Tout ce qu’il faut savoir sur le chauffe-eau thermodynamique hybride 


Vous ne savez pas quel système installer pour couvrir les besoins en eau chaude sanitaire de votre foyer avec un bon rendement ? Connaissez-vous le chauffe-eau thermodynamique hybride ? Je vous donne tous les détails dans ce guide :

  • qu’est-ce que c’est exactement ?
  • comment fonctionne-t-il ?
  • comment le choisir ?
  • comment l’installer ?
  • quel entretien ?
  • à qui convient-il ?
  • quel est son coût ?

Vous allez tout savoir sur cet équipement de production d’eau chaude sanitaire.

Un CET hybride : qu’est-ce que c’est ?


C’est un système qui produit l’eau chaude sanitaire (ECS) dans une maison. Il ne produit donc pas de chauffage

Il est constitué de :

  • une pompe à chaleur air/eau. Elle puise l’air extérieur et préchauffe l’eau ;
  • un ballon d’eau de stockage. Son volume est variable. Pour un chauffe-eau thermodynamique hybride, il est de 200 litres maximum, afin de réduire l’encombrement dans la pièce ;
  • une liaison hydraulique. Elle relie le CET hybride à la chaudière à condensation. Cette dernière délivre l’eau chaude sanitaire au point de puisage (évier, lavabo, douche, baignoire) ;
  • une sonde d’appoint. Elle sert d’une part à mesurer la température à la sortie du ballon. D’autre part, elle calcule la puissance produite par la chaudière pour fournir l’eau chaude sanitaire.

Son principal intérêt est l’optimisation des performances de la production d’ECS dans une habitation. Le COP (Coefficient de performance) est plus élevé que pour un CET classique. Il permet donc de faire encore plus d’économies.

Bon à savoir : si vous souhaitez utiliser ce système pour chauffer également votre logement, installez une chaudière à condensation double service. 

Comment fonctionne un chauffe-eau thermodynamique hybride ?

La production d’eau chaude sanitaire se fait en plusieurs étapes :

  1. Un ventilateur positionné dans la partie supérieure de la PAC (pompe à chaleur), aspire l’air entrant ;
  2. Cet air traverse un évaporateur, qui cède ses calories à un fluide frigorigène ;
  3. Ce dernier passe dans un compresseur. Ce qui a pour conséquence d’augmenter sa pression et sa température ;
  4. Le fluide transite par un condenseur, créant un changement de phase exothermique. Ce qui a pour effet de libérer de l’énergie (chaleur), qui est alors transférée à l’eau contenue dans le ballon.

Suite à ça, le fluide migre vers le détendeur et se refroidit. 

Le CET fonctionne-t-il quelle que soit la température extérieure ?


La réponse est non. Il faut savoir qu’une pompe à chaleur possède une plage de températures de fonctionnement. Donc, des températures minimales et maximales au-delà desquelles elle n’est plus en mesure de remplir ses fonctions. Deux cas de figure :

  • La température extérieure est située dans cette plage : le chauffe-eau thermodynamique hybride peut préchauffer l’eau chaude sanitaire. La chaudière à condensation n’assure que l’appoint, pour arriver à une température de 60° ;
  • La température extérieure est inférieure ou supérieure à la plage de température de fonctionnement de la PAC : c’est la chaudière qui produit seule l’ECS.

Où le CET puise-t-il l’air ?

L’air récupéré par le CET pour produire de l’énergie provient de 3 sources différentes :

  • l’air puisé à l’extérieur du bâtiment. C’est la solution qui est à privilégier pour un chauffe-eau thermodynamique hybride ;
  • l’air ambiant de la pièce (qui doit être non chauffée), dans laquelle est situé l’équipement ;
  • l’air extrait de la VMC (ventilation mécanique contrôlée) de l’habitation.


Dans le premier cas, le dispositif est le suivant :

  • un ventilateur aspire l’air extérieur ;
  • cet air transite jusqu’à la pompe à chaleur, par une gaine isolée ;
  • puis il est rejeté à l’extérieur.

Il s’agit d’un circuit fermé, qui n’a aucun impact sur la température du local d’installation.

Il faut donc prévoir de faire deux trous en façade (au minimum de 16 cm), ou deux débouchés en toiture. En veillant toujours, à ne pas altérer l’étanchéité à l’air de la maison.

Quel chauffe-eau thermodynamique hybride choisir ?


Les critères à prendre en compte sont :

  • la capacité de stockage en eau chaude sanitaire. Le dimensionnement doit être fonction du nombre de points de puisage, du nombre d’occupants dans le foyer, de la taille du logement, etc. On considère qu’il faut prévoir à minima 100 litres, pour un couple et 150 litres pour une famille de 2 adultes et 2 enfants ;
  • le niveau de puissance acoustique : qui doit être idéalement inférieur à 50 dB ;
  • la classe énergétique : choisir une classe A (c’est le cas de la plupart des CET hybrides) ;
  • les dimensions : cela dépend de la place disponible dans votre pièce. À savoir, qu’il existe des équipements compacts, qui peuvent être positionnés au mur.

Qui peut installer un CET hybride ?

N’importe qui peut installer ce type d’équipement, même un particulier. Cependant, je vous conseille vivement de recourir à un installateur agréé. Plus précisément, à un installateur certifié QualiPAC

D’une part, il vous assurera une mise en route correcte. D’autre part, vous serez couvert en cas de problème venant de l’installation.

