Les capteurs solaires : présentation

Si vous prenez le temps de lire mon guide, c'est que le chauffage solaire ainsi que l'électricité solaire vous tente.

Être moins pollueur, changer pour le solaire, c'est vraiment urgent pour la planète.

En plus, les capteurs solaires font tout :

 

  • alimenter des ordinateurs ; 
  • recharger les batteries d'une voiture électrique ;
  • faire marcher des radiateurs électriques ;
  • produire de l'eau chaude ;
  • fournir l'appoint de température à une installation de chauffage central.

Je vous explique leur fonctionnement.

Les deux types de capteurs solaires

Vous en êtes à l'étape du choix de la technologie ? Vous ne savez pas du tout ce qu'est un capteur solaire ?

Renseignez-vous bien sur la technique avant d'investir.

Vous savez que personne ne vous dira, par peur de rater une vente, que tel capteur est meilleur que tel autre.

Lisez donc attentivement les lignes qui suivent.

Si vous ne comprenez pas, posez-moi des questions par le biais du formulaire de contact en cliquant juste ici.

Le capteur solaire thermique

On l'appelle aussi panneau solaire thermique. Il se présente sous la forme d'un panneau plat, sa surface est en moyenne de 2 m2.

Partez de l'idée que c'est un absorbeur de chaleur. Il capte les calories présentes dans le rayonnement solaire, pour les transmettre à votre maison. 

Grâce à lui, vous complétez la température de l'eau du circuit du chauffage central. 

Mais il élève aussi la température de l'eau du ballon d'eau chaude sanitaire (pour la douche, l'évier de la cuisine). 

Voici à quoi ressemble un capteur solaire thermique.‍
Voici à quoi ressemble un capteur solaire thermique.

Le capteur solaire photovoltaïque

C'est aussi un panneau plat, mais plus fin. Sa surface est aussi plus petite (1,7 m2 en moyenne).

Il capte les photons pour en faire du courant électrique

Vous vous demandez s'il peut lui aussi créer des calories pour le chauffage ?

Oui, si votre maison a des radiateurs électriques

Avec lui, on parle de kWh, de stockage sur batterie, jamais de fluide caloporteur.

Voici à quoi ressemble un capteur solaire.
Voici à quoi ressemble un capteur solaire.

Vous voulez en savoir plus ? 

N'hésitez pas à laisser un commentaire en bas de ce guide si vous voulez des précisions.

Les caractéristiques du capteur solaire

Est-ce que les systèmes actuels (photovoltaïques et thermiques) qui produisent du courant et des calories sont fiables ? 

C'est à vous de vous faire votre propre idée, c'est mieux que d'utiliser un comparateur en ligne. 

Chez Nouvel'R Énergie, on fait notre travail en vous donnant des informations objectives.

Je vais entrer un tout petit peu dans les détails techniques.

Comme ça, j'espère que vous pourrez savoir si c'est fait pour vous.

Caractéristiques des panneaux solaires thermiques

Avez-vous déjà vu un capteur thermique ? 

En général, nos clients me répondent non, et je suis là pour leur en donner une image claire.

Pour faire simple, c'est un cadre qui contient un mini-circuit de tubes où passe un fluide caloporteur (= qui transporte les calories).

Partez du principe qu'il en existe 3 grands types :

  • à plans sans vitre ;
  • à plans vitrés (une plaque de verre protège les tubes et optimise l'effet du rayonnement du soleil) ;
  • le capteur à tubes sous vide.

Pour en savoir plus, consultez l'article de l'Ademe.

Caractéristiques des capteurs solaires photovoltaïques

C'est la technologie la plus connue, vous en avez forcément déjà vu. Mais connaissez-vous leur composition ? 

Je vous dis ça parce que ça a un effet sur le rendement, et sur le tarif. 

En fait, le panneau photovoltaïque a des cellules de silicium qui transforment le rayonnement du soleil en courant électrique.

Souvenez-vous qu'il y a 3 types de cellules : 

  • cellules monocristallines ;
  • cellules polycristallines ;
  • cellules de silicium amorphe.

Ce que vous pouvez retenir, c'est qu'un capteur solaire de toiture, pour une maison, a entre 36 et 120 cellules monocristallines ou polycristallines. 

Vous en saurez plus sur le site photovoltaïque.info.fr.

