1. L’inclinaison optimale des panneaux solaires suit la course du soleil

Pour commencer, sachez que tout ce que je vais vous dire n’est valable que pour l’hémisphère Nord et plus particulièrement la France. Car tout dépend de la position de votre lieu de résidence par rapport à l’équateur et au soleil.

Tout d’abord, il faut savoir qu’un panneau photovoltaïque capte les rayons du soleil et les transforment en énergie. Pour bénéficier d’un rendement maximal, il faut qu’il reçoive le plus d’ensoleillement possible. Cela se fait lorsque les rayons frappent la surface du module perpendiculairement.

Or, en hiver le soleil est bas. De ce fait, pour que les rayons atteignent de manière perpendiculaire les capteurs, l’inclinaison des panneaux doit être de 60°.

Quand on parle d’inclinaison, on fait référence à l’écart entre le pan du toit d’un bâtiment et la ligne d’horizon.

Au printemps, le soleil est un peu plus haut. L’angle optimal passe à 45°.

Et en été, lorsque le soleil est au plus haut, l’angle d’inclinaison devrait être de 20°.

Ces valeurs sont celles qu’il faudrait suivre théoriquement. Mais il n’est pas toujours possible de modifier leur inclinaison au cours de l’année car une structure est fixe.

2. L’angle qui optimise la production à l’année est de 30 degrés

Puisqu’il est souvent impossible de modifier l’inclinaison des panneaux solaires en fonction des saisons, il faut trouver l’angle qui optimise la production au fil des mois.

Cet angle est compris entre 30 et 35°. Quel que soit le type d’intégration.

Parfois, les pentes de toitures sont exprimées en pourcentage. Un angle de 30° correspond à une pente d’environ 58%. Vous pouvez calculer la pente de votre toit en cliquant ici.

Les panneaux solaires doivent être installer avec un angle de 30°.
Exemple de toiture avec un angle de 30°.

Cette inclinaison avantage l’été car c’est à cette saison que le soleil est le plus présent. Vous produirez davantage à ce moment de l’année.

Si vous choisissez l’autoconsommation avec vente du surplus au réseau, vous pourrez générer des revenus complémentaires qui permettront de payer vos factures d’énergie hivernales.

Pensez à vérifier régulièrement qu’aucune ombre ne vient diminuer le rendement de votre système.

3. Nul besoin de faire des travaux sur votre toit

La pente de votre toit n’est pas de 30 ou 35° ? Pas de panique, ce n’est pas un problème.

Quand on s’intéresse aux chiffres, on s’aperçoit que les différences de rendement sont minimes en fonction des inclinaisons.

Voici un tableau pour vous montrer les différences de productivité en fonction de l’orientation et de l’inclinaison de votre installation.


Ce tableau répertorie la productivité d’un panneau solaire en fonction des différentes inclinaisons et orientations.

Les différences sont négligeables et le faible gain de production ne permettrait pas de compenser le coût des travaux pour modifier la pente de votre toiture.

Je vous conseille de réaliser une simulation gratuite pour avoir un aperçu de la rentabilité d’un projet sur votre maison. Vous verrez qu’une installation sur une toiture comme la vôtre est tout à fait rentable.

4. La pose sur un toit plat ne pose pas de problème

Vous avez pu constater dans le tableau précédent qu’une inclinaison de 0°, soit un panneau posé à plat, fonctionne à environ 90% de ses capacités.

C’est loin d’être négligeable. Il est tout à fait possible d’installer vos panneaux à plat sur votre toit.

Mais ce n’est pas la solution la plus idéale.

Optez pour une pose de panneaux solaires sur toit plat
Illustration d’une installation solaire sur un toit plat.

L’avantage d’une toiture plate est qu’il vous est possible de choisir l’inclinaison de vos panneaux photovoltaïques. Eh oui, les structures de pose, appelées châssis, sont équipées d’éléments qui permettent de régler cet angle.

Vous pourrez, grâce à ça, demander à votre installateur de monter vos modules avec un angle de 30 ou 35° afin d’optimiser leur production.

5. Évitez d’installer vos panneaux photovoltaïques à la verticale

De la même manière, vous avez dû remarquer dans le tableau que la production des panneaux installés à 90°, soit à la verticale, n’est pas très bonne.

Si j’ai un conseil personnel à vous donner, c’est de ne jamais réaliser ce type de pose en façade. La rentabilité de votre installation pourrait en être affectée.

Une installation au sol serait préférable à une pose à la verticale.

