Installation de panneaux solaires : Est-ce que ça vaut le coup ?

Est-ce qu’il faut sauter le pas et installer des panneaux solaires ? J’ai justement écrit ce guide pour que vous puissiez vous faire un avis sur la question.

Tout au long de ce guide vous allez comprendre quelles sont les choses les plus importantes à prendre en compte concernant l’installation de panneaux photovoltaïques.

On va parler du prix et de la rentabilité. On va également voir comment fonctionne l’installation et comment utiliser l’électricité produite pour faire le plus d’économies possible.

Donc maintenant ce que je vous propose de faire c’est de commencer par voir comment tout ça fonctionne.

Comment fonctionnent les panneaux solaires ?

On va commencer par le début. Un panneau solaire c’est une plaque noire formée de cellules photovoltaïques.

Ces cellules sont composées de matériaux semis-conducteurs, comme le silicium.

Lorsque vous allez installer vos panneaux solaires, il faut les orienter de façon à ce qu’ils reçoivent le plus de lumière possible au cours de la journée.

Pourquoi ? Parce que c’est à ce moment-là que les cellules photovoltaïques créent une tension électrique et donc produisent de l’électricité. C’est cette électricité que vous allez autoconsommer et c’est donc ça qui va vous permettre de réduire vos factures d’électricité.

Je profite de parler de l’orientation pour vous dire que si vous n’êtes pas sûr(e) de quelle orientation donner à vos panneaux, mettez-moi un commentaire en bas de ce guide et je vous réponds très rapidement.

Je continue maintenant mon explication sur les différentes cellules photovoltaïques.

Les panneaux monocristallins

Comme son nom l’indique, il est composé de cellules monocristallines.

C’est-à-dire que ces cellules sont fabriquées uniquement à partir d’un cristal de silicium.
Du coup la couleur de ces panneaux solaires est homogène et proche du noir.

Cela influe sur le rendement des panneaux solaires qui est assez supérieur au panneau polycristallin.

Les panneaux polycristallins

Vous l’aurez compris, cette fois la cellule est composée de plusieurs cristaux de silicium.
La couleur du panneau solaire est donc plus bleutée. Son rendement est plus faible que la cellule monocristalline.

Découvrez les cellules polycristallines et monocristallines
Cellule polycristalline à gauche et monocristalline à droite.

Je vous parle ici de panneaux polycristallins pour être complet dans mes explications, mais il faut savoir que ce type de panneau est de moins en moins utilisé de nos jours.

Voilà pour ce qui est des différents types de cellules. Je vais maintenant vous parler du fonctionnement de l’autoconsommation.

L’autoconsommation photovoltaïque

L’autoconsommation c’est le fait de consommer directement l’électricité produite par vos panneaux solaires. Ça vous permet de tirer beaucoup moins d’énergie sur le réseau public et donc de faire diminuer votre facture d’électricité.

Plutôt simple, non ?

Si vous voulez avoir une estimation des économies que vous pouvez réaliser grâce à l’autoconsommation photovoltaïque, je vous propose de réaliser une simulation en ligne.

C’est totalement gratuit.

Cette simulation est un bon début mais elle aura besoin d’être affinée avec votre “taux d’autoconsommation”.

Je vous explique rapidement ce que c’est.

Le taux d’autoconsommation

Le taux d’autoconsommation, c’est la balance entre ce que vous auto-consommez et ce que vous vendez au réseau.

Pour faire le plus d’économies possibles, l’idée va être de consommer au maximum votre énergie solaire car c’est là que votre installation sera la plus rentable.

Votre taux d’autoconsommation dépend entièrement de vous et je vais vous expliquer pourquoi.

Quelqu’un qui installe des panneaux solaires dans une maison dans laquelle il ne vit jamais, aura un taux d’autoconsommation à 0%. Alors que quelqu’un qui aura la rigueur de programmer ses appareils électroménagers aux heures les plus ensoleillées pourra atteindre 60 voire 70%.

Il y a même des moyens pour atteindre 100%, voyons ensemble comment.

Les prises connectées

Si vous n’êtes pas tout le temps chez vous pour faire démarrer vos appareils au bon moment, vous pouvez installer des prises connectées que vous allez programmer pour faire démarrer vos appareils quand il y a du soleil.

Les prises connectées améliorent le taux d'autoconsommation photovoltaïque
Une prise connectée vous permet d’optimiser le taux d’autoconsommation.

Ce système va vous permettre d’utiliser le maximum d’énergie solaire et de revendre le minimum de surplus qui n’a pas pu être consommé.

