PAC air-air ou air-eau : laquelle choisir ?

Les pompes à chaleur air-air et air-eau sont performantes, car elles produisent plus d’énergie qu’elles n’en consomment. Elles utilisent de l’électricité pour fonctionner, mais leur ressource principale est l’air. Si elles sont des solutions compétitives et économiques, ces types de pompe à chaleur ne répondent pas aux mêmes besoins. Pour vous aider à choisir, je vous ai listé toutes les informations importantes à connaître :

  1. Les principales différences entre la pompe à chaleur air-air et air eau
  2. Comparez rapidement ces types de pompe à chaleur
  3. Le fonctionnement des pompes à chaleur aérothermiques
  4. Les unités intérieures de la PAC air-air et air-eau
  5. Choisir le meilleur système pour vous
  6. L’entretien des PAC air-air et air-eau

Les principales différences entre la pompe à chaleur air-air et air-eau

Ces deux pompes à chaleur fonctionnent différemment. Ces différences se mesurent tant sur le système de l’appareil, la méthode de diffusion de la chaleur et leurs fonctionnalités.

La PAC air-air

Elle puise la chaleur dans l’air extérieur avant de la réinjecter directement à l’intérieur de votre maison. Elle diffuse cette chaleur à l’aide de ventilo-convecteurs. La PAC air-air peut être également réversible. Comme un système de climatisation, elle rafraîchit l’air de votre logement l’été. Ce système est une excellente solution si vous souhaitez remplacer votre chauffage électrique radiant.

La PAC air-eau

Sa principale caractéristique est qu’elle est reliée à un circuit hydraulique. Contrairement à sa consœur, cette PAC utilise les calories de l’air extérieur pour chauffer l’eau présente dans le circuit de chauffage. C’est donc cette eau qui transmet sa chaleur avant de la diffuser soit par le biais de radiateurs hydrauliques soit à l’aide d’un plancher chauffant. De par ce fonctionnement, la PAC air-eau peut aussi faire office de chaudière.

Comparez rapidement la PAC air-air et air-eau

Voici en un coup d’œil les éléments qui pourront aider à choisir entre les deux systèmes :

En d’autres termes, choisir entre ces deux systèmes requiert de prendre en compte les caractéristiques de votre logement, de sa géolocalisation et de votre budget.

Le fonctionnement des pompes à chaleur aérothermiques

La PAC air-air et air-eau font toutes deux partie de la famille des pompes à chaleur aérothermiques. Leur ressource principale est donc l’air. Contrairement aux PAC géothermiques, qui captent la chaleur des sols, ces deux systèmes sont faciles à installer. Elles n’impliquent pas un gros chantier.

 

Le système air-air

Ce système se compose : 

  • D’une unité extérieure qui capte les calories de l’air,
  • D’une (monosplit) ou de plusieurs (multisplit) unités intérieures.

Vous pouvez également opter pour d’autres modèles de PAC air-air, appelés monobloc. Équipés d’une seule unité, généralement installée dans les combles, ils diffusent la chaleur au moyen d’un réseau de gaines.

Le système air-eau

On distingue principalement deux modèles de PAC air-eau.

  1. La pompe à chaleur basse consommation est privilégiée dans le neuf. Elle alimente des radiateurs à basse température et un plancher chauffant.
  2. La pompe à chaleur haute température permet d’alimenter des radiateurs classiques.

La température de l’eau est la principale différence entre ces deux modèles. Comptez une température maximale de 50 °C pour les PAC basse température et de 90 °C pour celles à haute température.

Les unités intérieures de la PAC air-air et air-eau

Nous l’avons vu, les deux systèmes utilisent la même technologie, l’aérothermie. En revanche, les unités intérieures peuvent prendre plusieurs formes.

Pour les PAC air-air : 

Pour les PAC air-eau :

Quel que soit votre choix, veillez à dimensionner correctement votre pompe à chaleur. Vous évitez ainsi le problème récurrent d’un grand nombre de ménage, les insuffisances de chauffage.

Choisir le meilleur système selon vos besoins

Vous l’avez compris, plusieurs critères sont à prendre en compte pour choisir. Voyons-les en détail.

Les caractéristiques de votre logement

Si vous faites construire une maison neuve, alors, vous avez moins de contraintes sur ce point, ce qui est un avantage si vous souhaitez installer une PAC air-air. Celle-ci implique en effet l’installation d’un réseau de gaines. Les travaux à envisager sont donc plus contraignants. La PAC air-eau au contraire a l’avantage de pouvoir se greffer au système déjà en place. Elle peut donc être plus facile à installer.

Régions et températures extérieures

Parce qu’elle peut être réversible, la PAC air-eau est indiquée pour les régions chaudes. En revanche, les deux systèmes ne sont pas conseillés dans les zones plus froides. En dessous de -10 °C, il est nécessaire de les coupler à un autre mode de chauffage. Ils perdent alors en performance et en qualité de chauffe.

Votre budget et les aides financières

Le coût de l’appareil, de sa pose, les aides auxquelles il est éligible, ces caractéristiques sont également cruciales. Les gammes de prix des deux pompes à chaleur sont sensiblement similaires, bien que le prix de la PAC air-eau soit relativement plus élevé. Les primes sont, quant à elles, plus avantageuses pour la PAC air-eau que la PAC air-air qui est bien moins subventionnée. 

L’entretien des PAC air-air et air-eau

Elles sont peu contraignantes, mais nécessitent un entretien régulier. Vous devez en effet vous assurer que rien n’obstrue les grilles de l’unité extérieure. Pour les PAC air-air, les filtres nécessitent une attention particulière. Un entretien annuel de la part d’un professionnel améliore grandement leur durée de vie. Nettoyage complet, vérification de l’étanchéité du circuit frigorifique, la surveillance régulière de ces points de contrôle renforce la performance de votre pompe à chaleur.

L’essentiel à savoir sur la pompe à chaleur air-air et air-eau

Choisir entre une PAC air-air et air-eau dépend principalement de la configuration et des caractéristiques de votre logement et des conditions climatiques de votre région.

Installer une PAC air-eau est plus facile, car elle se greffe sans difficulté au réseau de chauffage existant. 

Les PAC air-air sont réversibles et éligibles à moins d’aides que la PAC air-eau.

Pour toute question sur les primes, le fonctionnement de votre chauffage à énergie renouvelable, cliquez ici et nous vous recontacterons rapidement.

Cet article a été validé par
Jonathan
Installateur RGE
LinkedIn
YouTube
YouTube

Jonathan est installateur de panneaux photovoltaïques chez Nouvel'R Énergie. Son expérience terrain et sa connaissance de la technique le rendent expert sur le sujet du photovoltaïque.

Faites des économies cet hiver !
Protégez-vous des hausses tarifaires avant l'hiver en installant une PAC à prix réduits.
Pour vous aider, on a récapitulé toutes les aides cumulables à demander.
Je télécharge mon guide
Chauffez pour 0€
votre logement
Avec l’énergie solaire, votre chauffage est gratuit.
Téléchargez le PDF gratuit