Chaudière à granulés vs. Pompe à chaleur : Deux équipements très intéressants

 

La chaudière à granulés et la PAC air/eau figurent parmi les modes de chauffage les moins polluants et les plus économes.

Mais si leurs performances se valent, les 2 appareils sont pourtant très différents. C’est pourquoi il faut s’assurer de faire le bon choix.

 

Vous voulez remplacer votre chaudière à fioul ou gaz ? Vous hésitez entre la pompe à chaleur et la chaudière à granulés ? Chacun de ses appareils a ses spécificités qui pourraient bien ne pas vous correspondre.

 

Je vais donc vous aider à choisir celui qui vous conviendra le mieux. Pour ça, je vais voir avec vous :

 

  • Comment fonctionnent une pac air/eau et une chaudière à granulés ?
  • Quelles sont leurs performances respectives
  • Comment ils doivent être installés
  • Quels sont les avantages et inconvénients de chaque système
  • Combien ils coûtent
  • Quelles sont les aides disponibles

 

Alors, c’est parti, commençons tout de suite par voir comment ça fonctionne.

 

Chaudière à granulés et pompe à chaleur : Un mode de fonctionnement complètement différent


Les deux appareils sont capables de produire du chauffage et de l’eau chaude sanitaire. Mais pour y parvenir, ils utilisent des moyens complètement différents. Je vais vous expliquer tout ça en détail.

 

Le mode de fonctionnement de la chaudière à granulés

 

La chaudière à granulés se sert de la combustion pour chauffer l’eau. C’est très simple, vous allez voir.

 

En fait, la chaudière brûle des granulés de bois ou « pellets ». La chaleur issue de la combustion est ensuite transmise vers le circuit hydraulique de la maison. Et si un ballon d’eau chaude est installé, la chaudière pourra également produire de l’eau chaude sanitaire. On retrouve un système ressemblant avec la chaudière mixte bois, elle aussi on peut la compléter avec une pac.

 

La pompe à chaleur fonctionne complètement différemment. Voyons ça tout de suite.

 

Le mode de fonctionnement de la pompe à chaleur

 

La thermopompe, elle, se sert des calories présentes dans l’air ou le sol pour chauffer l’eau.

 

En fait, l’unité extérieure de la PAC capte les calories présentes dans l’air (ou le sol). Elle les transmet ensuite à l’unité intérieure par le biais d’un fluide frigorigène. La chaleur produite vient ensuite alimenter le circuit de chauffage et peut également servir à la production d’ECS.

 

Comme vous le voyez, chaque appareil fonctionne de manière bien différente. Du coup, il est permis de se demander si ces différences impactent leurs performances.

 

Les performances variables de la PAC face au rendement stable de la chaudière à granulés


Le mode de fonctionnement de chacun de ces équipements à une influence sur ses performances. Pour s’en convaincre, il suffit d’analyser tout ça de plus près.

 

Les performances de la chaudière à granulés

 

Avec un granulé de bonne qualité et correctement normé, une chaudière affiche un rendement d’au moins 90%. Ce qui veut dire, qu’en l’alimentant avec des bons pellets de bois, vous aurez des performances stables en toute saison.

 

En revanche, c'est un peu moins évident pour la thermopompe.

 

Les performances de la pompe à chaleur

 

Pour évaluer les performances d’une pompe à chaleur, il faut regarder son coefficient de performance (COP). C’est l’indice qui exprime la quantité d’énergie produite à partir de l’énergie consommée.

 

En gros, une PAC qui affiche un COP de 3, utilise 1kWh d’électricité pour produire 3kWh d’énergie.

 

Mais le problème, c’est que le COP indiqué par le constructeur est calculé selon certaines températures. Il peut donc être amené à baisser si la température extérieure baisse. 

 

Concrètement, ça signifie que les performances d’une PAC peuvent être excellentes, mais qu’elles diminuent quand il fait froid.

 

Elle est donc en principe beaucoup plus adaptée aux régions tempérées. Mais en réalité, les pompes à chaleur ont beaucoup progressé ces dernières années.

Certaines sont donc capables de garder des performances acceptables même en milieu froid (jusqu’à -25°C).

 

Maintenant qu’on a vu leurs performances, penchons-nous sur les contraintes d’installation de chaque appareil.

 

Chaudière à granulés et pompe à chaleur : Des contraintes d’installation différentes


Vous l'avez bien compris, chaudière et PAC ont chacune leur manière de fonctionner. Du coup, elles ont chacune leurs exigences pour fonctionner de manière optimale.

