UNE QUESTION ? Contactez-nous gratuitement

Voiture électrique ou hybride : un dilemme pas toujours facile à résoudre…

Vous le savez, aujourd’hui plus que jamais, il devient indispensable de réduire nos émissions de gaz à effet de serre.

Alors, forcément, quand on fait la comparaison entre voiture électrique et thermique, l’électrique semble être l’avenir.

Le souci c’est que les véhicules 100 % électriques sont encore assez limités sur certains points. Donc, c’est parfois mieux de pouvoir compter sur le soutien d’un moteur thermique.

C’est pour ça que de nombreux automobilistes hésitent souvent entre électrique et hybride.

Vous souhaitez changer de voiture pour polluer moins et faire des économies ? Problème : vous ne savez pas s’il vaut mieux opter pour une 100 % électrique ou un modèle hybride ?

Rassurez-vous, vous êtes loin d’être le/la seul(e) à vous poser la question.

C’est pour ça que je vous ai fait ce petit guide. Vous allez voir on va comparer ensemble les voitures hybrides et électriques en s’attardant sur plusieurs points essentiels :

  • Le coût d’acquisition.
  • Les dépenses courantes.
  • L’impact écologique.
  • La facilité de recharge.
  • Et la performance globale.

Tout ça nous permettra ensuite de voir laquelle est faite pour vous. Mais, avant ça, je vous propose d’abord de voir la différence de technologie entre l’hybride et l’électrique.

Alors, c’est parti, commençons sans plus attendre ce duel entre les 2 types de véhicules.

Hybride et électrique : elles ont des points communs mais aussi des différences 

Avant de commencer notre comparatif, c’est important de bien comprendre quelles sont les spécificités de chaque modèle. Je vais donc vous faire une petite piqûre de rappel qui ne fera pas de mal.

Pour faire simple : 

  • Les voitures électriques fonctionnent exclusivement grâce à un moteur électrique.

  • Les voitures hybrides, quant à elles, font appel à un moteur thermique ainsi qu’à un ou plusieurs moteurs électriques.

Elles cumulent donc les technologies des véhicules thermiques et électriques. Ce qui fait d’elles un excellent compromis entre électrique et thermique.

Par contre il faut être vigilant(e) quand on parle d’hybride car il y a une petite subtilité :

  • Il y a la voiture hybride : qui recharge son moteur électrique en roulant mais qui ne peut pas être rechargée par une borne. Elle a donc une faible autonomie.

  • Et il y a l’hybride rechargeable : qui peut se recharger en se branchant sur une borne. C’est surtout de ce modèle dont je vous parlerai dans le reste du guide.

Comme vous le voyez, ces 2 modèles ont un point commun mais également des différences. Quoi qu’il en soit, chacun dans leur genre, ce sont des véhicules assez particuliers. Les 2 ne vous conviendront donc pas forcément.

C’est pourquoi vous devez absolument choisir celle qui répondra à vos besoins.

Le souci c’est que, vu comme ça, c’est pas évident de choisir… Mais rassurez-vous on va procéder par étape pour trouver celle qu’il vous faut.

Et on va d’abord commencer notre comparaison en parlant des tarifs à l’achat.

Les tarifs à l’achat : l’électrique est un poil plus chère

Quand on cherche à acheter un véhicule, l’une des premières choses qu’on regarde c’est le prix. Et de ce côté-là, les voitures électriques étaient assez peu compétitives.

Eh oui, les voitures 100 % électriques restent encore très chères… Ce surcoût s’explique principalement par les coûts de production des batteries qui sont très élevés.

De ce fait, les voitures hybrides rechargeables, qui ont des plus petites batteries, coûtent un peu moins cher. C’est d’ailleurs ce que vous pourrez constater dans le tableau juste en dessous.

Notez qu’ici je vous parle des prix moyens. Certaines valent bien plus cher que ça.

Mais, en restant sur la moyenne, vous voyez qu'on a un delta d’environ 10 000 € entre les 2 types de véhicules.

Ceci-dit, vous allez voir qu’en réalité l’écart de prix ne sera pas si énorme que ça. Je m’explique.

