Énergie la moins chère : laquelle choisir ? 

Entre l'électricité, le gaz, le bois, le fioul ou le propane, laquelle de ces énergies est la moins chère ? C’est ce que nous allons voir dans ce guide.

Tout ce que vous devez savoir sur les différentes sources d’énergie 

La flambée des prix de l’énergie en 2022 vous incite à chercher des modes de chauffages différents ? C’est bien normal. Car vos factures ne diminuent pas forcément, malgré vos éco-gestes du quotidien ou le bouclier tarifaire mis en place par l’Etat.

Mais alors quelle énergie choisir pour bénéficier du mode de chauffage le moins cher ? La réponse n’est pas si évidente, puisqu’elle va dépendre de plusieurs facteurs comme votre emplacement géographique ou encore votre logement. 

Je vais donc aborder dans ce guide : 

  • les différentes énergies en détail avec leurs avantages et leurs inconvénients
  • quelle énergie choisir selon vos usages 

Mais commençons par une énergie très plébiscitée en ce moment : le bois

Le bois 

Disons le tout de suite, le bois est l’énergie la moins chère du marché. Pourquoi ? Car contrairement au pétrole et au gaz, le bois n’est pas impacté par les conflits internationaux. Sa présence est effectivement importante sur notre territoire.

Actuellement, le prix du bois granulé est de 6,61€ pour 100kWh PCI (pouvoir calorifique inférieur qui désigne la quantité de chaleur dégagée par la combustion complète d’une unité de combustible).   

Le prix de la tonne de granulés est compris entre 200€ et 360€.  Le prix du stère de bois varie quant à lui de 45€ à 75€.

Et concernant l’installation ? 

Comptez entre 500€ et  5 000€ pour l’achat d’un poêle à bois. Le prix d’une installation varie entre 500€ et 1500€.    

Et concernant le coût d’entretien ? Comme pour le ramonage d’une cheminée, celui-ci doit être effectué une fois par an par un professionnel. Il vous faudra débourser entre 40€ et 90€. Mais n’oubliez pas de demander une attestation comme l'exigent les assureurs.   

Pour finir, en 2021, la vente des appareils de chauffage au bois a progressé de 34,4%, par rapport à 2020. Les ventes se sont élevées à 422 930 unités, selon Observ'ER (l'Observatoire des énergies renouvelables).  

Voyons maintenant les points principaux les plus avantageux et ceux qui le sont moins.  

Les avantages

  • Un prix au kWh plus bas que les autres énergies
  • Très écologique
  • Appareils performants et esthétiques

Les inconvénients  

  • Installation coûteuse
  • Nécessite de l’espace pour le stockage
  • Ramonage une fois par an
  • Approvisionnement régulier en bois 

Le prix du bois est moins cher en zone forestière, puisque les coûts de transport sont moindres. Car, ne l’oubliez pas, vous devrez vous réapprovisionner fréquemment. 

Mais avant de vous lancer dans ce type d’installation, renseignez-vous bien. L’usage des cheminées est interdit dans certaines zones urbaines. À ce propos, voyons ensemble le chauffage au gaz qui est un bon moyen de chauffe dans les zones urbaines.  

Le gaz

En raison d’une explosion de la demande mondiale, les prix du gaz ont explosé en 2021 : +50% entre janvier et octobre. Sans parler évidemment de la guerre en Ukraine.   

Pour endiguer ce phénomène, le gouvernement a donc mis en place un bouclier tarifaire jusqu’à la fin 2022. Sans ce gel tarifaire, le niveau moyen des tarifs réglementés du gaz aurait été supérieur de 105,10% TTC.

Actuellement, le prix du kWh (TTC) est compris entre 0,0873€ et 0,1121€.     

A noter que la suppression des tarifs réglementés de vente de gaz naturel aura lieu le 1er juillet 2023. Les contrats en cours seront maintenus jusqu’à cette date. Mais vous ne pourrez plus souscrire de contrat au tarif réglementé gaz. 

Autre point très important, la Réglementation Environnementale 2020 (RE 2020) a marqué la fin des chaudières au gaz le 1er janvier 2022. Et même pour les chaudières à Très Haute Performance Énergétique (THPE).

Mais cette réglementation ne concerne pour le moment que les constructions neuves individuelles. A partir de 2025, les bâtiments collectifs se verront appliquer certains seuils. 

Du point de vue financier, il faut prévoir entre 500€ (pour une chaudière classique) et 6 000€ (pour une chaudière pulsatoire). Le coût de l'installation par un chauffagiste varie entre 500€ et 1500€. 

Quant à l’entretien annuel obligatoire de la chaudière, comptez entre 80€ à 190€. Cela vous permettra de maîtriser votre consommation, la durée de vie du matériel et assurer votre sécurité. 

Mais alors quels sont les avantages et les inconvénients du gaz ? 

Les avantages

  • Confort thermique
  • Rapidité de chauffe 

Les inconvénients 

  • Installation coûteuse
  • Nécessité d’être raccordé au réseau
  • Frais d’entretien de la chaudière une fois par an

Voyons maintenant une autre source d’énergie fortement impactée par la réglementation : le fioul. 

