Quelle est la durée de vie d'une pompe à chaleur (PAC) ?

 

Le fonctionnement de la pompe à chaleur repose sur un principe simple et fiable. 


Sa durée de vie se situe généralement entre 15 et 20 ans, et peut parfois atteindre 25 ans. C’est l’équivalent de celle d’une chaudière classique.


Étant donné que c’est un équipement très économe, plus longtemps elle fonctionne, plus votre investissement est rentable.


C’est pour ça qu’il est très important de la bichonner. 


J’ai écrit ce guide pour vous aider à garder votre PAC pendant plus de 20 ans. 

On va donc voir : 

  • quels sont tous les facteurs qui impactent sa longévité
  • quelle longévité en fonction des différents modèles
  • comment assurer un entretien parfait. 


De quoi dépend la durée de vie d’une pompe à chaleur ?

 

Plusieurs points sont à prendre en compte : 

  • La bonne utilisation de la PAC en fonction de sa capacité
  • Les conditions climatiques 
  • Sa destination (pour le chauffage, l’eau chaude ou une piscine)


Ce qui est plus surprenant, c’est qu’il faut aussi bien adapter la pompe à chaleur à ses besoins.

Pompe a chaleur en marche et en bon fonctionnement.
Exemple de ventilateur d'une pompe à chaleur


Ne pas sous exploiter sa pompe à chaleur

 

On peut se dire qu’une installation plus puissante que nécessaire durera plus longtemps. 


Qu’en fonctionnant en dessous de ses capacités réelles, ça provoquera moins d’usure... C’est le contraire. 


Une pompe à chaleur trop puissante va produire trop de calories.


Elle sera donc plus souvent stoppée pour stabiliser la température. Cette succession d’arrêts et de redémarrages trop fréquents va justement provoquer une usure prématurée.


Attention à bien dimensionner votre installation pour qu’elle soit en adéquation avec la consommation de votre maison. 


La météo est elle aussi un facteur qui influence la longévité.


La durée de vie dépend du climat


Ça paraît tout à fait logique.

Une pompe à chaleur aérothermique puise l’énergie thermique dans l’air extérieur. 

Plus il y a de différence entre la température extérieure et la température voulue à l’intérieur, plus la pompe est sollicitée.

Les éléments mécaniques comme le compresseur et les ventilateurs s’useront donc plus vite. 


Pour réduire cette tendance, vous avez évidemment intérêt à optimiser au maximum votre isolation.

Mais ce n’est pas tout, le plus important c’est de bien s’occuper de sa PAC.


L’entretien d’une pompe à chaleur : indispensable pour assurer une bonne durée de vie

 

Votre installateur vous proposera évidemment d’assurer l’entretien de votre pompe à chaleur. 


D’ailleurs vous devez faire faire l’entretien régulièrement. Une fois tous les 2 ans et c’est obligatoire.


Mais il y a certaines choses que vous pouvez faire vous-même pour qu’elle dure plus longtemps :


  • Le nettoyage de l’unité extérieure, afin d’assurer une bonne circulation de l’air.
  • Dépoussiérer les filtres et les bouches d’insufflation d’air à l’intérieur.


L’intervention d’un professionnel est indispensable pour le contrôle : 

  • du compresseur
  • du circuit frigorigène
  • de la performance 
  • et pour les opérations plus techniques.


Attention, si le fluide frigorigène de votre PAC dépasse les 2 kg, l’entretien doit se faire tous les ans. 


Si vous avez des questions sur l’entretien d’un modèle spécifique, on peut en discuter dans les commentaires. 


Vous savez maintenant quels critères influencent la longévité des PAC. 

Mais elle diffère quand même selon l’appareil choisi. C’est important de connaître les variations avant de choisir un modèle spécifique.


Quelle est la durée de vie des différentes pompes à chaleur ?

Les pompes à chaleur géothermiques

 

La pompe à chaleur géothermique ne puise pas ses calories dans l’air ambiant, mais dans le sol. 


À partir d’un mètre de profondeur, le sous-sol est à température constante toute l’année : 12 à 15 degrés selon les régions. 

Il y aura donc moins de variations dans le fonctionnement et dans l’usure.


La durabilité moyenne de la pompe est autour de 20 ans. Par contre, le réseau souterrain, lui, fonctionne pendant plus de 40 ans.


Elle est beaucoup plus complexe à installer qu’une pompe à chaleur air air. Les travaux sont aussi bien plus coûteux. 


Les pompes à chaleur air-air et air eau

 

Un système air-air capte les calories dans l’air ambiant pour réchauffer directement l’air intérieur. 


Un système air-eau va lui chauffer l’eau d’un réseau de chauffage central, ou d’un chauffe-eau.

Les deux fonctionnent sur le même principe, ils captent les calories dans l’air extérieur.


Ces deux PAC ont donc une durabilité identique, de 15 à 20 ans. 


Certains éléments de la pompe à chaleur peuvent avoir besoin d’être changés avant ce délai. 


C’est le cas du compresseur qu’il est important d’entretenir avec le plus grand soin. La plupart des fabricants le garantissent 3 ans, avec une extension à 5 ans. 


En dehors de l’usure mécanique, c’est un entretien rigoureux qui permettra à votre installation de durer longtemps.


Les pompes à chaleur de piscine 


Une pompe à chaleur de piscine peut servir entre 8 et 10 ans. 


Là aussi, l’entretien est essentiel, d’autant plus que l’installation sera généralement à l’arrêt pendant tout l’hiver. 


Il est donc conseillé de procéder à une inspection de la pompe à chaleur avant chaque démarrage saisonnier. 


Dans l’idéal, une inspection avant l’hiver est aussi recommandée.


Si on résume, mis à part la pompe à chaleur pour piscine, vous pouvez compter 15 ans minimum. Avec cette durée de vie, votre investissement de base est souvent très rentable.


La durée d’amortissement d’une PAC par rapport à la durée de vie

 

Chaque projet est bien différent, mais en règle générale on installe une pompe à chaleur air air ou air eau. 


Ce qui est très pratique avec ces équipements, c’est qu’ils donnent le droit à pas mal d'aides. En plus de ça, ils permettent de générer beaucoup d’économies sur la facture de chauffage. 


En compilant tous ces paramètres, votre période d’amortissement se situera généralement entre 3 et 7 ans. C’est plutôt rapide.


À ce stade de la lecture vous devez avoir les infos essentielles sur la longévité d’une PAC. Je vous propose de faire un récapitulatif des points principaux.

Durée de vie d’une pompe à chaleur : le résumé

 

Pour conclure, la durabilité d’une pompe à chaleur se situe entre 15 et 20 ans.


Pour augmenter au maximum son temps de fonctionnement : 

  • Choisir la puissance la plus adaptée à vos besoins et à votre logement 
  • Nettoyer régulièrement les filtres de votre unité intérieure
  • Nettoyer régulièrement votre unité extérieure.
     

N’hésitez pas à me décrire votre situation en commentaire si vous avez un doute sur le fonctionnement de votre équipement. 


Une dernière chose avant de se quitter : Pour celles et ceux qui n’ont encore pas fait d’entretien, je vous ai mis les prix.


Pour aller plus loin : Quel prix pour l’entretien d’une pompe à chaleur ? 


Je vous ai fait un tableau pour les modèles les plus installés (air air et air eau).  



Vous pouvez aussi souscrire à un abonnement mensuel. Dans ce cas, le coût dépendra de votre contrat (comptez en moyenne entre 20 et 30€ par mois). 

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.