Consommation de votre climatisation : Est-il possible de la maîtriser ?

Les climatiseurs sont des appareils extrêmement utiles en périodes de fortes chaleur mais ils ont une mauvaise image. On les accuse souvent d’être trop énergivores…

Et c’est vrai qu’une climatisation a tendance à consommer beaucoup d’énergie. Heureusement, les fabricants ont fait énormément d'efforts pour développer des systèmes qui consomment de moins en moins.

Il est donc tout à fait possible, grâce à un bon climatiseur et quelques astuces, de maîtriser sa consommation d’énergie.

Vous voulez acheter un climatiseur ? Vous souhaitez savoir combien il va consommer ? Je vais vous expliquer tout ce qu’il faut savoir sur la consommation d’une climatisation dans ce guide.

Ensemble nous allons voir :

  • Quels éléments influent sur la consommation d’une climatisation.
  • Comment calculer la consommation d’une climatisation.
  • Quel est le coût de fonctionnement d’une climatisation.
  • Comment optimiser la consommation de votre climatiseur pour faire plus d’économies.

Et à la fin je répondrai aux questions que vous me posez souvent concernant la consommation d’un climatiseur.

Alors, c’est parti. Commençons d’abord par voir quelle est la consommation électrique moyenne d’une climatisation.

Quels éléments influent sur la consommation d’une climatisation ?

En règle générale, on estime qu’un climatiseur consomme 1 kWh pour 1 000 W (ou 1kW) de puissance. Mais en vérité c’est un peu plus compliqué que ça car la consommation d’une climatisation dépend d’une multitude de critères :

  • Les performances énergétiques ;
  • La puissance de l’appareil ;
  • Le type de climatisation ;
  • La température souhaitée ;
  • La durée d’utilisation ;
  • Les options.

Alors, voyons tout ça plus en détail.

Les performances énergétiques

Vous avez sûrement remarqué que dans les magasins d’électroménager il y a une étiquette avec une lettre sur les appareils. En fait, il s'agit de la classe énergétique.

Cette étiquette vous indique simplement si l’équipement que vous vous apprêtez à acheter est économe en énergie. Et, bien évidemment, plus vous choisirez un appareil économe (A+++) moins celui-ci consommera d’énergie et plus votre climatisation aura un impact faible sur l'environnement.

Je vous conseille donc de favoriser les équipements avec de bonnes performances énergétiques. C’est vrai que leur prix d’achat est plus élevé. Mais je vous assure que, sur le long terme, vous serez gagnant(e).

La puissance

La puissance d’une climatisation est exprimée en kW, W ou en BTU. Pour vous donner une idée, un appareil d’1kW consomme environ 1 kWh.

Alors, vous vous en doutez, plus une climatisation est puissante, plus sa consommation d’énergie est élevée. C’est pour ça qu’il est important de bien choisir son équipement

Et attention, il faut prendre pile la bonne puissance, car un appareil trop ou pas assez puissant risque de surconsommer. Et là, ça pourrait vous coûter très cher.

Heureusement il existe un moyen très simple pour être sûr(e) de ne pas se tromper. Il suffit de faire réaliser une étude thermique de votre logement par un professionnel. En gros, l’artisan évalue vos besoins selon :

  • L’isolation de votre logement ;
  • Sa superficie globale ;
  • La surface de chaque pièce à rafraîchir ;
  • La hauteur sous plafond ;
  • Vos besoins en froid et en chaud ;

Comme ça, il peut évaluer la puissance exacte dont vous avez besoin. Et, vous vous en doutez, plus l’espace à rafraîchir sera grand, plus votre système consommera d’énergie.

Le type de clim

Mono-split, multi-split, réversible… Si vous avez déjà commencé vos recherches de climatiseurs, ces termes ne vous sont sans doute pas inconnus. En fait, il existe différents types de climatiseurs.

Du coup, vous imaginez bien que certains vont consommer plus que d’autres.

Par exemple, un climatiseur mobile est extrêmement énergivore. Au contraire, les climatiseurs split réversibles (aussi appelés pompes à chaleur air-air), sont plutôt économiques.

Il faudra donc faire le bon choix.

La température souhaitée

La consommation de votre clim dépendra également de ce que vous lui demandez de faire. Je m’explique.

