Chauffe-eau thermodynamique monobloc : réduire les coûts d’énergie

 

Si vous avez regardé les informations, vous avez appris comme moi que le prix de l’énergie allait s’envoler.


Avant qu’il ne soit trop tard, j’ai envie de vous partager une solution efficace pour réduire drastiquement la facture.

 

Dans les minutes qui suivent, vous allez découvrir le Chauffe-eau thermodynamique (CET) monobloc.

 

  • Qu’est-ce que c’est ?
  • Comment ça marche ?
  • Quelles différences entre le chauffe-eau split et ce chauffe-eau ?
  • Comment choisir son chauffe-eau thermodynamique monobloc ?
  • Quels sont les avantages et les inconvénients de ce CET ?
  • Combien coûte ce CET ?

 

Bref, je vais répondre à toutes vos questions pour que vous en sachiez mieux que n’importe qui sur ce chauffe-eau.

Qu’est-ce qu’un chauffe-eau thermodynamique monobloc ?

 

Le chauffe-eau thermodynamique monobloc fonctionne plus ou moins comme un chauffe-eau classique (cumulus).

 

Il chauffe de l’eau qu’il stocke ensuite dans un ballon. 

 

Alors, où est la différence me direz-vous ? 

 

Eh bien, ce CET utilise une pompe à chaleur pour chauffer l’eau en capturant les calories présentes dans l’air.

 

Pour faire simple : La pompe à chaleur aspire de l’air et ne garde que le chaud, puis elle rejette l’air froid.


Et monobloc, ça veut dire quoi ? 

 

On l’appelle comme ça parce que le chauffe-eau n’est constitué que d’un seul bloc : la pompe à chaleur est intégrée dans le chauffe-eau.

 

À ne pas confondre avec le chauffe-eau thermodynamique split (ou bibloc) qui, lui, est conçu en deux parties.  


  • Sur le split, la pompe à chaleur est séparée pour être placée à l’extérieur de l’habitation 
Chauffe-eau thermodynamique split
Chauffe-eau thermodynamique split

 

  • Sur le monobloc (comme son nom l’indique), tout tient dans un seul et unique bloc. La pompe à chaleur est intégrée.

 

chauffe-eau thermodynamique monobloc

 

Mais du coup, si la pompe à chaleur est intégrée au chauffe-eau. Comment faire pour qu’il ne refroidisse pas la pièce dans laquelle il est installé ?

 

Rappelez-vous, la pompe à chaleur aspire l’air pour ne garder que le chaud et rejeter le froid

 

En fait, il existe plusieurs manières d’installer ce type de chauffe-eau thermodynamique.

Chauffe-eau thermodynamique monobloc, installation :

 

Il est possible de configurer votre CET de 3 manières différentes :

 

1. À air ambiant : 

 

Il aspire l’air présent dans la pièce où il est installé (minimum 20m3 soit environ 9m2 de surface).

 

La température de la pièce où il est installé ne doit pas descendre sous les 5°C et l’air doit être rejeté à l’extérieur pour ne pas refroidir la pièce.

 

2. À air extrait : 

 

Dans cette configuration, l'air provient de la ventilation VMC de l’habitation.

 

Le rendement est meilleur, car l’air est généralement aux alentours des 18°C et l'air refroidi par la pompe à chaleur est rejeté à l'extérieur par la VMC.

 

Cette installation est tout de même assez onéreuse à cause des travaux. 

 

Elle est donc à privilégier sur les constructions neuves ou en rénovation.

 

 3. À air extérieur :  

 

Cette installation également appelée air neuf consiste à faire circuler l’air extérieur vers le chauffe-eau à l'aide d'une gaine souple ou rigide.

 

Attention en hiver lorsque les températures descendent sous les 5°C, la pompe à chaleur risque de perdre en efficacité.



À présent, voyons quels sont les avantages de ce type de chauffe-eau thermodynamique par rapport à un chauffe-eau classique.

Chauffage thermodynamique compact : avantages et inconvénients.

 

Les avantages : 

  • Ce CET consomme presque trois fois moins d'électricité qu'un chauffe-eau classique.

 

  • Il répond aux réglementations thermiques en vigueur, il est donc très utilisé dans les constructions récentes.

 

  • Il est possible d’alimenter un chauffe-eau thermodynamique mono avec des panneaux solaires, pour encore plus d'efficacité.

 

  • Il est éligible à certaines aides de l'État pour la transition énergétique.

 

  • Il ne nécessite pas de gros travaux.

 

  • L'installation est souvent amortie en moins de 10 ans 


Les inconvénients : 

  • Il peut être relativement bruyant. Du coup, on ne peut pas l'installer partout dans la maison.