Oubliez le silicium amorphe, c'est pour les petites installations.

Comment fonctionnent les capteurs solaires ?

J'aimerais que vous laissiez des commentaires en bas de ce guide, ça m'aiderait à affiner mes explications.

Par exemple, la différence entre le capteur à plan et tube et le capteur à cellules est-elle claire ? 

Nouvel'R Énergie veut vous aider à faire un bon investissement.

J'ai besoin, pour ça, de vos retours. 

En attendant de vous lire, je termine le volet technologie par un chapitre de fonctionnement. 

Vous voulez savoir ce qui se passe quand ces équipements sont connectés à votre maison ? 

Continuez à lire ce guide, vous allez comprendre.

Comment marchent les panneaux solaires thermiques ? 

C'est simple : le petit circuit en tube capte la chaleur du rayonnement du soleil. Une pompe électrique fait circuler le fluide caloporteur (eau + antigel) jusqu'à un échangeur. 

Cet échangeur fait passer la température du fluide caloporteur vers un récepteur. 

Le récepteur est un ballon d'eau chaude sanitaire ou un circuit d'eau de chauffage central.

Vous avez compris ? 

Ah, j'oubliais, ces capteurs sont souvent sur la toiture de la maison.

Sur le plan du fonctionnement, je les trouve un peu compliqués, je vais y revenir.

Parlons maintenant des systèmes photovoltaïques.

Comment fonctionnent les capteurs solaires photovoltaïques ?

Cette technologie produit du courant. Les cellules de silicium captent les photons du soleil quand le rayonnement les frappe. 

Ensuite, elles les convertissent en courant continu (12, 24, ou 36 V). 

Voici à quoi ressemblent les capteurs solaires composés de cellules de silicium.
Voici à quoi ressemblent les capteurs solaires composés de cellules de silicium.

Tout le système périphérique (onduleur) a pour but de transformer le courant continu ou courant 230 V alternatif, celui de tous vos appareils.

Vous n'avez qu'une chose à retenir ici : ce n'est pas la chaleur, mais la lumière qui crée le courant.

Après ces explications techniques, c'est le moment de parler des avantages et des inconvénients. 

Vous avez des questions ? Appelez-nous au numéro gratuit, nos experts sauront vous répondre.

Quels sont les avantages d'un capteur solaire ?

Je vous l'avoue, chez Nouvel'R Énergie, on a une préférence pour le photovoltaïque

Notre expérience nous fait dire qu'ils sont plus simples à entretenir

Ce que vous savez déjà, c'est que le capteur solaire représente un investissement bon pour la planète.

Vous doutez peut-être qu'il génère des économies sur votre facture ? 

Si je commence à parler d'argent, vous pensez que mon seul but est de vous vendre du matériel. 

Comment vous persuader que Nouvel'R Énergie n'a pas cette logique en tête ?

Le mieux, c'est que je vous expose avec objectivité leurs avantages et leurs inconvénients.

Quels sont les avantages de l'utilisation d'un capteur solaire thermique ?

Son rendement moyen net (en enlevant les pertes) est élevé (40 %). 

La technologie évolue vite, le capteur à plan à tube sous vide est le dernier-né.

Vous pouvez l'utiliser en relève de chaudière, ou pour élever la température de l'eau d'un ballon d'eau chaude. 

Vous recherchez l'autonomie énergétique et l'indépendance par rapport aux fournisseurs de gaz ou d'électricité ? 

Avec ces équipements, vous faites un bon investissement.

Les avantages qu'il y a d'installer un panneau solaire photovoltaïque

Clairement, je pense que vous avez intérêt à opter pour cette technologie pour votre maison. 

Les avantages sont nombreux, je préfère les présenter sous forme de liste à puce, c'est plus clair :

  • les installations en toiture sont simples à faire ;
  • la lumière du jour est partout, même dans le nord de la France ;
  • vous pouvez revendre le surplus d'électricité ;
  • le fonctionnement est silencieux ;
  • les coûts d'entretien sont extrêmement faibles ;
  • le verre de protection en verre trempé résiste aux climats extrêmes ;
  • le courant électrique est gratuit.

En comparaison avec l'absorbeur thermique, le coût total est plus bas.

