Qu’est-ce que l’autoconsommation ?


Avez-vous déjà entendu parler des batteries de panneaux solaires ou de  l’autoconsommation ?  Si ce n’est pas le cas, pas de panique je refais un petit point.

 

Quand vous consommez une partie ou la totalité de votre production d’énergie, vous faites de l’autoconsommation. Le but c’est de diminuer vos factures. 


Comme vous consommez ce que vous produisez, vous dépendez moins du service électrique public. Autant dire que c’est une bonne idée avec l’augmentation constante des tarifs.

 

Il existe trois manières de faire de l’autoconsommation en fonction de votre projet :

  • L’autoconsommation partielle
  • L’autoconsommation totale
  • L’autoconsommation avec stockage

On les détaille ensemble tout de suite.


L’autoconsommation partielle


Commençons par l’autoconsommation partielle. 


Vos panneaux produisent de l'électricité, vous consommez ce que vous pouvez et le reste est revendu à EDF OA.


Cette méthode est idéale si vos panneaux produisent plus que ce que vous consommez. Comme ça, rien n’est perdu : vous obtenez un revenu supplémentaire. 


Pour que vous ayez une idée de ce que ça représente, je vous mets le tableau des tarifs d'achat actuels :



L’autoconsommation totale


Si vous choisissez l’autoconsommation totale, le surplus que vous n’avez pas consommé est directement injecté dans le réseau électrique local. 


Ici, la différence c’est que vous n’obtenez pas de revenu supplémentaire. Le surplus est injecté gratuitement. 


Votre installation sera donc plus petite pour limiter le surplus. 


Voyons maintenant la méthode qui nous intéresse le plus, l'autoconsommation avec stockage.


L’autoconsommation avec stockage


Cette méthode est selon moi la meilleure solution pour profiter au maximum de votre installation. 


Pourquoi ? Vous allez voir que c’est une simple question de logique.

Vos panneaux produisent en journée et cette production est emmagasinée dans des batteries de stockage. Ces batteries vont vous permettre de consommer votre électricité plus tard.


Vos panneaux solaires produisent en journée parce que le soleil rayonne. 

Avec les autres méthodes d’autoconsommation, vous devez utiliser cette énergie directement quand elle est produite pour ne pas la perdre.

Ça veut dire que vous devez lancer vos appareils électriques (machine à laver, cafetière...etc) la journée. 


On est bien d’accord que ce n’est pas pratique quand vous êtes au travail ou que vous vous absentez.


L’avantage des batteries c’est que la production de votre installation est stockée. 


Vous pouvez donc consommer votre énergie quand vous le souhaitez (le soir par exemple). Et aussi stocker le surplus  que vous ne consommerez pas.


Clairement, la batterie est révolutionnaire pour l’autoconsommation. 


Je vous la présente un peu plus en détail.

Qu’est-ce qu’une batterie ?


La batterie solaire permet de stocker de l’énergie produite par les panneaux solaires. Le courant qui y entre et qui y sort est continu. 


La batterie solaire fonctionne comme les autres types de batteries (téléphone, ordinateur, voiture...etc), l’énergie est stockée sous forme chimique. 


Pour faire simple, des composants réagissent entre eux, ce qui permet d’accumuler de l’énergie ou de la restituer.

Si vous voulez plus de détails sur le fonctionnement, on peut en discuter dans l’espace commentaire.


Quels sont les avis sur l’autoconsommation avec batterie ?


Je vous propose de voir ensemble deux témoignages de personnes qui ont sauté le pas. 


L’avis d’un professionnel


Dans le Libournais se trouve le domaine viticole du château de Poupille.

Le propriétaire, Monsieur Philippe Carille, dirige plus de 33 hectares de vignes.


Son souhait ? 

Rendre son activité autonome en énergie. Pour ça il choisit d’installer 120 panneaux solaires sur son nouveau bâtiment qui lui permet d’abriter ses cuves.

Tous les panneaux solaires lui permettent de produire 36kWc.

Pour être vraiment autonome, il a choisi d’installer aussi 5 batteries pour stocker son énergie et l’utiliser que ce soit la journée ou la nuit.


Grâce à son installation, 75% des besoins du vignoble sont couverts par son installation. Son investissement sera amorti en moins de 10 ans.


L’avis d’un particulier


En Australie, Josh Byrne a installé 3kWc de panneaux solaires sur son toit. Le souci, c’est que 60% de ses besoins en électricité surviennent le soir et la nuit. 


Avec un chiffre pareil, difficile d’atteindre un taux d’autoconsommation satisfaisant.  


Le propriétaire a décidé d’installer des batteries qui lui permettent de stocker 8kWh pour y remédier.

