Quel est le prix d’une installation solaire en 2021 ?


Le prix d’une installation panneaux solaires peut très vite varier. En fait, tout va dépendre de votre projet. Vous pouvez très bien poser un kit de 3 kilowatts crêtes pour moins de 3 000 €. Vous pouvez aussi passer par des pros, et avoir la même puissance pour 7 000 €.

Bien sûr je ne vais pas vous laisser dans le flou. Je vous ai préparé trois tableaux récapitulatifs pour les trois types d’installation les plus vendus.


Quel est le prix d’une installation photovoltaïque en autoconsommation ?


Petit rappel : l’autoconsommation c’est quand vous consommez l’électricité produite par vos capteurs solaires chez vous. Dans ce cas, l’installation doit être posée par un professionnel.

Si vous voulez consommer votre propre énergie plutôt que celle d’EDF voici ce qu’il faudra payer :


Je vous ai donné les chiffres à ne pas dépasser parce que les prix des panneaux photovoltaïques varient d’une entreprise à l’autre.

Vous remarquerez que la puissance détermine en grande partie le coût de l’installation. Si jamais vous ne savez pas combien de kilowatts crêtes (kWc) installer chez vous, vous pouvez faire une simulation en ligne.

Par contre si vous voulez installer des panneaux pour vendre votre électricité, les prix ne sont plus les mêmes.


Quel est le prix d’une installation photovoltaïque en revente totale ?


Cette fois vous ne consommez pas la production de vos panneaux, vous la vendez à un fournisseur d’électricité. Du coup vous ne touchez pas la prime à l’autoconsommation (on en reparle plus bas), ce qui fait gonfler les tarifs :



Cette option est de moins en moins choisie, les tarifs de vente sont de moins en moins intéressants. On en parle un plus bas dans ce guide, avant je vous donne les tarifs des kits solaires.


Quel est le prix d’un kit solaire ?


Ici on parle d’une installation que vous faites vous-même. Vous pouvez poser vos modules en toiture ou sur le sol, du coup vous ne payez pas la main-d’œuvre.

Voici les tarifs pour la puissance la plus posée (3 kWc) :

En kit, on installe rarement plus que 3 kilowatts crêtes, mais vous pouvez bien sûr poser une plus grosse puissance.

Attention avec cette option vous faites une croix sur les subventions de l’État. Vous faites également une croix sur les assurances des artisans professionnels (assurance décennale, biennale, parfait achèvement, reprise de chantier... ).

Il faut donc bien réfléchir avant de se lancer. Pour que ce soit plus concret, on va chiffrer ensemble les montants que vous pouvez toucher avec l’État. Ça va vous aider à trancher entre une installation posée par des pros ou par vous-même.

Quel est le montant des aides de l’État pour installer des panneaux solaires ?

Moins cher vous aller payer votre installation, plus vite elle sera rentabilisée.

C’est donc super important de se pencher sur les différentes subventions versées par l’État. Si vous demandez toutes celles auxquelles vous avez le droit, vous avez déjà financé une bonne partie de votre projet.

Un taux de TVA réduit


Le fameux taux des 20% ne s’applique pas pour tous les équipements solaires. Vous pouvez bénéficier d’un taux réduit en fonction de votre installation. Et ça, ça fait une belle différence sur le coût total.

Voici les taux de TVA qui se pratiquent sur le marché :


Vous avez dû remarquer qu’au-delà de 3 kWc le taux réduit ne s’applique plus. Il faut donc bien choisir la puissance en fonction de vos besoins mais aussi en fonction de votre budget. Si vous avez besoin de conseils vous pouvez cliquer ici pour en discuter avec l’un de nos conseillers.


Le crédit d’impôt ou CITE


On le voit écrit partout, pourtant le crédit d’impôt (ou CITE) disparaît dès début 2021. Il est remplacé par la prime rénov’. Ce qui change, c’est que la prime rénov est accordée à tout le monde. Sans condition de ressource.