Le capteur thermique vient en complément d’un chauffe-eau traditionnel.
Le capteur thermique vient en complément d’un chauffe-eau traditionnel.

J'en ai oublié ? Vous n'êtes pas d'accord ? 

Laissez-moi des commentaires en bas de ce guide, ce sera l'occasion de parler en détail de votre projet.

Quels sont les inconvénients des panneaux solaires ?

Je vous l'ai dit, je veux vous aider à faire un choix éclairé. 

Quand on parle d'un investissement de plusieurs milliers d'euros, aborder les inconvénients est un minimum.

Les vendeurs vous parlent souvent de « bon plan », de « plan financier à ne pas rater ». 

Gardons la tête froide. 

C'est vrai, les capteurs solaires génèrent des économies sur la facture.

Mais ils ont quand même quelques inconvénients, que je vous détaille ci-dessous.

Inconvénients du capteur solaire thermique

La qualité du capteur dépend de son niveau d'isolation. Plus il est élevé, moins il aura de pertes.

Le stockage des calories peut vous poser problème (il faut de la place pour installer un ballon tampon par exemple).

Là, c'est la chaleur qui compte : pas de grand soleil, pas de production. Un absorbeur thermique est souvent en relève de chaudière.

Il a besoin d'un complément pour l'eau chaude sanitaire. 

Enfin, j'en ai parlé plus haut, le coût de l'installation est assez élevé. 

Quant à l'entretien, ce n'est pas ce qu'il y a de moins cher.

Inconvénients des panneaux solaires photovoltaïques

Est-ce qu'il ne produit plus d'électricité quand il y a des nuages ? Non, je vous l'ai dit, c'est la lumière qui compte, et pas la chaleur. 

Les inconvénients sont ailleurs. Le rendement (14 à 24 %) en est un, mais c'est dû au fait que la technologie est jeune. 

L'autre inconvénient est le stockage du courant. Si vous pensez installer des batteries, il faudra presque doubler le budget total. 

Le rendement est meilleur sur le toit d'une maison, mais cela suppose des démarches administratives.

Enfin, pour faire un choix de qualité, il faut avoir du temps pour trouver les bonnes informations. 

Le secteur attire les acteurs peu scrupuleux à cause de l'appât du gain. 

Vous avez déjà été victime de tentative d'arnaque ? 

Partagez vos expériences en bas de ce guide, elles peuvent en intéresser d'autres.

Les deux applications des capteurs solaires thermiques

Vous pensez que j'essaie de vous persuader d'investir uniquement dans le photovoltaïque

Je vous prouve l'inverse dans les deux paragraphes suivants. 

Je vous présente deux systèmes qui produisent des calories par capteur solaire thermique.

C'est, pour moi, un matériel qui a fait ses preuves. 

Je ne suis pas le seul, l'État via son agence l'Ademe verse des aides

Le CESI ou chauffe-eau solaire individuel

C'est un absorbeur de chaleur solaire intéressant. Il génère jusqu'à 75 % d'économies sur la facture d'eau chaude. 

Si vous prévoyez d'installer un chauffe-eau solaire individuel, il peut couvrir entre 50 et 70 % des besoins en eau chaude sanitaire. C'est un appareil d'appoint idéal.

À base de capteurs thermiques, il est 100 % dédié à l'eau chaude sanitaire.

Je vous en parle, parce que c'est l'équivalent, en plus compliqué, du CETI, ou chauffe-eau thermodynamique individuel. 

Cet équipement n'utilise pas le rayonnement solaire, mais les calories contenues dans l'air ambiant.

Vous voulez en savoir plus sur le CETI (= ballon thermodynamique) ? 

Laissez un commentaire en bas de ce guide ou appelez-nous directement, Nouvel'R Énergie est spécialiste de cet équipement. 

Le système solaire combiné (SSC) 

Si vous avez un chauffage central (chaudière gaz ou fioul) avec ou sans production d'eau chaude sanitaire, c'est un équipement qui peut vous intéresser. 

Le SSC (système solaire combiné) utilise la technologie des capteurs thermiques. 

Le fluide caloporteur capte les calories solaires, et la pompe les envoie vers l'échangeur thermique pour alimenter :

  • un ballon d'eau chaude ;
  • un circuit de chauffage central à eau.

Pour un appareil d'appoint, le SSC est cher. Vous pouvez obtenir les mêmes avantages avec la technologie photovoltaïque.

