Trouver le mode de chauffage le moins cher : une nécessité

Vous l’avez sans doute remarqué en regardant vos factures, mais le chauffage consomme pas mal d’énergie. Pour vous donner une idée, l'ADEME estime que ça représente environ 67 % de votre facture énergétique.

Du coup, quand on sait ça, c’est normal d’essayer de trouver le mode de chauffage qui coûte le moins cher…

Vous en avez marre de vous ruiner en facture de chauffage ? Vous cherchez le mode de chauffage le plus économique pour vous ? Alors, ce petit guide va vous être très utile.

Je vais voir avec vous :

  • Quels sont les prix des différents modes de chauffage ?
  • Comment choisir le système le plus économique pour vous ?
  • Quels sont les 5 modes de chauffage les plus économiques ?
  • Comment réduire vos factures de chauffage ?

Alors c’est parti. Penchons-nous d’abord sur les prix des différents modes de chauffage.

Quels sont les prix des différents modes de chauffage ?

Pour avoir un aperçu global du prix d’un chauffage, il faut prendre en compte :

  • Le coût d’installation ;
  • Le tarif de l’énergie ;
  • Le prix de la maintenance annuelle.

Je vais donc détailler chacun de ces points avec vous.

Combien coûtent l’achat et l’installation des différents appareils de chauffage ?

Le prix d’achat est évidemment le premier critère à prendre en compte pour connaître le coût global d’un chauffage.

Alors, je vous ai fait un tableau avec le prix des différentes solutions. Comme ça, vous pourrez avoir un petit aperçu du budget nécessaire pour vous équiper.

Alors là, de primes abords, c’est vrai que certaines solutions peuvent paraître très intéressantes. Mais attention, ne vous faites pas avoir, certains appareils économiques à l’achat ne le sont pas forcément en utilisation.

C’est d’ailleurs ce que vous allez pouvoir constater si vous regardez les prix de l’énergie.

Quel est le coût des différentes énergies en 2022 ?

Chaque type de chauffage fonctionne avec une énergie qui lui est propre. Et comme vous le savez sans doute, toutes les énergies ne sont pas soumises aux mêmes tarifs. Du coup, vous chauffer au bois ne coûtera pas la même chose que vous chauffer au fioul…

Je vous ai mis les tarifs moyens constatés en 2022 pour les différents combustibles. Ça vous permettra de mieux comprendre de quoi je parle.

Déjà, avec le prix de l’installation et de la matière première, on commence à y voir plus clair. Mais il y a un autre détail important à prendre en compte : la maintenance…

Combien coûte l’entretien des différents systèmes de chauffage ?

Alors là, vous allez voir, entretenir certains appareils peut coûter un peu cher. Du coup, je sais que certains risquent de vouloir faire l’impasse sur la maintenance. C’est une très mauvaise idée…

Déjà, parce qu’entretenir régulièrement votre système est essentiel pour éviter qu’il tombe en panne. Et ensuite parce qu’il peut être obligatoire pour certains modes de chauffage. Il ne faut donc en aucun cas le négliger. Même si ça peut représenter un certain coût.

Je vous ai mis le tarif annuel moyen à prévoir pour la maintenance dans ce tableau. Comme ça, vous verrez ce que ça peut représenter.

Bon, là, je vous ai donné les prix de plusieurs éléments. Mais je sais que ça peut être dur de se faire un avis global. Alors, pour simplifier, je vous ai fait une petite synthèse des différentes dépenses à envisager.

Voilà, vous avez maintenant un petit aperçu de ce que coûtent les différents systèmes de chauffage. Mais attention, le système le moins cher du tableau ne sera pas forcément le plus économique dans votre cas…

Je vous explique donc comment choisir l’équipement le plus rentable, pour vous.

Comment choisir le mode de chauffage le plus économique pour vous ?

Connaître les coûts liés aux différents chauffages, c’est bien, mais tous seuls, ils n’ont pas grand sens. Il faut les confronter à leurs futures conditions d’utilisation. Pour bien choisir, vous devrez donc prendre en compte :

  • Vos besoins ;
  • La superficie du logement ;
  • L’isolation du logement ;
  • Le rendement moyen de l’appareil ;
  • Les aides disponibles.

