Raccorder une pompe à chaleur à son chauffage central : C’est possible

 

Le chauffage central est le cœur du système de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire d’une maison. C’est grâce à lui que vous pouvez bénéficier d’un confort thermique optimal.

 

Le problème, c’est que certains systèmes utilisent des énergies très polluantes pour fonctionner ou perdent en efficacité avec le temps. Il peut donc être intéressant de les aider un peu ou de carrément les remplacer.

 

Vous voulez remplacer votre chaudière au fioul par une PAC ? Vous voulez installer une pompe à chaleur en relève de votre chaudière à gaz ? C’est tout à fait possible.

 

Par contre, il faut respecter certaines règles si vous voulez réussir votre installation. Je vous dis tout ce qu’il y a à savoir dans cet article.

 

Je vais voir avec vous :

  • Quelles pompes à chaleur sont compatibles avec un système de chauffage central
  • Pourquoi raccorder une PAC et une unité centrale de chauffage est intéressant
  • Combien coûtent les travaux d’installation
  • Quelles sont les aides disponibles pour réaliser votre projet

Alors, c’est parti, commençons d’abord par voir quelle PAC vous pouvez raccorder à votre réseau de chauffage.

 

Quelle pompe à chaleur pour chauffage central ?

 

Vous l’avez compris, une thermopompe peut servir à alimenter le réseau de chauffage de votre maison. Mais attention le modèle à utiliser va varier selon plusieurs critères. Vous devrez donc installer une pompe à chaleur :

  • Air-eau ou sol-eau en fonction du climat
  • Seule, hybride ou en relève selon l’état de votre équipement actuel
  • Basse ou haute température en fonction des radiateurs installés

 

Air-eau ou géothermique en fonction du climat

 

Ce n’est un secret pour personne, certaines thermopompes perdent en efficacité lorsqu’il fait froid. Pour bénéficier d’un confort thermique optimal grâce à votre PAC vous devrez donc faire attention au climat de votre région.

 

  • Si vous habitez une région dans laquelle les hivers sont doux, vous pourrez choisir une PAC air-eau.

Ce modèle de pompe à chaleur capte les calories dans l’air extérieur. Si les températures descendent trop bas, les capteurs fonctionnent moins bien. C’est pour ça que ce n’est pas la solution idéale si vous habitez dans une région froide.

  • Si vous habitez une région au climat rugueux, je vous conseille plutôt de vous tourner vers des thermopompes géothermiques.

Les capteurs de ces pompes à chaleur sont enfouis dans le sol où la température est plus élevée. En gros, ça signifie qu’ils restent au chaud même quand il fait froid dehors. Alors, oui, ça coûte plus cher, mais c’est efficace en toute saison.

 

Vous remarquerez que je n’ai cité que 2 types de pompes à chaleur. C’est parce que ce sont les 2 seules compatibles avec des chauffages centraux. Ce qui signifie que les PAC air-air ne le sont pas.

 

Nous avons vu quel modèle de thermopompe installer en fonction du climat. Voyons maintenant lesquelles installer en fonction de l’équipement en place.

 

Seule, hybride ou en relève selon l’état de votre équipement actuel

 

Votre chaudière est vieille ou polluante et vous voulez la remplacer ? Au contraire, elle est neuve ou fonctionne encore très bien ? Quel que soit votre cas, il est possible d’installer une thermopompe. C’est juste que les règles d’installation vont légèrement varier.

 

  • Si votre équipement fonctionne au fioul, c’est plus économique et écologique de le remplacer par une PAC air-eau.

Mais rassurez-vous, vous n’aurez pas à changer toute l’installation. La pompe à chaleur air-eau se raccordera parfaitement au réseau hydraulique déjà en place. En somme, vous n’aurez à financer que l’achat de la PAC.

 

  • Si vous avez un équipement au gaz ou au fioul un peu vétuste, vous pouvez installer une thermopompe hybride.

En fait, ce modèle de PAC se combine avec une chaudière à gaz. Du coup, la chaudière prend le relais de la PAC quand il fait froid. Ce qui veut dire que vous pouvez bénéficier d’un confort optimal tout en faisant des économies.

 

  • Si vous venez d’installer votre chaudière à gaz, vous n’avez pas besoin de la remplacer. Il vous suffit simplement d’installer une pompe à chaleur en relève.

En gros, la PAC fonctionne la majeure partie du temps et la chaudière prend le relais quand il fait froid. C’est le meilleur moyen pour profiter d’un confort optimal en toute saison tout en faisant des économies.

Haute ou basse température en fonction des radiateurs installés

 

Vous le savez peut-être, mais il existe des radiateurs basse et haute température. Vous devrez identifier à quelle catégorie appartiennent ceux qui sont installés dans votre logement avant de choisir une PAC.

