UNE QUESTION ? Contactez-nous gratuitement
Pompe à chaleur, le gouvernement propose des aides

Pompe à chaleur : Une installation encouragée par le Gouvernement

Aujourd’hui, 2 tiers de notre consommation énergétique provient des énergies fossiles (gaz, fioul…). L’État a donc mis en place de nombreux dispositifs pour encourager la transition écologique.

Ce ne sont pas moins de 30 milliards d’euros qui ont été investis chaque année pour y parvenir. Mais face à l’urgence climatique et à l’augmentation des prix de l'énergie, le Gouvernement a décidé d'accélérer un peu plus.

Deux plans de grande envergure (le plan de relance et le plan résilience) ont donc été lancés. Ces dispositifs augmentent de 45 milliards les fonds réservés à la question énergétique et climatique.

Le but est clair, sortir complètement des énergies fossiles d’ici à 2050.

Du coup, certaines aides pour l’achat d’une thermopompe ont été revues à la hausse dans le cadre de ces plans. Ce qui veut simplement dire que vous allez payer votre pompe à chaleur encore moins cher en 2022.

Vous voulez remplacer votre vieille chaudière au fioul ou au gaz par une pompe à chaleur ? Vous voulez savoir quelles sont les aides du Gouvernement disponibles en 2022 ? Je fais le point avec vous sur les différents dispositifs.

Ensemble, nous allons voir :

  • Quelles sont les nouvelles aides mises en place par le Gouvernement.
  • Quelles sont les aides qui évoluent.
  • Quelles sont les aides qui se poursuivent.

Alors c’est parti. Commençons déjà par voir ce qu’il y a de nouveau dans les aides du Gouvernement.

Les nouvelles aides du Gouvernement pour l’achat d’une pompe à chaleur

Vous l’avez bien compris, face aux enjeux climatiques et financiers le Gouvernement a décidé d’accélérer un peu. Du coup 2 nouvelles aides sont apparues en 2022 pour l’achat d’une pompe à chaleur :

  • Le prêt avance rénovation.
  • MaPrimeRénov’ Sérénité.

Etudions les plus en détail.

Le prêt avance rénovation

Le prêt avance rénovation de l’ANIL a vu le jour le 1er Janvier 2022. Ce dispositif vous permet d’emprunter de l’argent pour faciliter le paiement de votre PAC et de vos travaux de rénovation.

En gros, il s’agit d’un prêt hypothécaire garanti à 75% par l’État. Ce qui veut dire qu’il est beaucoup plus facile à obtenir qu’un prêt normal.

Et ce qui est intéressant avec ce dispositif, c’est que le remboursement se fait in fine. Pour faire simple, ça veut dire que la banque se remboursera au moment de la vente de la maison.

C’est donc une avance quasi transparente pour vos finances sur le moment.

Bon, par contre, il n’est accessible que sous certaines conditions :

  • Il faut que vous ne dépassiez pas un certain plafond de revenus.
  • Il faut que les travaux de rénovations soient réalisés dans votre résidence principale.
  • Il faut que la pompe à chaleur soit installée par un artisan RGE.

Si vous remplissez toutes les conditions, vous pourrez alors aller voir les banques qui pratiquent ce prêt pour l’obtenir. En plus, la bonne nouvelle dans tout ça, c’est que ce prêt est cumulable avec d’autres dispositifs :

  • L’éco PTZ.
  • MaPrimeRénov’ et sérénité.
  • La prime CEE.

MaPrimeRénov’ sérénité

Ce dispositif vient se substituer au programme Habiter Mieux Sérénité de l'Agence nationale de l’Habitat (ANAH).

En gros, cette aide fournit un accompagnement aux ménages les plus modestes pour réaliser leurs travaux de rénovation énergétique. Du coup, si vous y avez droit, vous pourrez profiter des conseils d’un professionnel et d’une subvention pour vos travaux.

En plus, MaPrimeRénov’ sérénité est vraiment pas mal. Eh oui, elle permet de financer entre 30 % et 50 % de votre projet.

Bon par contre, vous vous en doutez, il faut réunir certaines conditions pour pouvoir y prétendre :

  • Votre logement doit avoir plus de 15 ans.
  • La pompe à chaleur installée doit apporter une amélioration énergétique d’au moins 35%.
  • Il faut réaliser un bouquet de travaux. Ca veut dire qu’il faudra par exemple réaliser des travaux d’isolation en plus de l’installation de votre PAC.
  • Il faut que le matériel soit installé par un professionnel RGE.