Mais pour clarifier tout ça, je vais reprendre chacun de ces points avec vous.

Tenir compte des besoins du foyer

Pour juger du caractère économique d’un chauffage, il faut commencer par connaître vos besoins. Eh oui, le système le plus rentable pour un particulier ne sera pas le même que pour une entreprise. Je m’explique.

En fait, pour certains appareils, les coûts d’achat, d’utilisation et de maintenance ne seront amortis que si vous chauffez beaucoup.

En gros, si vous ne chauffez pas énormément, il sera peut-être plus logique de prendre un chauffage peu cher. Même si l’énergie utilisée est un peu plus coûteuse, ça sera toujours plus rentable.

Si vous voulez, mieux vaut éviter de dépenser 10 000 € dans un appareil dont vous vous servirez peu.

Prendre en compte la superficie du logement

Là aussi, chauffer une grande maison ne demande pas les mêmes efforts que pour chauffer un petit appartement. Vous devrez donc vous tourner vers des appareils plus puissants (et généralement plus chers) pour chauffer de grandes surfaces.

Faire attention au rendement de l’appareil

Le rendement est l’une des principales clés pour déterminer l’aspect économique d’un chauffage par rapport à son prix d’achat.

En gros, c’est la quantité d’énergie consommée par l’appareil pour la chaleur produite. Pour faire simple, un appareil qui affiche un rendement de 100 % consomme 1 kWh d’énergie pour produire 1 kWh de chaleur.

Ce petit tableau vous aidera à connaître le rendement de chaque système.

Étudier les subventions disponibles

Il y a un dernier point, ultra important à ne pas négliger, c’est les aides. Eh oui, si certains équipements affichent des prix élevés, ils vous coûteront en réalité moins que ça. Je m’explique.

En fait, l’État a mis en place de nombreuses subventions pour aider les Français à s’équiper d’appareils plus écologiques. Du coup, vous pourrez bénéficier d’un coup de pouce pour financer votre installation.

Parmi les principaux dispositifs d’aide au chauffage, on trouve :

Pour savoir à quoi vous avez droit pour votre installation, vous pouvez faire une simulation ici.

Voilà, maintenant, vous avez tous les éléments pour évaluer le caractère économique d’un système de chauffage. Il ne vous reste donc plus qu’à choisir parmi tous ceux qui existent.

Pour vous simplifier la vie, je ne vous ai mis que les 5 plus économiques.

Les 5 modes de chauffage les plus économiques : choisissez celui qui vous convient

On va maintenant voir les différents modes de chauffage et leurs spécificités. Comme ça, vous pourrez voir quel système vous convient le mieux.

 

Le poêle à bois : le moyen de chauffage le plus économique mais…

Comme vous l’avez vu, le bois est clairement le combustible le plus abordable de tous. Du coup c’est vrai que les poêles à granulés sont vraiment de bonnes solutions pour se chauffer à moindre coût.

Le problème, c’est qu’il ne conviendra pas à tout le monde… Je vous ai fait une petite synthèse pour que vous puissiez vous faire votre avis.


C’est le système de chauffage idéal si vous avez de l’espace et que vous chauffez régulièrement. 

Attention quand même à vérifier les possibilités d’approvisionnement en bois près de chez vous avant d’investir.

La pompe à chaleur : le système idéal pour réduire ses factures d’électricité

La pompe à chaleur est un système très intéressant pour faire des économies d’électricité. En fait, c'est un appareil qui se sert des calories présentes dans l’air extérieur pour chauffer votre logement.

Concrètement, ça veut dire qu’il fonctionne en grande partie grâce à une énergie renouvelable. Pourquoi je dis « en grande partie » ? Parce qu’elle a quand même besoin d’un peu d’électricité pour fonctionner.

Mais ça n’est vraiment pas grand-chose. Pour vous donner une idée, la PAC peut vous permettre d’économiser jusqu’à 60 % sur vos factures d’énergie.

Et ne vous laissez pas impressionner par les prix affichés. Ils n’ont rien à voir avec ce que vous aurez à payer. Ces équipements bénéficient de pas mal de subventions de l’État. Avec les économies réalisées, je vous assure que vous vous y retrouverez.


