L'essentiel à retenir sur le service EDF OA :

  1. EDF OA Solaire vous permet de vendre l'électricité que vous produisez à un tarif avantageux.
  2. Le tarif que vous obtenez en vendant votre production à EDF OA est fixe pendant 20 ans (pas de hausse, mais pas de baisse non plus).
  3. Actuellement le tarif de rachat de surplus varie de 0,0788 jusqu'à 0,1313 € si vous êtes en autoconsommation avec vente de surplus.

Je reprends en détails toutes les informations essentielles dans cet article.

Comment vendre de l’électricité à EDF ?

Vous êtes en autoconsommation avec vente de surplus ? En vente totale d’électricité ?

Dans les deux cas vous avez dû signer un contrat d’obligation d’achat avec EDF OA. 

Si vous n’êtes pas encore producteur d’électricité photovoltaïque ce guide va vous permettre de choisir entre l’autoconsommation et la vente totale pour contre contrat EDF photovoltaïque.

J’ai écrit ce contenu pour vous aider à gérer la vente d’électricité. On va tout reprendre ensemble.

De la demande de raccordement à votre premier revenu versé par le fournisseur, je vous explique toutes les démarches à effectuer. 

On commence par définir ce qu’est l’obligation d’achat, si vous êtes déjà au point sur EDF OA solaire, vous pouvez passer les deux prochains chapitres.

Qu’est-ce que EDF OA Solaire ?

EDF OA Solaire, c’est le service de gestion de tous les contrats de vente d’électricité. Avec la loi du 10 février 2000 EDF et les Entreprises locales de distribution n’ont plus le choix. Ils ont l’obligation de racheter l’électricité renouvelable produite par les particuliers. 

Le gouvernement a mis cette loi en place pour soutenir la transition énergétique. La France souhaite que 33% de sa consommation énergétique soit issue d'énergies renouvelables d’ici 2030.

C’est donc comme ça qu’est née EDF Obligation d’Achat, souvent écrit EDF O.A. C’est avec ce service que vous signez un contrat lorsque vous revendez votre électricité photovoltaïque.

On regarde ce contrat de plus près.

Qu’est-ce que l’obligation d’achat ?


L’obligation d’achat, c’est le contrat qui vous lie à EDF.

Ça vous assure un prix de rachat fixe pendant 20 ans.

Ça veut dire que même si le prix de rachat du kWh baisse, votre revenu, lui, ne bouge pas.

On parle d’obligation parce qu’EDF OA n’a pas le droit de refuser d’acheter votre électricité si vous remplissez bien tous les critères (c’est-à-dire panneaux sur le toit et raccordés au réseau public).

En fin de contrat, que se passe-t-il ?

  1. Vous pouvez signer un nouveau contrat avec le fournisseur.
  2. Vous pouvez aussi changer de fournisseur.
  3. Vous pouvez décider de consommer votre production chez vous.

En bref à la fin de votre contrat vous pouvez passer en autoconsommation. Mais pour vendre votre électricité, vous devez d'abord vous assurer que vous êtes éligible.

Suis-je éligible à un contrat de vente avec EDF OA solaire ?


Pour être éligible à l’obligation d’achat, vous devez respecter plusieurs conditions :

  1. vous devez revendre la totalité ou une partie de votre électricité
  2. votre installation ne doit pas dépasser 100 kWc
  3. votre installation n’est pas posée au sol
  4. vos travaux ont été réalisés par un professionnel RGE

Si vous cochez toutes les cases, vous n'avez plus qu'à entamer les démarches pour vendre votre production.

Les étapes pour vendre sa production d'électricité :

On commence par le plus important, le passage du consuel.

Sans consuel vous ne pouvez pas raccorder vos panneaux au réseau public. Si vos panneaux ne sont pas raccordés, vous ne pouvez pas vendre votre électricité.

1. L’attestation de conformité (le Consuel)


Dès que vos panneaux sont posés, le Consuel vient voir si tout est bien aux normes. Le gestionnaire de réseau vous délivre une attestation et vous autorise à mettre l’installation en service.

Sans ce consuel vous ne pouvez ni utiliser vos panneaux, ni les raccorder au réseau public. Donc pas de possibilité pour vendre votre électricité.