Tiens, la revente de surplus on n’en a pas encore parlé.

Vous allez parfois produire de l’énergie que vous n’allez pas consommer. Cette électricité vous allez pouvoir la revendre à EDF.

Pour info je vous mets les tarifs d’achat dans le tableau juste en dessous :

Ce petit bonus permet de maximiser la rentabilité de votre investissement et de ne pas gâcher de l’électricité.

Si au contraire, c’est de consommer toute l’électricité produite qui vous intéresse et donc d’avoir un maximum d’autonomie, je vous conseille d’installer des batteries.

Avant de parler des batteries, je voulais juste faire une parenthèse et vous dire que si malgré mes explications le taux d’autoconsommation reste obscur pour vous, n’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire de ce guide.

Installer des batteries pour être indépendant(e)

La batterie va récupérer l’énergie qui n’a pas été utilisée dans la journée. Elle la stocke et la délivre quand vous en avez besoin.

Ce qui veut dire qu’avec des batteries pour panneaux solaires, vous pouvez utiliser l’énergie de vos panneaux photovoltaïques même la nuit.

Vous pouvez aussi utiliser l’électricité stockée quand il y a une coupure de courant sur le réseau public.

Les batteries solaires vous permettent de stocker votre énergie.
Exemple d’une batterie solaire.

Si vous avez déjà réfléchi à installer une solution de stockage pour votre projet, je peux vous aider à la choisir. Cliquez ici pour télécharger notre liste des meilleures batteries solaires.

Si vous n’êtes pas encore tout à fait décidé(e) pour l’installation d’une batterie, vous pouvez installer vos panneaux solaires et ajouter une batterie plus tard.

Dans ce cas, prévoyez dès l’installation d’installer un onduleur solaire hybride ou des micro-onduleurs.

Onduleur solaire : comment le choisir ?

Comme on vient de le voir ensemble, si vous voulez installer une batterie, il faut penser à poser le bon onduleur solaire.

Petit aparté : l’onduleur permet de convertir le courant continu des panneaux en courant alternatif. Sans lui vous ne pouvez pas alimenter votre logement en électricité solaire.

Revenons-en au choix, si la solution de stockage ne vous intéresse pas plus que ça, vous pouvez choisir un onduleur central classique. Avec une toiture bien ensoleillée un boîtier central fera largement l’affaire.

Assurez-vous bien que sa puissance soit adaptée à votre installation. Si vous passez par un professionnel vous n’avez pas de souci à vous faire tout, l’onduleur sera bien compatible.

Maintenant qu’on est bien au point sur le fonctionnement, on passe à l’installation de vos panneaux solaires.

Comment se déroule l’installation d’un système solaire ?

Pour être le plus clair possible je vais découper l’installation en plusieurs étapes.

L’étude de projet

D’abord il faut étudier le potentiel de rentabilité de votre installation, c’est-à-dire combien de Kilowatt heure (kWh) elle pourra produire. Pour avoir une estimation précise, on prend en compte la localisation de votre maison et son orientation.

Une fois qu’on a ces informations, on regarde le montant de vos dernières factures d’électricité. Ça permet de proposer une installation d’une puissance adaptée à vos besoins. Le plus souvent, chez les particuliers, on pose des installations de 3, 6 ou 9 kilowatts crête (kWc).

Cette étude peut parfaitement se faire en ligne. C’est d’ailleurs comme ça que l’on fonctionne chez Nouvel’R Énergie, on utilise un logiciel qui fonctionne grâce à l’imagerie satellite, c’est donc très précis.

C’est tellement précis qu’on s’engage contractuellement sur l’estimation de production de kWh que l’on vous fait.

Si ça vous dit de savoir quelle installation est faite pour vous, un de nos conseillers peut vous appeler gratuitement pour vous accompagner. Vous pouvez cliquer sur le bouton “être rappelé(e)” pour programmer un appel.

La visite technique

À ce stade vous connaissez la puissance qui convient à vos besoins et vous avez reçu un devis personnalisé.
Il faut maintenant qu’un technicien se déplace chez vous afin de vérifier tous les aspects techniques du chantier.

D’ailleurs j’en profite pour vous dire que si une entreprise propose de vous installer des panneaux solaires sans faire passer un technicien chez vous, un conseil, fuyez.

Juste pour info, chez Nouvel’R Énergie on n’a pas de commerciaux. La personne qui se déplace chez vous est un technicien photovoltaïque parfaitement formé qui pourra répondre à toutes vos questions techniques.