Jusqu’à présent cette prime n’était cumulable qu’avec :

  • L’éco PTZ.
  • La TVA à 5,5%.
  • Et le chèque énergie.

Mais elle est désormais cumulable avec la Prime CEE. Et ça ça n’est pas rien parce que pour une pompe à chaleur ça peut représenter jusqu’à 4 000 €.

Bon maintenant qu’on a fait le tour des nouveautés, voyons les dispositifs qui évoluent.

Les aides gouvernementales qui évoluent pour l’acquisition d’une PAC

Dans le cadre des plans de relance et de résilience, le Gouvernement a également revalorisé certaines primes. Parmi les dispositifs concernés par cette bonification figurent :

  • MaPrimeRénov’.
  • L’éco PTZ.
  • Le chèque énergie.

Voyons tout de suite ce qui a changé pour chacune de ces aides.

MaPrimeRénov’

Le dispositif MaPrimeRénov’ est sans doute l’un des plus connus. Il a été créé en 2020 pour remplacer le Crédit d'impôt CITE et n’a cessé d’évoluer depuis.

Au début il n’était accessible qu’aux plus modestes avant de voir son champ d’application élargi. À tel point qu’il est aujourd’hui accessible à presque tout le monde.

Seuls les ménages les plus aisés ne peuvent pas y prétendre pour l’acquisition d’une pompe à chaleur.

Cette année encore le Gouvernement a continué à le développer pour inciter encore plus de français à s’équiper d’appareils écologiques. Du coup, alors qu’avant son montant maximal était de 4 000 € il a été revalorisé de 1 000 €.

Concrètement, ça veut dire que vous pourrez bénéficier d’une aide pouvant atteindre 5 000 € pour l’achat d’une PAC.

Je vous ai fait un petit tableau pour clarifier un peu tout ça.

Bon, le problème, c’est que les pompes à chaleur air-air, jugées peu écologiques, ne peuvent toujours pas en bénéficier.

L’éco PTZ

L’éco Prêt à taux zéro est l’une des mesures phares prises par le Gouvernement pour encourager la rénovation énergétique. En fait, le principe est simple.

Vous empruntez une somme pour acheter votre pompe à chaleur et vous remboursez seulement le capital. Les intérêts sont remboursés par l’État.

Donc en vrai ça permet de lisser l’achat de sa pompe à chaleur dans le temps sans payer plus.

Jusqu’à il y a peu il était possible d’emprunter jusqu’à 30 000 € avec ce dispositif. Mais le montant a été revu à la hausse par la loi de finances pour 2022. Il est désormais possible d’emprunter jusqu’à 50 000 €.

Du coup ça peut faire un sacré coup de main quand même. Par contre le montant du prêt dépend de la quantité de travaux que vous réalisez.

En gros, plus vous faites de travaux de rénovation énergétique, plus vous pouvez emprunter. Ça peut donc être l’occasion de refaire votre isolation en même temps. Je vous ai fait un petit tableau pour que ce soit un peu plus clair.

Le chèque énergie

Le chèque énergie est une mesure bien connue. Il est accordé aux ménages les plus modestes pour leur permettre de payer leurs dépenses énergétiques. Du coup vous pouvez par exemple vous en servir pour payer le professionnel qui installera votre pompe à chaleur.

Mais il y a deux nouveautés le concernant.

  • Depuis 2021 ce dispositif est accessible aux résidents d’établissements spécialisés. Ça veut entre autres dire que les pensionnaires de maisons de retraite peuvent en bénéficier.

  • Et la deuxième nouveauté, vraiment intéressante pour le portefeuille, c'est que son montant a été revu à la hausse. Jusqu’en 2023 un chèque énergie complémentaire d’une valeur de 100 € a été mis en place.

Cette mesure permet de compenser la hausse des prix de l’énergie.

Même si son montant n’est pas très élevé ça fait toujours ça en moins. Je vous ai mis les montants auxquels il est possible de prétendre dans ce tableau.

