Tout savoir sur la durée de vie d’un chauffe-eau thermodynamique

Avec une durée de vie de 20 ans et une consommation électrique réduite, le chauffe-eau thermodynamique est un investissement rentable.

Vous vous apprêtez à faire installer un chauffe-eau thermodynamique dans votre maison ? Vous voulez savoir comment bien l’entretenir pour optimiser son fonctionnement ? Je vais vous livrer tous les secrets pour que votre chauffe-eau thermodynamique dure le plus longtemps possible.

Mais avant de commencer, laissez-moi vous donner quelques informations essentielles :

  • Un chauffe eau thermodynamique sert à produire l’eau chaude sanitaire
  • Il fonctionne en partie grâce à une pompe à chaleur et est considéré comme une énergie renouvelable
  • Les chauffe-eau thermodynamiques durent 2 fois plus longtemps que les ballons d’eau chaude classiques (électrique, gaz, etc…)
  • Entretenir son appareil est important pour optimiser sa longévité
  • L’entretien annuel coûte entre 130 € et 200 €


Alors c’est parti !

Quelle est la durée de vie d’un chauffe-eau thermodynamique ?

Un chauffe-eau thermodynamique a une durée de vie estimée entre 15 et 20 ans. Il est donc plus durable qu’un ballon électrique, qui ne dure qu’entre 9 et 10 ans.

Si vous voulez qu’il dure le plus longtemps possible vous devez toutefois faire attention à plusieurs éléments avant l’installation.

Quels éléments jouent sur la longévité d’un ballon d’eau chaude thermodynamique ?

Pour vous assurer que votre chauffe eau thermodynamique ait une belle et longue vie, vous devez veiller à :

  • La qualité du produit choisi
  • La qualité de l’eau
  • L’environnement dans lequel sera placé la chaudière
  • Le dimensionnement
  • L’installation

La qualité de l’appareil

Si vous voulez que votre chauffe-eau thermodynamique dure longtemps, choisissez la qualité. Je sais que cela peut représenter un surcoût à l’achat mais je vous assure que vous ne le regretterez pas. Et là, vous allez me dire : “Comment puis-je reconnaître un chauffe-eau de qualité ?” Eh bien tout simplement en vérifiant 3 points :

  • La certification “NF PAC” de la pompe à chaleur : Cette certification signifie que la pompe à chaleur du ballon respecte les normes AFNOR. Elle vous garantit également un appareil qui possède un Coefficient de Performance (COP) minimal de 3
  • La qualité des matériaux : Ce critère a un gros impact sur la longévité de l’appareil. Assurez-vous donc de choisir un appareil construit avec des matériaux solides. Il est par exemple conseillé de favoriser les modèles dotés d’une cuve en inox et de résistances stéatites si votre eau est dure.
  • La renommée de la marque : Il est préférable de se renseigner sur la marque et de vérifier qu’elle est reconnue par les professionnels. Cela permet un entretien plus facile de l’appareil. Eh oui, plus un modèle est connu, plus les pièces de rechange se trouvent facilement. Je vous conseille donc d’opter pour un modèle de ballon issu d’une grande marque (Atlantic, DeDietrich, Thermor, etc…).

La qualité de l’eau

L’eau de votre logement est calcaire ? Alors, faites attention car le tartre est un facteur courant de panne pour un chauffe-eau thermodynamique. Pour une installation optimale, il faut donc penser à vérifier la dureté de l’eau avant d’installer ce type d’appareil.

Astuce : Si l’eau de votre maison est particulièrement calcaire, je vous conseille d’installer un adoucisseur d’eau. Cela évitera que le tartre ne se forme et n'abîme votre chaudière.

L’environnement autour de la chaudière

Un chauffe-eau thermodynamique rejette de l’air froid. Cela signifie que s’il est placé dans un endroit inadapté il pourrait surconsommer ou s'abîmer. Pour éviter ce genre de problèmes je vous conseille d’installer l’appareil dans une pièce :


  • Sans chauffage
  • D’un volume d’au moins 20m3
  • Isolée
  • D’une température d’au moins 5°C
  • D’une hauteur sous plafond de 2,10 mètres minimum
  • A l’abri des rayons du soleil
  • A l’abri de la poussière


En gros, le mieux est de placer votre CET dans un garage, des combles ou un cellier !

