Changer sa pompe à chaleur : n’ayez pas peur de la suite


L’installation de votre pompe à chaleur vous questionne ? Ou peut-être que vous en avez déjà une mais qu’elle prend de l’âge.

Penser à la suite est en tout cas un réflexe des plus normaux, surtout avec un équipement aussi perfectionné qu’une PAC. Mais ça ne doit pas être une source d’angoisse pour autant.

Si j’ai écrit ce guide, c’est pour vous rassurer sur tout ce qu’implique le remplacement de votre matériel. On va voir ensemble : 

  • Quels avantages aura le remplacement ?
  • Combien ça va vous coûter ?
  • Et qui pourra faire vos travaux ?

Avant de répondre à ces questions, voyons à quel moment vous devrez penser à remplacer votre pompe à chaleur. 

Quand changer de pompe à chaleur ?


En vieillissant, une pompe à chaleur perd en efficacité. Au bout d’environ 15 ans votre appareil va donc commencer à décliner même avec un bon entretien. 


À un moment, il sera inévitable de devoir le remplacer.

Maintenance d'une pompe à chaleur réalisée par un professionnel RGE.
Entretenir régulièrement votre pompe à chaleur augmente sa durée de vie.


Mais quels sont les signes qui annoncent le moment qu’il est temps de changer une PAC ? Eh bien, une PAC en train de rendre l’âme envoie généralement des signaux peu encourageants :


  • Pannes fréquentes
  • Difficultés à fonctionner
  • Bruits anormaux
  • Etc…


Jusqu’au jour où il sera impossible de la réparer car ça coûterait trop cher…


En tout cas, changer sa vieille pompe à chaleur n’est pas forcément une mauvaise chose. Au contraire, cela vous permet de bénéficier de tous les avantages qu’une pompe à chaleur neuve a à vous offrir. 


Voyons lesquels…

Pourquoi c’est une bonne chose de remplacer sa pompe à chaleur ?


Substituer sa pompe à chaleur usagée par une neuve vous permet de profiter d’un équipement :


  • Plus efficace
  • Capable d’offrir plus de confort
  • Plus économique
  • Plus écologique
  • Moins bruyant

Plus d’efficacité


Votre vieille PAC n’a plus rien à voir avec les pompes à chaleur nouvelle génération. Eh oui, en 15 ans le matériel a bien évolué. 


Le remplacement de votre ancien appareil vous permettra donc de bénéficier d’une pompe à chaleur qui :

  • Fonctionne même lorsque la température extérieure est basse (certains modèles peuvent fonctionner jusqu’à -25°C)
  • A plus de puissance
  • Affiche un COP plus élevé

Plus de confort


Grâce à une meilleure efficacité, les nouvelles thermopompes vous offriront un confort optimal dans votre logement. Vous pourrez plus facilement et plus rapidement atteindre la température souhaitée. 


Les PAC air-air  réversibles sont capables de produire chauffage et climatisation. C’est donc un excellent moyen de vous sentir bien dans votre maison.

Des économies


Qui dit équipement plus efficace, dit économies plus importantes. Les thermopompes actuelles affichent des COP pouvant atteindre un rendement de 5.


Leur faible consommation énergétique vous permet donc de soulager grandement votre portefeuille au quotidien.

Plus écolo


Depuis 20 ans, les pompes à chaleur se sont considérablement améliorées en ce qui concerne l’écologie. 


Aujourd’hui elles sont capables de produire 5 kWh d’énergie pour 1 kWh consommé. Leur consommation électrique est donc beaucoup moins élevée.


Et puis elles sont fabriquées à partir de matériaux moins polluants. En résumé, les pompes à chaleur sont vraiment écolo.

Moins de bruit


Le bruit est l’une des choses que l’on reproche souvent à une pompe à chaleur. Les derniers modèles ont vraiment progressé sur ce point. 


Aujourd’hui elles émettent moins de décibels lorsqu’elles fonctionnent. Du coup, vous risquez d’apprécier le changement.


Depuis tout à l’heure je vous dis que c’est génial de changer de pompe à chaleur. C’est bien beau mais, vous vous en doutez, ça a un prix.


Regardons ensemble ce que ça représente niveau budget. 

Combien coûte le remplacement d’une pompe à chaleur ?


Alors bonne nouvelle, le remplacement d’une pompe à chaleur peut coûter moins cher que l’installation initiale.


 Pourquoi ? Tout simplement parce qu’une partie de l’équipement est déjà en place et pourra peut-être être conservée. L’installateur aura donc moins de travail à effectuer.


