Pourquoi votre pompe à chaleur ne chauffe pas assez ?


Une pompe à chaleur qui ne chauffe pas assez, ce sont des économies et du confort en moins. Ne vous inquiétez pas, la pac est un équipement performant


Si ça ne chauffe pas assez, c’est que votre pompe à chaleur à un problème.

Et qui dit problème, dit solution. 


Je vous ai répertorié toutes les causes possibles et toutes les solutions à mettre en place. 

On commence tout de suite par la mécanique. 


Une pièce endommagée 


Les pompes à chaleur sont équipées d’une multitude de pièces. 

Et avec le temps, ces pièces peuvent s’endommager. Certaines s’usent plus rapidement que d’autres : 

  • Le disjoncteur : votre système de chauffage n’est même plus alimenté en électricité. Il suffit de rallumer le compteur pour relancer l’électricité.

  • Le thermostat : ça peut être un problème de câblage ou d’adaptation. Il faut vérifier les câbles ou la température programmée. La chaleur souhaitée doit être adaptée à la capacité de la PAC.

  • L’évaporateur : il se peut qu’il soit givré. Dans ce cas, il est préférable de faire intervenir un professionnel RGE.

  • Le compresseur : il peut être mal alimenté, obstrué ou cassé. S’il tourne toujours, c’est qu’il est simplement obstrué (ce qui fait perdre de la puissance à la PAC). Il faut vérifier qu’il n’est pas bouché (par des feuilles mortes par exemple).

  • L’hélice : si elle est bloquée, votre pompe à chaleur ne chauffera pas assez. Pour qu’elle récupère ses performances, contactez un chauffagiste.
     
  • Le radiateur : si le circuit d’eau est obstrué, vous ne ressentirez pas assez de chaleur dans le logement. Dans ce cas, il faut purger. 


Des réglages à paramétrer 


En plus des pièces, vous avez plusieurs réglages à paramétrer pour que votre PAC vous apporte un confort thermique optimal.

Voici quelques astuces :

  • L’interrupteur d’alimentation : s’il est placé en extérieur, il se peut qu’il s’éteigne, notamment à cause d’un court-circuit. Dans ce cas, il suffit de le remettre en marche.

  • Un code erreur apparaît : ici, vous devez faire reset. C'est-à-dire, débrancher la PAC pendant une dizaine de minutes et la relancer.

  • La position été : pour l’hiver, pensez à sélectionner la programmation adéquate. 


Une baisse de puissance


Une PAC qui n’est plus sous pression n’est plus puissante. Du coup, elle ne chauffe plus assez. 


Il faut vérifier le niveau bars (si c’est entre 1 et 1,5 bars, c’est mauvais signe).


Vous pouvez commencer par ouvrir le petit bouchon qui est au-dessus du purgeur. Ça va faire évacuer l’air qui aurait pu entrer dans le circuit de chauffage.


Vous pouvez aussi nettoyer les filtres. Si le problème persiste, il vous reste encore la valve du vase d’expansion à contrôler


Il faut qu’elle soit bien en place et que la membrane ne soit pas percée.


Après toutes ces vérifications, si la puissance ne remonte pas, il faut appeler un spécialiste.


Toutes ces astuces vous permettent de relancer la machine. Mais pour que votre pompe maintienne une bonne température cet hiver, je vous conseille de faire un entretien régulier.

L’entretien régulier pour avoir une PAC qui chauffe vraiment 


L’objectif de votre PAC, c’est de chauffer le logement, tout en vous faisant réaliser des économies d’énergie.

Mais si la pompe à chaleur ne chauffe pas assez, aucun de ces objectifs n’est atteint. 


C’est justement pour éviter cette situation que l’entretien régulier reste indispensable. 


Un contrôle tous les 2 ans permet d’assurer une longue vie à votre appareil. De toute façon, c’est obligatoire si vous voulez avoir une PAC sous garantie.  


Pour cela, vous avez deux possibilités. 

Soit vous faites appel à un chauffagiste chargé de l’entretien annuel. 

Soit vous réalisez vous-même cet entretien. Et si vous ne savez pas comment faire, j’ai quelques conseils. 


Attention, dites vous bien que si vous ne faites pas appel à un professionnel, votre PAC ne sera plus sous garantie. Et vous pouvez également passer à côté de certains dysfonctionnements. 


Vérifier soi-même l’état de sa pompe à chaleur : 


  • Le nettoyage : il s’agit d’enlever les feuilles mortes ou autres détritus qui se logent dans l’unité extérieure. Mais aussi de dégraisser l’unité intérieure de la PAC. Pour ça, vous pouvez utiliser un produit d’entretien spécifique ou passer le jet d’eau.

  • Le changement du fluide frigorigène : pour que votre PAC chauffe suffisamment, changez le fluide caloporteur tous les 5 ans.

  • Le dégivrage : indispensable en hiver. 
  • La pression : surveiller régulièrement le niveau de pression de votre pompe à chaleur air-eau ou air-air. 


En résumé : ce qu’il faut faire si une pompe à chaleur ne chauffe pas assez 


  1. Vérifiez bien tous vos paramètres et réglages 
  2. Si vos réglages sont bons, vérifier la liste des problèmes techniques donnée dans ce guide
  3. Si vous ne pouvez pas régler tout(e) seul(e) le problème contactez un technicien RGE


Dans tous les cas, vous aurez résolu le problème.

Il est quand même préférable d’éviter les dysfonctionnements. Pour ça, je vous recommande de réaliser l’entretien régulier de votre PAC. 


Bonus : Chauffer un maximum en économisant de l’argent 


Même si votre pompe à chaleur peut avoir besoin d’une légère réparation, ça reste une installation très performante. 


La PAC est toujours conseillée dans les projets de rénovation énergétique


En bref, ça fait faire des économies, ce n’est plus à prouver. 


Elle utilise l’air extérieur pour chauffer votre maison, mais aussi un petit peu d’électricité. 

Il est tout à fait possible de la coupler avec des panneaux solaires. 


Comme ça, le peu d’électricité qu’elle consomme vient de votre production. Et non pas d’EDF. 

Ce qui veut dire que vous pouvez être beaucoup plus autonome sur la partie chauffage. 


En plus, ça ne change rien à la température obtenue. Votre système de chauffage reste tout aussi performant en étant simplement moins cher.

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.