Je ne sais pas si vous le savez mais, en France, le Gouvernement mise à fond sur l’électrique pour l’avenir. Du coup, pas mal d’aides ont été mises en place pour les automobilistes qui souhaitent s’équiper de véhicules moins polluants.

Alors, bien sûr, les véhicules hybrides sont éligibles à certaines de ces aides. Mais pas à toutes et pas dans les mêmes proportions… Je vous ai fait un tableau avec les aides maximales possibles pour chaque modèle : la prime à la conversion et le bonus écologique.

Vous voyez que, mis bout-à-bout, l’écart de prix final entre les 2 modèles n’est donc pas si énorme que ça. Dans certains cas, l'électrique coûte même moins cher.

Mais dans la majorité des cas, la différence reste tout de même en faveur de l’hybride.

Donc c’est serré mais :

Hybride 1 - Électrique 0

Mais le match n’est pas fini, loin de là. Eh oui, le prix d’achat n’est pas le seul élément à prendre en compte. Il faut aussi tenir compte de tous les frais annexes.

Les dépenses sur le long terme : l’électrique rattrape clairement son petit retard

On le sait tous, une voiture ça peut coûter pas mal d’argent à la longue. C’est pour ça qu’il ne faut pas seulement s’attarder sur le prix du véhicule à l’achat. Il faut aussi prendre en compte les dépenses globales d’utilisation.

Elles comportent notamment des frais annexes tels que :

  • l’alimentation (carburant ou électricité).
  • L’entretien.
  • Et l’assurance.

Je vais donc m’attarder sur ces 3 principaux postes de dépense. Ça nous permettra de voir quel modèle coûte le moins cher à l’usage.

Alimentation/consommation : laquelle est la plus gourmande ?

Ce n’est un secret pour personne, pour avancer, une voiture a besoin d’énergie. Et, que ce soit l’électricité ou l’essence, ça n’est pas gratuit…

Mais sur ce point, même si les prix de l’électricité augmentent, l’électrique reste quand même plus avantageux que l’essence.

Eh oui :

  • L’électricité coûte environ 2 € /100 km.
  • Alors que le carburant coûte environ 10 €/100 km.

Il n’y a donc pas photo, rouler à l’électrique coûte beaucoup moins cher.

Résultat : l’hybride fait match nul avec l’électrique tant qu’elle utilise son moteur électrique. Par contre elle devient beaucoup plus chère à partir du moment où le moteur thermique entre en jeu.

Ce petit tableau avec la consommation de chaque véhicule vous aidera à bien visualiser de quoi je parle.

Bon, même si l’hybride essaie tant bien que mal de résister, elle perd l’avantage sur cette manche… Et vous allez voir que l’écart risque bien de se creuser au moment de passer chez le garagiste.

L’entretien : l’électrique prend l’avantage sur l’hybride

Je ne vous surprendrai sûrement pas en vous disant que, pour avoir une voiture qui fonctionne bien, il faut l’entretenir. Et, encore une fois, ça coûte de l’argent.

Mais vous allez voir que sur ce point, la voiture hybride paye cher sa double motorisation

Eh oui, si la voiture électrique demande peu d’entretien, c’est une autre chanson pour l’hybride…

Cette dernière doit en effet subir les mêmes vérifications et réparations, parfois coûteuses, que les voitures 100 % thermiques.

Donc, au niveau du budget garagiste, l’électrique fait beaucoup mieux comme vous pourrez le voir en dessous.

Bon, déjà là, la voiture électrique semble remporter largement le point du coût à l’usage. Et l’écart s’accentue encore plus au moment d’aborder le coût de l’assurance.

L’assurance : point à l’électrique

Assurer son véhicule est une obligation légale, et, en fonction du modèle de véhicule, ça peut coûter cher.

Alors, bien évidemment, on pourrait se dire que, véhicule hybride ou électrique, ça coûte le même prix. Eh bien non.

En fait, les véhicules électriques ont un taux de sinistralité moins élevé et bénéficient de certaines aides.

