Le choix de l’abonnement EDF : Une donnée primordiale avec une PAC

L’abonnement EDF dépend de la puissance électrique nécessaire pour assumer votre consommation et l’alimentation de votre pac.

En gros, chez vous, vous avez plusieurs appareils électriques qui consomment une certaine quantité d’électricité pour fonctionner. Il vous faut donc une puissance d’abonnement (exprimée en kVA) qui vous permet de faire tourner tous ces équipements.

Et comme certaines pompes à chaleur consomment pas mal d’électricité, c’est un sujet auquel vous devez vous intéresser. 

Eh oui, c’est important de bien choisir son abonnement. Ça évite que tout disjoncte et surtout, ça vous permet de garder la main sur votre consommation électrique.

Vous allez faire installer une pompe à chaleur chez vous ? Vous voulez être sûr(e) que votre abonnement EDF suffira à assumer tous vos besoins ? Alors ce petit guide est fait pour vous.

Je vais vous expliquer comment bien choisir l’abonnement EDF qui correspond à votre pompe à chaleur.

Pour ça, nous allons voir :

  • Quels sont les deux types d’abonnements EDF ?
  • Quels sont les éléments à prendre en compte pour bien choisir son abonnement ?

Alors, c’est parti, commençons d’abord par voir quelles sont les 2 grandes catégories d’abonnements EDF.

Quels sont les deux types d’abonnements EDF ?

L’abonnement que vous choisirez dépendra de la puissance électrique de votre compteur.  La première étape est donc de vous assurer d’avoir un compteur électrique suffisamment puissant pour alimenter votre PAC.

En France, on a des compteurs monophasés et triphasés. La plupart des logements sont équipés en monophasé parce que ça suffit largement dans la majorité des cas. Mais quand on s’équipe d’une pompe à chaleur, c'est parfois nécessaire d’opter pour du triphasé.

Je fais le point avec vous sur ces 2 types de courants.

Les abonnements EDF en monophasés

Le monophasé est une ligne de courant de 230 V composée de 2 fils. Ce type d’installation suffit largement avec les pompes à chaleur de faible puissance.

Pour vous donner une idée, c’est ce qui est installé dans la plupart des maisons. Si c’est ça qu’il vous faut, vous n’aurez probablement aucune démarche à faire auprès d’EDF pour le raccordement. Donc ça, c’est plutôt une bonne nouvelle.

En revanche, vous devrez peut-être augmenter votre abonnement. On estime en général que le type d’abonnement nécessaire dans ce cas de figure oscille entre 6 et 9 kVA.

Mais je sais que la question qui vous taraude le plus concerne le prix de l’offre d’abonnement. Alors je vous ai mis les tarifs moyens pour les offres entre 6 et 9 kVA dans ce petit tableau. Comme ça, vous saurez à peu près à quoi vous en tenir.

Votre pompe à chaleur est plutôt puissante ? Alors il vous faudra peut-être opter pour du triphasé.

Les abonnements EDF en triphasé

Le courant triphasé est capable d’assumer de grosses charges d’électricité. Du coup, ça permet d’éviter que les plombs sautent à chaque fois que votre PAC tire du courant.

Si vous faites installer ce genre de compteur, c’est a priori que vous avez une PAC assez puissante. Il faudra donc souscrire une offre adaptée. C'est-à-dire que vous devrez probablement vous tourner vers les offres 12 ou 15 kVA.

Du coup, vous vous en doutez, ça va coûter un peu plus cher que du monophasé. Je vous ai mis les prix moyens dans le petit tableau juste en dessous.

Bon maintenant que vous savez tout ça, il faut voir quel abonnement vous correspondra le mieux à votre PAC. Alors regardons ça tout de suite.

Quels éléments prendre en compte pour bien choisir son abonnement ?

En général, on estime que la puissance minimum d’abonnement pour une pompe à chaleur est de 9 kVA. Mais en réalité, c’est un peu plus compliqué que ça.

