Tout savoir sur la prime coup de pouce pour changer votre chauffage

Vous souhaitez investir dans une pompe à chaleur (PAC) ? L’étape cruciale de ce projet est la préparation de votre budget. Pour vous y aider, je fais ici un focus sur une des aides dont vous pouvez bénéficier : la prime coup de pouce chauffage.

Elle fait partie du dispositif « Certificats d’Économies d’Énergie » (CEE) et a pour objectif d’inciter les clients des fournisseurs d’énergie à améliorer la performance énergétique de leur logement.

 À la fin de ce guide, vous saurez  :

  1. Qu’est-ce que le coup de pouce chauffage ?
  2. Quelles sont les conditions d’éligibilité de ce dispositif ?
  3. Quel est le montant de ce coup de pouce chauffage ?
  4. Quelles sont les démarches à suivre pour obtenir cette prime ?

Je vous explique tout de suite ce qu’est en détail cette prime pour votre chauffage.

Qu’est-ce que le coup de pouce chauffage ?

Les primes coup de pouce énergie se distinguent en deux catégories :

Avec le coup de pouce chauffage, vous pouvez en partie financer : 

  • L’installation d’un équipement de chauffage à énergie renouvelable (EnR) ou d’une chaudière à très haute performance,
  • ou le raccordement à un réseau de chaleur alimenté en grande partie par des énergies renouvelables (ou de récupération). 

Et ça, en remplacement d’un équipement fonctionnant au gaz, au fioul ou au charbon (une chaudière fioul par exemple). Le tout, sans être à condensation.

Vous pouvez bénéficier des CEE plusieurs fois pour un même logement, mais pas pour les mêmes travaux.

Quelles sont les conditions d’éligibilité ?

Tous les ménages peuvent prétendre à la prime coup de pouce. Le montant, lui, varie selon les revenus du foyer et du type de pompe à chaleur.

Les conditions de la prime du coup de pouce chauffage

Plusieurs conditions sont nécessaires pour bénéficier de cette prime :

  • Vous devez être propriétaire ou locataire du logement concerné par les travaux,
  • Le logement doit être votre logement principal,
  • La pompe à chaleur doit respecter les exigences de performance minimales,
  • Elle doit également être installée par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

Vous pouvez cumuler la prime coup de pouce avec d’autres aides, comme MaPrimeRénov’ ou l’Éco-prêt à taux 0. Par contre, vous ne pourrez pas la cumuler avec MaPrimeRénov’ Sérénité.

Les pompes à chaleur prises en charge par ce dispositif

Vous pouvez bénéficier du coup de pouce chauffage, si vous installez :

  • Une pompe à chaleur air eau ou eau eau,
  • Une pompe à chaleur hybride.

Pour être réellement éligible à cette prime “coup de pouce chauffage”, la pompe à chaleur, quelle qu’elle soit, doit être neuve.

Pour la première catégorie, les pompes air eau ou eau eau, si elles sont :

  • à basse température, elles doivent avoir un SCOP d’au moins 126%
  • à moyenne ou haute température, avoir un SCOP d’au moins 111%.

Concernant la pompe hybride air eau, elle doit avoir : 

  • un SCOP d’au moins 11%
  • un régulateur de classe IV ou plus.

Les pompes à chaleur air-air sont, quant à elles, éligibles à la prime énergie à condition que leur coefficient de performance saisonnier (SCOP) soit supérieur ou égal à 3,9.

Alors, combien pouvez-vous toucher pour ces équipements ? Je vous réponds tout de suite.

Quel est le montant de ce coup de pouce chauffage ?

Comme vu précédemment, le montant du coup de pouce varie selon si vos revenus sont considérés comme modestes ou non.

Pour le remplacement d’une chaudière individuelle au charbon, fioul ou au gaz, voici les montants que vous pouvez toucher : 


Vous recevrez le montant sous forme de :

  • virement
  • chèque
  • déduit de la facture
  • bons d’achats pour des produits de consommation courante

Maintenant que vous savez ça, voyons les démarches à initier pour bénéficier de cette prime.

Quelles sont les démarches à suivre pour obtenir cette prime ?

Les étapes à suivre sont simples, vous :

  1. Vous devez premièrement vérifier votre éligibilité à l’aide et au montant auquel vous avez droit pour les travaux souhaités.

Pour ça, voici les tableaux de références :

Pour les ménages hors Île-de-France :

Pour les ménages en Île-de-France :

Sachez que si vous faites partie des “ménages aux ressources modestes”, vous devez choisir le montant associé aux “autres ménages” dans le tableau des montants (au début du guide).

  1. Choisissez un fournisseur d’énergie qui a signé la charte des CEE en comparant les différentes offres des fournisseurs possibles

  1. Acceptez l’offre de ce fournisseur avant de signer le devis de vos travaux. L’offre doit être un document à part entière avec la proposition.

  1. Sélectionnez un professionnel RGE pour l’achat et l’installation de votre PAC.

Pour trouver votre professionnel RGE, je vous conseille d’aller faire un tour sur ce site. C’est un annuaire qui vous permettra de trouver facilement un artisan RFE capable de réaliser vos travaux d’installation de pompe à chaleur.

  1. Signez votre devis et faites réaliser vos travaux par ce même professionnel,

  1. Envoyez les justificatifs de vos travaux au fournisseur d’énergie.

Attention à ne pas signer le devis de votre pompe à chaleur avant d’avoir validé la proposition d’un fournisseur, votre demande de prime risque en effet d’être caduque.

Ce qu’il faut retenir sur la prime coup de pouce pour passer à la pompe à chaleur 

L'État vous remercie d’effectuer des travaux de rénovation énergétique. Pour cela, il vous offre une prime : le “coup de pouce chauffage”. 

Il intègre donc les pompes à chaleur dans son dispositif. 

C’est une très bonne nouvelle, car il peut grandement alléger votre facture. De plus, grâce à l’utilisation des énergies renouvelables, vous ferez des économies sur la durée.

Cette prime est valable pour les pompes à chaleur air eau, eau eau et hybride air eau.

Son montant varie selon les revenus de votre foyer, votre région et le type de pompes à chaleur. Globalement, vous pourrez obtenir entre 2 500 € et 4 000 €.

Attention, à ce point de vigilance : L’offre coup de pouce chauffage faite par une fournisseur doit être acceptée avant la signature du devis. Si ce n’est pas le cas, vous pourrez dire adieu à cette prime.

Pour information, plus de 50 000 logements ont déjà bénéficié de cette prime pour l’installation d’une pompe à chaleur en remplacement d’une ancienne chaudière (fioul, gaz, …) depuis janvier 2022.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce dispositif et tester votre éligibilité, cliquez juste ici. Nous vous recontacterons rapidement pour un accompagnement 100 % gratuit.

Cet article a été validé par
Maxime
Directeur commercial
LinkedIn
YouTube
YouTube

Directeur commercial et co-fondateur de Nouvel'R Énergie, Maxime est un expert des énergies renouvelables. Son objectif ? Vous partager toutes ses connaissances pour vous aider à faire les meilleurs choix.

Faites des économies cet hiver !
Protégez-vous des hausses tarifaires avant l'hiver en installant une PAC à prix réduits.
Pour vous aider, on a récapitulé toutes les aides cumulables à demander.
Je télécharge mon guide
Chauffez pour 0€
votre logement
Avec l’énergie solaire, votre chauffage est gratuit.
Téléchargez le PDF gratuit