Par exemple, ils bénéficient d’une exonération de TSCA jusqu’au 31/12/2023. C’est la Taxe Spéciale sur les Conventions d’Assurance Auto.

Vous ne la connaissez peut-être pas mais elle pèse entre 18 et 33 % sur le montant de votre prime. Donc c’est plutôt une bonne chose d’en être exempté(e).

De manière générale, assurer une voiture électrique coûte donc 5 à 50 % moins cher.

Mais les voitures hybrides ne sont pas en reste sur ce point. La prime d’assurance pour ce type de véhicule est tout de même environ 30 % inférieure à celle des véhicules thermiques.

Mais bon, vous l’aurez compris, quand on fait le calcul de tout ce qu’on a vu. La voiture électrique coûte clairement moins cher à l’usage que la voiture hybride.

Résultat :

Hybride 1 - Électrique 1

Mais le match n’est pas fini…

L’impact écologique : l’électricité aussi pollue…

En général, on imagine que, vu que la voiture électrique n’émet pas de CO2 en roulant, elle est ultra écolo. La réalité est légèrement plus compliquée que ça car, au risque de vous surprendre, une voiture électrique pollue.

Pourquoi ? Tout simplement parce que produire les batteries qui équipent ce type de véhicule émet pas mal de CO2.

Pour vous donner une idée : une voiture électrique émet en moyenne 30 % de CO2 en plus à la production que les voitures thermiques.

Donc déjà elle part avec un sacré handicap. Et ce n’est pas fini…

Même si elle n’émet pas directement de CO2 en roulant, elle en émet à la recharge. Je m’explique.

En fait, l’électricité qui sert à alimenter vos batteries est rarement issue d’une énergie renouvelable. En général elle provient de centrales nucléaires, ou pire, de centrales à charbon qui polluent énormément.

Ce qui fait qu’au bout du compte la voiture électrique a un bilan écologique assez moyen.

Mais bon, en France, vu que la majorité de l’énergie produite provient du nucléaire, ça reste assez décarboné. Donc, avec une émission moyenne de 93gCO2/100 km, la voiture électrique finira par rattraper son retard sur le thermique.

L’hybride rechargeable, quant à elle, cumule les inconvénients du thermique et de l’électrique. Elle va donc polluer plus que l’électrique mais un peu moins que les voitures thermiques.

Pour parler concrètement, elles émettent environ 30 % moins de CO2 que des voitures thermiques. C’est pas mal mais ça ne fait pas mieux que les 50 % à 75 % en moins de l’électrique.

Vous l’aurez compris, sur cette manche là, le point va à l’électrique.

Hybride 1 - Électrique 2

Pour le moment, l'électrique est donc en tête. Mais elle pourrait bien perdre son avance à cause de son autonomie encore trop limitée.

Autonomie : avec 2 moteurs on va plus loin

L’électrique c’est bien ça a quand même quelques défaut et l’un des principaux c’est l'autonomie.

Malgré tous les efforts des constructeurs, les véhicules électriques peinent encore à dépasser les 200-400 km avec une charge. Ce qui, avouons-le, peut être largement insuffisant et pénalisant pour les longs voyages.

Avec ses 2 moteurs, l'hybride est donc beaucoup plus performant sur ce point. Même si son moteur électrique dépassera rarement les 85 km son moteur thermique fera de longues distances sans problèmes.

Les voitures hybrides rechargeables pourront donc facilement parcourir jusqu’à 1 000 km sans recharge.

C’est donc sans surprise que l’hybride remporte le point haut la main sur cette manche. Ce qui ramène nos 2 concurrents à égalité.

Hybride 2 - Electrique 2

Alors, oui, l’électrique perd cette manche. Mais après tout, un déficit en autonomie n’est pas si grave si la voiture est facile à recharger…

Facilité de recharge : des bornes encore trop rares et trop lentes…

Pour recharger sa voiture électrique, il suffit de la brancher à une borne. Dit comme ça, ça à l’air simple. Le problème c’est que, des bornes, il n’y en a pas partout et qu’une voiture électrique ça recharge plutôt lentement.

Donc une opération d’apparence simple peut vite se transformer en véritable calvaire.