Bon bien sûr vous n’avez pas les mêmes montants en fonction de vos revenus.


MaPrimeRenov’


Cette aide est versée si vous installez une solution de chauffage économe. Du coup on peut la demander pour les panneaux solaires thermiques ou hybrides.

Les montants alloués dépendent de 4 barèmes : 

Bleu : les foyers les plus aisés. Jaune pour les foyers un plus modestes, et ainsi de suite jusqu’à violet et rose.

Je vous laisse jeter un œil aux montants : 

Voici les plafonds si vous habitez en région Île de France :


Si vous êtes hors région Île de France : 


La prime à l’autoconsommation et la vente de surplus


On a déjà vu ça plus haut. Si vous voulez consommer l’électricité de vos panneaux dans votre maison, vous faites de l’autoconsommation. Dans ce cas vous avez le droit à une prime. Elle se calcule en fonction de la puissance installée et elle est versée sur 5 ans.

Voici les montants :


Très souvent c’est difficile de consommer la totalité de l’électricité que produisent les panneaux. Pour ne pas gâcher l’énergie que vous n’avez pas utilisée vous pouvez la vendre.

Tous les kWh non consommés vous sont achetés par EDF (ou par une autre entreprise de distribution).


Voici les tarifs :


C’est ce qu’on appelle la vente de surplus.

Vous pouvez aussi vendre toute votre électricité, dans ce cas les tarifs ne sont pas les mêmes.


Les tarifs de rachat de l’électricité photovoltaïque

Au début, l’État avait mis en place des tarifs de rachat élevés. Le but étant de pousser les particuliers à installer des capteurs photovoltaïques sur leur toit. Aujourd’hui les installations sont plus accessibles et les particuliers plus engagés dans la transition énergétique.

Du coup les tarifs de rachat ont baissé, les voici :


Pour vous donner une idée, en 2011 on pouvait facilement avoir un tarif de rachat à 0,46 €.

L’éco-prêt ou éco-PTZ 

L’éco-prêt, c’est un emprunt que vous faites sans rembourser d’intérêt. C’est l’État qui rembourse à votre place. 

Pour y avoir le droit il faut que la banque qui vous prête de l’argent ait signé une convention avec l’État. Vous pouvez me donner le nom de votre organisme en commentaire, je vous dirai s’il fait partie des accrédités.

Je vous laisse jeter un œil aux montants :

Attention cette aide n’est pas disponible pour le photovoltaïque. Il faut installer des panneaux hybrides ou thermiques pour y avoir accès.

Les aides locales

Certaines collectivités soutiennent la pose de capteurs solaires.

Par exemple, à Bordeaux la Métropole participe au financement à hauteur de 20% du montant en TTC. La limite est de 1 000 €, ce qui n’est pas négligeable. 

À Royan, vous pouvez bénéficier de 500 € pour installer un chauffe-eau solaire individuel. À Besançon cette aide varie entre 300 et 400 €.

En bref les subventions sont toutes différentes, je vous conseille de vous rapprocher de votre mairie. Ça peut réellement faire la différence sur votre devis. 

 

À quelles conditions peut-on toucher les aides de l’État ?


Pour toutes les toucher, il faut remplir certaines conditions. 

Ce sont les deux conditions à remplir obligatoirement. Pour certaines, il y a des conditions plus particulières. Si vous voulez en savoir plus je vous ai tout récapitulé dans un petit contenu téléchargeable. Vous pouvez le lire en cliquant ici.

D’ailleurs je vous ai même préparé un petit tableau récapitulatif. Comme ça, vous aurez bien toutes les possibilités en tête.


Tableau récapitulatif des aides pour l’énergie solaire


Pour ce qui est du cumul, ça dépend aussi de votre projet. Ce que je vous propose c’est de me détailler votre situation en commentaire. Je vous donnerai toutes les subventions auxquelles vous êtes éligible et lesquelles sont cumulables.

