Ce qu’il vous faut pour dénicher le bon installateur

 

Il peut être difficile de savoir comment choisir l’installateur d’une pompe à chaleur. En effet, on peut rapidement se trouver perdu parmi toutes les offres qui existent. Sur le web, des centaines de profils jouent des coudes. 


Mais comment être certain de choisir le bon entrepreneur pour faire installer une PAC ? Je vous donne tout de suite les critères qui vont vous aider à faire le bon choix.

Bien choisir l’installateur d’une pompe à chaleur

 

Lorsque l’on veut faire appel à l’installateur d’une pompe à chaleur, il y a plusieurs points qui peuvent vous aider à faire prendre la décision finale et notamment :

 

●  les certifications obtenues par l’artisan ou son entreprise dans son domaine d’expertise ;

●  la validité de son assurance décennale ;

●  sa capacité à mener un entretien de maintenance de façon régulière ;

●  les avis des clients précédents.

Les certifications : un gage officiel de confiance

 

Comme dans de nombreux domaines professionnels, des certifications peuvent être accordées aux professionnels du bâtiment et de la rénovation qui valident un certain nombre de critères. 


L’installateur d’une PAC peut donc être éligible à une certification. Celle-ci vient mettre en valeur ses connaissances professionnelles et sa maîtrise technique concernant l’installation d’une pompe à chaleur.

Vérifier que l’organisme de qualification est fiable

 

Le COFRAC (soit Comité Français d’Accréditation) attribue une accréditation aux organismes de qualification répondant à des exigences concrètes. 


Cela permet de s’assurer qu’un organisme ne remet pas une certification en fonction des ventes d’un matériel spécifique par exemple, mais bien par rapport à des critères liés à la performance de l’artisan.

 

Parmi ces critères on retrouve notamment :

●  le respect des obligations légales et administratives par l’entreprise ;

●  la maîtrise d’une technique de construction ou d’installation ;

●  la mise en œuvre d’une mission, c’est-à-dire : la qualité des recommandations préalables, la maîtrise de l’entrepreneur pendant la mise en place ainsi que le suivi suite à cette réalisation.

 

La certification RGE pour l’installateur d’une pompe à chaleur

 

La mention RGE soit « Reconnu Garant de l’Environnement » permet de savoir qu’un artisan a été reconnu par l’ADEME et les pouvoirs publics. Cette certification peut être attribuée à une entreprise du bâtiment, quel que soit son domaine. 


Il existe différents organismes qui peuvent attribuer ce type de qualification, suite à une demande préalable de l’installateur. 

La mention RGE permet notamment aux clients de l’entreprise de bénéficier des aides de l’État lors des travaux ou lors des rénovations énergétiques du logement.

De façon non exhaustive, voici deux qualifications reconnues par le COFRAC :

 

●  La qualification QualiBat RGE qui valorise le savoir-faire de l’entreprise dans le domaine des travaux d’économies d’énergie ;

●  La qualification QualiPAC de Qualit ENR qui accrédite les entreprises d’installation des équipements qui sont en lien avec les énergies renouvelables et notamment les pompes à chaleur. L’obtention de la qualification peut se faire suite à une évaluation de 10 critères.

 

Une accréditation RGE est évaluée à nouveau tous les 4 ans. Cela permet d’assurer la fiabilité de cette reconnaissance, ainsi que le savoir-faire des entreprises qui obtiennent cette mention.

 

Le COFRAC met à disposition un annuaire en ligne permettant de repérer les organismes qui sont accrédités.

 

Le gouvernement a mis en place une plateforme afin de savoir si une entreprise dispose de la mention RGE.

La certification de la pompe à chaleur

 

Concernant la pompe à chaleur, elle peut aussi se voir attribuer une certification. Vérifiez auprès de l’installateur qu’elle porte bien la mention « NF PAC » qui atteste que l’appareil est bien conforme selon les normes en vigueur. 


Cette certification peut être attribuée par l’AFNOR, Association Française de Normalisation. Cette certification permet de synchroniser les pratiques et le niveau de qualité dans un domaine donné, ici la PAC.


Le contrat de maintenance pour une pompe à chaleur


Depuis 2020, l’entretien de maintenance d’une PAC est devenu obligatoire tous les 2 ans. L’installation d’une pompe à chaleur ou le technicien de maintenance doit effectuer une vérification complète du bon fonctionnement de l’installation. La maintenance comprend 3 axes essentiels :

 

  1. la vérification du fonctionnement de l’appareil (et notamment de l’étanchéité par rapport à la circulation d’un fluide frigorigène).
  2. les recommandations que le technicien va apporter au propriétaire de la PAC ;
  3. l’émission du certificat de l’entretien.

