Le prix du chauffage au sol : une donnée variable

Le chauffage au sol est un système capable de chauffer harmonieusement votre intérieur en vous faisant faire des économies. C’est donc normal qu’il vous intéresse si vous envisagez de faire construire ou rénover votre maison.

Le problème, c’est qu’il peut parfois être difficile de se faire une idée du budget à prévoir pour s’équiper. Et pour cause, ça dépend de plein d’éléments…

Vous rêvez de faire installer un chauffage au sol chez vous ? Vous voulez savoir combien ça vous coûterait ? Alors, ce petit guide est fait pour vous.

Ensemble, nous allons voir :

  • Quel est le prix moyen d’un plancher chauffant.
  • Quels éléments prendre en compte pour établir le prix d’achat d’un chauffage au sol.
  • Quels sont les éléments qui peuvent faire augmenter le coût d’installation de votre équipement.
  • Comment réduire les coûts liés à son chauffage au sol.

C’est parti. Commençons déjà par voir combien il faut prévoir pour s’équiper d’un plancher chauffant.

Quel est le prix d’un plancher chauffant ?

Si vous êtes là, c’est que vous vous demandez quel budget il faut prévoir pour s’équiper d’un chauffage au sol. Alors je ne vais pas vous faire attendre plus longtemps. Vous trouverez les principales dépenses à prévoir dans ce tableau.


Bon, ce petit tableau vous donne déjà une idée approximative de ce que vous aurez à dépenser. Mais je vais être honnête avec vous, ces prix sont assez vagues. Ils ne correspondent pas forcément au prix que vous devrez débourser pour votre projet.

Alors, essayons d’affiner un peu votre estimation en décortiquant chacun des coûts du tableau avec précision.

Je vais donc m’attarder sur :

  • Le coût d’achat ;
  • Le prix de pose ;
  • Et les coûts d’utilisation.

Quels éléments permettent d’établir le prix d’achat d’un chauffage au sol ?

Le budget à prévoir pour acheter le matériel dépendra de 2 critères :

  • Le modèle de chauffage au sol choisi ;
  • La superficie du logement.

Mais regardons ça d’un peu plus près.

Le type de chauffage au sol

Je ne sais pas si vous le savez, mais il existe plusieurs types de chauffage au sol. Il y a :

  • Le chauffage hydraulique : C’est un réseau de tuyaux dans lequel circule de l’eau chauffée par un système de chauffage central.
  • Le chauffage au sol électrique : Ici ce sont des résistances électriques qui chauffent le sol.
  • Le chauffage réversible : C’est le modèle qui vous apportera le plus de confort. En fait, c’est un plancher chauffant capable de chauffer, mais également de refroidir la pièce.

Comme vous pouvez vous en douter, le modèle choisi aura un impact sur le prix à débourser. Je vous ai donc fait un petit tableau avec les prix moyens de chaque modèle. Ça vous permettra un peu de vous rendre compte du budget à prévoir.

La superficie du logement

Plus la surface à couvrir est grande, plus le réseau de tuyaux à installer sur le plancher sera important. Il faudra donc acheter plus de matériel.

Mais ce qu’il y a de bien c’est que c’est un système adaptable. Du coup, vous pourrez choisir pile la superficie dont vous avez besoin.

C’est d’ailleurs pour ça que les tarifs sont généralement affichés en mètre carré. Ça facilite le calcul du budget.

Voilà, maintenant vous avez une idée du budget à prévoir pour acheter votre matériel. Mais une fois que vous l’aurez, il faudra l’installer. Et ça aussi ça a un coût.

Quels critères influencent le prix d’installation de votre plancher chauffant ?

Le budget à prévoir pour installer un plancher chauffant est très variable puisqu’il dépend :

  • De l’étendue des travaux à réaliser ;
  • De l’installation existante ;
  • Et de l’installateur choisi.

Vous voyez donc qu’ici, ça va vraiment dépendre de critères très spécifiques et très aléatoires. Je vais quand même vous donner des estimations pour que vous puissiez y voir plus clair.

L’étendue des travaux à réaliser : plus le chantier est important plus ça coûte cher

Vous faites construire une maison neuve ? Au contraire, vous faites intégralement rénover un bâtiment ancien ? Alors le budget à prévoir ne sera pas le même.

Eh oui, quand on fait poser un plancher chauffant dans un bâtiment en construction, c’est facile. La pose se fait simplement et il n’y a rien à détruire pour pouvoir installer son équipement. Les coûts sont donc limités au matériel et à son installation.

Par contre, si vous faites rénover une maison ancienne, ça risque de vous coûter beaucoup moins cher qu’en rénovation. Pourquoi ?

Tout simplement parce qu’en rénovation le sol existant est souvent en mauvais état ou inadapté pour un chauffage au sol. Du coup il faudra le réparer et le remplacer. En gros, ça rajoute du travail à l’installateur. Et ce travail a un prix.

Je vous ai donc mis les prix approximatifs des principaux travaux d’installation dans ce tableau.

L’installation existante : remplacer sa chaudière c’est pas donné

L’autre élément à prendre en compte, c'est votre installation existante. Surtout si vous faites installer un chauffage hydraulique.

Eh oui, pour installer ce type de chauffage il faut avoir un chauffage central compatible et en bon état. Et comme vous le savez sans doute, les systèmes de chauffage peuvent coûter un peu cher.

Du coup, si vous devez remplacer votre chaudière par une PAC ou un poêle à bois, la note risque d’exploser. Je vous ai fait un petit résumé des prix des différents systèmes de chauffage pour que vous vous en rendiez compte.

Alors, ça paraît cher, c'est vrai. Mais rassurez-vous, il existe des subventions qui feront baisser la facture finale. Je vous en parlerai plus en détail tout à l’heure.