En tout cas, avec ces subventions un projet d’autoconsommation bien dimensionné est rapidement rentable.

En revanche si vous êtes intéressé(e) par la revente c’est une autre histoire.


Est-il rentable de revendre son courant à EDF ?


Je le répète encore une fois au cas où : en revente totale vous ne consommez pas directement le courant que vous produisez. Tout est vendu à EDF.

Je vous l’ai déjà dit plus haut, les tarifs de rachat sont beaucoup moins avantageux qu’avant. Mais on peut encore être rentable en revente, à deux conditions : 

  • Vous disposez d’une très grande surface pour installer une grosse puissance
  • Vous êtes sobre énergétiquement, ou vous posez l’installation sur une résidence secondaire.

Avec ces deux critères réunis, pourquoi pas faire de la revente. Par contre si vous ne les réunissez pas je vous déconseille ce projet.

Petit aparté pour celles et ceux qui sont bien renseigné(e)s sur le sujet : l’intégration au bâti n’est plus obligatoire. 

Ça veut dire que vous n’êtes plus obligé(e) d’enlever vos tuiles pour poser vos capteurs si vous voulez revendre.


Revendre son courant à EDF pour être rentable est possible à deux conditions.
Voici à quoi ressemble une intégration au bâti


Comme je le disais, si votre profil ne correspond pas à la vente totale, l’autoconsommation partielle est parfaite pour vous. C’est même le mode de consommation le plus rentable aujourd’hui.


Comment calculer la rentabilité d’une installation solaire en autoconsommation ?

Cette fois on va parler autoconsommation. Pour calculer la rentabilité ici, il faut estimer les économies que vous allez réaliser.


Comment estimer les économies à faire avec des panneaux photovoltaïques ?


C’est très simple, il suffit de tenir compte de l’augmentation du prix de l’énergie. Pour vous donner une idée très concrète, le tarif de l’électricité a augmenté de 50% en 10 ans.

Ça veut dire qu’en 2010 un ménage qui se chauffait à l’électricité payait à peu près 1 020 € de facture. En 2020 il payait 1 522 € ce qui fait une hausse de plus de 49%. 

C’est l’UFC Que choisir qui a mené cette étude sur les hausses tarifaires.

Pour rattacher ça à la rentabilité de votre installation c’est très simple. Imaginons que vous installez 3 kWc sur un toit exposé plein sud à Nantes.

Vous allez produire 3 417 kWh dans l’année. Si vous consommez 50% de cette électricité vous utilisez 1 708,5 kWh d’électricité non publique (que vous n’achetez pas à EDF).

Avec la vente de surplus vous gagnez 170,85 € sur l’année (c’est toujours ça de pris).

Sur une facture annuelle vous pouvez donc enlever 1 708,5 kWh à payer. Ce qui fait à peu près 302 € d’économisés.

C’est déjà pas mal mais vous pouvez économiser plus et ce très rapidement.


Comment rentabiliser rapidement l’achat de panneaux solaires ?


Dans un premier temps vous devez payer la somme juste.

Pour ça rien de plus facile : il vous faut une installation adaptée à vos besoins. Surdimensionnée, vous allez gâcher de la production, sous-dimensionnée, vous allez minimiser vos économies.

Et d’ailleurs si vous voulez faire une étude de rentabilité, ne vous privez pas c’est gratuit. C’est un service offert et qui n’est pas engageant, ça permet de se projeter un peu plus. Vous pouvez cliquer ici si ça vous tente.

Ensuite, ce qu’il faut faire, c’est utiliser le maximum de votre énergie solaire à la place de l’électricité publique.

Changez vos habitudes de consommation : les heures creuses sont maintenant vos heures pleines. Faites fonctionner vos appareils énergivores en pleine journée quand il y a du soleil.

Vous pouvez par exemple programmer vos machines à laver, lave-vaisselle, sèche-linge pour fonctionner à 14h.

