Tout savoir sur le calcul de l'autonomie d'une voiture électrique

L’une des grandes questions lorsque, l’on parle de voitures électriques, est leur autonomie. Une question d’autant plus cruciale quand le calcul du temps de recharge d’une voiture électrique peut parfois donner un résultat élevé. C’est pourquoi dans ce guide pratique, nous allons vous donner toutes les astuces pour faire ce calcul. Nous vous aiderons aussi à choisir le modèle électrique avec la meilleure autonomie possible. Enfin, il vous sera précisé comment optimiser ce potentiel kilométrique. 

Voici les points que je vais aborder : 

  • Le calcul de l’autonomie
  • Les facteurs qui peuvent altérer le potentiel kilométrique
  • Comment bien choisir sa voiture électrique ?
  • Les voitures électriques avec la meilleure autonomie
  • Comment optimiser la capacité kilométrique de votre voiture électrique ?
  • Comment faire un maximum d'économie sur la recharge de votre voiture électrique ?

Dans un premier temps, intéressons-nous au calcul de l’autonomie d’un véhicule électrique. 

Comment se calcule l'autonomie d'une voiture électrique ?

Vous allez le voir, le calcul de l'autonomie d'un véhicule électrique est relativement simple à réaliser. En revanche, de nombreux facteurs peuvent diminuer drastiquement ce potentiel kilométrique. Je vous en dis plus. 

Le calcul de l’autonomie

Voici la formule qui vous permet de connaître l’autonomie d’une voiture électrique : 

Autonomie = (Capacité de la batterie) : (consommation moyenne) X 100  

Autrement dit, il vous faut diviser la capacité de la batterie qui est exprimée en kWh par la consommation moyenne du véhicule affichée en kWh pour 100 km. Enfin, vous multipliez le résultat par 100 afin qu’il corresponde aux 100 km.

Pour bien comprendre, je vous propose de prendre un exemple avec la Renault Zoé E-Tech

Batterie : 52 kWh. 

Consommation moyenne : 18,4 kWh pour 100 km.

Cela donne donc le résultat suivant : 

(52/18,4) X 100 = 282,6 km 

Attention, il s’agit toujours d’une capacité kilométrique indicative. En effet, de nombreux facteurs entrent en jeu. Je vous propose de les découvrir.

Les facteurs qui peuvent altérer le potentiel kilométrique

Très schématiquement, voici les facteurs qui peuvent faire diminuer le potentiel kilométrique de votre voiture : 

  • La vitesse. Comme pour une voiture thermique, la consommation va beaucoup dépendre de la vitesse et surtout du style de conduite du conducteur. Une conduite nerveuse et sportive réduira grandement l’autonomie de votre véhicule. C’est pourquoi les voitures vertes ont un mode “éco” afin de vous aider à préserver votre batterie.  

  • La météo. Là encore, comme pour les voitures thermiques, votre voiture électrique est très sensible au froid. Si les températures sont très basses, on constate généralement une baisse de son potentiel kilométrique de 5%.

  • La climatisation et le chauffage. Attention, si vous mettez le chauffage ou la climatisation, votre voiture va beaucoup plus consommer. On estime que la climatisation et le chauffage peuvent représenter jusqu'à 30% de l’énergie de votre batterie. 

  • L’usure. En effet, votre batterie restera vraiment performante une dizaine d'années. Au-delà, il vous faudra investir dans une nouvelle batterie ou changer de véhicule. 

La capacité kilométrique est évidemment un élément important lorsque l’on doit choisir sa voiture électrique. Je vous explique comment ne pas vous tromper.

Comment bien choisir votre voiture électrique ?

Sachez que pour bien choisir votre véhicule électrique, je vous conseille de vous référer à l’homologation WLTP (Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedure) que l’on pourrait traduire par la procédure d'essai harmonisée à l'échelle mondiale pour les véhicules légers. 

C’est une homologation qui remplace le protocole NEDC (New European Driving Cycle) qui était la référence dans les années 1990. Ce nouveau protocole mesure la consommation d’un véhicule, ses émissions polluantes (émissions de CO2 des véhicules thermiques) et le potentiel kilométrique des voitures électriques. C’est ce qui nous intéresse aujourd'hui. 

Pourquoi cette homologation est importante et plus fiable que la précédente ? Car elle est le résultat de tests effectués le plus possible dans des conditions réelles de conduite. Les tests sont ainsi faits en circulation urbaine, extra-urbaine et en circulation mixte.

Grâce à cette homologation, je vais vous aider à trouver un modèle de voiture électrique avec le meilleur potentiel kilométrique possible. 

Comparatif : les voitures électriques avec la meilleure autonomie

Grâce à ce tableau, comparons le potentiel kilométrique des principaux modèles de voitures électriques disponibles en France : 

Pour votre information, ce tableau a été confectionné grâce aux données des constructeurs selon les règles internationales établies par l'homologation WLTP. 

On notera qu'aucun constructeur français n’est dans les 20 premières places. Il faut même descendre à la 74ème place pour trouver la Renault Mégane avec une autonomie de 470 km.

Choisir une voiture électrique avec une bonne capacité kilométrique est important, mais grâce à quelques astuces, vous pouvez aussi l’optimiser. Voici mes conseils. 

Conseils : comment optimiser l'autonomie de votre voiture électrique ?

Il est effectivement important de suivre quelques conseils pour optimiser le potentiel kilométrique de votre voiture qu’elle soit tout électrique ou hybride : 

  • Avec un moteur électrique, il est important de ne pas rouler trop vite. Ce qui signifie que les autoroutes ne sont pas les meilleures amies des véhicules verts. En effet, il est conseillé de ne pas dépasser les 110 km/h.