Le fioul

Disons le tout de suite, les installations neuves au fioul sont interdites depuis le 1er juillet 2022. Que ce soit dans le neuf ou dans un bâtiment existant. Sauf pour les appareils déjà installés qui pourront évidemment être utilisés, entretenus et réparés. 

Cette mesure entre dans la stratégie de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Mais alors, cette démarche impacte-t-elle le prix du fioul ? 

Il convient d’abord de dire que le prix du fioul domestique fluctue au quotidien. Que ce soit pour des raisons de conjoncture, d’offre et de demande ou encore de prix du pétrole.Mais il est aussi différent dans les départements, pour des raisons d’infrastructures logistiques. 

Pour vous donner un ordre d’idée, le 11 septembre 2022 le prix du fioul domestique était 

de 1540€. Le lendemain, le 12, le prix était de 1503€. Soit une différence de 37€ en un jour.  

Mais l’information que vous devez connaître, compte tenu de l’évolution réglementaire, concerne uniquement l'entretien de votre installation.  

Tout comme une chaudière à gaz, les chaudières au fioul sont des équipements qui réalisent une combustion contrôlée. Et parce qu’il y a une flamme en permanence, la sécurité est un paramètre à contrôler régulièrement. 

Il est donc obligatoire de réaliser un entretien annuel. Celui-ci vous coûtera entre 110€ et 250€, selon le chauffagiste et le contrat de maintenance conclu. 

Mais alors, quels sont les avantages à utiliser une source d’énergie pas vraiment écocompatible ?

Les avantages

  • Un pouvoir de chauffe supérieur à l'électricité et au gaz
  • On peut choisir un distributeur différent à chaque livraison
  • Disponible sur 100% du territoire

Les inconvénients 

  • Nécessite l'installation d’une cuve
  • Frais d’entretien chaque année 
  • Énergie polluante et odorante 

Voyons maintenant une autre source d’énergie qui, comme le fioul, est extraite du raffinage du pétrole : le gaz propane.  

Le propane

Comme vous l’avez peut-être pressenti, le gaz propane est lui aussi concerné par la norme RE2020. Mais dans quelle mesure ? Il est frappé d’interdiction uniquement dans les logements neufs. 

Vous pourrez donc, si vous le souhaitez, remplacer votre chaudière au gaz propane par un équipement neuf. Pour le moment …  

Mais rentrons dans le vif du sujet en suivant le fil conducteur de notre guide; celui du coût du propane.  

On peut constater que parmi les fournisseurs nationaux, le prix moyen de la tonne était de 1777€ en juillet 2022. Cela revient donc à un prix de 2,07€ pour le kg de propane en citerne. 

Mais le prix au kg du propane ne doit pas être le seul élément à comparer entre les fournisseurs. Il faut également regarder le coût annuel du contrat de votre fournisseur. Car il peut osciller entre 2530€ (Antargaz) et 4149€ (Vitogaz).

Quid du coût d’une telle installation ? À l’achat, une citerne coûte entre 1800€ et 3200€. Tout va dépendre du dispositif choisi. Car il peut être aérien ou enterré, neuf ou d’occasion. 

Mais il est possible aussi d’opter pour le choix de la location d’une citerne. Celle-ci vous reviendra à 170€ ou 300€ l’année. L’avantage avec cette option, c’est qu’elle inclut les frais d’entretien, lors de la livraison du gaz. 

Car il est obligatoire d’entretenir sa chaudière propane tous les ans. Donc si vous êtes propriétaire de votre citerne, les frais d’entretien vous reviendront  entre 110€ et 300€ pour un réservoir enterré. 

Après avoir détaillé les différents aspects de ce gaz liquide, voyons maintenant ses avantages et ses inconvénients. 

Les avantages

  • Énergie disponible sur tout le territoire
  • Le propane confère le même confort que le chauffage au gaz naturel
  • Plus écologique que le fioul
  • Ne dégage pas d’odeur

Les inconvénients 

  • Pas de réglementation sur le marché
  • Des frais de résiliation assez lourds (sauf si on achète la cuve)
  • Nécessite l’installation d’une cuve

Maintenant, abordons le point qui suscite le plus d'interrogations : le prix de l’électricité. 

L'électricité 

Le prix de l’électricité est au centre des préoccupations, notamment à l'approche de l’hiver. Il est à noter que ce prix est soumis au bouclier tarifaire jusqu’à la fin de l’année 2022, qui limite sa hausse à + 4%. Contre les + 44,5% initialement prévus. 

Concrètement, cela se traduirait par une augmentation annuelle de +60€ sur votre facture d’électricité. 

