Est-ce que l’autoconsommation sans stockage est rentable ? 

Vous savez déjà que le but de l’autoconsommation, c’est d’utiliser le maximum d’énergie solaire. 

Je vous ai parlé dans un précédent guide des différents avis des panneaux solaires autoconsommation avec batterie. Cette dernière stocke l’énergie produite.


Dit comme ça, on pourrait se dire que la batterie est forcément le meilleur allié de l’autoconsommation.

Et si je vous disais qu’il est possible d'auto consommer sans perte et sans avoir à investir dans une batterie ? C’est même probable que cette nouvelle façon de consommer vous apporte un revenu supplémentaire.

Je vous parle dans ce guide de l'autoconsommation avec vente de surplus et de l'autoconsommation totale.

Je vous explique ensuite comment coordonner au mieux votre quotidien avec votre production.

Si vous n’êtes toujours pas convaincu(e) après tout ça, je vous donne les avantages du sans stockage. Et quelques solutions avantageuses pour optimiser votre énergie.

L’autoconsommation avec vente de surplus


Ici il faut injecter sur le réseau EDF, l'électricité que vous ne consommez pas.

C’est très compliqué d’utiliser 100% de la production de vos capteurs solaires. Du coup il faut trouver un moyen de ne pas gâcher votre surplus d’électricité. 

Alors, autant joindre l’utile à l’agréable : vendez votre surplus à EDF. Pas de perte d’énergie et un revenu supplémentaire pour vous.


Me faire rémunérer grâce à ma consommation d’énergie

Je vous en ai déjà parlé, mais c’est important d’en dire un peu sur cette rémunération

Il est possible de revendre son surplus d’électricité. Vos panneaux solaires créent l’énergie de la maison. Vous utilisez ce dont vous avez besoin et vous vendez le reste à EDF.

Voici un petit tableau pour vous donner une idée des tarifs d’achat pratiqués : 



Je vous invite à découvrir l’offre EDF OA par ici : EDF Obligation d’Achat.

À l’inverse vous pouvez tout consommer et ne rien revendre.

L’autoconsommation totale

L’autoconsommation totale fonctionne au départ comme l’autoconsommation avec vente de surplus puisque :

  • vous produisez de l’électricité ;
  • vous consommez l’électricité dont vous avez besoin ;
  • et le réseau électrique s’enclenche automatiquement en cas de besoin. 


Les différences  :

  • Vous donnez votre surplus à EDF. Ca veut dire que, vous injectez gratuitement votre surplus dans le réseau électrique ;
  • Vous vous engagez à limiter la quantité d’électricité que vous transmettez sur le réseau. Vous allez donc signer la convention d’autoconsommation sans injection de surplus

Contrôler son injection dans le réseau public : 


Alors, comment faire pour limiter la quantité d’électricité en autoconsommation totale ? 

Il existe deux solutions :

  • Limiter la puissance de votre installation à 3 kWc ;
  • Vous équiper d’un onduleur spécial afin de limiter la puissance délivrée par vos panneaux solaires ;


Ça implique par contre des dépenses supplémentaires et pas mal de contraintes. 

Si vous choisissez la formule autoconsommation totale, je vous conseille de réduire la puissance de votre installation. 

Ce sera plus simple.

Modifier ses habitudes de consommation pour économiser de l’argent

Sans batterie votre installation peut tout à fait être rentable

Envisager et accepter un autre mode de consommation d’énergie

Avoir des panneaux solaires, c’est bien. Mais ça implique de mieux gérer sa consommation. Pas de panique, ce sont juste de petites habitudes à mettre en place. Rien de très compliqué.

Ça vous permet d’économiser le prix d’une batterie.

Vous pouvez commencer par décaler l’usage des appareils les plus énergivores. Les panneaux solaires produisent de l’énergie en milieu de journée, quand le soleil est à son maximum.

L’idée est de caler l’utilisation de ses appareils à ce moment-là.

Comment faire concrètement ?

  • Programmer le déclenchement de votre chauffe-eau vers 11h et plus la nuit ;
  • Lancer votre lave-linge ou sèche-linge en début d’après-midi ;
  • Faire tourner le lave-vaisselle après le repas du midi. 

Fini de penser aux heures creuses, maintenant ce sont les heures ensoleillées qui comptent. 


