Consommation d’eau chaude des ménages français

Après la crise sanitaire, tous les ménages français doivent faire face à une hausse rapide et constante de la facture d’énergie. Cette situation concerne toutes les formes d’énergie (électricité, gaz et pétrole).

Afin de réaliser des économies, les utilisateurs se tournent vers les équipements moins énergivores ou qui fonctionnent avec des sources d’énergies renouvelables. 

Si vous cherchez des moyens pour faire baisser vos consommations d’énergies, sachez qu’il y a un poste majoritaire, mais qui est souvent oublié. Il s’agit de l’eau chaude sanitaire qui représente près de 20 % des factures d’énergies des ménages français.

Dans ce guide, je vous présente le coût moyen de la facture d’eau chaude de ménages français. Je vous propose également quelques techniques simples que vous pouvez tester si vous voulez réduire votre consommation d’eau chaude.   

Combien coûte la facture d'eau chaude des ménages français ?

Après le chauffage, l’eau chaude représente la deuxième plus grande source des dépenses énergétiques des ménages. 

D’après l’estimation réalisée par l’ADEME, chaque français a besoin de 150 litres d’eau potable par jour. 7% de ce besoin est destiné à la préparation des repas et la boisson et 20% aux sanitaires. 

Les besoins en eau pour l’hygiène corporelle, entretien du logement, de la vaisselle et du linge représentent 73% de ce chiffre.

En ce qui concerne les besoins en eau chaude (chauffée à 40°C), une personne en consomme près de 20 m3 en une année.

A propos du prix de l’eau chaude, celui-ci dépend de plusieurs paramètres à savoir :

  • Les techniques utilisées pour produire l’eau chaude (pompe à chaleur, ballon d’eau chaude électrique, chaudière au gaz ou au fioul),
  • L’utilisation du mode de chauffage d’eau électrique,
  • Le type de logement : installation spécifique pour une maison individuelle et système de chauffage collectif pour les logements collectifs,
  • Les équipements qui délivrent l’eau chaude sanitaire.

Le tableau ci-dessous indique le coût moyen de la consommation d’eau chaude sanitaire pour un foyer de 4 personnes.

Il faut noter que des pertes d’énergie existent au niveau de l’équipement qui produit de l’eau chaude le long des tuyaux. Ce paramètre a une influence sur le prix.

L’eau chaude sanitaire constitue un poste de dépense important. Heureusement que des solutions existent si vous voulez économiser sur votre facture énergétique. 

 

10 astuces pour économiser un maximum d’eau chaude

Opter pour un chauffe-eau thermodynamique

Le ballon thermodynamique est très prisé par les ménages qui se soucient de leur facture énergétique. Cet équipement est considéré comme un vrai partenaire de la transition énergétique. Son installation apporte de nombreux avantages.

Tout d’abord, le ballon thermodynamique fonctionne grâce aux calories contenues dans l’air. Il exploite une source d’énergie gratuite, inépuisable et propre. Cela permet de réduire les émissions de CO2.

Ensuite, cet équipement permet de réaliser jusqu’à 70% d’économies d’énergie sur les factures d’eau. Vous pourrez profiter de cet avantage, quel que soit le nombre de personnes qui constitue votre ménage. 

Avec une capacité de stockage variant de 200 à 300 litres, le ballon thermodynamique peut répondre aux besoins quotidiens de votre foyer.

Pour terminer, sachez que l’installation d’un ballon d’eau chaude thermodynamique est éligible à des aides financières. C’est une bonne alternative pour réduire la facture d’énergie et rentabiliser l’investissement.

Installer des panneaux photovoltaïques

Les panneaux solaires photovoltaïques constituent aussi un excellent choix pour les ménages qui veulent faire des économies d’argent. Cela présente des avantages.

Dans un premier temps, le panneau permet de réduire jusqu’à 50 % la facture d’énergie liée à l’eau chaude sanitaire. Ce dispositif peut couvrir près de 60 à 70 % des besoins en eau chaude d’un foyer de 4 à 6 personnes. 

Lorsque le soleil ne brille pas assez, vous ne paierez que l’appoint.

Ce n’est pas tout, en installant des panneaux photovoltaïques ainsi qu’une ou des batteries pour stocker votre énergie produite, votre logement devient autonome en matière d’énergie.

Sachez également que vous contribuerez à préserver les énergies fossiles si vous installez des panneaux solaires.

Remplacer les anciens appareils électroménagers

Certains appareils tels que le lave-linge et le lave-vaisselle sont considérés comme énergivores en eau chaude. C’est notamment le cas si vous avez un appareil ancien.

En effet, un lave-linge de dernière génération a besoin de 40 à 90 litres d’eau pour un cycle de lavage. Par contre, un lave-linge ancien a besoin de 70 à 120 litres d’eau pour un seul cycle.

En remplaçant ces appareils anciens, vous pourrez économiser une bonne quantité d’eau chaude.

Pour optimiser vos gains, je vous conseille de vous tourner vers les appareils avec une performance énergétique élevée, A+++.

Apprenez également à optimiser l’utilisation de vos appareils. 

Mais comment ? Misez sur les programmes « basses températures » pour réduire les besoins d'énergie. Utilisez aussi le programme « Eco » pour réduire la consommation d’eau et d’énergie, sans affecter la qualité du lavage. 

Notez que tous les appareils électroménagers récents intègrent cette fonctionnalité.

Entretenir les appareils

Un appareil qui fonctionne mal peut faire augmenter la facture d’énergie. Pour réaliser des économies, il est capital d’effectuer un entretien régulier.

Afin de prévenir les pannes et les risques de dysfonctionnement, confiez cette tâche à un professionnel certifié RGE. Il connaît les spécificités de vos équipements et vous assure un suivi de qualité. 

