Qu’est-ce que le COP d’un chauffe-eau thermodynamique ?


Le coefficient de performance, ou le COP, d’un chauffe-eau thermodynamique indique le niveau de rendement de l’appareil. Seul cet indicateur compte lorsqu’il s’agit de calculer l’efficacité énergétique des appareils comprenant une pompe à chaleur. Il représente le nombre de kWh de chaleur produite par rapport au nombre de kWh d’électricité consommée. 

Pour les chauffe-eaux thermodynamiques, ce coefficient se situe entre 2 et 4. 

Et pour vos appareils, retenez que plus le COP est élevé et plus l’appareil possède un haut rendement énergétique. C’est pourquoi, je vous conseille de vérifier le COP des appareils possédant une pompe à chaleur directement sur leurs fiches techniques. 

Un appareil qui a un bon rendement a besoin de moins d’électricité pour fonctionner. Et cela se ressent sur la consommation d’énergie. Au final, c’est votre facture d’électricité qui sera allégée. 

À présent, je vais rentrer plus dans les détails pour découvrir ce qui est pris en compte par ce coefficient. 


Comment calculer le COP ?


Ce calcul, plutôt technique, se fait directement en laboratoire. Il détermine le rapport entre la quantité d'énergie consommée et la quantité d’énergie restituée par le chauffe-eau thermodynamique.

En d’autres termes : COP = énergie utilisée / énergie produite.

Pour vous donner un exemple concret, voici un tableau qui illustre le rendement en kilowattheures (kWh) d’un appareil en fonction de son COP :


Dans ce tableau, vous constatez qu’avec un COP de 4 chaque kWh d’électricité utilisée, fournit à l’appareil 4 kWh de chaleur. Ce qui représente un excellent rendement énergétique.

Attention toutefois, car ces calculs en laboratoire sont faits dans des conditions optimales. Chez vous, les résultats pourront s’avérer inférieurs. 


Quelles sont les variables qui viennent influencer le COP ?


Avec un chauffe-eau thermodynamique, le COP varie en fonction de la température de l'air et de la sortie d'eau chaude

Dans votre région, les températures changent en fonction des saisons. À l’inverse, en laboratoire les conditions de mesures sont stables et fixées par une norme. 

Cette norme européenne porte le numéro « EN 16147 ». Et si je partage avec vous cette information, c’est parce que vous la retrouverez souvent dans les fiches techniques. 

D’après cette norme, la température de l’eau en laboratoire est utilisée entre 15 °C et 52,5 °C. Et la température de l’air prise en compte est de :

- 15 °C pour l’air ambiant 

- 7 °C pour air extérieur 

- 20 °C pour l’air extrait d’une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée)

Maintenant, imaginez que vous souhaitez de l’eau chaude à 60 °C, cela signifie que votre rendement sera moins important. Et si vous vivez dans une région où les hivers sont froids, cela aura également un impact sur votre productivité.

Finalement, moins il y a d’écarts entre l’air prélevé et la température de chauffe, plus l’appareil a un bon rendement. Et quand un modèle vous promet 70 % d’économie d’électricité, vous savez désormais qu’il s’agit d’une mesure prise en laboratoire. Les conditions sont parfois plus optimales que celles avec lesquelles vous pourrez utiliser votre appareil à la maison.  

Un dernier conseil : sachez que la perte de calories vient également influencer votre COP final. Tous les ballons d’eau chaude laissent la chaleur s’échapper à travers les parois. Notre astuce pour celles et ceux qui souhaitent faire des économies d’énergie, c’est tout simplement d’isoler votre chauffe-eau

J’espère qu’à présent, le COP n’a plus de secrets pour vous. Si vous avez des questions ou des suggestions, je vous invite à les écrire dans les commentaires situés juste en dessous. Il me fera plaisir de vous répondre.

Passons maintenant au vif du sujet et regardons quels sont les COP des modèles sur le marché actuel. 


Quels sont les chauffe-eaux thermodynamiques avec les meilleurs COP ?


Pour vous aider à y voir plus clair dans la grande variété de modèles disponibles sur le marché, je vous ai préparé un comparatif :

Avez-vous remarqué dans ce tableau que pour les mêmes modèles, les COP sont différents selon la capacité en litre ?

En effet, plus la capacité est grande et plus la rentabilité augmente. C’est pourquoi les modèles de 250 L ont un indice plus élevé que les mêmes modèles de 200 L. 

Chez vous, il est important d’évaluer vos besoins en eau chaude sanitaire afin de bien vous équiper. Il est toujours plus rentable d’utiliser un chauffe-eau thermodynamique à pleine capacité. 


Le COP du chauffe-eau thermodynamique : ce qu’il faut retenir


L’Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie ou l’ADEME considère l’eau chaude comme un poste important de consommation. En moyenne, c’est plus de 12 % de votre budget annuel en électricité qui est consacré à chauffer l’eau. 

Un chauffe-eau thermodynamique peut être une option intéressante pour réduire vos dépenses. Mais comme nous venons de le voir ensemble, plusieurs facteurs doivent être réunis pour que votre investissement se rentabilise : 

  • Bien évaluer vos besoins en eau chaude pour bien dimensionner votre appareil.
  • Respecter les critères d’installation en ce qui concerne la température de la pièce et ses dimensions.

J’espère que toutes ces explications vous aideront pour faire votre choix. Et pour plus de conseils, n’hésitez pas à nous appeler, nos experts sont toujours prêts à vous aider. 

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.