Y a-t-il des normes d’installation à respecter ? 

Oui, et c’est aussi pour cela qu’il faut faire appel à un professionnel.

L’installation doit à la fois suivre les préconisations du fabricant et respecter les exigences de la norme NF C 15-100.

Les éléments à prévoir 

Il faut à minima que l’installation comporte :

  • un raccordement à la terre ;
  • une alimentation électrique spécifique ;
  • un disjoncteur différentiel de 30 mA ;
  • un siphon d’écoulement ;
  • un dispositif d'évacuation des condensats fabriqués par la pompe à chaleur.

Les gaines 

Je vous conseille d’utiliser des gaines isolées, afin d’optimiser la performance de votre équipement. Par ailleurs, la somme des longueurs des gaines ne doit pas être supérieure à un certain chiffre. Il varie en fonction de la nature des installations (tuyaux droits ou coudés, entrées et sorties d’air, matière de la gaine) et des préconisations du fabricant. N’ayez crainte, votre installateur certifié saura calculer la bonne longueur.


Concernant la distance à respecter entre la prise et le rejet d’air (de centre à centre de chaque tuyau) :

  • en façade : il faut un écart de 302 mm au minimum ;
  • en toiture : prévoir 1 000 mm au minimum.

Où et comment doit-être positionné mon CET ?

Les espaces à respecter autour du chauffe-eau hybride 

Ces distances sont mentionnées dans le NF DTU 60.1 P1-1-3 (Plomberie sanitaire pour bâtiments). Ce sont les suivantes :

  • 12 cm entre l’équipement et un mur ;
  • 10 cm entre le dessus de l’appareil et le plafond ;
  • si le CET est mural : 40 cm entre le sol et le dessous du dispositif.

Les emplacements des entrées et sorties d’air

Il est impératif de respecter certaines règles, quant à leur installation :

  • distance minimale de 50 cm entre le sol fini et le bord inférieur des tuyaux ;
  • espace libre autour des orifices d’air ;
  • protection de l’entrée d’air contre toutes sortes de pollutions ;
  • positionnement des bouches à l’abri des vents ;
  • les orifices ne doivent pas être placés sur une façade susceptible d’être transformée en mur intérieur, s’il y a extension du logement dans le futur.


D’autres contraintes sont applicables en plus aux bouches d’expulsion de l’air. Elles doivent être installées à minimum : 

  • 60 cm de n’importe quelle entrée d’air de ventilation ;
  • 40 cm de toute baie ouvrante ;
  • 150 cm des terrasses ou des lieux de passage.


Astuce : Si votre CET hybride est installé au sol, dans une pièce proche de votre séjour ou des chambres, je vous conseille de le positionner sur plots ou sur une dalle antivibratile. Cela évitera la propagation des bruits émis par vibration mécanique. 


Comment faire l’entretien d’un chauffe-eau thermodynamique ?

Je vous conseille de procéder à un entretien régulier de votre CET hybride. Ceci afin de conserver des performances élevées et éviter tout risque de panne.

Vous pouvez effectuer vous-même certaines de ces actions de maintenance. D’autres doivent impérativement être réalisées par un professionnel.


Ce que vous pouvez (devez) faire :

  • vérification de l’état général de l’installation : 1 fois/mois ;
  • s’assurer qu’un écoulement correct s’effectue en manœuvrant la soupape de sécurité : 1 à 2 fois/mois.


Ce qui doit être vérifié par un professionnel, tous les ans :

  • qu’il n’y a aucun souci au niveau des gaines : pas d’écrasement, pas de déplacement, et raccords au chauffe-eau non altérés ;
  • que tous les connecteurs sont toujours bien positionnés et que les câblages externes et internes sont intacts (pas de fils desserrés) ;
  • que le conduit d'évacuation des condensats est propre.


Je vous recommande également de faire intervenir un frigoriste habilité tous les 2 ans, pour :

  • le nettoyage de l’évaporateur ;
  • un détartrage de l’installation, le cas échéant ;
  • la vérification de la pompe à chaleur, du ventilateur, et de la vanne gaz chaud ;
  • le contrôle et éventuellement le remplacement de l’anode magnésium.

Par ailleurs, tous les 5 ans, il devra vérifier la charge en fluide


Un CET : pour qui ?

C’est la solution idéale pour toutes les constructions, soumises à la RT2012. En effet, il est maintenant nécessaire d’avoir recours à au moins une énergie renouvelable dans une maison neuve. 

Un CET hybride couplé à une chaudière, va répondre à ces exigences, et permettre de produire eau chaude sanitaire et chauffage.


Mais un chauffe-eau thermodynamique hybride peut également être intéressant pour la rénovation. S’il vous est possible de respecter les règles d’installation, bien sûr.


Quel est le coût d’un CET ?

Comme pour tout équipement de la maison, il convient de s’adresser à plusieurs professionnels et de faire faire des devis.

Il faut savoir que les prix pratiqués pour ce type d’installation varient entre 3 000 et 5 000 € (fourniture et pose comprise).


Nous avons fait un tour d’horizon du chauffe-eau thermodynamique hybride. Cette installation va vous faire économiser et gagner en confort de vie. Allez-vous vous laisser tenter, comme de nombreux propriétaires ?


Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.