Dans ce guide pratique, les étapes, la fréquence et le prix de l’entretien d’une climatisation. Nous vous disons tout pour ne pas commettre d'erreurs.  

Tout savoir sur l’entretien de sa climatisation

La climatisation de votre maison est une vraie aubaine en pleine chaleur estivale ! Eh bien, pour conserver ce confort, il est important de très bien l'entretenir. Sachez que certains gestes sont à votre portée. D’autres demandent l'intervention d'un professionnel. 

Alors, pour vous aider à faire le tour de la question, voici la série de points que j'aborderai dans ce guide pratique : 

  • Peut-on faire soi-même l'entretien de sa climatisation ?
  • À quelle fréquence dois-je entretenir ma climatisation ?  
  • Les étapes de l’entretien d’une climatisation
  • Nos conseils d’entretien
  • Quel est le prix d’un entretien de climatisation ? 

Peut-on faire soi-même l'entretien de sa climatisation ? 

Sur ce point, il est nécessaire que je vous apporte quelques précisions.

Premièrement, oui, il est possible d'entretenir vous-même votre climatiseur. Ce sont des gestes qui sont à votre portée qu’il s’agisse d’une clim mobile, réversible (chauffage) ou pas. 

Les gestes d'entretien classique (nettoyage du filtre et des ailettes et le changement du filtre à charbon) sont les mêmes. Pour autant, si vous entendez des bruits inhabituels ou si vous sentez une odeur prononcée, appelez un climatiseur pro. 

Il est également important de faire intervenir un professionnel au moins une fois par an afin de faire un check-up complet de votre équipement. C’est lui qui par exemple devra manipuler le fluide frigorigène qui est potentiellement nocif. 

Soyons encore plus précis, la loi vous oblige dans certains cas à faire appel à un climatiseur. C’est le cas si votre appareil contient plus de 2 kg de gaz frigorifique. Même obligation si la puissance de votre appareil est de plus de 12 kW. Une obligation valable si vous êtes propriétaire ou locataire. 

Les étapes de l’entretien d’une climatisation

Je vais à présent vous indiquer les étapes d’entretien à faire vous-même. Je vous préciserai aussi ce qui doit absolument être réservé à un pro. 

Que faire soi-même ?

Voici trois gestes qui vous permettront de garantir la bonne marche de vos climatisations quels que soient les modèles :

Pensez tout d’abord à nettoyer les filtres. Les filtres de votre climatiseur sont très importants. Ce sont eux qui vous protègent de la pollution et des bactéries. Voici la marche à suivre :

  • Ouvrez le panneau qui protège les filtres et retirez-les.
  • Il vous suffit ensuite de les nettoyer avec de l'eau tiède savonneuse.
  • Laissez les filtres sécher à l'air libre.
  • Enfin, replacez-les dans le climatiseur. 

Autre geste à votre portée : le changement une ou deux fois par an du filtre à charbon actif. Cela évitera les mauvaises odeurs et une panne intempestive. Suivant le type de climatiseur, un filtre coûte de 5 à 15 €.

Il est aussi important de nettoyer les ailettes de ventilation. Là encore, un chiffon propre et sec suffit pour débarrasser les ailettes de la poussière.

Évidemment, si vous avez passé un contrat annuel d'entretien, ces trois gestes sont compris dans le forfait. Pour autant, il peut être important de faire une vérification entre deux visites du climatiseur.

 

Vous pouvez aussi : 

  • Dépoussiérer l'extérieur de votre climatiseur.
  • Avec un chiffon, enlever la poussière sur les tuyaux, la coque et le corps de l'appareil.
  • Ôter enfin la poussière sur les sorties d'air.

Concernant l'unité extérieure, faites attention aux débris et aux végétaux. Ils peuvent endommager le bon fonctionnement de l’appareil. Videz également le bac qui reçoit les condensats. Vous pouvez aussi vérifier que les câbles n'ont pas été endommagés, par exemple par des rongeurs.

La partie entretien qui vous concerne s'arrête là, le reste du travail doit absolument être fait par un professionnel.

Que faire faire à un professionnel ?

Je vous l’ai déjà dit. En-dehors du nettoyage fait par vous-même, il est important de faire intervenir des professionnels chaque année. Lors de leur passage, ils vérifieront : 

  • L’étanchéité du circuit de votre clim. Ils pourront alors déterminer la présence de fuites. 

  • Le rendement du climatiseur. Ainsi, ils s'assureront que votre climatisation ne surconsomme pas trop d’énergie inutilement.

  • La pression et les températures dans le système. Ce contrôle permet d’assurer votre sécurité. 

À propos de sécurité, c'est véritablement le chargement du gaz frigorigène qui nécessite la plus grande vigilance. La fréquence de remplacement est généralement tous les 2 ou 3 ans. Attention, ce liquide est toxique, surtout s’il s’agit du gaz R410A. Fort heureusement, il est de plus en plus souvent remplacé par le R32, beaucoup moins toxique et néfaste pour la couche d'ozone. 

À quelle fréquence dois-je entretenir ma climatisation ? 

C’est une autre question que vous me posez très souvent. 