  • Sachez aussi qu’il ne faut jamais recharger complètement votre batterie sinon celle-ci va s’user beaucoup plus vite. Restez donc autour de 80% de charge. Attention, ne descendez pas non plus au-dessous de 20%.

  • Il est également déconseillé de rouler avec une batterie froide. Alors, si votre auto verte n’a pas de système de préchauffage des batteries, il est bien de mettre en marche le chauffage avant de rouler.

  • Pensez à utiliser aussi le mode “brake”. De quoi s’agit-il ? C’est un mode qui aide à ralentir le véhicule sans avoir à trop utiliser les freins. Il permet aussi de récupérer de l'électricité dans la batterie.

  • Il est aussi préférable de ne pas mettre de coffres de toit, car ils sont un frein aérodynamique qui génère une surconsommation. Pour la même raison, ne roulez pas trop chargé.

  • Conduire les fenêtres ouvertes est aussi un frein aérodynamique. Un conseil à suivre surtout lorsque vous prenez un peu de vitesse. Le phénomène est bien moindre en ville.

 

  • Dernier conseil pour préserver le potentiel kilométrique de votre voiture : ne pas rouler avec des pneus sous-gonflés. De plus, c’est également très dangereux.  

Il existe aussi des astuces pour économiser de l’argent sur la recharge de votre auto électrique. Je fais le point. 

Comment faire un maximum d'économie sur la recharge de votre voiture électrique ?

Dans ce guide pratique consacré au potentiel kilométrique d’une auto électrique, il est aussi important que je vous dise quelques mots sur la recharge de votre véhicule. En effet, avec la flambée des prix de l'énergie, il est intéressant de trouver des astuces pour dépenser moins : 

  • Sans borne domestique, sachez que vous pouvez parfois trouver des bornes de recharge gratuites : mairies et collectivités, parking de supermarché, etc. Sinon, je vous conseille de prendre une carte d'abonnement à un réseau ou mieux encore, de posséder une carte de roaming multi-réseaux. 

  • Si vous avez une borne domestique, le premier réflexe à avoir est évidemment de recharger votre  batterie aux heures creuses. Renseignez-vous, il s’agit généralement des heures de nuit et parfois de quelques heures en journée. Pendant cette période, le tarif du kWh est à moins 50%. 

  • Mieux encore, il est conseillé de coupler votre borne de recharge à une installation photovoltaïque. Une installation solaire qui peut être dédiée à votre borne de recharge ou bien fournir plus globalement l'électricité de votre maison. 

J’y vois 2 avantages principaux :  

  • Recharger sa voiture au lieu de réinjecter le surplus dans le réseau est rentable. Si vous n'utilisez pas en journée toute l'électricité produite par vos panneaux solaires, il est de loin préférable d’en profiter pour recharger une auto électrique et faciliter votre mobilité que de vendre le surplus. Et pour cause, les tarifs de rachat ont beaucoup chuté ces dernières années. 

  • Recharger sa voiture à des tarifs avantageux. En effet, même si vous ne parvenez pas à recharger totalement votre voiture avec vos panneaux photovoltaïques, vous pourrez comme vu précédemment faire le choix des heures creuses auprès de votre fournisseur d'électricité. Une astuce qui vous permettra de limiter le coût de vos dépenses énergétiques. 

Enfin, résumons ce guide pratique.

Calcul de l'autonomie d'une voiture électrique, en résumé

Voici ce qu’il faut retenir de ce guide pratique :

  • Le potentiel kilométrique de votre voiture électrique se calcule ainsi : (Capacité de la batterie) : (consommation moyenne) X 100.  

  • De nombreux facteurs peuvent jouer sur le potentiel kilométrique de votre voiture électrique : la vitesse, la météo, la climatisation et le chauffage et enfin l’usure. 

  • Pour choisir votre voiture électrique, référez-vous à l’homologation WLTP (Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedure). En effet, elle est le résultat de tests effectués le plus possible dans des conditions réelles de conduite. 

  • Parmi les différents modèles électriques, le plus grand potentiel kilométrique est celui de la Mercedes EQS avec 783 km. Côté français, il s’agit de la Renault Mégane avec une autonomie de 470 km.

  • Pour optimiser le potentiel kilométrique de la batterie, les conseils essentiels sont : ne pas rouler trop vite, ne jamais recharger complètement votre batterie (80% maximum), ne pas rouler avec une batterie froide, ne pas mettre de coffres de toit, ne pas conduire les fenêtres ouvertes et enfin ne pas rouler avec des pneus sous-gonflés. 

  • Pour la recharge, privilégiez une recharge à la maison aux heures creuses. Mieux encore, il est conseillé de coupler votre borne de recharge à une installation photovoltaïque. 

Vous savez à présent calculer l’autonomie d’une voiture électrique. Grâce à ce guide, vous avez peut-être aussi trouvé votre modèle de voiture électrique, celui qui correspond le mieux à votre utilisation. Il se peut cependant que vous ayez encore quelques questions. Je vous propose donc de me les poser en commentaire. Je répondrai rapidement à vos demandes.

Je suis aussi à votre disposition pour vous proposer un devis pour une borne de recharge de véhicule électrique. N’hésitez pas à faire vos demandes et à nous laisser vos coordonnées en cliquant ici.

Cet article a été validé par
Léna
Rédactrice web
LinkedIn
YouTube
YouTube

Léna est adjointe à la Direction Commerciale de Nouvel'R Énergie. Elle suit de près tous les dossiers d'installation depuis plus de 4 ans. Son expertise sur le photovoltaïque s'étend de la technique à l'administratif.

Payez 0€
pour vous déplacer
Avec l’énergie solaire, votre voiture se recharge gratuitement.
Téléchargez le PDF gratuit