Malgré tout, le prix de l’électricité connaît une certaine hausse liée : 

  • à l’augmentation du prix du gaz
  • le manque de production d’énergie nucléaire
  • la flambée des prix sur les marchés de gros

Le tarif de l’électricité évolue également selon plusieurs facteurs : 

  • la puissance du compteur
  • l’option tarifaire
  • l’offre souscrite

Voilà ce qu’EDF propose :

  • pour une puissance de 6 kVA, l’abonnement annuel est de 144,32€ (heures pleines 0,1841€)
  • pour une puissance de 9 kVA, l’abonnement annuel est de 183,63€
  • pour une puissance de 12 kVA, l’abonnement annuel est 221,81€
  • pour une puissance de 15 kVA, l’abonnement annuel est 258,98€
  • pour une puissance de 18 kVA, l’abonnement annuel est 294,25€

On peut chiffrer le coût de pose d’un chauffage électrique par unité de radiateur. L’installation d’un radiateur électrique coûte entre 40€ et 200€ en plus de l’appareil lui-même. 

Prenons l’exemple d’une maison de 100m²  qui comprend 10 radiateurs. L’installation complète se situe entre 3000€ et 5000€ selon le radiateur voulu, fourniture et pose comprises. 

Est-il alors intéressant de passer par cette énergie ?  

Les avantages

  • Installation simple
  • Pas de frais d’entretien à prévoir
  • De nombreuses offres sur le marché 

Les inconvénients 

  • Le prix du kWh est très élevé
  • Pas économique pour les grands logements 
  • Faible puissance

Notre panorama du prix des différentes énergies ne serait pas complet, si nous n’abordions pas les énergies renouvelables.

Les énergies renouvelables

Il est incontestable que le coût des énergies renouvelables baisse régulièrement face aux énergies fossiles selon l’IRENA (Agence internationales pour les énergies renouvelables).

“Aujourd’hui, les énergies renouvelables sont sans conteste la forme d’énergie la moins chère”, selon le directeur de l’IRENA.

En 2021, le coût de l’électricité produite par l’éolien terrestre a perdu 15% et 13% pour les éoliennes en mer. Concernant le coût du photovoltaïque solaire, le coût a baissé de 13%. 

Partant de ce constat, vers quelle énergie renouvelable doivent se tourner les particuliers ?

À quel prix s’attendre pour une installation de panneaux solaires ? 

TABLEAU ID 82

Ajoutez à cela un changement de l’onduleur tous les 10 ans qui coûte entre 1000€ et 2000€.  

Les pompes à chaleur, quant à elles, vont être en général une bonne alternative pour réduire sa consommation énergétique. Mais pas forcément pour être en totale autonomie énergétique.   

Les panneaux solaires, bonne ou mauvaise idée ?

Les avantages

  • Énergie propre et renouvelable
  • Réaliser des économies
  • Installation sur tous les toits
  • Éligibles aux aides
  • Valeur ajoutée pour l’habitat
  • Silencieux

Les inconvénients 

  • Investissement très important
  • Pas forcément esthétique

Pas forcément facile de s’y retrouver parmi toutes ces informations. Mais pas de panique, je vous ai rédigé une partie synthétique pour y voir plus clair. 

Quelle énergie choisir selon vos usages ?

Pour le chauffage

Pour chauffer un logement jusqu’à 35m² et l’alimenter en eau chaude, l’utilisation de l’électricité est fortement recommandée. Contrairement au gaz qui nécessite l’installation et l'entretien de la chaudière, ainsi qu’un abonnement supplémentaire. 

Mais pour chauffer une surface plus importante et avoir de l’eau chaude sanitaire, le gaz de ville est la solution la plus économique (hors bois). Il va sans dire que votre logement nécessite un raccordement au réseau GRDF.    

Si ce n’est pas le cas, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Pour une maison basse consommation, l’électricité est envisageable car votre consommation sera faible.

  • Pour une petite ou une moyenne surface, privilégiez le bois, qui est une solution très économique.

  • Pour une maison de moyenne ou grande surface avec jardin, le gaz propane en citerne est plus économique que l’électricité. Mais aussi plus écologique que le fioul.    

Pour l’eau chaude

Idéalement, la production d’eau chaude sanitaire devrait utiliser la même énergie que celle utilisée pour le chauffage. Donc si vous chauffez à : 

  • L’électricité : optez pour un ballon d’eau chaude
  • Gaz naturel : privilégiez une chaudière
  • Fioul : prenez une chaudière
  • Propane : la citerne peut aussi chauffer l’eau
  • Bois : utilisez l’électricité 

Pour la cuisson

Le gaz reste le meilleur moyen de cuisson qui soit, car il est rapide et précis. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si les restaurateurs l’utilisent. 

Et si vous n’êtes pas raccordés au gaz ? Utilisez une bouteille de gaz.

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à choisir l’énergie qui va répondre au mieux à vos besoins.   

Ce texte a été validé par
Damien

Damien supervise nos chantiers d'installation depuis plus de 10 ans. Son expertise technique le rend incollable sur toutes les questions qui traitent de la rénovation énergétique (une bonne nouvelle pour notre porte-monnaie).

Faites des économies cet hiver !
Protégez-vous des hausses tarifaires avant l'hiver en installant une PAC à prix réduits.
Pour vous aider, on a récapitulé toutes les aides cumulables à demander.
Je télécharge mon guide

Touchez jusqu’à 9 360€ d’aides avec MaPrimeRénov’

Je calcule mes aides

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.