S’amuser à calculer son taux d’autoconsommation

D’ailleurs vous savez ce que signifie l’autoconsommation ? Je vous fais une petite piqûre de rappel. 

C’est la quantité d’électricité produite et consommée sur la totalité d’énergie créée par vos panneaux solaires. Vous pouvez vous amuser à calculer votre taux d’autoconsommation et voir si votre consommation s’améliore avec le temps. 

Petit exemple pratique : 

Vous produisez avec vos panneaux solaires 3500 kWh. 

Vous en consommez 2800. Ce chiffre correspond donc à votre autoconsommation. 

Pour calculer le taux, il faut diviser le chiffre de votre autoconsommation par celui produit en totalité. Le chiffre obtenu est multiplié par 100 pour obtenir un pourcentage. 

Ce qui nous fait donc un taux d’autoconsommation de : (2800/3500) x 100 = 80%

Que faire du surplus  de 20% ? Le vendre à EDF OA, bien sûr. 

En résumé, le taux d’autoconsommation vous permet d’évaluer avec quelle efficacité vous utilisez l’électricité produite par votre installation solaire.


Je vous donne sans plus attendre, les avantages du sans stockage.

Les avantages du sans stockage

Adopter un mode de consommation meilleur pour la planète


Une grande partie des batteries solaires sont difficiles à recycler à 100 %. Certaines mairie mettent en place des collectes de batteries solaires en fin de vie. On estime le taux de recyclage des batteries solaires à 70 %. 

Les panneaux solaires eux sont recyclables à 95 % et tend à se rapprocher des 100 %

Devenir un consommateur plus écoresponsable tout en participant à la protection de la planète, c’est  tentant, non ? 

Consommer sans culpabiliser grâce à l’énergie solaire sans stockage

Vous l’avez compris, vous ne pouvez pas stocker l’énergie si vous n’installez pas de batterie. Donc, ce qui n’est pas utilisé à l’instant T est perdu. 

Dans cette même logique, le mieux est donc d’utiliser la totalité ou quasi-totalité de la production.

Donc fini de culpabiliser et de devoir choisir entre son bien-être et l’écologie. 

Après, si vous optez pour le sans stockage, ce n’est pas définitif. Vous pouvez totalement changer d’avis. 

Et si finalement vous aviez envie d’ajouter une batterie ? 

Et si finalement, vous vous rendez compte que le sans stockage ne vous convient plus ? Pas de problème, il est tout à fait possible d’installer une batterie sur votre installation par la suite.

Faites juste attention à vérifier la compatibilité de votre onduleur avec la batterie. Ce serait bête de devoir changer d’onduleur et d’avoir des coûts supplémentaires. 

Pesez bien le pour et le contre des avantages de la batterie avant de vous lancer. 

Je vous conseille donc de commencer par du sans stockage. Et si vous constatez une trop grande perte de votre production, alors passez à l’autoconsommation avec batterie.

Vous avez les infos principales pour faire un choix. 

Petit bonus avant de partir : je vous donne des astuces pour améliorer votre taux d’autoconsommation.

 

Les solutions avantageuses pour améliorer son taux d’autoconsommation


Le taux d’autoconsommation est souvent moins élevé sur les installations sans batterie de stockage. Mais ce n’est pas une fatalité. Vous pouvez tout à fait optimiser l’efficacité de votre consommation. 

Comment ? Il existe plusieurs solutions. Je vous en donne deux, mais vous pouvez en trouver d’autres : 

  • avec des prises connectées. Elles permettent de contrôler vos équipements à distance, même si vous n’êtes pas chez vous. À vous de décider quand vos appareils se mettent en route ou d’éteindre ceux qui sont en veille inutilement .
  • des minuteurs. Installez-les sur les appareils les plus énergivores comme la machine à laver ou le système de nettoyage de la piscine. Ils se lanceront en journée, au plus fort de la production d’énergie solaire. Plus de souci à vous faire. 

Vous pensiez qu’il était indispensable d’avoir un système de stockage pour sa production d’énergie solaire.
Quel est votre avis à présent ? J’espère avoir pu vous démontrer que le sans stockage a aussi ses avantages.  


Le sans stockage est moins coûteux et plus respectueux de l’environnement. 

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong. Check all fields.