L’installateur choisi : on voit de tout niveau prix

Le dernier élément qui influence le coût d’installation, c’est bien évidemment le professionnel choisi pour installer votre équipement.

Vous le savez sans doute mais chaque installateur est libre de pratiquer les prix qu’il veut. Et le problème c’est que tous ne sont pas forcément honnêtes et compétents.

Je vous conseille donc de demander plusieurs devis pour trouver le professionnel qui propose le meilleur rapport qualité-prix.

D’ailleurs voici un tableau avec les prix moyens pratiqués par les professionnels. Ça vous aidera à évaluer dans quelle fourchette doit se trouver le devis idéal.


Ça y est, maintenant vous savez à peu près combien prévoir pour faire installer un chauffage au sol chez vous.

Mais comme vous l’avez remarqué, ça coûte un peu cher. Alors il faut s’assurer que c’est rentable. C’est pour ça que je vais vous parler des coûts d’utilisation à prévoir.

Combien coûte un chauffage au sol à l’usage ?

Le plancher chauffant est un équipement plutôt économique mais qui engendre certains coûts à l’usage. Alors pour être complet sur ce que vous devrez dépenser je vais voir avec vous :

  • Son coût en fonctionnement ;
  • Le coût de son entretien.

Le coût de la consommation : ça dépend de l’énergie choisie

Le chauffage au sol fonctionne à très basse température. Sa consommation énergétique est donc assez faible. Mais il faut quand même prendre en compte les coûts de l’énergie dans son budget.

Je vous ai donc fait un petit tableau avec le prix du kWh selon les différentes énergies. Comme ça, vous pourrez calculer en fonction de la vôtre.

Les frais d’entretien : une dépense nécessaire

L’entretien est une opération nécessaire pour optimiser le fonctionnement de votre appareil et éviter les pannes.

Vous trouverez le prix de l’entretien dans le tableau juste en dessous.

À ce stade du guide, vous commencez peut-être à paniquer avec tous les frais que je vous annonce. Rassurez-vous, en réalité beaucoup de ces dépenses peuvent être réduites. Je vous explique comment.

Comment réduire le prix de votre chauffage au sol ?

C’est vrai que, quand on voit ce que coûte un plancher chauffant, c’est facile de prendre peur. Mais en réalité, c’est assez simple de réduire les coûts :

  • En profitant des subventions mises en place par l’État ;
  • En installant un système de chauffage économique.

Les aides de l’État : un excellent moyen de faire baisser la facture

Le chauffage par le sol est économe en énergie puisqu’il chauffe à très basse température. Du coup, il est éligible aux aides à la transition énergétique mises en place par l’État.

En gros, les gouvernements successifs ont mis en place plusieurs dispositifs pour nous aider à installer des équipements moins énergivores.

Parmi les principales subventions disponibles pour s’équiper d’un chauffage au sol on retrouve :

  • La TVA réduite ;
  • MaPrimeRénov’ ;
  • La prime CEE ;
  • Les subventions locales ;
  • L’’éco prêt à taux zéro.

Par contre, attention, la majorité de ces dispositifs ne sont accessibles que si vous faites appel à un artisan RGE.

Pour en savoir plus et savoir à combien vous pouvez prétendre, vous pouvez aller jeter un œil sur ce site.

L’installation d’un système de chauffage économique

L’autre façon de réduire les coûts, en fonctionnement cette fois-ci, c’est de choisir un équipement de production de chaleur économe. Pour faire simple, c’est l’appareil qui va chauffer l’eau qui circule dans le circuit hydraulique de votre chauffage au sol.

Parmi les appareils les plus efficaces, on trouve notamment la pompe à chaleur air-eau. En fait, c'est un système qui capte les calories présentes dans l’air extérieur pour chauffer l’eau. 

Ce mode de fonctionnement est génial puisque ça signifie que votre chauffage utilise majoritairement une énergie renouvelable pour fonctionner. En plus ça vous permet aussi de chauffer votre eau chaude sanitaire.

Du coup vous, pouvez faire jusqu’à 60% d’économies sur votre facture d’eau chaude grâce à ce seul système. 

Donc c’est à la fois économique et écologique.

Le prix du chauffage au sol en bref…

Vous l’aurez compris, c’est compliqué de donner un prix précis sans évaluer les paramètres exacts de votre installation. Vous devrez donc clarifier au maximum votre projet pour réussir à calculer un budget précis.

  • Un plancher chauffant coûte en moyenne 95 €/m2.
  • Le prix varie en fonction du modèle de chauffage au sol choisi (électrique, hydraulique ou réversible).
  • Plus la surface de la pièce à équiper est importante, plus cela vous coûtera cher.
  • Le budget à prévoir en rénovation sera plus élevé que dans le neuf.
  • Pensez à demander plusieurs devis pour trouver l’artisan qui propose le meilleur rapport qualité-prix.
  • Différents dispositifs existent pour vous aider à financer votre équipement.
  • Privilégiez une production de chaleur basée sur les énergies renouvelables pour faire plus d’économies.

Ce texte a été validé par
Maxime

Directeur commercial et co-fondateur de Nouvel'R Énergie, Maxime est un expert des énergies renouvelables. Son objectif ? Vous partager toutes ses connaissances pour vous aider à faire les meilleurs choix.

Faites des économies cet hiver !
Protégez-vous des hausses tarifaires avant l'hiver en installant une PAC à prix réduits.
Pour vous aider, on a récapitulé toutes les aides cumulables à demander.
Je télécharge mon guide

Touchez jusqu’à 9 360€ d’aides avec MaPrimeRénov’

Je calcule mes aides

Évaluez notre guide

4.5
/5
2
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.