Je vous ai donné les infos les plus importantes mais il existe d’autres astuces pour maximiser sa consommation d’électricité solaire. Je vous les ai récapitulées dans un mini-guide rapide à lire. Si ça vous tente vous pouvez cliquer ici pour le consulter.

Maintenant on en revient au coût. Vous avez les chiffres principaux mais je ne vous cache pas qu’il y a quelques à-côtés… Vous allez voir, ce n’est rien de très contraignant.


Quelles sont les dépenses liées aux panneaux solaires ?

Votre installation en elle-même n’est pas coûteuse à entretenir. 

Les matériaux photovoltaïques sont aujourd’hui très fiables et robustes. Dans un panneau solaire aucune pièce n’est motorisée, il y a peu de chance pour qu’il tombe en panne.

Par contre votre onduleur, lui, va demander plus d’attention. Il faut aussi prendre en compte les différentes taxes à payer (c’est un mot qui fait peur mais vous allez voir qu’on s’en sort pour pas grand-chose).

Quel est le coût d’entretien pour un onduleur solaire ?

Ce n’est un secret pour personne, l’onduleur est la pièce la plus fragile de l’installation. Ce petit boîtier permet de convertir le courant continu (produit par les panneaux) en courant alternatif (celui qu’on utilise dans la maison). 

Pour changer la nature du courant c’est tout un assemblage électronique qui est nécessaire. Comme ce boîtier est fait de plusieurs composants fragiles, il est plus susceptible de tomber en panne.

Sa durée de vie est comprise entre 8 et 10 ans. Vous pouvez donc compter au minimum un remplacement, sachez que cela peut-être prit en charge par les assurances. Sans prise en charge, un remplacement coûte entre 1 600 et 2 000 € (pour du  3 kWc).

Petit aparté : ceci est vrai pour les appareils centralisés. Un micro-onduleur, par contre, a une durée de vie de 25 ans. Si jamais vous avez besoin d’aide pour en choisir un vous pouvez cliquer ici. J’ai répertorié tous les modèles avec leur prix.

Prix de la taxe d’utilisation du réseau

Que vous soyez en vente totale ou juste de surplus il faut payer le TURPE (Tarif d’Utilisation des Réseaux publics d’Électricité).

En fait, Enedis vous facture l’utilisation de son réseau.

Le TURPE pour 2021 s’élève à :

Le tarif que vous devez payer est annuel. Ça reste donc une dépense correcte.

Quel est le montant des impôts ?

Je vous rassure tout de suite, tous les producteurs d’énergie solaire ne paient pas tous des impôts. 

Que vous soyez en revente ou en autoconsommation, si votre puissance est égale ou inférieure à 3 kilowatts crêtes vous ne payez rien.

Par contre, il faut remplir deux conditions :

  1. Vous ne devez pas être une entreprise ou une copropriété.
  2. Votre installation doit être reliée au réseau public d’électricité en 2 points de raccordement maximum. 

Si ce n’est pas assez clair on peut en discuter dans les commentaires. 

Pour une installation supérieure à 3 kWc et qui vous rapporte de l’argent c’est différent : 



En bref si votre installation vous rapporte 305 € ou moins, vous ne payez rien.

Quel est le prix d’un nettoyage de panneau solaire ?

Que les choses soient claires, la plupart du temps, il n’est pas nécessaire de nettoyer les panneaux solaires. Dans de rares cas comme les vents sableux dans le Sud, le pollen, la pollution extrême, c’est mieux d’en faire un. Mais normalement la pluie suffit.

Je vous le dis tout de suite, le coût d’un nettoyage ne sera pas rentabilisé par le gain de production. Le mieux, c’est donc de le faire vous-même.

Il vous faut un balai télescopique (un balai pour piscine par exemple) et de l’eau du robinet. N’utilisez pas de liquide vaisselle ou de détergent, ils peuvent laisser des traces. Je vous conseille d’utiliser simplement de l’eau.

Le prix d'un nettoyage de panneau solaire ne vos coûtera pas cher.