2. Le raccordement de votre installation


C’est ENEDIS, anciennement ERDF, qui gère le Réseau de Transport d'Électricité, RTE.
Il s’occupe de l’acheminement du courant, du maintien des lignes et de tous les raccordements.

Il faut donc faire une demande auprès d’ENEDIS pour être raccordé(e).

Comment ? 

  • Déposez une demande d'autorisation

Le formulaire à remplir dépend de votre projet. C'est le formulaire 36 E qu'il faut remplir lorsque l'on est en autoconsommation avec revente de surplus.

  • Validation de la demande avec le fournisseur

Une fois que vous recevez la proposition de raccordement vous devez la signer dans les 3 mois qui suivent.  


Le plus simple, c’est de faire la demande en ligne ou de vous rendre en agence pour remplir le formulaire.

3. Les travaux

Dès que tout est bon de votre côté, les travaux de raccordement peuvent débuter.

La durée varie en fonction de plusieurs critères :

  • Votre option (autoconsommation avec vente de surplus ou vente totale).
  • La puissance de votre installation.

4. La mise en service de votre installation solaire


Une fois les travaux réalisés, vous n'avez plus qu'à demander la mise en service de l'installation.

Pour ça, il vous faut le document du CONSUEL ainsi que le Contrat d'Accès et d'Exploitation. Comptez ensuite une quinzaine de jours.


La revente aux ELD, c’est possible ?


Si vous le souhaitez, vous pouvez choisir de faire de la revente auprès d'Entreprises Locales de Distribution (ELD). Ce sont des fournisseurs indépendants, il en existe une centaine en France.

Souvent, ce sont des opérateurs engagés dans la décarbonation et la déclunéarisation de l’électricité. Je peux vous citer Enercoop ou ekWateur par exemple. D’ailleurs si ça vous intéresse j’ai fait une petite liste des ELD à qui vous pouvez vendre votre électricité. Vous pouvez cliquer ici pour la recevoir en pdf.

Si vous choisissez de leur vendre votre énergie verte, ça ne change rien pour vous.

EDF OA s’occupe de toute la gestion administrative pour tous les producteurs. Vous remplissez votre dossier et EDF se chargera ensuite de le transmettre au fournisseur local.

En parlant de démarches, je vous dis tout de suite comment faire pour vous inscrire en tant que producteur d’énergie solaire sur EDF OA solaire. 

Comment s’inscrire sur EDF OA Solaire ?

Pour vous inscrire sur EDF OA Solaire, la première étape c’est de vous créer un compte sur le site du service.

Voici les informations que vous devez ensuite renseigner : 

  • Votre numéro de contrat. C’est le numéro BTA, BO ou BOA. C’est le numéro que vous a donné ENEDIS lors du raccordement. Vous pouvez facilement le trouver en vous connectant sur leur plateforme. 
  • Votre nom, votre code postal et votre adresse mail.
  • Enfin, vous devrez créer le mot de passe de votre compte. Pensez à bien l’enregistrer pour vos prochaines connexions.

Un contrat correspondant à votre installation vous est ensuite envoyé dans les semaines qui suivent. Une fois rempli, signé et renvoyé, le contrat prend effet immédiatement.

Comment ça se passe si vous déménagez ?

EDF et ENEDIS ne vous autorisent pas à déposer vos panneaux et à les installer sur une nouvelle maison. Il faudra donc faire une cession de contrat. 

Vous trouverez le formulaire à remplir directement sur le site EDF OA.
Une fois que votre compte est créé il ne vous reste plus qu’à facturer votre production. On regarde tout de suite comment ça se passe. 

Comment facturer sa production d’électricité ?


Pour facturer votre production d’électricité, il faut suivre ces étapes : 

  • Connectez-vous sur votre espace producteur. 
  • Cliquez sur la partie « facturation ». 
  • Vérifiez vos données puis renseignez votre index de production et de non-consommation. (Vous trouvez votre index sur votre compteur de production) 
  • Validez les informations et votre facture est émise.
  • Contrôlez une dernière fois avant d’accepter pour finaliser l’opération. 

Je vous propose de voir plus en détail l’étape de la relève de vos données de production. Normalement vous devez être équipé(e) d’un compteur linky, ça facilite la lecture des données.