En fait ça va dépendre de :

  • La puissance de votre pompe à chaleur.
  • La puissance des autres équipements branchés sur le secteur.

Pour faire simple, il faut que la consommation totale (PAC + autres équipements électroménagers) soit comprise dans votre abonnement.

La puissance de votre pompe à chaleur

Les pompes à chaleur ont des puissances exprimées en kW qui indiquent la charge électrique maximale qu'elles peuvent demander.

Par exemple, si votre pompe à chaleur affiche 6 kW ça ne veut pas dire qu’elle les consommera. Ca veut simplement dire qu’elle peut les consommer quand elle tourne à pleine puissance.

En fait votre équipement a été dimensionné pour répondre à tous vos besoins. Pour fixer la puissance maximale de votre appareil, l’installateur a donc tenu compte de :

  • L’isolation.
  • La superficie à chauffer.
  • La température extérieure.
  • Les fonctionnalités utilisées (eau chaude sanitaire, chauffage…).
  • Le COP de l’installation.
  • Les besoins de la famille.

Mais en réalité, c’est très rare qu’une PAC tourne constamment à pleine puissance.

Donc ce qu’il faut retenir, c’est que la consommation de votre pompe à chaleur est relative. Comme celle des autres équipements branchés d’ailleurs.

La puissance cumulée des autres équipements

La pompe à chaleur n’est pas le seul équipement à tourner chez vous. Vous avez aussi une machine à laver, un frigo, un four… Enfin bref, il faut que votre abonnement inclue aussi la puissance cumulée de ces appareils pour que tout fonctionne bien.

En réalité, c’est assez simple. Je vais prendre un exemple pour vous expliquer.

Avant de commencer il faut juste savoir que 1 kVA = 1 kW.

Alors c’est parti. Imaginons que vous avez :

  • Une PAC de 6 kW (donc 6 kVA).
  • Une machine à laver de 1,7 kW.
  • Un four de 2,5 kW.
  • Un frigo de 2 kW.

Tout ça représente 12,2 kVA de puissance cumulée au total. Donc, en théorie, il vous faudrait un abonnement de 15 kVA pour assumer la charge de tous ces appareils.

Mais en réalité, vous aurez besoin de beaucoup moins. Eh oui, la puissance indiquée pour vos équipements est la puissance maximale. En gros, c’est ce dont a besoin l’équipement quand il tourne à pleine puissance. Et nous avons vu avec la PAC que c’était rare que ça arrive.

En plus, vous imaginez bien que c’est très rare que tous ces appareils électroménagers tournent en même temps. Du coup, vous n’aurez normalement pas besoin d’un si gros abonnement.

Concrètement, ça veut dire qu’a priori, dans ce cas là, un abonnement 9 kVA en monophasé suffira amplement.

Vous avez peur de vous tromper ? Pas de panique, il suffit d’appeler EDF et ils vous conseilleront. Ils ont l’habitude. Et au pire, il est très facile d’augmenter son offre.

Bien choisir votre abonnement EDF avec une PAC : On récapitule…

En résumé, bien choisir son abonnement EDF avec une PAC est primordial. Ça permet d’éviter que les plombs sautent et ça vous permet de garder une facture d’électricité cohérente.

Je vous mets ici le tableau des puissances d’abonnements EDF avec ce qu’ils permettent de faire. Ça vous aidera à y voir un peu plus clair pour faire votre choix.

Ce texte a été validé par
Léna

Léna est responsable des contenus éditoriaux. Elle travaille à nos côtés depuis plus de 3 ans. Son objectif est de vous donner toutes les clés pour engager votre transition énergétique rapidement et simplement.

Faites des économies cet hiver !
Protégez-vous des hausses tarifaires avant l'hiver en installant une PAC à prix réduits.
Pour vous aider, on a récapitulé toutes les aides cumulables à demander.
Je télécharge mon guide

Touchez jusqu’à 9 360€ d’aides avec MaPrimeRénov’

Je calcule mes aides

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.