Choix d’une pompe à chaleur : attention au SCOP

Comment choisir une pompe à chaleur performante et adaptée à vos besoins ? En vérifiant son SCOP.

Dans ce guide consacré au SCOP des pompes à chaleur, je vous explique de quoi il s’agit, son mode de calcul et comment l’optimiser. Avant de voir ses différences avec le COP, je vous propose quelques modèles de pompes à chaleur qui ont un bon SCOP. 

On commence tout de suite par comprendre ce qu'est le SCOP.

Le SCOP, à quoi ça sert ?

Petite définition du SCOP

Le SCOP est le coefficient de performance saisonnière de votre pompe à chaleur en mode de chauffage.

Il est complémentaire du COP que l’on verra plus loin.

Le SEER est le même coefficient, mais pour la version froid.

Le SCOP se base sur la performance énergétique de votre PAC sur toute une saison de chauffe.

Le SCOP est un indice très précis. Je vous explique juste après comment il est calculé, suivant certaines zones climatiques et les degrés extérieurs.

Le SCOP en quelques chiffres

Comprendre l’étiquette du coefficient de performance énergétique saisonnier

Plus votre SCOP est élevé, plus votre appareil de chauffage est performant.

On a vu ce qu’est le SCOP, mais comment est-il calculé ? C’est ce que je vous propose de voir maintenant.

Le calcul du SCOP

On retient trois critères pour calculer le SCOP de votre pompe à chaleur ou de votre climatisation air - eau.

Les températures de référence

Quatre seuils sont retenus pour mettre en place quatre points de fonctionnement prédéfinis. Voici les repères :

  • - 7° C
  • + 2° C
  • + 7° C
  • + 12° C

Le climat européen

Pour encore plus de précision, le SCOP est basé sur trois climats de référence en Europe :

  • climat chaud : la ville de référence est Athènes
  • climat tempéré : la ville choisie est Strasbourg
  • climat froid : Helsinki est retenue comme ville repère.

La chaleur de l’eau

La température du départ d’eau de votre circuit de chauffage est un des trois critères de performance saisonnière de votre PAC.

Ces trois critères sont définis suivant une norme européenne, l’ErP.

Vous avez compris comment est calculé le SCOP. Il doit faire partie de vos critères de choix.

Je vous fais découvrir ici quelques modèles de pompes à chaleur qui ont un bon SCOP.

Notre sélection de pompes à chaleur en fonction de leur SCOP

Pour vous aider à faire votre choix, j’ai sélectionné trois modèles

Les SCOP de ces pompes à chaleur sont élevées.

Voyons maintenant comment faire pour élever le SCOP de votre PAC.

Comment faire pour avoir un SCOP élevé ?

Pour s’assurer d’un SCOP élevé, il faut prendre en compte deux critères.

Votre région

Une pompe à chaleur peut être installée partout en France. Vous habitez une région au climat froid ? Le SCOP de votre PAC sera simplement un peu moins élevé.

Votre foyer

Choisissez votre pompe à chaleur en fonction de vos habitudes de vie et des caractéristiques de votre maison. 

Combien de personnes vivent sous votre toit ? Vous êtes plutôt douche ou bain ? Quelles sont vos habitudes de chauffage ? 

Votre maison est-elle orientée plein sud ?

Toutes ces questions vous permettent de bien dimensionner votre pompe à chaleur.

Mais une chose est certaine, privilégiez un appareil de chauffage ou climatisation réversible avec un SCOP élevé pour faire des économies.

Je vous ai expliqué ce qu’il faut savoir sur le SCOP. Mais vous avez sûrement entendu parler du COP. 

Quelles sont les différences entre les deux ? Je réponds juste après à cette question.

Les différences avec le COP

Le point sur le COP

Le COP est le coefficient de performance. C’est-à-dire le rapport entre la chaleur produite et l’énergie consommée.

Le COP de votre appareil est optimal quand il est compris entre 3 et 4.

C’est une valeur ponctuelle donnée à certaines conditions. Moins précis, ce coefficient ne prend pas en compte le climat.

Pourquoi se fier au SCOP pour choisir votre pompe à chaleur ?

Le SCOP est calculé plus précisément que le COP. 

Il exprime justement les performances énergétiques de votre pompe à chaleur en situation réelle.

Le SCOP de votre pompe à chaleur en quelques mots

Le SCOP est l’efficacité énergétique saisonnière, critère de choix essentiel de votre pompe à chaleur.

Il se calcule en fonction :

  • de températures de référence,
  • de zones de climats,
  • de la température de l’eau au départ du système de chauffe.

Plus précis que le COP, le rendement saisonnier peut être élevé selon la région où vous habitez et vos habitudes de vie.

Ce texte a été validé par
Lola

Lola est responsable de notre chaîne Youtube. Le secteur des économies d'énergie n'a plus aucun secret pour elle. C'est avec bienveillance qu'elle vous partage les meilleures astuces pour faire un max d'économies.

Faites des économies cet hiver !
Protégez-vous des hausses tarifaires avant l'hiver en installant une PAC à prix réduits.
Pour vous aider, on a récapitulé toutes les aides cumulables à demander.
Je télécharge mon guide

Touchez jusqu’à 9 360€ d’aides avec MaPrimeRénov’

Je calcule mes aides

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.