Comment suivre sa production photovoltaïque avec Linky ? 


En autoconsommation, les panneaux sont reliés au réseau électrique de votre maison.

Du coup c’est le compteur utilisé pour la consommation qui se charge aussi du relevé de production. Ce compteur c’est le compteur linky.

Il vous permet de suivre facilement votre production photovoltaïque. Son gros atout, c’est que la fonction pour la revente est directement intégrée.

Si vous n’avez pas facilement accès à votre compteur Linky, sachez que tous vos relevés de production sont disponibles en ligne sur votre espace client. 

Que faire si vous n’avez pas de compteur Linky ? 

Il faut le signaler à ENEDIS, des techniciens vont remplacer votre compteur actuel (cette prestation n’est pas gratuite).

Avec une installation en vente totale ce n’est plus tout à fait la même chose.

Il faut installer un compteur distinct équipé a minima d’un disjoncteur et d’un boîtier de connexion. 

Le linky vous permet de suivre votre production d'énergie
L’application EDF et moi vous permet d’avoir accès à vos relevés de production sur votre téléphone.


Étant donné qu’une grande majorité de producteur d’électricité est en autoconsommation je ne m’attarde pas plus sur la vente totale. Si vous n’êtes pas en autoconsommation vous pouvez me poser vos questions dans les commentaires.

Vous avez une question ou un problème avec votre revente d’électricité ? Je vous dis tout de suite comment vous pouvez contacter le service dédié aux producteurs d’énergie solaire. 

Comment contacter EDF Obligation d’achat ?


Pour contacter EDF Obligation d’Achat, vous avez plusieurs choix : 

J'ai quelques informations à vous partager si vous souhaitez les contacter par téléphone.
J'ai appelé le service EDF OA pour obtenir des informations sur les tarifs du rachat du surplus qui ont augmenté. Voici donc ce que je peux vous dire sur le traitement des appels :

Quel est le temps d'attente au téléphone ?


Il m'a fallut en moyenne, 9 minutes pour avoir un conseiller au téléphone.
Petite astuce, les lignes sont dégagées entre 12h et 14h, et le mercredi matin vers 10h il est aussi plus facile de les joindre.

Les lignes sont souvent encombrées, EDF OA conseille d'ailleurs de poser vos questions au chatbot en ligne avant d'appeler.

Seulement, il y a des situations qui exigent d'avoir quelqu'un au téléphone pour avancer.

Bien que ce temps d'attente puisse être parfois plus long (parfois moins), j'ai quelques conseils à vous donner pour aller plus vite.

Connaître les questions posées avant d'appeler EDF OA :

Une fois le numéro composé, il faut suivre les instructions données pour arriver sur le bon conseiller.

Voici les questions que l'on va vous poser pour rediriger votre appel :

  1. Votre numéro de contrat (celui-ci doit commencer par "BTA" ou "BO")
  2. Si vous n'avez pas de contrat, il faudra communiquer la référence de votre dossier Enedis
  3. Votre statut (particulier ou professionnel)

Suite à vos réponses, vous allez devoir spécifier l'objet de votre demande. Plusieurs options sont disponibles :

  1. La facturation pour les producteurs.
  2. Le suivi de votre dossier.
  3. Les accès à votre compte producteur.
  4. Demande d'informations plus générales.
  5. Réclamations ou suivi de votre dossier.

Le mieux, c'est donc d'avoir votre contrat sous la main ou la référence de votre dossier chez Enedis.
Et si jamais vos questions n'ont rien à voir avec les options proposées, n'hésitez pas à laisser un commentaire ici. On vous répond rapidement.

Si vous n’avez pas encore installé de panneaux sur votre toit, la suite du guide est pour vous. On regarde tout de suite quelle option il faut choisir entre la vente et l’autoconsommation. 

Vente totale ou partielle de votre électricité : quelle est la meilleure option ?


Aujourd’hui, la meilleure option c’est de faire de l’autoconsommation avec vente partielle de votre électricité à EDF OA solaire. La vente totale a longtemps été plébiscitée mais ce n’est plus l’option la plus rentable.

Pourquoi ? Tout simplement parce que le tarif d’achat du kWh a fortement augmenté (et ce n’est pas près de s’arrêter). En parallèle, le tarif de rachat de votre production par EDF OA solaire a baissé. 