En fait, s’il fait 32°C dehors et que vous réglez votre clim sur 18°C, vous lui demandez de gros efforts. Du coup, c’est logique, elle va consommer beaucoup plus que si vous lui demandez 25°C.

Il est conseillé donc de respecter un écart de 8°C maximum entre la température intérieure et extérieure. Ça vous permettra de limiter votre consommation et de préserver votre installation.

La durée d’utilisation

Vous habitez dans le Sud de la France et vous utilisez votre clim toute la journée ? Au contraire, vous utilisez votre climatiseur par courtes périodes parce que vous habitez une région tempérée ?

La durée d’utilisation aura évidemment un impact sur votre consommation. Eh oui, plus longtemps vous utilisez votre clim, plus vous consommez d’électricité, c’est logique.

Les options

Les climatisations se sont vraiment beaucoup développées et sont maintenant équipées de nombreuses options.

Si certaines de ces options consomment énormément d’énergie, d’autres vous aident à économiser. C’est par exemple le cas de la technologie inverter qui permet à l’appareil de réguler sa consommation en temps réel.

Du coup, les options que vous choisirez auront une influence sur votre facture.

Alors, maintenant que je vous ai dit tout ça, voyons comment calculer exactement la consommation de votre climatisation.

Comment calculer la consommation d’une climatisation ?

Pour calculer la consommation annuelle approximative de votre climatisation vous aurez besoin de 3 données :

  • La puissance du compresseur.
  • Le nombre d’heures quotidiennes pendant lesquelles vous utilisez la clim.
  • Le nombre de jours pendant lesquels elle tourne.

Une fois que vous avez réuni ces 3 informations il vous suffit d’appliquer une formule toute simple :

  • (Puissance compresseur/1 000) x nombre d’heures d’utilisation x nombre de jours d’utilisation = Consommation annuelle en kWh.

Pour être plus concret prenons un exemple. Imaginons que :

  • Le compresseur de votre climatisation affiche 5 000 W
  • Vous faites tourner votre appareil 8 heures par jour
  • Vous utilisez votre clim 90 jours dans l’année.

Cela donnera le calcul suivant :

  • (5 000/1 000) x 8 x 90 = 3 600 kWh

Pour savoir ce que cela représentera comme coût sur votre facture d’énergie il faudra ensuite faire le calcul suivant :

  • Consommation annuelle x prix du kWh de votre fournisseur d’énergie x 15 % = Consommation annuelle en €.

Alors là vous vous dites « c’est quoi ces 15% qui sortent de nulle part ? ». Pas de panique, je vous explique.

En fait ces 15% correspondent à peu près au coût de fonctionnement des équipements annexes de la clim. Ici on parle par exemple du ventilateur ou de la pompe.

Bon maintenant qu’on a les formules, voyons un peu ce que ça peut représenter en vrai.

Combien coûte une climatisation en fonctionnement ?

Vous l’aurez compris, le coût d’une climatisation en fonctionnement dépend de plusieurs critères. J’ai quand même calculé le coût moyen d’utilisation avec une offre d’abonnement EDF classique. Vous pouvez voir ce que ça donne dans ce petit tableau.

Bon, vous voyez qu’une climatisation peut consommer pas mal d’énergie. Du coup c’est vrai que si on ne fait pas attention on peut se retrouver avec une facture très élevée. 

Alors je vais vous donner quelques petites astuces pour faire des économies avec votre clim réversible.

Comment faire des économies avec une clim réversible ?

Pour économiser avec votre climatisation réversible vous pouvez utiliser quelques techniques ultra simples.

Voici les 8 plus efficaces :

  • Isolez votre maison.
  • Evitez de laisser la chaleur entrer lorsqu’il fait chaud.
  • Faites faire un bilan thermique pour être sûr(e) que votre équipement est bien dimensionné.
  • Choisissez un système équipé de la technologie inverter.
  • Éteignez les appareils qui émettent de la chaleur dont vous ne vous servez pas (ordinateur, box internet…).
  • Faites régulièrement entretenir votre équipement.
  • Respectez un écart de température d’environ 5°C entre l’extérieur et l’intérieur.
  • Eteignez votre appareil quand vous n’êtes pas dans la pièce.

Vous voyez, c’est plutôt simple à mettre en place.

Bon, on y voit maintenant un peu plus clair. Mais je sais que certains d’entre vous se posent des questions, alors je vais y répondre.

