligible à la prime autoconsommation. C’est donc une solution qui selon moi est moins avantageuse.

Comme promis, je reviens maintenant sur les contrats d’EDF OA dans le cadre de l’autoconsommation avec revente.

L’obligation d’achat

Commençons par le plus intéressant, le système d’obligation d’achat vous permet d’avoir un revenu supplémentaire sans rien faire grâce à votre production d’énergie verte.

Pour ça il suffit d’injecter votre production dans le réseau duquel vous dépendez, et de la vendre à un prix fixe.

Le prix de revente de votre électricité est différent si vous revendez le surplus ou la totalité de votre production. Les tarifs sont réévalués et fixés par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) chaque trimestre.

Dans le cadre de la prime autoconsommation, ce qui nous intéresse c’est le rachat du surplus. En voici les tarifs actuels :

Quelle que soit l’option d’autoconsommation qui vous convient, vous devez déterminer le type d’installation dont vous avez besoin. Je vous donne tout de suite quelques clés pour faire le bon choix.

Quelle installation pour la prime autoconsommation ?

La prime qui vous est versée dépend de la puissance des panneaux solaires que vous allez installer. Voyons ça de plus près.

La puissance de panneaux solaires à installer

Pour vous aider à déterminer la puissance dont vous avez besoin, je vous donne plusieurs exemples d’utilisation :

Le prix des installations solaires

Si vous consultez ce guide sur la prime autoconsommation, j’imagine que le prix de votre installation est un facteur déterminant. C’est tout à fait normal et c’est même indispensable pour estimer la rentabilité de vos panneaux solaires.

Sans plus attendre, je vous propose de voir quels sont les tarifs à ne pas dépasser pour votre installation.

Les aides de l'État sont déduites des prix affichés. Ce tableau vous indique le prix à ne pas dépasser pour une installation, en fonction de sa puissance et les prix pratiqués chez Nouvel’R Énergie pour du matériel d’entrée de gamme sans option, main-d’œuvre et démarches administratives incluses.

Ces tarifs ne servent qu’à vous faire une petite idée. Ils peuvent évoluer selon le type de panneaux et d’onduleurs que vous souhaitez utiliser.

Si vous voulez aller un peu plus loin et calculer le prix de votre projet, je vous conseille d’utiliser le simulateur Nouvel’R Énergie en cliquant ici. Ça ne prend que quelques minutes.

J’ai maintenant une bonne nouvelle à vous annoncer. La prime à l’autoconsommation n’est pas la seule aide disponible pour vous aider à installer des panneaux solaires. Je vous présente tout de suite toutes les autres subventions photovoltaïques disponibles.

Les subventions de l’ANAH

L’ANAH c’est l’Agence Nationale de l’Habitat. Son but est de faciliter les travaux de rénovation et de transition énergétique pour les habitations individuelles.

Elle vous propose donc un certain nombre d’aides, notamment pour l’investissement photovoltaïque. Parmi les aides les plus connues délivrées par l’ANAH, il y a Ma Prime Rénov’, qui est assez avantageuse.

Vous retrouverez de nombreuses informations sur le site officiel de l’ANAH. Et si jamais il vous reste des questions, n’hésitez surtout pas à m’en faire part dans les commentaires. J’y réponds en quelques minutes.

Les aides locales pour installer des capteurs solaires

Certaines régions françaises encouragent le passage à l’énergie solaire. Vous êtes peut-être éligible à des aides locales.

Elles sont parfois cumulables avec les aides de l’État.

Les aides locales pour installer des capteurs solaires dépendent d'où vous vivez.
Les aides locales dépendent d’où vous habitez.

Pour savoir ce que met en place votre collectivité territoriale, vous pouvez contacter :

  • Votre conseil général
  • Votre conseil régional
  • Votre mairie

La réduction de la TVA

Si la puissance totale de votre installation photovoltaïque est inférieure ou égale à 3 kWc et qu’elle est reliée au réseau national, vous êtes éligible à une réduction sur la TVA à l’achat de vos équipements.

Si votre projet d’installation remplit ces deux conditions, la TVA appliquée sur votre équipement ne sera que de 10% (au lieu de 20%).

Ce tableau pourra peut-être vous aider à y voir plus clair :

Si vous avez des questions sur ces modes de financement, n’hésitez pas à me les poser en commentaire.

Conclusion sur la Prime à l’autoconsommation

Ce guide sur la prime à l’autoconsommation touche à sa fin, voilà ce que vous devez retenir en priorité :

  • La prime à l’autoconsommation photovoltaïque délivrée par l’État est très avantageuse.
  • Elle vous sera versée sur une durée de 5 ans, directement par EDF Obligation d’Achat.
  • Cette aide n’est pas la seule à prendre en compte dans votre projet d’installation photovoltaïque.

Vous avez des questions sur ce guide, sur l’étude de la rentabilité de votre installation ou les aides auxquelles vous pouvez prétendre ?

Vous pouvez me les poser dans les commentaires je me ferai un plaisir de vous renseigner.

Évaluez notre guide

2.5
/5
2
vote(s)
Merci !
Rafraîchir
Oops! Something went wrong. Check all fields.