 

N’hésitez pas à faire appel à l’installateur de la pompe à chaleur pour lui demander conseil et effectuer la maintenance de l’équipement. Il est d’usage de prévoir le contrat de maintenance dès la mise en place de la pompe à chaleur.


Opter pour un installateur recommandé par d’autres clients


Les recommandations entre clients permettent souvent de bien choisir un service. C’est aussi le cas pour faire appel à l’installateur d’une pompe à chaleur. 


  • Afin de faire un choix éclairé, n’hésitez pas à visiter la plateforme TrustPilot qui permet de consulter des avis authentiques par rapport à une entreprise. Un grand nombre d’entrepreneurs y sont référencés et c’est certainement le cas de votre futur installateur.

 

Pour vérifier le niveau de satisfaction des autres clients d’une entreprise, il est aussi possible de faire une recherche sur le web.

 

●  Si vous optez pour cette vérification, assurez-vous de regrouper suffisamment de sources pour vous faire votre avis. Une entreprise très bien notée sur Google Business par exemple n’est pas forcément plus fiable qu’une autre : en effet, il est assez facile de laisser des avis y compris des faux.

●  Rechercher le nom des dirigeants ou de l’installation d’une pompe à chaleur peut aussi permettre d’en apprendre plus sur les éventuels avis disponibles et son parcours en tant qu’artisan dans le secteur qui vous intéresse.

Vérifiez que l’installateur est bien assuré

 

Un autre critère qui permet de s’assurer du sérieux de l’installateur d’une pompe à chaleur est la vérification de son attestation d’assurance de la garantie décennale. Celle-ci doit obligatoirement être fournie avec le devis de l’artisan.

 

L’attestation d’assurance comprend un certain nombre de mentions qui sont obligatoires, dont les activités couvertes. Les coordonnées de l’assureur doivent aussi y figurer. N’hésitez pas à contacter l’assureur pour vérifier que l’artisan est bien assuré dès le commencement de vos travaux et pour la prestation demandée.

 

La garantie décennale est obligatoire pour tous les artisans dans le domaine de la construction ou de la rénovation énergétique. 

Comme son nom l’indique, si un problème survient suite à l’installation, l’artisan qui a effectué la prestation peut en être présumé responsable pendant 10 ans.

L’assurance de votre logement lors d’une rénovation énergétique

 

Attention, si vous entreprenez des travaux dans votre logement pour le faire évoluer énergétiquement, vous devrez l’indiquer à votre assureur. Des dispositions devront certainement être prises par rapport aux garanties de votre contrat d’habitation. 


Pour plus d’informations selon votre cas, prenez contact avec votre assurance.

Comment se déroule l’installation d’une pompe à chaleur ?

 

Avant l’installation d’une pompe à chaleur, il peut être intéressant d’effectuer un diagnostic énergétique. Cela permettra de mieux connaître l’isolement de votre logement et les éventuelles déperditions d’énergie. 


C’est souvent le cas avec les bâtiments anciens lorsque l’on souhaite faire une rénovation.


Dans tous les cas, que le logement soit neuf ou non, l’installateur d’une pompe à chaleur pourra aussi vous indiquer l’emplacement optimal pour le module extérieur si besoin. 


Gardez à l’esprit que celui-ci peut occasionner des nuisances sonores s’il est trop près de votre terrasse ou de celle de vos voisins. Son emplacement est donc à penser en amont de l’installation.

 

L’installation d’une pompe à chaleur dure généralement entre deux jours et une semaine.

Quelle pompe à chaleur choisir dans le cas d’une rénovation ?

 

L’installateur d’une pompe à chaleur saura vous conseiller au mieux sur l’appareil qui conviendra à votre logement et votre besoin.

  • Par exemple, l’installation d’une PAC hybride pourra être recommandée dans le cas d’une rénovation.
  • L’équipement se compose d’une pompe à chaleur électrique couplée à une chaudière gaz à condensation ainsi qu’un module de régulation qui permet la communication entre les deux précédents éléments et un système de régulation.
  • Cette PAC hybride à l’avantage d’être utilisable en même temps ou séparément de la chaudière selon les besoins de chauffage. Ce modèle est aussi possible pour un logement neuf. 

Pour résumer, quel que soit votre besoin en matière de chauffage, le choix de l’installateur est capital. Cette étape de recherche peut prendre un peu de temps, mais c’est indispensable pour trouver la bonne personne.


 En effet, ce professionnel aura la charge de vous conseiller au mieux, d’installer l’équipement et de veiller à sa maintenance. Cette étape de recherche est primordiale pour vivre dans un logement où la température sera agréable.


Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.