Mes réponses à vos questions sur la consommation électrique d’une climatisation

Le sujet de la consommation d’une climatisation est vraiment central quand on cherche à s’équiper. Du coup c’est important de le comprendre.

Et comme vous êtes nombreux à me poser des questions, j’ai décidé de répondre aux plus fréquentes.

Pourquoi ma clim consomme beaucoup d’électricité ?


Les climatiseurs consomment pas mal d’électricité par nature. Si toutefois votre consommation vous paraît trop élevée par rapport aux calculs qu’on vient de faire c’est peut-être parce que :

  • Votre clim est encrassée : Un appareil encrassé peut voir sa consommation augmenter de 25 % à 30 %.

  • Votre installation est mal dimensionnée : Un système trop ou pas assez puissant va consommer beaucoup plus d’énergie.

  • Vous lui demandez trop d’efforts par rapport à la température extérieure : Si l’écart entre la température extérieure et celle de la pièce dépasse 8°C, votre clim doit faire beaucoup plus d’efforts.

  • Votre maison est mal isolée : Si l’isolation n’est pas bonne, la fraîcheur s’échappe vers l’extérieur. En gros, c’est comme si vous climatisiez dehors… Du coup ça augmente considérablement votre consommation et vos émissions de gaz à effet de serre.

Quel est le climatiseur qui consomme le moins ?


Les climatiseurs qui consomment le moins sont les clim réversibles. En fait, ce sont des pompes à chaleur air-air. Elles sont capables de produire du chauffage et de la climatisation à partir d’une énergie renouvelable.

Leur mode de fonctionnement vous permet d’économiser jusqu’à 30 % par rapport à un climatiseur classique. Par contre, pour s’assurer un max d’économies, vous devrez choisir un modèle avec une bonne classe énergétique.

C’est quoi les BTU en climatisation ?

Le British Thermal Unit est une unité utilisée pour exprimer la puissance d’un climatiseur. En France on exprime plutôt la puissance d’un appareil en kWh. Mais si vous avez regardé un peu les clims c’est probable que vous ayez eu des données indiquées en BTU.

Pour vous aider à vous y retrouver il faut savoir que 1W = 3,415 BTU et 1 kWh = 3 415 BTU.

Mais justement, voyons comment s’opère la conversion entre les 2 unités de mesure.

Comment convertir des BTU en kWh ?

Quand on se retrouve avec un appareil affiché en BTU ça peut être compliqué de calculer la puissance. Alors pour revenir sur des bases de calcul connues vous devez convertir les BTU en kWh. Et c’est assez simple.

Souvenez-vous 1 kWh = 3 415 BTU. Il faudra donc faire la formule suivante :

  • Nombre de BTU / 3 415 = Nombre de kWh de l’appareil.

Donc pour un appareil de 10 500 BTU ça nous donne ça :

  • 10 500 / 3 415 = 2,78 kWh.

Voilà, j’ai fait le tour de vos principales questions. Mais il se peut que vous en ayez encore. Alors, n’hésitez pas à me les poser dans les commentaires en bas de page et j’y répondrai.

La consommation électrique de la climatisation : On synthétise

En résumé on peut dire que si certains modèles de climatiseurs consomment beaucoup d’énergie, d’autres sont économes. Il faudra donc faire tous les calculs au préalable pour vous assurer de choisir le modèle le plus économique.

  • La consommation moyenne d’un climatiseur dépend de plusieurs éléments.
  • Un climatiseur utilise environ 1kWh d’électricité par kW de puissance.
  • Climatiseur mobile, réversible, multisplit… Tous les modèles ne consomment pas la même chose.
  • Choisir un appareil avec une classe énergétique A+++ vous permettra de faire des économies sur votre facture d’électricité.
  • La formule pour calculer la consommation annuelle d’un appareil est la suivante :
  • (Puissance compresseur/1 000) x nombre d’heures d’utilisation x nombre de jours d’utilisation x prix du kWh = Consommation annuelle en €.
  • Vous pouvez économiser encore plus en mettant en place des astuces simples.
  • La meilleure solution est d’opter pour un climatiseur réversible, capable de produire du chauffage et de la climatisation.

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Jusqu'à 60% d’économies
sur votre facture de chauffage grâce aux pompes à chaleur air-eau