Comment consulter des avis ?

Quand vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation énergétique, vous pouvez vous questionner sur l’installation d’une pompe à chaleur air/eau

Pour que vous puissiez y voir plus clair, je vous recommande de lire notre guide. Vous allez découvrir les retours d’expérience de pompe à chaleur de la part d’utilisateurs.

Si vous souhaitez vous forger une opinion sur cette PAC, vous pouvez très bien, au départ, consulter des avis sur internet. 

Si vous n’avez pas forcément le temps de faire des recherches ou que vous souhaitez profiter de conseils avisés, restez avec nous en lisant notre guide. Je vais vous expliquer les avantages et les inconvénients des pompes à chaleur.

Pour faire le bon choix, je vais vous donner certains réflexes à avoir au moment de l’installation de votre pompe à chaleur.

Quels sont les retours d’expérience concernant la pompe à chaleur air/eau ?

Pour que vous puissiez choisir une pompe à chaleur air/eau, il est fortement recommandé dans un premier temps de réaliser un diagnostic énergétique de votre habitation. Si vous décidez de faire appel à un expert, vous pourrez éviter certains problèmes comme le montre ce commentaire : 

“Nous avons acheté une maison équipée d'une pompe à chaleur air/eau l'an dernier. La maison étant classée au diagnostic thermique en C, nous ne nous sommes pas méfiés, pensant qu'elle était bien isolée. Au bout d'un an, notre facture d'électricité s'élève à 1900 € en ayant au maximum 18°C dans 93 m². Nous avons fait appel à un cabinet d'ingénieurs thermiciens. Finalement la maison est classée en F et les coûts des travaux d'isolation s'élèveraient à plus de 20 000 €.”

Avant d’installer votre pompe à chaleur, je vous conseille de connaître précisément votre consommation annuelle. De cette manière, vous pouvez être sûr que votre pompe à chaleur air/eau pourra vous permettre de faire des économies. 

Lorsque vous envisagez d’installer une pompe à chaleur air/eau avec eau chaude sanitaire (ecs) ou non, je vous recommande de choisir un équipement adapté à la superficie de votre logement, et à la température de votre région. Comme la pompe à chaleur aérothermique est sensible aux températures froides, une solution de chauffage d’appoint peut être envisagée.

Une PAC aérothermique est très sensible à la température de l'air et sa puissance chute rapidement ainsi que son COP. Il est préférable d'utiliser un appoint (2 à 3 semaines par hiver) que de faire fonctionner une PAC sur-dimensionnée tout le restant de l'hiver.”

Si vous faites installer une pompe à chaleur air/eau à basse ou moyenne température et avec un COP insuffisant, il est possible que la résistance électrique tourne sans cesse pour que la température du fluide ne baisse pas trop bas. Cette installation non adaptée peut vite faire grimper la facture. Si vous souhaitez installer une PAC air/eau avec ecs, il est préférable d’opter pour une PAC haute température.

Si vous décidez d’installer une PAC avec ecs, vous devez faire attention à votre climat, car avec ce type de PAC, l’eau chaude sanitaire aura la priorité sur le chauffage. Il peut donc être intéressant d’envisager un chauffage d’appoint selon vos besoins.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la pompe à chaleur ?

Les points forts de la PAC air/eau 

Quand vous décidez d’installer une pompe à chaleur air/eau, vous pourrez profiter de certains avantages. 

Cet équipement est abordable et coûte entre 80 et 100 euros par m². En plus de cela, vous pourrez faire des économies intéressantes, par rapport à votre ancien système de chauffage au fioul ou au gaz par exemple.

Grâce aux aides de l’Etat, vous allez pouvoir profiter de nombreuses aides comme MaPrim’Rénov, la prime énergie ou encore l’Eco PTZ. De quoi investir sans mettre à mal votre budget. Pour ce faire, votre bien immobilier devra avoir plus de 2 ans et les travaux réalisés par un artisan RGE.

En plus de faire des économies, vous allez pouvoir limiter votre empreinte environnementale, car les pompes à chaleur air-eau utilisent des énergies renouvelables pour fonctionner. 