Pour nettoyer vos modules comme un pro vous pouvez suivre mon tuto. Je vous l’ai mis en pdf, vous pouvez cliquer ici pour le consulter.

Vous avez tous les coûts à prévoir, je vous ai fait un tableau pour récapituler tout ça.

Récapitulatif des coûts à prévoir pour une installation solaire

Finalement on s’en sort pas trop mal.

Maintenant il faut aussi éviter les surcoûts, ce serait dommage de payer plus cher que prévu.

Prix des panneaux solaire : les surcoûts à éviter

Certaines sociétés de crédit proposent des prêts à des taux exorbitants. Dans certains cas, ça rend l'investissement beaucoup moins intéressant.

À mon avis il ne faut pas dépasser un taux d’intérêt de 5 %.

Il est également préférable de se rapprocher d’un courtier ou de son banquier. Les organismes de crédit à la consommation pratiquent des tarifs bien plus élevés.

Vous pouvez aussi avoir droit à l’éco prêt à taux zéro. On en a parlé plus haut, ça vous donne accès à un prêt sans intérêt à rembourser.

Une autre chose très importante, il faut comparer plusieurs devis. Demandez en au moins deux. Vous pouvez commencer avec nous, cliquez ici et on vous appelle pour établir un devis (gratuit bien sûr).


Comment comparer les prix des panneaux solaires ?


Très souvent on ramène le tarif au m². Ce n’est pas vraiment une bonne pratique pour comparer deux offres. Tout simplement parce que la production d’un panneau peut varier d’un modèle à un autre.

Ce qu’il faut comparer c’est le tarif en fonction de la puissance proposée.

Je vous ai quand même répertorié les prix en fonction des m² si vous voulez avoir une idée.


Quel est le prix des panneaux solaires au m2 ?


Voici le prix d’un panneau solaire au m²



Si vous voulez un exemple plus concret, j’ai calculé des fourchettes de prix pour un logement de 100m².

Quel est le prix des panneaux solaires pour une maison de 100 m2 ?


Les prix des panneaux solaires pour une maison de 100 m2 environ (la puissance de l’installation de panneaux solaires dépend de vos consommations) :


Ces tarifs incluent la main-d’œuvre des installateurs. Si vous faites le choix d’installer vous-mêmes vos panneaux vous n’avez que le coût du matériel à compter. 

Quel est le prix du matériel photovoltaïque ?

C’est important d’avoir une idée du coût des différents composants. Comme ça, vous pouvez facilement vérifier un devis et ne pas payer trop cher.

Quel est le prix d’un onduleur photovoltaïque ?

Les tarifs varient en fonction de la puissance de l’installation et du mode de fonctionnement. Il y a deux modèles principaux : les onduleurs sous panneaux et les onduleurs dits “string”.

Voici les prix observés :


Ces chiffres s’entendent TTC et posé.


Le prix d'un onduleur photovoltaïque dépende de la puissance de l'installation.


La différence entre ces deux modèles est que les micros onduleurs sont fixés sous les panneaux. Il y en a plusieurs par installation, alors qu’il n’y en a qu’un seul onduleur string.


Le prix d'un onduleur photovoltaïque dépend du type choisi.

Je vous ai donné les chiffres des modèles les plus installés mais il en existe d’autres. On peut en discuter dans les commentaires si vous voulez le prix d’un onduleur spécifique.

Prix des batteries de stockage de l’énergie solaire

Le prix d’une batterie solaire dépend de sa technologie. Du coup j’ai comparé le coût de stockage pour 1 kWh ce sera plus parlant.

Coût d’installation des modules solaires


Le prix d’installation des panneaux solaires dépend de chaque entreprise. En moyenne, pour des techniciens titulaires de formations spécifiques (BR, qualiPV, travail en hauteur…) il faut compter entre 40 et 50 € de l’heure.

Il ne faut faire appelle qu’à des professionnels certifiés RGE. Sans cette mention l’État ne peut pas vous aider à financer votre projet.