 

Les conditions d’installation de la chaudière à granulés

 

Je vais être honnête avec vous, une chaudière à granulés de bois ça prend de la place. Eh oui, il faut une pièce suffisamment grande pour pouvoir installer :

 

  • Le silo de stockage des pellets de bois
  • La chambre de combustion
  • Le ballon tampon (en cas de production d’ECS)

 

L’idéal est donc d’avoir une pièce entière à dédier à votre chaudière (un sous-sol par exemple).

Les conditions d’installation de la pompe à chaleur

 

La pompe à chaleur est beaucoup plus pratique si vous n’avez pas beaucoup d’espace disponible dans la maison.

 

Il y a seulement besoin d’un petit espace pour le module hydraulique.

 

Bon, par contre, il vous faut absolument un extérieur pour pouvoir installer l’unité extérieure. Et attention parce que certains modèles peuvent faire un peu de bruit. Vous devrez donc la placer le plus loin possible de chez vos voisins pour éviter les problèmes.

 

Comme vous avez pu le constater, chaque modèle a ses petites spécificités. Pour avoir l’assurance d’une installation réussie, je vous conseille donc de confier les travaux à un professionnel RGE. Mais pensez à demander plusieurs devis avant.

 

Pompe à chaleur vs. Chaudière à granulés : Avantages et inconvénients


Vous hésitez encore sur le type de système à choisir ? Alors ce petit tableau des avantages et inconvénients de chacun pourrait vous aider à y voir plus clair.

 


Bon, vous voyez que jusque-là, les deux appareils ont leurs spécificités, mais procurent à peu près les mêmes avantages. Si vous n’avez pas encore réussi à vous décider, peut-être que le prix vous y aidera.

 

PAC et chaudière à granulés de bois : Laquelle est la moins chère ?


Alors, au niveau du coût, les deux appareils affichent des prix d’entrée de gamme sensiblement identiques.

En revanche, certaines chaudières peuvent coûter assez cher. Vous pourrez vous en rendre compte facilement en regardant ce tableau.

 

 

Alors oui, c’est vrai certaines chaudières peuvent coûter un peu cher. Mais on s’y retrouve dans les économies réalisées à l’utilisation et grâce aux aides

 

En fait, le granulé de bois coûte beaucoup moins cher que l’électricité, le fioul ou le gaz. Du coup ça reste rentable.

 

En ce qui concerne la PAC, c’est vrai, elle utilise l’électricité mais sa consommation est très faible.

 

Je vous ai fait un petit tableau pour que vous puissiez vous rendre compte des coûts d’utilisation de chacune.

 

 

Vous trouvez que le coût d’installation de ces équipements est élevé ? Rassurez-vous, il existe des dispositifs d’aide à la rénovation énergétique susceptibles de faire baisser le coût.

 

Est-il possible d’obtenir des aides pour l’achat d’une PAC ou d’une chaudière à granulés ?

 

L’Etat encourage depuis quelques années les travaux de rénovation énergétique grâce à des dispositifs d’aide.
Et, bonne nouvelle, les chaudières à granulés comme les pompes à chaleur entrent dans le cadre de ces aides.

 

Quel que soit le système que vous choisissez vous pourrez donc solliciter les dispositifs suivants :

 

  • MaPrimeRénov’
  • La prime CEE
  • L’éco PTZ
  • La TVA à 5,5%
  • Le programme « Habiter mieux » de l’ANAH (sous conditions de ressources)

Le prix de la chaudière à granulés vous a effrayé ? Pas de panique, si vous vous souvenez je vous ai dit que vous pourriez vous y retrouver grâce aux aides.

En fait, la chaudière est éligible aux mêmes dispositifs que la PAC mais pour un plus gros montant.

Du coup, le prix final des deux appareils sera sensiblement le même.

Vous hésitez toujours sur la solution à choisir ? Vous avez besoin de conseils ? Laissez-moi vos messages dans les commentaires et nous étudierons votre situation ensemble.

Pompe à chaleur ou chaudière à granulés : On résume

 

En résumé, la pompe à chaleur comme la chaudière à granulés fonctionnent grâce à des énergies propres et peu chères. 

Cependant, chaque solution a ses spécificités dont il faut tenir compte pour s’assurer de faire le bon choix.

 

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Jusqu'à 60% d’économies
sur votre facture de chauffage grâce aux pompes à chaleur air-eau