Une fois la visite technique validée, l’installation de vos modules solaires n’est plus très loin. Vous n’avez plus qu’à signer le devis qui vous semble le plus pertinent.

D’ailleurs si vous voulez de l’aide pour cette étape, j’ai réuni 9 conseils qui vous permettront de choisir le meilleur devis pour votre installation photovoltaïque. Vous pouvez télécharger ce guide en cliquant ici.

Ensuite il ne vous reste plus qu’à lancer les démarches administratives.

Les démarches administratives

À cette étape vous allez avoir affaire à plusieurs interlocuteurs :

  • La mairie pour la déclaration préalable
  • Le consuel pour valider la conformité de l’installation
  • Enedis pour faire la demande de raccordement
  • Différents organismes pour obtenir les aides de l’État.

Bon, on ne va pas se le cacher, les démarches administratives en France ce n’est pas toujours une partie de plaisir.

Du coup, je vous conseille de choisir une entreprise qui fera toutes ces démarches à votre place. Par exemple, chez Nouvel’R Énergie on s’occupe de toutes les démarches administratives pour vous.

Une fois la paperasse en ordre, il n’y a plus qu’à poser les panneaux photovoltaïques.


L’installation du système

La durée des travaux oscille entre 1 et 5 jours pour les installations les plus puissantes. Une fois installée, le technicien vous explique le fonctionnement de votre installation.

Le raccordement au réseau public

À moins que vous ne soyez sur un site isolé, pour revendre la totalité ou le surplus d’énergie vous devez être raccordé(e) au réseau électrique public.

Le passage du consuel

Pour que votre installation soit mise sous tension il faut qu’elle soit reconnue conforme. Donc une fois que tout est bien installé, un expert vient vérifier que tout est en ordre pour votre sécurité.

L’iistallation de panneaux solaires pour votre maison n’a plus de secret pour vous. Je précise “pour maison” parce que vous pouvez installer des panneaux partout où il vous semble pertinent de le faire (sur un camping-car, un abri voiture, une pergola…)

C’est bien beau de parler de l’installation mais sans parler de son coût, c’est difficile de se projeter. On va donc poursuivre avec les prix les plus pratiqués pour une installation de panneaux solaires photovoltaïques.

Prix d’une installation de panneaux solaires : Combien ça coûte de faire des économies ?

Parlons peu, parlons bien.

Le prix de votre installation de panneaux solaires, c’est l’aspect le plus important, pourquoi ? Parce que c’est en grande partie de lui que dépend la rentabilité de votre projet. Plus le prix est juste et plus vite votre investissement est remboursé.

Je vous partage donc les prix que je vous conseille de ne pas dépasser pour une installation de capteurs solaires :

Les aides de l'État sont déduites des prix affichés. Ce tableau vous indique le prix à ne pas dépasser pour une installation, en fonction de sa puissance et les prix pratiqués chez Nouvel’R Énergie pour du matériel d’entrée de gamme sans option, main-d’œuvre et démarches administratives incluses.

Ces prix prennent en compte l’installation entière (panneaux, onduleur(s), câbles, coffrets de protection, quincaillerie, main-d’œuvre, service clients, SAV). Les aides de l’État sont également déduites de ces prix.

Vous avez peut-être reçu un devis dans lequel apparaît le coût de la main-d’œuvre et pour éviter de payer ce poste vous pourriez être tenté(e) par l’achat d’un kit de panneaux solaires à monter vous-même.

Attention à la fausse bonne idée. En installant un kit solaire vous ne pouvez pas raccorder votre installation au réseau public. Qui dit pas de raccordement dit aussi pas de vente de surplus.

Kit de panneau solaire : Une solution moins chère ?

Comme nous venons de le voir le kit de panneau solaire permet d’éviter de payer la main-d’œuvre.

Attention un kit solaire, c’est effectivement moins cher si vous installez une petite puissance. Par contre plus vous avez besoin de kWc et plus le prix se rapproche d’une installation faite par un professionnel.

Du coup il faut bien peser le pour et le contre avant d’installer soi-même ses capteurs solaires. On a aussi vu que vous ne pouviez pas revendre le surplus, on fait donc une croix sur un revenu complémentaire.

Mais ce n’est pas tout, si vous comptiez sur les aides de l’État vous pouvez les oublier. On vous aide à financer vos panneaux que s’ils sont posés par des professionnels.

On regarde tout de suite les aides auxquelles vous renoncez si vous optez pour le kit.

Quelles sont les aides pour installer des panneaux solaires ?