Vous pourrez ainsi joindre l’utile à l’agréable. Pour que votre PAC ait une durée de vie prolongée, pensez à faire intervenir un artisan pour un entretien de votre équipement.

Si vous envisagez d’installer une PAC air/eau avec ecs, vous pourrez gagner de la place, car le ballon sera couplé à l’unité intérieure. Vous pourrez aussi faire des économies si cet équipement remplace un ballon double service. Dans le même temps, l’entretien est facilité.

Les points faibles à prendre en considération

Plusieurs inconvénients peuvent être recensés, que ce soit au niveau des pompes à chaleur air/eau avec ecs ou non. 

Si vous habitez dans une région froide avec des températures négatives régulièrement, il est possible que vous ayez une baisse de performances de votre pompe à chaleur. 

Dans cette logique, certains retours d’expérience montrent une explosion de la facture d’électricité. Cela peut être dû soit à une PAC sous-dimensionnée pour le logement ou à une mauvaise générale du logement.

Le niveau sonore de la PAC est aussi à prendre en compte. Certains modèles peuvent vous déranger. 

Il est donc indispensable de les éloigner au maximum de vos chambres ou du voisinage pour éviter les problèmes.

Pour produire de l’eau chaude sanitaire, la PAC haute température est la meilleure solution. Par contre, vous devrez prévoir un investissement plus important par rapport à une PAC à basse température.

Les éléments à retenir sur la pac air/eau

Quand vous souhaitez installer une pompe à chaleur air/eau, vous devrez vous poser la question si vous souhaitez chauffer votre eau sanitaire ou non. 

Si tel est le cas, il est important de choisir une PAC air/eau à haute température pour à la fois gérer votre chauffage de votre logement mais aussi l’ecs.

Si vous souhaitez chauffer uniquement votre logement avec une pac air/eau, il est important de prendre connaissance de votre diagnostic énergétique et de bien dimensionner votre pompe à chaleur en fonction de votre région et de la superficie de votre bien.

FAQ

Pour aller plus loin sur le sujet de la pompe à chaleur air/eau, nous vous proposons une FAQ. Peut-être que la réponse que vous cherchez s’y trouve ?

Est-ce qu’une pompe à chaleur tourne tout le temps ?

Eh bien la réponse est non, une pompe à chaleur ne tourne pas en permanence. Elle fonctionne par intermittence. 

C’est-à-dire que le cycle de chauffe s’active automatiquement après la chute de température intérieure. C’est donc inutile de la mettre en veille ou de l'arrêter. 

Pourquoi est-ce que ma PAC tourne constamment ?

Comme dit précédemment, les pompes à chaleur ne tournent pas tout le temps. Si c’est le cas, c’est que votre installation est défaillante.

Ça provient peut être : 

  • Du thermostat ;
  • Du système de contrôle de température ;
  • Un dysfonctionnement dans le système de régulation ;
  • D’un composant encrassé qui à besoin d’être nettoyé.

Avec quel système coupler une pompe à chaleur air / eau ?

Les pompes à chaleur se connectent facilement avec d’autres systèmes de chauffage afin d’augmenter le confort de votre maison, comme par exemple :

  • Un chauffe-eau
  • Une chaudière à gaz
  • Un chauffage au bois 

Puis-je installer une PAC avec mes radiateurs existants ?

Vous pouvez utiliser vos radiateurs existants avec une PAC, mais souvent ils sont trop petits pour que le système fonctionne correctement. 

Dans ce cas, vous devez rajouter des radiateurs afin que la pompe à chaleur fonctionne efficacement.

Veillez à faire nettoyer en profondeur le système. Ça permettra d’éviter que des particules en suspension endommagent l’installation en bloquant le filtre.

Ce texte a été validé par
Kévin

Kévin est un technicien certifié RGE. Sa connaissance du terrain lui permet d'estimer les solutions les plus avantageuses pour votre foyer (et pour votre porte-monnaie).

Faites des économies cet hiver !
Protégez-vous des hausses tarifaires avant l'hiver en installant une PAC à prix réduits.
Pour vous aider, on a récapitulé toutes les aides cumulables à demander.
Je télécharge mon guide

Touchez jusqu’à 9 360€ d’aides avec MaPrimeRénov’

Je calcule mes aides

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.