 

  • Si votre maison est équipée d’émetteurs basse température ou d’un plancher chauffant, il faudra prendre une PAC basse température. En soi, c’est plutôt une bonne nouvelle car c’est l’association la plus économique et performante.

 

  • Si vous avez des radiateurs haute température, il faudra installer une PAC haute température.

Cette association est moins rentable, mais ça permet d’éviter d’avoir à remplacer tous les émetteurs du logement. Du coup ça vous permet de faire des économies sur le coût des travaux.

Voilà, vous savez maintenant quelle PAC raccorder à votre circuit de chauffage. Mais vous vous demandez sans doute si tout ça vaut vraiment le coup. Alors, voyons ça tout de suite.

Pourquoi raccorder une pompe à chaleur sur son chauffage central ?

 

Vous vous en doutez, si je vous parle de cette solution c’est qu’elle offre de nombreux avantages :

  • C’est écologique
  • C’est économique
  • Ca vous permet de profiter d’un confort optimal

C’est écologique

 

La thermopompe fonctionne en grande partie grâce à une énergie renouvelable (air, eau ou géothermie). Du coup, c’est très écologique par rapport aux énergies fossiles.

 

Pour vous donner une idée, une thermopompe dégage entre 30 % et 50 % d’émissions de CO2 en moins qu’une chaudière classique. Donc à terme, c’est l’environnement qui vous dit merci.

 

C’est économique

 

Vous l’avez sans doute remarqué, mais les prix du gaz et du fioul augmentent au fil du temps. La pompe à chaleur utilise majoritairement une énergie renouvelable gratuite. Ce qui veut tout simplement dire que ça vous permettra de faire de grosses économies.

 

Mais attention, pour faire un maximum d’économies, il faut veiller à choisir une thermopompe qui a un COP élevé. En gros, le coefficient de performance indique le rendement de votre PAC.

 

Par exemple : Si vous choisissez un COP 3 ça veut dire que votre thermopompe consomme 1 kWh d’électricité pour en produire 3. C’est donc très intéressant.

 

Ca vous permet de bénéficier d’un confort optimal

 

La dernière raison qui pousse à choisir de raccorder une thermopompe à son circuit de chauffage, c’est le confort. Eh oui, une PAC est capable de produire de l’eau chaude sanitaire, de chauffer, mais également de rafraîchir votre maison.

 

Du coup, vous avez la possibilité de profiter d’un confort thermique optimal en toute saison.

 

Bon, vous le voyez, ce raccordement est très utile. Mais avant de s’équiper, il faut être sûr(e) que ces travaux de rénovation entrent dans votre budget.

 

Combien coûte l’installation d’une pompe à chaleur sur un système de chauffage existant ?

 

Les prix d’installation d’une thermopompe varient en fonction :

  • Du modèle de PAC
  • De l’étendue des travaux
  • Du professionnel choisi
  • De la superficie et de l’isolation du logement
  • Etc.

Mais pour vous donner une petite idée j’ai répertorié les principaux prix dans ce petit tableau.

 


Alors, je vous l’accorde, ce genre d’installation représente un petit billet. Mais l’investissement est largement rentabilisé grâce aux économies réalisées.

 

En plus, vous pouvez bénéficier d’aides financières lorsque vous faites installer ce type d’équipement.

 

Quelles sont les aides disponibles pour financer l’installation d’une pompe à chaleur ?

 

Le raccordement d’une thermopompe à un chauffage entre dans la catégorie des travaux de rénovation énergétique. En tant que tel, il vous ouvre droit à différentes aides financières. On trouve parmi les principales :

  • La TVA à 5,5 %
  • Le PTZ
  • MaPrimeRénov’
  • La prime CEE
  • La prime coup de pouce

N’hésitez pas à vous renseigner, ça peut être vraiment intéressant. Par contre , pensez bien à faire réaliser vos travaux par un professionnel RGE. Sinon vous risqueriez de ne pas pouvoir bénéficier de ces aides.

 

L’essentiel à retenir sur le chauffage central et la pompe à chaleur

Vous l’aurez compris, raccorder son réseau de chauffage à une pompe à chaleur offre de nombreux avantages. Vous devrez cependant veiller à le faire dans les règles de l’art pour en profiter.

  • Une pompe à chaleur air-eau convient aux climats doux et une PAC sol-eau est plus adaptée aux climats froids
  • Il est possible de remplacer sa chaudière par une PAC seule ou par une pompe à chaleur hybride
  • Un radiateur basse température ou un plancher chauffant doit être raccordé à une thermopompe basse température
  • Plus le COP de l’appareil est élevé plus vous ferez d’économies
  • De nombreuses aides financières existent

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.