 

  • Ce CET nécessite une maintenance régulière : nettoyage, contrôle de la pression du fluide réfrigérant, etc.

 

  • Il faut entre 3 à 8 heures pour chauffer l'eau du ballon

 

Si vous avez envie d’installer ce CET chez vous, je vous donne toutes les cartes pour que vous choisissiez le meilleur.


4 critères pour bien choisir son chauffe-eau thermodynamique monobloc :

 1. La taille du ballon d'eau chaude : 

 

En effet, le ballon ne chauffera que l’eau qu’il peut contenir. 

 

Il vous faut donc choisir la taille de votre ballon suivant le nombre de personnes du foyer.

 

  • Si le ballon est trop petit : vous n’aurez pas assez d’eau chaude pour tout le monde (le dernier qui se douche aura une mauvaise surprise)

 

  • Si le ballon est trop grand : vous allez chauffer beaucoup d’eau pour rien et donc vous augmenterez inutilement la facture.

 

Découvrez votre consommation moyenne quotidienne d'eau chaude :

 

 2. Le coefficient de performance (COP) de la pompe à chaleur :

 

Le COP est le rapport entre l'énergie utile et l'énergie fournie. Plus le coefficient est important, plus vous produisez de l’eau chaude avec un minimum d’énergie. 

 

Un chauffe-eau thermodynamique performant doit afficher un COP autour de 3

 

Qu’est-ce que cela signifie ? Eh bien, que pour 1 kW d'électricité consommé, le chauffe-eau produit 3 kW de chauffage.


3. Le temps de chauffe du chauffe eau thermodynamique monobloc : 

 

Suivant sa taille, votre CET mettra de 3 à 8 heures pour chauffer votre eau à 60°C. Il peut parfois être utile de choisir un modèle avec un mode

automatique. 

4. Le bruit de ce chauffe-eau thermodynamique :

Sachez qu’un chauffe-eau thermodynamique compact est légèrement plus bruyant qu’un cumulus traditionnel.

Il produit en moyenne 50 dB. C’est l'équivalent du bruit d’un frigidaire classique.

 Maintenant, parlons des chiffres…

Chauffe-eau thermodynamique compact, prix et comparatif :

 

Il existe de nombreux chauffe-eau thermodynamiques en un seul bloc.

 

Pour environ 1 500€ (sans la pose), vous trouverez d’excellents modèles

 

Voici notre top 5 :  

 

 Sachez que la pose d’un chauffe-eau thermodynamique varie en moyenne entre 500€ et 1000€. 

 

Et pour les économies, ça donne quoi ?


Chauffe-eau thermodynamique monobloc, quelles économies ?

 

Installer un CET compact à un coût, mais c’est une acquisition rentable.

 

En effet, la consommation énergétique d’un chauffe-eau thermodynamique mono est inférieure à celle d’un chauffe-eau électrique. 

 

Vous consommerez au minimum 3 fois moins d'énergie. 

 

Tout est dans ce tableau : 

 

 

Ainsi, votre chauffe-eau thermodynamique est généralement rentabilisé en moins de 10 ans.  

 

Voilà, vous avez maintenant toutes les infos nécessaires pour faire un bon achat. Je vous propose un petit résumé avant de se dire au revoir.


Chauffe-eau thermodynamique monobloc, le résumé :

 

Voici ce qu’il faut retenir de ce guide :


  • Un chauffe-eau thermodynamique en un seul bloc chauffe l’eau du ballon grâce à une pompe à chaleur intégrée.


  • Votre pompe à chaleur capte l’air ambiant, l’air extérieur ou l’air de votre VMC


  • Avant d’investir, estimez bien votre consommation d’eau pour la taille du ballon.


  • Pensez aussi à vérifier le coefficient de performance (COP). 

 

  • Comparez également le temps de chauffe et le niveau sonore des appareils

 

  • Comptez environ 1500€ pour ce type de CET de qualité et de 500 à 1000€ pour la pose

 

  • Avec ce CET, vous dépenserez 3 fois moins en factures d’énergie.

 

  • Un chauffe-eau thermodynamique compact est souvent rentabilisé en moins de 10 ans.
Ce texte a été validé par
Kévin

Kévin est un technicien certifié RGE. Sa connaissance du terrain lui permet d'estimer les solutions les plus avantageuses pour votre foyer (et pour votre porte-monnaie).

Touchez jusqu’à 9 360€ d’aides avec MaPrimeRénov’

Je calcule mes aides

Évaluez notre guide

5.0
/5
2
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.