Mais tout dépend encore du remplacement que vous effectuez et du type d’équipement déjà en place.


  • Si vous décidez de simplement changer votre pompe à chaleur existante par une équivalente, cela ne coûtera pas trop cher. Par exemple, si vous remplacez votre thermopompe air-air par une autre PAC air-air.


  • Si vous optez pour une PAC différente ou que votre système nécessite d’être entièrement rénové, le prix sera plus élevé. Par exemple, si vous décidez d’installer une PAC air-eau alors que vous n'avez pas l'installation hydraulique nécessaire (chaudière, radiateurs, etc…).


Petit conseil : Pour être sûr(e) de trouver le meilleur prix, n'hésitez pas à demander plusieurs devis.


Pour vous aider à y voir plus clair j’ai répertorié le prix du matériel à l’achat. Il faudra bien évidemment rajouter le coût de l’intervention si vous faites appel à un expert. 




En parlant d’expert, savez-vous qui vous devez appeler pour réaliser vos travaux ? 

À qui faire appel pour remplacer sa vieille pompe à chaleur ?


Les travaux de remplacement d’une pompe à chaleur constituent une mission délicate. Je vous conseille donc de la confier à un expert.


 Mais attention, pas n’importe lequel... Optez pour un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et QualiPAC. Cela vous donne normalement les garanties d’une installation bien faite.


Autre avantage non négligeable : ça vous donne accès à des aides financières. Et ça, ça n’est pas rien. 

Quelle aide pour le remplacement d’une pompe à chaleur ?


Nous l’avons vu, changer une pompe à chaleur peut coûter cher. Un petit coup de pouce financier est donc toujours le bienvenu.


Le remplacement d’une pompe à chaleur vous donne accès à moins d’aide qu’une installation neuve. Vous toucherez donc moins que si vous remplaciez votre chaudière à gaz ou fioul par une thermopompe. C’est décevant, je sais… 


Vous pouvez quand même demander les aides suivantes :


  • Ma prime Rénov’ : Seuls les propriétaires et bailleurs peuvent y prétendre dans le cadre d’un changement de thermopompe. Ma Prime Rénov’ est accessible à toutes et à tous, mais son montant dépend de vos revenus. Elle se divise en 4 paliers pour les ménages aux revenus aisés, intermédiaires, modestes et très modestes.


  • L’éco PTZ : Dans le cadre d’un remplacement de pompe à chaleur, ce prêt peut atteindre 10 000 € remboursables en 15 ans.


  • Les aides locales : Certaines collectivités territoriales peuvent proposer des aides pour changer votre vieille pompe à chaleur. Ça peut valoir le coup de vous renseigner auprès de votre mairie ou département.


Si vous voulez avoir plus d’infos sur les montants et conditions des subventions, n’hésitez pas à nous contacter. Cliquez ici et on vous rappelle.

Avant de terminer ce guide, je voudrais finir de vous rassurer sur un point. Vous vous demandez peut-être comment se déroule le remplacement de votre pompe à chaleur. 

Les étapes à respecter pour remplacer votre PAC


Vous aimez tout savoir avant que les travaux ne débutent ? Alors je vais vous faire plaisir.

Voilà toutes les étapes à suivre pour le remplacement de votre PAC :


  • Couper le courant
  • Couper l'eau
  • Dévisser l'ancien bloc
  • Nettoyer les tuyaux
  • Placer le nouveau bloc
  • Le visser
  • Raccorder les tuyaux
  • Rebrancher le courant
  • Faire le rééquilibrage hydraulique (si votre maison est chauffée avec des radiateurs à eau)


J’espère vraiment qu’après tout ça vous êtes rassuré(e). En tout cas, on fait un petit résumé avant de se quitter. 

Ce que vous devez retenir sur le remplacement d’une pompe à chaleur


Une PAC a une durée de vie de 15 ans environ. Passé ce délai, votre équipement peut montrer des signes de faiblesse importants et la meilleure solution sera de la remplacer. 


Installer un système plus récent vous permettra de faire plus d’économies puisqu’il sera plus performant. 


Il existe des aides pour effectuer un remplacement de pompe à chaleur comme Ma Prime Rénov’ ou l’Éco-Ptz. Leur montant est généralement moins élevé que pour une première installation. 


Faites appel à un technicien RGE avec la certification Quali’PAC pour vous assurer que tout soit fait dans les règles de l’art.


Voilà, vous savez désormais tout ce qu’il faut savoir pour remplacer votre pompe à chaleur vieillissante.


Vous avez une question ? Posez-la-moi en commentaire et je vous apporterai une réponse le plus rapidement possible. 


Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.