Après un mois d’utilisation, il a relevé ces données : 


  • 53% de sa consommation électrique provient de la batterie, 
  • 44% viennent directement de ses panneaux, 
  • 3% viennent du réseau public. 


On peut dire que le gain d’autonomie est flagrant pour l’Australien. Ça vous donne une idée des chiffres que vous pouvez atteindre vous aussi. 


Bon, là je crois qu’il est temps de parler d’argent. Voyons tout de suite combien ça coûte d’investir dans un système de stockage. 


Quel est le prix d’une batterie ?


Les batteries restent un coût à calculer dans votre installation de panneaux solaires. 


Leurs prix ne sont pas les mêmes selon le volume de stockage et le système que vous choisissez. Regardez plutôt :




Quel type de batterie pour panneau solaire ?


Vous l’avez vu sur le tableau au-dessus, le prix n’est pas le même selon le type de batterie que vous souhaitez acheter.

Il est important de choisir celle qui correspond à votre projet et qui gère au mieux votre surplus. Je vais tout de suite vous en parler.

Si jamais vous n’avez pas le temps de lire cette partie, je vous ai préparé un contenu à télécharger. 


Ça résume tout ce qu’il y a à savoir sur les batteries, cliquez ici pour y accéder (c’est gratuit).

On voit ensemble quelles sont les différentes solutions de stockage et quelles sont leurs caractéristiques.


La batterie au lithium


La batterie au lithium, c’est celle qui est utilisée dans des objets comme les téléphones, les trottinettes ou encore les voitures. Ce sont des batteries qui sont assez récentes.


Elles ont un haut rendement de charge et de décharge (supérieur à 90%) et elles sont sensibles aux décharges profondes ou totales.
Il faut donc les éviter et préférer les décharges partielles. 


Pour augmenter la durée de vie d’une batterie au lithium, vous pouvez mettre en place un régulateur qui optimise la charge de la batterie.
Ça vous permet de protéger la batterie contre la charge excessive et la décharge profonde.


Sachez enfin que cette batterie ne nécessite pas d’entretien particulier.


La batterie solaire AGM


La batterie solaire AGM est une batterie au plomb.

Elle est étanche, ce qui permet d’avoir une meilleure sécurité qu’avec d'autres batteries au plomb ouvert.

Elle ne dégage pas de chaleur et à un nombre de cycles faibles.


Pour faire simple, ça veut dire que cette batterie a une durée de vie moins importante. 

On estime qu’il faut la changer tous les 10 ans au maximum. 


Côté points forts, elle ne nécessite pas d’entretien particulier et peut être utilisée quotidiennement.


La batterie solaire GEL


La batterie au gel, c’est le haut de gamme des batteries au plomb.
Elle est résistante et n’a pas besoin d’entretien particulier.


Contrairement à la batterie solaire AGM son cycle est élevé, elle a donc une meilleure durée de vie. 


Comme pour la batterie au lithium, la batterie au gel ne supporte pas les charges excessives.
Elle peut être utilisée quotidiennement.


La batterie solaire au plomb


C’est une batterie pour des utilisations occasionnelles ou irrégulières. Ça peut être idéal dans une maison secondaire. 


Contrairement aux deux précédentes, la batterie au plomb ouvert nécessite un entretien régulier.
Il faut la placer dans un endroit aéré et abrité car elle n’est pas étanche et elle ne supporte pas le froid. 


Bien entretenue, cette batterie a une durée de vie qui peut dépasser les 10 ans.


La durée de vie des batteries


Nous venons de voir quatre types de batteries. Vous avez peut-être remarqué que pour calculer leur durée de vie je vous ai parlé de “cyclage” ou bien de “cycle”.


Le cycle d’une batterie correspond à deux phases : la charge et la décharge. Plus le nombre de cycles est élevé, plus la durée de vie de la batterie est longue. 


Je vous ai préparé un petit tableau récapitulatif des cycles en fonction des batteries.


Il me reste un point important à aborder avec vous, c’est la question du stockage.


Comment mesurer le stockage d’une batterie ?


La mesure du stockage d’une batterie est un sujet un peu technique. 


Si vous ne comprenez pas certaines choses, laissez-moi un commentaire en bas de cette page et on en discutera ensemble.


La quantité d'électricité stockable dans une batterie est exprimée en kilowattheure (kWh). Les fabricants l'indiquent souvent en Ampère-heure(Ah).


Pour avoir un le résultat en kWh il vous suffit de multiplier le chiffre en Ah par la tension en Volt.


Je vous donne tout de suite un exemple concret. 

Si vous avez une batterie avec une capacité 100 Ah dont la tension est de 12V, elle peut stocker au maximum 1200Wh.