C’est là que le double moteur de la voiture hybride lui est très utile. Pourquoi ? Tout simplement parce que si vous vous retrouvez en rade de batterie, vous pouvez toujours compter sur le moteur thermique.

Et si vous ne trouvez pas de borne pour recharger votre batterie vous trouverez très facilement une station essence. En plus, votre plein sera fait en 2 minutes et vous pourrez repartir très rapidement.

Ici, je n’ai donc pas le choix, je suis obligé de donner le point à l’hybride.

Hybride 3 - Électrique 2

Bon, comme vous pouvez le constater, on est face à un duel très serré. Et même si l’hybride rechargeable semble remporter le match, c’est plus compliqué que ça.

Mais pour bien le comprendre il faut s’attarder sur la performance globale de chaque modèle.

Performance globale : c’est très serré

On va être honnête, je vous ai dit énormément de choses depuis le début du guide. Du coup, je sais que ce n’est pas forcément évident de s’y retrouver.

Alors je vous ai fait un tableau avec les avantages et inconvénients de chaque modèle. Ça nous permettra d’y voir plus clair.

Vous n’arrivez toujours pas à vous décider ? Pas de panique. J’ai comparé pour vous 2 modèles Hyundai de la même gamme juste en dessous pour clarifier un peu les choses.

Voilà, maintenant on y voit plus clair, on va donc pouvoir déterminer quel type de véhicule vous conviendra le mieux.

Hybride ou électrique : laquelle est faite pour vous?

Vous l’avez compris, électrique comme hybride ont chacune leurs spécificités. Et si l’hybride semble gagner le match, c’est en vérité bien plus nuancé que ça.

En fait, la voiture idéale va dépendre de vos besoins. Pour bien choisir votre voiture il faudra donc répondre à plusieurs questions et savoir :

  • Quel type de trajet vous effectuez le plus ?
  • Quelle distance vous parcourez en moyenne tous les jours ?
  • Est-ce que vous avez facilement accès à une borne de recharge ?
  • etc.

En gros :

  • Si vous roulez peu mais allez de temps en temps hors ville et ne pouvez pas facilement charger votre voiture. Alors l’hybride est celle qu’il vous faut.
  • Si, comme la majorité des français, vous roulez moins de 50 km/j et pouvez facilement brancher votre voiture. Alors l’électrique sera amplement suffisante.

En résumé : notre point de vue de professionnel

En résumé, ce que je peux vous dire, en tant que professionnel, c’est qu’il n’y a de vérité générale. Chaque véhicule a ses avantages et ses inconvénients.

Mon côté écolo me fait préférer l’électrique mais c’est vrai qu’elle a encore pas mal de limites. L’hybride est donc un bon compromis si vous faites beaucoup de route et que vous ne voulez pas sacrifier votre confort.

Voilà, maintenant que vous savez tout ça vous pouvez vous lancer à la conquête du véhicule qu’il vous faut. Et vous verrez que, quel que soit le modèle choisi, vous aurez l’embarras du choix.

Toyota, Ford, Renault, Peugeot, Tesla… Plein de constructeurs y vont de leurs propres modèles.

Si vous hésitez sur une voiture en particulier, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire en bas de page. On vous lira et on vous aidera à choisir celui fait pour vous.

Photo de l'auteur
Cet article a été validé par 
Maëlig
Directrice commerciale
LinkedIn

Maëlig occupe le poste de Directrice Commerciale chez Nouvel'R Énergie, sa connaissance du secteur photovoltaïque s'enrichit depuis plus de 10 ans. Son expertise la rend incollable aussi bien sur la partie technique que sur toute la partie administrative.

🤷 Aucun commentaire pour le moment. Rédigez le premier !
Laissez un commentaire
Merci ! Votre commentaire sera ajouté après validation par notre équipe !
Oups ! Une erreur est survenue.
Contactez nos Techniciens Experts Photovoltaïques 7j/7 de 8h à 20h.
Demandez un devis gratuit et sans aucun engagement ou posez nous vos questions.
Appel gratuit
09 88 99 98 00