Là encore, détaillons les choses : 

  • L’entretien courant peut très bien être fait par le propriétaire. L’entretien est presque le même qu’avec une pompe à chaleur. Il vous suffira de faire intervenir une fois par an par un climatiseur qui s'assurera de la bonne marche de votre climatiseur. 

En période de fortes utilisations, il est conseillé de nettoyer les filtres des climatiseurs toutes les 2 à 3 semaines. Il est à noter que certains appareils sont dotés d’un voyant lumineux qui s’allume lorsque les filtres sont encrassés.

  • En revanche, une réglementation existe si votre climatiseur contient plus de 2 kg de fluide frigorifique ou a une puissance de plus de 12 kW. Dans ce cas, vous avez l’obligation de faire entretenir votre climatisation une fois dans l'année d’installation. Ensuite, l’entretien est obligatoire tous les 5 ans. 

Bien sûr, je vous conseille tout de même un entretien annuel pour préserver l’état de votre appareil. C’est un entretien qui doit être fait par un professionnel. Celui-ci doit être agréé et disposer d’une attestation “aptitude fluide frigorigène”. A la fin de son inspection, il vous remettra un certificat d’étanchéité valable 5 ans.

Nos conseils d’entretien

Je vous donne à présent une série d’autres conseils afin de réussir cet entretien : 

 

  • Attention, comme pour tous les appareils électriques, pensez à nettoyer votre climatiseur lorsque celui-ci est éteint.

  • Autre conseil bien utile. Si la coque de votre climatiseur est très sale, préférez un produit “spécial climatiseur” pour la nettoyer. Toujours se méfier des produits d'entretien ménagers corrosifs qui sont susceptibles d'endommager votre appareil.

  • Prenez aussi plus de précautions si votre modèle de climatiseur a une unité extérieure. Il faut alors rapprocher les périodes d'entretien car l’humidité, le gel et les fortes chaleurs peuvent endommager votre climatiseur plus vite. 

Quel est le prix d’un entretien de climatisation ? 

Passons au prix de l’entretien de votre climatiseur. En effet, même si vous faites une partie du travail vous-même, il est fortement conseillé de faire venir un professionnel au moins une fois par an

Le meilleur moyen de ne pas oublier ce rendez-vous est d'ailleurs de signer un contrat de maintenance lors de la pose de votre climatiseur. Votre installateur ne manquera pas de vous rappeler la nécessité de son passage annuel. 

Avec un contrat de maintenance :

Attention, en plus de cette visite annuelle, il se peut que vous ayez aussi besoin de changer une pièce. Il vous faudra également recharger votre climatisation en fluide frigorigène. Sachez qu’une recharge coûte généralement entre 400 et 600 euros. A cela, vous devrez aussi payer la main d'œuvre. Ce changement de fluide demande 2 à 3 heures de travail. 

Entretien d’une climatisation, en résumé

Voici ce qu’il faut retenir de ce guide pratique :

  • Il est possible d'entretenir soi-même son climatiseur. 

  • Il est aussi important de faire appel à un professionnel au moins une fois par an pour faire un check-up complet de son équipement.

  • Le chargement du gaz frigorigène nécessite forcément la présence d’un professionnel. Un fluide qui doit être changé tous les 2 ou 3 ans. 

  • La loi oblige à faire appel à un climatiseur si l’appareil contient plus de 2 kg de gaz frigorifique. Même chose si sa puissance est de plus de 12 kW.  

  • Vous-même, vous pouvez nettoyer les filtres et les ailettes de ventilation et changer les filtres à charbon actif.

  • Attention, comme pour tous les appareils électriques, pensez à nettoyer votre climatiseur lorsque celui-ci est éteint.

  • En période de fortes utilisations, il est conseillé de nettoyer les filtres toutes les 2 à 3 semaines. 

  • Avec un contrat de maintenance, l’entretien vous coûtera de 120 à 200 €. Si vous ne prenez pas de contrat d’entretien, comptez jusqu’à 300 €.  

  • Attention, en plus de cette visite annuelle, il se peut que vous ayez aussi besoin de changer une pièce. Une recharge de fluide frigorifique coûte par exemple entre 400 et 600 €. 

L’entretien d'une climatisation n’a plus de secret pour vous ? Tant mieux. En revanche, si vous avez de nouvelles questions, posez-les-moi en commentaire. J’y répondrai rapidement. 

Je vous rappelle que je suis aussi à votre disposition pour vous proposer des devis. N’hésitez pas à faire vos demandes et à nous laisser vos coordonnées en cliquant ici.

Ce texte a été validé par
Lola

Lola est responsable de notre chaîne Youtube. Le secteur des économies d'énergie n'a plus aucun secret pour elle. C'est avec bienveillance qu'elle vous partage les meilleures astuces pour faire un max d'économies.

Faites des économies cet hiver !
Protégez-vous des hausses tarifaires avant l'hiver en installant une PAC à prix réduits.
Pour vous aider, on a récapitulé toutes les aides cumulables à demander.
Je télécharge mon guide

Touchez jusqu’à 9 360€ d’aides avec MaPrimeRénov’

Je calcule mes aides

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.