Pour bénéficier des aides mises en place par l’État, il faut respecter quelques conditions :

  • Faire appel à un technicien qualifié (on en parle après)
  • Installer vos panneaux solaires sur la toiture de votre maison (qui doit être achevée depuis plus de 2 ans)
  • Vendre une partie de votre production (uniquement dans le cas de la prime à l’autoconsommation).

Il existe beaucoup d’aides pour installer des panneaux solaires. Pour ne pas trop vous brouiller l’esprit je vais revenir sur les plus importantes.

On va commencer avec la prime à l’autoconsommation :


Les aides de l’État pour l’autoconsommation photovoltaïque

En optant pour l’autoconsommation avec revente de surplus, vous avez le droit à une prime :

Il faut savoir qu’il existe plein d’options quand on parle de panneaux solaires. Si jamais vos panneaux permettent de chauffer votre intérieur, vous avez le droit à des aides supplémentaires.

Les aides pour le chauffage solaire

Lorsque vous achetez un équipement solaire, il est soumis à la TVA. Pour l’installation d’un chauffage écologique il faut savoir que cette TVA est réduite, voici les différents taux :

Vous pouvez également accéder à l’emprunt à taux zéro, c’est-à-dire que l’État prend en charge les intérêts à votre place. Cet emprunt n’est d’ailleurs disponible que si vos panneaux alimentent un système de chauffage. Là encore je n’entre pas dans les détails, si vous voulez en savoir plus sur cette condition je vous donne rendez-vous dans la section commentaire.

En fonction de vos revenus ou de votre région, vous pouvez aussi bénéficier d’autres financements.

Mais attention, pour être éligible aux aides de l’État il ne faut pas confier votre installation à n’importe qui. C’est le point que nous allons aborder maintenant.

Comment choisir un installateur de panneaux solaires ?

Un installateur de panneaux solaires n’a besoin d’aucun diplôme pour exercer son métier.

Cette profession n’est en effet pas réglementée en France.

Par exemple, pour être coiffeur, vous devez prouver que vous détenez un diplôme de coiffeur, alors que n’importe qui peut, sans diplôme, devenir installateur photovoltaïque.

Donc pour être sûr(e) que la personne qui vient vous installer vos capteurs photovoltaïques est compétente, voici ce à quoi je vous recommande de faire attention :

  • Il doit posséder les certifications reconnues par l’État
  • Il a un minimum d’expérience dans le domaine (5 ans c’est déjà bien)
  • Il a de bon avis sur internet (ou du moins la société a de bons avis)
  • Il a une assurance décennale valide au moment des travaux.

Pensez bien à vérifier les qualifications des techniciens avant de signer un devis.

Je voudrais rapidement revenir sur les certifications reconnues par l’État.
Pour que vous puissiez toucher les aides dont nous avons parlé, vous devez obligatoirement faire appel à des techniciens reconnus garants de l’environnement (RGE).

Ça serait dommage de vous priver des subventions de l’État car vous allongeriez grandement votre retour sur investissement.

Si vous vous chargez seul(e) du choix de votre installateur je vous ai préparé un guide complet qui vous explique comment choisir le meilleur installateur photovoltaïque. Cliquez ici pour télécharger le guide.

Si vous voulez vous faciliter la tâche vous pouvez aussi nous appeler. Nous avons audité pour vous tous les installateurs de notre réseau.

Nous sommes donc sûrs et nous nous portons garant de leur sérieux, compétences et satisfaction clients. De plus, notre réseau couvre toute la France, on peut donc vous trouver un technicien proche de chez vous.

Cliquez ici pour être mis en relation avec un technicien local.

Comme ce guide est assez long je vous propose de faire un point.

Voilà ce que nous avons vu jusqu’à présent :

  • comment fonctionne une installation de panneaux solaires,
  • combien vous devez payer pour l’installation de vos panneaux,
  • à quelles aides vous avez le droit
  • et comment choisir votre installateur.

J’aimerais maintenant m’attarder sur trois utilisations qui peuvent vous faire économiser encore plus d’argent grâce aux panneaux photovoltaïques.

Chauffe-eau solaire : L’alliance du panneau solaire et de l’eau chaude sanitaire

On va commencer par parler de la production d’eau chaude sanitaire.

Si vous utilisez un cumulus ou un ballon thermodynamique pour chauffer votre eau, vous pouvez tout à fait les alimenter avec l’électricité produite par vos panneaux. Ce qui permet encore de réduire votre facture d’électricité. 