Pas besoin d’être un(e) pro des maths pour constater que vous avez tout intérêt à consommer l’énergie que vous produisez vous-même.

Je vous ai préparé plusieurs tableaux, avec des chiffres c’est plus parlant.

Quel tarif pour la revente totale ?

Les tarifs actuels du tarif de rachat pour la vente totale :


Sachez qu’ils sont fixés par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) et réévalués tous les trimestres. Ce qui veut dire qu’ils peuvent encore être revus à la baisse prochainement.

Si vous faites quelques recherches, vous pouvez tomber sur la prime d'intégration au bâti (IAB). C’est un bonus qui favorisait les installations totalement intégrées dans la toiture. Elle n’existe plus depuis 2018, aujourd’hui IAB et Intégration Simplifiée au Bâti (ISB) sont au même niveau. 

Ça veut dire que vous pouvez poser vos panneaux directement sur vos tuiles.

Quel tarif pour la revente de surplus ?


On passe maintenant à la revente du surplus :


En revente totale, vous êtes dépendant(e) de votre fournisseur pour vos besoins en énergie. Vous subissez toutes les augmentations et le revenu que vous tirez de la revente risque de ne pas compenser.

Si vous faites de l’autoconsommation et que vous vendez le surplus, ça change la donne. Vous consommez pendant que vous produisez donc vous faites directement des économies. En bonus, vous vendez ce que vous n’avez pas pu consommer.

Plus vous autoconsommez, plus vous faites des économies. D’ailleurs, j’ai rédigé un petit contenu pour vous aider à optimiser votre taux d’autoconsommation. Vous pouvez retrouver toutes mes astuces en cliquant ici.

L’autre bonne nouvelle, c’est qu’en plus d’être l’option la plus rentable, ça vous donne droit à une prime de l’État. 

La prime à l’autoconsommation


Le montant de la prime à l’autoconsommation varie en fonction de la puissance de votre installation.
Voilà comment c’est calculé :


Je précise que cette aide est versée sous plusieurs conditions : 

  • vous devez faire de l’autoconsommation et revendre votre surplus à EDF OA Solaire
  • votre installation doit se trouver sur votre toit
  • vous devez faire appel à un artisan Reconnu Garant de l’Environnement (RGE)


Les panneaux solaire vous donnent l'occasion d'accéder à la prime à l'autoconsommation
Pour bénéficier des aides de l'État, vous devez faire installer vos panneaux solaires par un professionnel (RGE).


Si vous hésitez encore entre autoconsommation ou revente, j’espère que cette partie vous a aidé à trancher.

Mon petit guide touche maintenant à sa fin. On fait un petit récap’ des infos à retenir avant de se quitter. 

Pourquoi préférer EDF OA à un autre distributeur ?

Vous n'avez pas l'obligation de choisir EDF OA pour vendre votre électricité.
Mais, il existe quelques avantages à passer par EDF OA :

  1. C'est seulement en passant par EDF OA que vous touchez la prime à l'autoconsommation.
  2. Le tarif d'achat est fixé par la CRE (il est plus avantageux que le tarif des autres distributeurs).
  3. Le contrat est fixé pour 20 ans, le prix auquel on vous achète le kWh ne peut pas diminuer.


EDF OA Solaire : ce qu’il faut retenir


Le tarif de rachat du kWh baisse pendant que le prix de l’électricité ne cesse d’augmenter. Alors dans la majorité des situations, l’option la plus rentable c’est de faire de l’autoconsommation et de revendre le surplus.

L’autoconsommation et la signature d’un contrat de rachat avec EDF OA vous permettent de toucher une prime. 

EDF OA vous assure la revente de votre électricité photovoltaïque pendant 20 ans à un prix fixe. 

Avec le compteur Linky, vous pouvez facilement suivre votre production et vérifier que vous faites suffisamment d’autoconsommation. 

Cet article a été validé par
Maëlig
Directrice commerciale
LinkedIn
YouTube
YouTube

Maëlig occupe le poste de Directrice Commerciale chez Nouvel'R Énergie, sa connaissance du secteur photovoltaïque s'enrichie depuis plus de 10 ans. Son expertise la rend incollable aussi bien sur la partie technique que sur toute la partie administrative.