Il vous donnera également des conseils précieux pour optimiser la durée de vie de vos appareils.  

Régler la température du ballon

Un ballon d’eau chaude réglé sur une température trop élevée fait augmenter considérablement les dépenses énergétiques. Pour réduire votre consommation électrique, je vous conseille de régler la température du ballon entre 55° et 60°.

Il s’agit d’un geste très simple, qui n’altère pas le niveau de confort thermique et qui représente une réduction conséquente des besoins en énergie. 

Limiter les déperditions de chaleur

Une bonne isolation du chauffe-eau et des tuyaux est indispensable pour éviter les déperditions de chaleur. En effet, les pertes sont très importantes dans un logement équipé de chauffe-eau électrique installé dans une pièce non chauffée. 

Pour limiter les déperditions de chaleur, vous devez isoler votre ballon d’eau chaude, ainsi que les conduites d’eau chaude.

Afin d’isoler le ballon, l’installation d’une couche mince d’isolation sur le cumulus est souvent conseillée. Pour les tuyaux, le calorifugeage thermique reste la meilleure solution. Celui-ci permet de limiter les déperditions thermiques. 

Le recours à cette technique s’avère utile lorsque le système de chauffage central et les points de distribution sont éloignés. Elle consiste à enrouler une matière isolante comme la laine de verre, la laine minérale ou le polyester autour de chaque tuyau.

Pour savoir quelle solution choisir, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un expert dans le domaine.

Identifier les éventuelles fuites dans le système

Une fuite dans le système d’alimentation en eau chaude sanitaire peut faire grimper la facture énergétique. 

Si vous constatez une hausse importante, vous devez procéder à une vérification de votre installation. Il suffit de couper l’alimentation en eau de tous les appareils puis de fermer les robinets. 

Consultez ensuite votre compteur d’eau. S’il ne tourne plus, cela signifie que le système fonctionne correctement. 

Par contre, si le chiffre continue d’augmenter, cela indique la présence d’une fuite.

Pour identifier la fuite, vous devez inspecter minutieusement les tuyaux et les joints. 

Vous n’avez rien à craindre, car la plupart des fuites sont réparables avec quelques outils de bricolage. Si les fuites sont importantes, il vaut mieux demander l’intervention d’un professionnel.

Réguler le débit de sortie et couper le robinet

Aujourd’hui, il existe de nombreux accessoires pour douche et robinet qui permettent de limiter la consommation d’eau. La douchette économe et le régulateur de débit réduit la pression au niveau des robinets dans la salle de bain et la cuisine.

Ces dispositifs infusent de l’air dans l’eau qui coule pour réduire la quantité d’eau tout en conservant le débit. Le gain en eau est estimé à 40%.

Hormis les économies envisageables, sachez que ces dispositifs sont très faciles à installer. Ils s’adaptent aussi à tous les modèles de robinets. Outre les économiseurs d’eau pour robinets, il y a aussi des dispositifs conçus pour la douche et la baignoire.  

Préférer la douche plutôt que le bain

Un bain consomme en moyenne 150 à 200 litres d’eau, contre 60 à 80 litres pour une douche qui dure 5 minutes. 

Si vous souhaitez réduire votre facture d’eau chaude, changez vos habitudes et utilisez la douche. Toutefois, essayez de limiter la durée, car au-delà de 10 minutes, les besoins en eau seront les mêmes qu’avec un bain. 

Si vous voulez utiliser votre baignoire, je vous conseille de faire un bain chaud deux ou trois fois par mois. En optant pour une utilisation occasionnelle, vous découvrirez mieux les bienfaits de ce moment de détente.  

Adopter de nouvelles habitudes

Pour consommer moins d’eau chaude, vous devez modifier vos habitudes :

  • Ne laissez pas l’eau chaude couler inutilement,
  • Ne faites pas la vaisselle à la main, mais utilisez un lave-vaisselle. En plus d’être performant, cet appareil est plus économe en eau et en énergie,
  • Remplissez correctement le lave-linge et le lave-vaisselle avant de les faire tourner,
  • Lavez le linge à 30 ou 40 °C.

Outre ces habitudes, voici d’autres éléments à prendre en compte pour économiser plus :

  • Faites placer un chauffe-eau d’appoint pour les robinets qui se trouvent loin de la source,
  • Demandez à un professionnel certifié RGE de vérifier le boiler électrique. Celui-ci doit être réglé sur 55°C,
  • Renforcez l’isolation du boiler et des tuyaux d’eau chaude qui passent dans les pièces non chauffées,
  • Entretenez régulièrement le chauffe-eau instantané.

Les points importants à retenir

L’eau chaude sanitaire est un poste de dépense important. Il faut consacrer un budget annuel qui oscille entre 400 € et 500 € pour la facture d’eau chaude.

Toutefois, il est tout à fait possible d’économiser l’eau chaude sanitaire sans perdre en confort habituel.

Les solutions possibles pour faire de belles économies reposent sur :

  • L’installation d’un chauffe-eau thermodynamique,
  • L’installation de panneaux solaires photovoltaïques,  
  • L’investissement dans des appareils électroménagers performants,
  • Les travaux d’entretien réguliers des installations,
  • L’isolation thermique du ballon d’eau chaude et des tuyaux,
  • L’identification des fuites,
  • L’utilisation des douchettes économies et autres dispositifs similaires,
  • La modification des habitudes.

Ce texte a été validé par
Damien

Damien supervise nos chantiers d'installation depuis plus de 10 ans. Son expertise technique le rend incollable sur toutes les questions qui traitent de la rénovation énergétique (une bonne nouvelle pour notre porte-monnaie).

Touchez jusqu’à 9 360€ d’aides avec MaPrimeRénov’

Je calcule mes aides

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.