Il y a également d’autres systèmes de chauffe-eau solaire, qui ne fonctionnent pas avec des panneaux photovoltaïques mais avec des panneaux thermiques et un ballon de stockage.

Je vous explique brièvement le fonctionnement : Le panneau solaire thermique est composé de tubes qui sont remplis de fluide caloporteur. C’est un liquide qui emmagasine les calories présentes dans les rayons UV du soleil et qui les transmet au ballon.

À l’intérieur du ballon un échangeur thermique transmet à son tour, la chaleur à l’eau sanitaire. Ce qui vous donne donc de l’eau chauffée par l’énergie solaire.

Découvrez les panneaux thermiques.
Exemple de panneau solaire thermique.

Bon, bien-sûr, ce système ne permet pas d’atteindre des températures très élevées. C’est ce qu’on appelle une solution d’appoint. L’eau est déjà tiède, donc l’énergie nécessaire pour la faire monter en température est beaucoup moins importante.

Les capteurs thermiques vous permettent aussi de chauffer votre maison. On va voir comment ça fonctionne.

Le chauffage solaire : Une solution écologique et efficace ?

Si vous vous chauffez à l’électrique, vous pouvez tout à fait alimenter vos radiateurs grâce aux panneaux photovoltaïques. Ça aura un gros impact sur votre facture d’électricité.

Comme pour les systèmes de chauffe-eau solaire, les systèmes de chauffage solaire fonctionnent également avec des panneaux solaires thermiques.

Mais cette fois-ci, au lieu d’être dans un ballon, l’eau chaude circule dans les radiateurs ou dans un plancher chauffant.

Autant vous prévenir tout de suite, ne comptez pas sur le chauffage solaire thermique pour passer l’hiver. Cette solution doit venir en complément de votre solution de chauffage principale.

On a donc vu que le thermique ou le photovoltaïque vous permettent de chauffer votre maison, mais ils peuvent également la rafraîchir.

Climatisation solaire : quand il fait frais grâce au soleil

Il existe deux solutions pour faire fonctionner une climatisation solaire. Le photovoltaïque et le thermique.

Avec le photovoltaïque, il suffit d’alimenter une clim avec l’électricité solaire produite par les panneaux.

Avec le thermique, la solution la plus utilisée est celle dite “d’absorption”. Le panneau contient de l’eau mélangée à du bromure de lithium. Une fois que ce mélange est chauffé par le soleil, de la vapeur se crée. Elle se condense puis redevient liquide. C’est cette réaction qui permet de produire du froid.

C’est un passage un peu technique, je ne vais pas m’étendre sur le fonctionnement de la clim solaire. Si ça vous intéresse, on peut en parler dans les commentaires.

Avant de terminer ce guide j’aimerais aborder un dernier point avec vous. On entend de plus en plus parler des tuiles solaires. Je vous donne mon avis sur cette innovation.

Tuile solaire : Qu’est-ce que c’est ?

Les tuiles solaires permettent d’avoir une toiture 100% photovoltaïque.

Il existe aussi des tuiles solaires thermiques, on peut les comparer à de très petits panneaux solaires. Le principal avantage c’est que c’est très esthétique et que leur durée de vie est très très longue.

Bon par contre niveau rendement ce n’est pas encore ça … Rien ne vaut une bonne installation de panneaux solaires.

Produire son électricité verte ce n’est pas si compliqué finalement

Pour produire votre électricité nous avons vu que les panneaux solaires sont une excellente solution.

Si vous souhaitez aller encore plus loin dans la production de votre électricité vous pouvez également installer d’autres solutions écologiques. En voici quelques exemples :

  • L’hydraulique : C’est une très bonne alternative, il faut juste que vous ayez un cours d’eau assez puissant à disposition.
  • L’éolien : Cela reste une énergie propre mais aujourd’hui ce n’est pas encore très accessible pour les particuliers. Notamment à cause des prix qui sont plutôt élevés.

Les panneaux solaires sont aujourd’hui la meilleure solution pour produire votre électricité car ils sont très fiables, abordables et de plus en plus performants.

En bref, c’est une énergie décarbonée, durable et rentable.

Ce guide est maintenant terminé, j’espère vous avoir éclairé(e) sur les panneaux solaires.

Vous avez des questions ? Posez-les nous en commentaires, discutons par chat, appelez-nous ou envoyez-nous un mail. Nous sommes disponibles 7/J7 pour vous aider à passer au solaire.

Évaluez notre guide

3.7
/5
22
vote(s)
Merci !
Rafraîchir
Oops! Something went wrong. Check all fields.