Evitez l'installation de panneaux solaire en façade
Exemple de panneaux photovoltaïques posés à la verticale sur une façade d’immeuble.

6. Privilégiez l’orientation à l’inclinaison

L’orientation de votre installation aura plus d’impact sur votre production d’électricité que son inclinaison.

Vous devez être attentif(ve) à bien l’orienter. La meilleure orientation reste plein Sud mais vers le Sud-Est ou Sud-Ouest c’est très bien aussi.

Une orientation Est ou Ouest est aussi viable et ne diminue pas trop fortement votre production.

À l’inverse, une exposition au Nord est à proscrire. La perte de production d’énergie serait trop importante.

Vous constaterez dans le tableau précédent que des panneaux orientés vers le Sud fonctionnent toujours à plus de 90% de leur capacité (hormis à la verticale). Mais s’ils sont vers l’Est ou l’Ouest, 90% sera le maximum que vous obtiendrez.

Dans l’idéal, il faut allier les deux. C’est pourquoi on conseille toujours une orientation plein Sud avec une inclinaison de 30°.

Dans la réalité, tout dépend de votre toiture. Il sera toujours plus intéressant pour vous d’installer vos modules sur votre toiture telle qu’elle est, sans faire de travaux pour la modifier.

7. Les règles sont différentes pour un panneau solaire thermique

Vous devez choisir l’inclinaison en fonction de l’utilisation que vous faites de vos panneaux thermiques.

S’ils servent à produire de l’eau chaude sanitaire, il faut que la production soit optimisée tout au long de l’année. Idéalement, il faut aussi les installer avec un angle de 30 à 35°.

Mais si votre système solaire chauffe votre logement, il faut qu’il produise au maximum l’hiver quand on a besoin de se chauffer et pas l’été.

Dans cette configuration, il est préférable d’opter pour une inclinaison de 45 à 60° par rapport au plan horizontal. Comme le soleil est bas l’hiver, il est préférable que la pente de vos modules soit plus forte.

Découvrez l'inclinaison idéal pour un panneau solaire thermique
Exemple de panneaux solaires thermiques.

8. La possibilité d’investir dans un tracker

Un tracker est un appareil motorisé qui permet de faire varier l’orientation et l’inclinaison des capteurs afin de suivre la position du soleil, au cours de la journée.

Grâce à ce système, vos panneaux captent en continu le maximum de rayonnement possible. Leur rendement n’en est que supérieur et les pertes de production sont limitées.

Mais ce n’est pas si simple. Tout d’abord, un tracker ne peut pas être installé sur une installation en toiture.

Il est par contre possible d’en mettre sur un système au sol. Mais la vente de surplus de production à EDF n’est pas autorisée sur ce type d’installation et il n’est pas très utile de produire plus que nécessaire.

Les trackers sont utilisés dans les grands parcs photovoltaïques ou sur des installations nomades.

Si vous souhaitez installer des petits modules solaires sur votre caravane, investir dans un tracker peut augmenter largement votre production électrique. Vous pourrez être un peu plus autonome.

Inclinaison panneaux solaires : L’essentiel à retenir

Si vous ne deviez retenir qu’une phrase de ce guide, ce serait celle-ci :

Peu importe l’inclinaison de votre toiture, la pose de panneaux solaires est toujours possible.

Rien ne sert d’effectuer des travaux pour modifier la pente de votre toit. N’oubliez pas que l’objectif est que votre projet soit rentable.

Nous avons pu voir que les différences d’inclinaisons n’engendrent pas une baisse significative de la puissance des modules. La latitude aura plus d’incidence mais on ne peut rien y faire. Une installation dans le Sud de la France produit plus qu’une installation à Lille car l’ensoleillement y est plus fort. Ça n’empêche pas pour autant qu’une installation dans le Nord soit rentable.

Souvenez-vous qu’il faut privilégier une orientation idéale à une inclinaison idéale.

L’important est de déterminer le meilleur dimensionnement de votre installation solaire pour qu’il soit au plus proche de vos besoins énergétiques.

Si vous avez d’autres questions, vous pouvez me contacter via le chat en ligne ou directement par téléphone. Chez Nouvel’R Énergie, nous faisons en sorte de vous apporter une réponse rapide.

Je serais ravie de vous faire part de mon expertise et de vous accompagner dans votre projet.

Évaluez notre guide

5.0
/5
2
vote(s)
Oops! Something went wrong. Check all fields.