Avant de résumer ce guide, j’aimerais faire un point sur les offres discount et les panneaux solaires “gratuits”.

Faut-il se méfier des panneaux solaires pas chers ?

On dit qu’on en a pour son argent. Pas d'exception dans le photovoltaïque. Si une entreprise vous propose des modules solaires low cost, cela cache sûrement quelque chose. Il existe effectivement certains panneaux solaires pas chers, il faut juste bien faire attention à ce qu'on vous présente.

Vérifiez les points suivants avant de signer afin de vous assurer que tout est en ordre :

  • Les qualifications des techniciens (qualipv, brevet électrique photovoltaïque, travail en hauteur…).
  • Les garanties des composants (onduleur, panneaux, kit de montage).
  • Les certifications européennes du matériel.
  • Les assurances RC pro et décennale à jour de l’installateur (demandez des documents de moins de trois mois).
  • Faire une recherche sur la santé financière de l’entreprise pour s’assurer qu’elle assumera ses garanties.
    En fait, si une entreprise affiche des tarifs bas il faut qu’elle puisse les justifier. On continue avec les panneaux dits “gratuits”.

Est-il possible d’avoir des panneaux solaires gratuits ?

Ces dernières années des publicités proposaient la pose de capteurs solaires presque gratuitement voir totalement gratuitement. Vous vous en doutez, il s’agit au mieux de publicité mensongère et au pire de tentative d'escroquerie.

Dans tous les cas fuyez les commerciaux qui vous font des promesses extraordinaires. Le photovoltaïque reste un investissement quoiqu’il arrive (un investissement rapidement rentabilisé, mais un investissement quand même).

Vous avez maintenant tous les chiffres les plus importants pour vous projeter. Je vous propose de récapituler les infos essentielles et ensuite de répondre aux questions qui restent peut-être en suspens. 


Conclusion sur le prix des panneaux solaires 

On reprend les chiffres clés pour une installation de 3 kWc : 

Si je peux vous donner un dernier conseil c’est de ne pas trop attendre.

La transition énergétique est bien lancée, ce qui nous laisse penser que l’État va donner de moins en moins d’argent. Les tarifs de rachat pour la vente totale ont déjà baissé. Ne tardez pas trop, avec toutes les subventions disponibles votre investissement sera vite rentabilisé.

Je vous laisse jeter un œil à la foire aux questions juste en dessous. J’aborde le prix d’une solution pour le chauffage solaire et d’autres points plus précis sur les kits solaires.


FAQ

Comment calculer le prix d’une installation photovoltaïque avec option chauffage ?


Pour maximiser vos économies vous avez peut-être songé à installer un chauffage écologique. C’est aussi possible avec les modules solaires dits “hybrides”.

Pour les systèmes hybrides :



Ce sont des prix moyens. Ils comprennent la main-d'œuvre, tous les composants (onduleur, structure, panneaux, quincaillerie) et les démarches administratives.

À mon avis, il n’est pas justifié de payer une installation de panneaux solaires hybrides au-delà de ces sommes.


Est-il plus rentable d’acheter un kit de panneau solaire ?

En installant vos modules solaires vous-même vous économisez le coût de la pose. Dans ce cas il ne faut compter que le prix du matériel. Je vous ai déjà donné les prix dans ce guide, on peut partir sur du 2 000 € pour un 3 kWc.

Par contre plus vous montez en puissance et moins l’écart entre le kit et la pose par un pro est important. Dites-vous bien aussi que vous faites une croix sur les assurances et sur les aides de l’État.

Il faut donc bien peser le pour et le contre.

Les panneaux solaires : un investissement durable

La pose de capteurs solaires est un investissement durable. Les panneaux photovoltaïques ont une durée de vie de plus de 30 ans et sont souvent garantis 25 ans. Cette longévité est due au fait qu'aucun mouvement de pièce n’est nécessaire à leur fonctionnement. Et ils sont conçus pour être extrêmement résistants aux aléas météorologiques. Une des premières installations photovoltaïques posée en 1982 produit encore 70 % de sa puissance initiale.