Vous voulez savoir si vous êtes éligible au chèque énergie ? C’est très simple, il vous suffit d’aller vérifier sur le site chequeenergie.gouv.fr. Ça ne vous prendra que quelques minutes et vous saurez tout.

Les aides qui continuent en 2022 pour l’achat d’une thermopompe

Si certaines aides évoluent, d'autres conservent leur forme actuelle. C’est le cas de :

  • La TVA à taux réduit.
  • La prime coup de pouce chauffage.
  • La prime CEE.

Regardons ça de plus près.

La TVA à taux réduit

Vous le voyez sans doute quand vous allez faire vos courses mais la TVA est assez élevée en France. Cela représente en général 20 % du ticket de caisse.

Alors, pour accélérer la transition écologique, le Gouvernement l’a baissé à 5,5% sur les travaux de rénovation énergétique. C’est donc plutôt intéressant parce que ça représente une sacrée économie.

Et ce qui est top c’est que vous n’avez à vous occuper de rien. Ce taux est automatiquement appliqué par l’artisan sur le devis.

La prime coup de pouce chauffage

La prime coup de pouce chauffage est conçue pour nous inciter à remplacer nos modes de chauffage polluants. Le but est tout simplement de réduire les émissions de CO2.

Alors, pour ça, le Gouvernement a ouvert cette aide à tous les ménages qui font installer une PAC. Et comme vous pourrez le constater dans le tableau, ça représente un sacré coup de pouce.

Bon par contre, vous vous en doutez, pour en bénéficier il faut que votre thermopompe respecte certains critères d’efficacité. Mais bon, a priori c’est un critère qui sera forcément rempli si vous faites appel à un professionnel RGE.

La prime CEE

La prime CEE est le résultat d’un accord entre l’État et les fournisseurs d’énergie. En gros, vu que ces derniers ont une activité polluante, l'État leur a demandé de compenser.

Alors, pour ça, votre fournisseur d’énergie doit vous verser une prime si vous faites installer un mode de chauffage écologique. Ce sera par exemple le cas si vous remplacez une chaudière au fioul par une PAC.

Et cette aide est quand même assez conséquente comme vous pouvez le remarquer dans le tableau.

 

 

En gros, juste avec cette aide et MaPrimeRénov’ vous pouvez déjà réduire votre facture de 9 000 €.

Voilà, j’ai fait le tour des aides gouvernementales disponibles pour l’achat d’une pompe à chaleur.

Vous avez un doute sur votre éligibilité à un dispositif ? Pour savoir à quels dispositifs vous avez droit vous pouvez aller voir l’article que j’ai écrit sur le sujet.

Ou sinon vous pouvez aussi aller sur le site france-renov.gouv.fr qui recense toutes les aides et leurs conditions d’accès.

Aides pompe à chaleur Gouvernement en 2022 : On résume

Vous l’aurez compris, de nombreuses aides existaient déjà avant 2022. Mais face à l’urgence climatique, le Gouvernement en a créé de nouvelles et en a fait évoluer d’autres. Les pompes à chaleur coûteront donc encore moins cher cette année que l’année dernière.

  • Le Gouvernement a mis en place de grands plans d’actions pour le climat et les prix de l’énergie.
  • Les différentes primes peuvent permettre de faire jusqu’à 90 % d’économies sur le prix d’achat de sa PAC.
  • Le prêt avance rénovation et MaPrimeRénov’ sérénité sont les 2 nouveaux dispositifs de cette année.
  • MaPrimeRénov’ augmente de 1 000 euros.
  • Un chèque énergie complémentaire de 100 € est accessible pour les ménages aux revenus les plus modestes.

Photo de l'auteur
Cet article a été validé par 
Lola
Youtubeuse énergies renouvelables.
LinkedIn

Lola est responsable de notre chaîne Youtube. Le secteur des économies d'énergie n'a plus aucun secret pour elle. C'est avec bienveillance qu'elle vous partage les meilleures astuces pour faire un max d'économies.

🤷 Aucun commentaire pour le moment. Rédigez le premier !
Laissez un commentaire
Merci ! Votre commentaire sera ajouté après validation par notre équipe !
Oups ! Une erreur est survenue.
Contactez nos Techniciens Experts Photovoltaïques 7j/7 de 8h à 20h.
Demandez un devis gratuit et sans aucun engagement ou posez nous vos questions.
Appel gratuit
09 88 99 98 00