Si vous regardez bien votre batterie, vous allez trouver une autre indication : C5, C20 ou C100. 


Ça correspond tout simplement à son temps de décharge : 5h, 20h, 100h.
Vous l’aurez compris, plus cette durée est longue , plus la batterie fournira une quantité importante d’énergie.


Avec toutes ces infos vous hésitez peut-être à investir.
Je vous laisse jeter un œil à la suite, ça vous aidera à prendre une décision.


Avez vous besoin d’une batterie ?


Je vous ai détaillé tous les avantages des batteries dans ce guide. Mais en avez-vous vraiment besoin ? 


Je réponds à votre question pour les deux cas de figure qui peuvent se présenter. 


J’ai déjà une installation photovoltaïque


Si vous avez déjà une installation, il faut que vous ayez suffisamment de surplus pour envisager d’acheter une batterie. 


Si vous en avez les moyens, vous pouvez rajouter des panneaux solaires pour augmenter votre production. Là, l'achat d’une batterie a un vrai intérêt. 


Si vous avez déjà une installation et que vous produisez assez de surplus, la batterie est une option intéressante.
Certaines personnes préfèrent gagner en autonomie électrique plutôt que de faire de la vente. C’est à vous de voir.

Attention, il faut vérifier les modalités pour mettre fin à votre contrat avec EDF OA. 


Quelle que soit votre situation, sachez que vous pouvez en discuter avec nos techniciens-conseillers (c’est totalement gratuit). Cliquez ici et on vous rappelle. 


Je n’ai pas d’installation photovoltaïque


Si vous n’avez pas d’installation photovoltaïque, là vous avez tous les choix.


Votre centrale solaire peut être dimensionnée pour répondre à vos besoins en journée.
Dans ce cas, vous en consommez toute votre production. Pas besoin de batterie.


Si votre objectif c’est d’être en autonomie énergétique la journée et la nuit, là ça change la donne.

Votre installation doit produire suffisamment pour répondre à vos besoins et vous devez impérativement avoir une solution de stockage.

 

La bonne nouvelle c’est qu’il existe des aides pour vous aider à financer votre projet.

Quelles sont les aides de l'État pour le photovoltaïque ?


Je vous le dis tout de suite, il n’existe pas d’aides spécifiques pour les batteries solaires. En revanche, il en existe pour les panneaux photovoltaïques.

La plus connue, c’est la prime à l’autoconsommation mais je dois attirer votre attention sur un point.
Cette subvention n’est versée qu’aux installations qui font de la revente.

Techniquement, il est possible d’allier revente et stockage mais ce n’est pas évident. 


Je vous donne la liste des autres aides qui peuvent vous intéresser :


Comme ce n’est pas le sujet de ce guide, je ne rentre pas plus dans le détail.

Mais pas de panique, je vous ai tout récapitulé dans un contenu super complet que vous pouvez télécharger gratuitement ici


Si vous êtes partant(e) pour tenter l’aventure, il faut que l’on discute d’un dernier point. 


La batterie n’est pas éternelle. Dès qu’elle ne fonctionne plus, il faut se poser la question du recyclage.


Le recyclage des batteries


La question du recyclage peut déterminer votre choix d’investir dans une installation solaire avec des batteries.


Sachez qu’en plus de produire de l’énergie verte, les panneaux solaires sont recyclables à 95%. Leur impact sur l’environnement est donc minime. 


Pour ce qui est des batteries, il y a encore un peu de chemin à parcourir.
À ce jour, seulement 70% des batteries au lithium sont recyclées.


Pour que vos batteries puissent être revalorisées, il vous suffit de vous rendre dans les points de collecte de votre ville.

Elles sont ensuite acheminées vers des centres de recyclage spécialisés.

Et le sans stockage ?

Si vous n'êtes toujours pas convaincus des batterie solaire, il est tout à fait possible d'opter pour les panneaux solaires autoconsommation sans batterie.

Il sera dans ce cas possible de revendre le surplus de votre production à EDF pour bénéficier d'un revenu supplémentaire.


Batterie en autoconsommation : mon avis


Pour moi, la batterie est tout simplement l’avenir du domaine photovoltaïque. Elle permet de se rapprocher au maximum de l’autonomie énergétique. 

C’est d’ailleurs l’un des objectifs de la RT 2020, la nouvelle norme pour les constructions.  


Bien sûr, cette solution a un coût mais il peut vite être amorti. 


Installer des batteries vous permet de dépendre un minimum du réseau électrique et donc de réduire vos factures. 


Ce guide touche à sa fin. 


Si vous avez des questions ou des remarques n'hésitez pas à me laisser un message dans les commentaires. On en discutera ensemble.


Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong. Check all fields.