C’est un équipement très intéressant si vous avez un espace extérieur et que vous habitez dans une région tempérée.


Ça peut aussi l’être pour les régions froides. Mais dans ces cas-là, ça sera mieux de favoriser un modèle géothermique.

Chaudière gaz à condensation : l’appareil idéal si vous êtes raccordé(e) au gaz de ville

Les chaudières à gaz sont à la fois économiques et pratiques. En fait, il y a seulement besoin d’être raccordé au gaz de ville pour en profiter. Donc c’est super facile de l’installer.

Ce qui est vraiment intéressant c’est qu’elle reste encore assez rentable malgré la hausse des prix du gaz. On estime qu’elle permet d’économiser environ 30 % sur une facture de chauffage par rapport à un 100 % électrique.

Le petit bémol, c’est qu’elles vont bientôt être interdites. Si vous voulez en profiter, c’est maintenant ou jamais.

Pour faire simple, ce système de chauffage est idéal si vous avez un logement de taille moyenne (>35m2).


Par contre, il est impératif que vous soyez déjà raccordé(e) au gaz de ville.

Si vous disposez d'un mode de chauffage à gaz, on vous a listé quelques conseils pour faire des économies de gaz.

Le panneau solaire : un équipement ultra rentable sur le long terme

Le solaire est probablement l’une des premières énergies qui vient en tête quand on cherche à faire des économies. Eh oui, le soleil, c’est une énergie propre et gratuite. C’est donc forcément intéressant.

Le problème, c’est que l’installation nécessaire coûte cher et demande de la place. En plus, même si c’est plutôt rentable, ça reste assez aléatoire puisque les panneaux ont besoin de soleil pour fonctionner.

Donc ça peut être très intéressant, mais il faut bien penser son projet avant de se lancer.


C’est l’idéal sur le long terme pour une maison située dans le sud.

Les radiateurs à inertie : la solution la moins pire en tout électrique

Les radiateurs électriques, on connaît tous. D’ailleurs, comme 41 % des Français, c’est peut-être ce que vous avez chez vous. Alors comment faire des économies de chauffage électrique.

Alors quand on pense au chauffage électrique, on s’imagine forcément de grosses dépenses énergétiques. C’est vrai que l’électricité coûte cher, mais l’équipement en lui-même ne coûte pas grand-chose.

Il peut être adapté, même si vous n’avez pas besoin de beaucoup chauffer.


Pour faire simple, c’est l’idéal pour les petits espaces (<35m2) et les personnes qui ne chauffent pas énormément.

Ça y est, maintenant vous avez un aperçu assez complet de tout ce qui se fait. Vous pouvez choisir le chauffage qui vous correspond le mieux.

Mais comme toute économie est bonne à prendre, je vais vous donner quelques conseils pour réduire encore plus vos factures.

Comment réduire ses factures de chauffage ?

Même avec le système le plus économique, il est encore possible de réduire ses factures. Comment ? Tout simplement en respectant ces quelques petites règles de base :

  • Ne chauffer que si nécessaire.
  • Régler le thermostat à une température pas trop élevée.
  • Entretenir régulièrement son équipement.
  • Isoler sa maison.

Voilà, j’ai fait le tour. Alors, on récapitule ?

L’essentiel à retenir pour choisir le mode de chauffage le plus économique

Vous l’aurez compris, le bois est le mode de chauffage le plus économique en théorie. Cependant, la rentabilité d’un système dépend de plusieurs critères :

  • Le prix d’installation.
  • Le prix du kWh.
  • Le coût de la maintenance.
  • Le rendement moyen de l’appareil.
  • Les aides disponibles.

Je vous ai tout résumé dans ce tableau.

Ce texte a été validé par
Lola

Lola est responsable de notre chaîne Youtube. Le secteur des économies d'énergie n'a plus aucun secret pour elle. C'est avec bienveillance qu'elle vous partage les meilleures astuces pour faire un max d'économies.

Faites des économies cet hiver !
Protégez-vous des hausses tarifaires avant l'hiver en installant une PAC à prix réduits.
Pour vous aider, on a récapitulé toutes les aides cumulables à demander.
Je télécharge mon guide

Touchez jusqu’à 9 360€ d’aides avec MaPrimeRénov’

Je calcule mes aides

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.