Le dimensionnement

Le dimensionnement consiste à évaluer la capacité et la puissance du chauffe-eau par rapport à :

  • Vos besoins en eau chaude sanitaire
  • La température moyenne de l’air
  • Le volume de la pièce


Attention : Cette étape est primordiale ! Un chauffe-eau sous-dimensionné doit produire une quantité d’eau supérieure à ses capacités. Il consomme donc plus. Un chauffe-eau surdimensionné, quant à lui, chauffera inutilement de l’eau et créera des pertes d'énergie.

L’installation

Un CET mal installé est un CET qui risque de tomber en panne souvent. Alors, même si vous êtes plutôt bricoleur, je vous recommande de confier cette tâche à un professionnel. Cela évitera une usure prématurée ainsi que des erreurs d’installation qui pourraient vous coûter cher.

Vous ne savez pas quel chauffe-eau thermodynamique choisir ? Vous ne savez pas s’il est possible d’en installer un chez vous ? Posez-moi vos questions dans les commentaires et je vous donnerai la réponse.

Passons maintenant aux moyens d’optimiser la longévité d’un chauffe-eau thermodynamique.

Comment optimiser la durée de vie de son chauffe-eau thermodynamique ?

Un chauffe-eau thermodynamique peut durer une vingtaine d’années, à condition de l’entretenir régulièrement. Une partie de cet entretien peut être réalisée par vous même mais l’autre doit être confiée à un professionnel.

Les tâches d’entretien à réaliser par soi même

Pour que votre CET dure le plus longtemps possible vous devez effectuer un entretien régulier. Vous n’êtes pas bricoleur ? Rassurez-vous, les tâches dont je parle n’ont rien de sorcier et sont à la portée de tous. Je les ai d’ailleurs regroupées dans ce tableau pour que ce soit plus clair pour vous !


L’entretien de votre chauffe-eau par un professionnel

Les chauffe-eau thermodynamiques sont des appareils complexes. Il convient donc de faire vérifier régulièrement le votre (dans l’idéal une fois par an) par un professionnel. Je vous ai mis ici les principales tâches que ce dernier doit effectuer et leur fréquence.


Combien coûte l’entretien d’un chauffe-eau thermodynamique par un plombier-chauffagiste ?

L’entretien régulier de son chauffe-eau par un professionnel est une dépense nécessaire. Je vous ai d’ailleurs fait un petit tableau avec les principales prestations d’entretien et leur prix.



Certains professionnels proposent un forfait d’entretien annuel qui couvre toutes les tâches d’entretien courant. Je vous conseille de souscrire à ce type de contrat d’entretien pour faire des économies. Comme vous pouvez le constater, le prix d’un tel forfait est plus intéressant que celui d’une prestation à l’unité.


Quels éléments indiquent qu’il est temps de changer son CET ?

Malgré une longévité impressionnante, le moment où vous devrez vous séparer de votre CET arrivera un jour. Vous le reconnaîtrez notamment grâce à des signes avant coureurs tels que :

  • Tâches de rouille
  • Humidité sur la cuve
  • Eau moins chaude
  • Diminution des capacité de production d’eau chaude
  • Changement de couleur de l’eau


Si vous commencez à apercevoir certains de ces signes, faites appel à un chauffagiste au plus vite. Il faudra alors probablement vous séparer de ce CET qui vous aura rendu tant de services pendant 20 ans, ou plus…

Ce qu’il faut retenir sur la durée de vie du chauffe eau thermodynamique

Vous l’aurez compris, le CET consomme moins d’énergie et dure plus longtemps qu’un chauffe-eau électrique ou au gaz. Il peut donc vous permettre de réaliser des économies. Il faut cependant l’entretenir correctement pour que ce soit le cas.

  • Un CET se sert en partie des calories présentes dans l’air pour fonctionner
  • Les chauffe eau thermodynamiques sont considérés comme une énergie renouvelable selon la norme RT 2012
  • Il peut fonctionner correctement pendant près de 20 ans
  • Ce type d’équipement doit être entretenu régulièrement
  • Le coût de l’entretien annuel par un professionnel est d’environ 130 €

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.