Comment vérifier un devis pour panneau solaire ?

Petite précision, vous devez avoir reçu un devis gratuit, le chiffrage d’un projet photovoltaïque ne doit jamais être facturé. Si ce n’est pas le cas, je vous conseille de changer d’installateur.

J’ai récapitulé l’essentiel pour choisir un bon devis pour panneau solaire :

La proximité de l’installateur, la qualité des composants proposés, le prix, l’étude de rentabilité ou encore les qualifications du technicien.

Voici ce que je vous conseille pour faire votre choix :

Tout d’abord assurez-vous que l’installateur possède toutes les qualifications et assurances nécessaires. Voici une liste des éléments que l’installateur doit être capable de vous fournir : 

  • Quali pv module bat et elec
  • Brevet électrique photovoltaïque
  • Formation au travail en hauteur
  • Attestation d’assurance décennale et responsabilité civile professionnelle.

Il doit aussi vous remettre tous les certificats de garanties et les certifications européennes (CE) des matériaux proposés.

Je vous conseille également de lui demander une étude de rentabilité de l’installation qu’il vous propose pour vous assurer qu’elle est bien adaptée à vos besoins (par exemple, rien ne sert d’installer 6kw lorsque 3kw sont suffisants).

Comment calculer la rentabilité d’un panneau solaire ?


La rentabilité des panneaux solaires en autoconsommation dépend de multiples facteurs. Voici une liste non exhaustive des critères que nous prenons en compte pour faire nos études de rentabilité :

  • Orientation de votre toiture
  • Inclinaison des panneaux
  • Ensoleillement du lieu de pose
  • Durée de vie des composants 
  • Augmentation du prix de l’énergie
  • Les aides accordées par l’Etat
  • Le rendement (l’efficacité) des panneaux solaires
  • Le taux de l’emprunt le cas échéant
  • La hausse du prix de l'électricité
  • La somme totale sur le devis

Ce dernier point est le plus important. Évidemment, plus vous payez cher votre centrale, plus votre investissement est long à rentabiliser. Payer le prix juste au départ est donc la condition pour des panneaux solaires rentables.


Comment calculer le prix d’une installation photovoltaïque ? 


Grâce au calcul que je vais vous donner, vous allez être en mesure d’évaluer sereinement si votre devis est raisonnable. Le calcul est le suivant : prix moyen par Watt multiplié par la puissance de l’installation.

Ce tableau vous indique les prix moyens constatés en 2021 pour une installation photovoltaïque sans batterie et sans option.

Attention, le prix d’une installation de capteurs solaires peut varier légèrement en fonction des conditions propres à chaque habitation.

Le coût des travaux sera plus important si : 

  • La toiture est très pentue
  • votre maison est très haute 
  • en fonction du type de couverture en place (tuiles, ardoises…).

Les options éventuelles (pilotage à distance, système de domotique…) peuvent aussi faire varier les prix.


Y a t-il une différence de tarif entre un panneau monocristallin et polycristallin ?


Oui les cellules monocristallines sont un peu plus chères. 

Mais aujourd’hui on ne propose pratiquement plus de panneau polycristallin, leur rendement n’est plus assez élevé.


La pandémie de Covid 19 a-t-elle impacté le prix des panneaux solaires ?

Les chiffres n’ont pas encore été étudiés mais pour tout vous dire, la crise sanitaire va laisser des traces.

Aux États-Unis, une baisse de 37% a été relevée sur le nombre de gigawatts installés. Pour ce qui est de l’emploi, l’industrie solaire connaît une baisse de 38%.

En termes d’économie, le SEIA (Solar Energy Industrie Association) estime que ça correspond à 3,2 billions de dollars perdus dans l’investissement.

Évaluez notre guide

4.4
/5
35
vote(s)
Oops! Something went wrong. Check all fields.