Bon, vous voulez sûrement savoir où installer tout ça ?

C'est ce que je vous propose de détailler maintenant.

Où prévoir l'installation des capteurs solaires ?

L'autonomie énergétique est votre but ?

À quoi servent des appareils qui produisent uniquement de l'eau chaude sanitaire ou qui sont en appoint de chaudière ? 

Ils vous font gagner en indépendance par rapport aux grands fournisseurs.

Avoir une installation qui assure 100 % de vos besoins énergétiques est, pour le moment, très cher.

Vous pouvez soit installer des capteurs solaires sur votre toit ou au sol.
Vous pouvez soit installer des capteurs solaires sur votre toit ou au sol.

Suivez mon conseil : avancez par étapes. 

Je vous propose déjà de vous poser la question de l'implantation du capteur solaire

Où pouvez-vous le mettre sur votre maison ? 

Les panneaux solaires au sol

La première solution est de poser les panneaux au sol. 

Pratique pour l'entretien, c'est faisable à certaines conditions :

  • avoir un terrain assez grand pour poser entre 20 et 50 m2 de capteurs ;
  • avoir un terrain suffisamment dégagé pour laisser passer le rayonnement solaire ;
  • pouvoir les poser suffisamment près de la maison pour réduire la distance.

C'est une solution qui coûte un peu cher, parce que vous payez la structure porteuse (pour respecter une certaine inclinaison).

Les capteurs solaires en façade

Vous pourriez envisager cette option si vous avez un bâtiment agricole, un hangar, ou une seconde maison. 

Imaginez 10 ou 15 capteurs fixés sur votre façade. Vous connaissez leur surface (entre 1,7 et 2 m2 selon la technologie), c'est problématique à fixer. 

C'est une solution retenue quand d'autres choix ne sont pas possibles. 

Sachez que techniquement, rien ou presque n'est impossible. Mais tout a un prix. 

Mon conseil est d'adopter, si possible, la 3e possibilité, que je vous présente maintenant.

Installer son capteur solaire sur le toit 

Vous voyez ça partout non ? Si c'est le choix de tous les clients, il y a une raison.

C'est d'abord pratique, l'inclinaison du toit évite d'installer une structure support compliquée. Vous faites donc des économies.

Poser les capteurs sur une toiture se fait dans la majorité des cas en surimposition

On ne touche ni à l'isolation du toit, ni aux tuiles, ni à la charpente. 

Et puis, il faut le dire, c'est très pratique pour relier les capteurs aux équipements de la maison, tout est caché.

En prime, vous faites des économies sur les câbles et les tuyaux.

Entretien des capteurs solaires 

Vous vous imaginez avec une petite centrale solaire sur votre toit

Avec cet équipement, vous avez monté d'un cran sur le plan de l'indépendance énergétique. 

Je vais être clair, il faudra prévoir un contrat d'entretien, ou monter sur le toit vous-même. 

L'essentiel des travaux d'entretien consiste à : 

  • Nettoyer la plaque en verre de protection des cellules ou des tubes ;
  • Vérifier les connectiques et les raccords ;
  • S'assurer que les fixations sont bien serrées.

Comparé à une chaudière, l'entretien d'une installation solaire est extrêmement simple à faire.

Vous avez besoin d'un renseignement sur l'entretien ? 

Laissez un commentaire en bas de ce guide, pour que je puisse y répondre.

Prix d'un système de capteurs solaires

Vous êtes en colère contre les augmentations des prix du gaz et du courant

Je vous comprends, rien que pour les tarifs électriques, il y a encore eu une augmentation de 1,61 % au 1er février. 

Savez-vous qu'en 10 ans, le tarif du KWh a augmenté de 50 % ?

Le gaz fluctue, des fois il baisse, des fois il augmente, mais depuis 2005, son tarif a augmenté de 41 %. 

Raison de plus d'investir dans le solaire.

L’énergie solaire vous permet de produire votre propre électricité.
L’énergie solaire vous permet de produire votre propre électricité.

Mais voyons tout de même ce que ça coûte.

Combien coûte un système de panneaux solaires thermiques ? 

Je ne vous cache pas que donner un chiffre sans connaître la puissance dont vous avez besoin est très difficile. 

Pour la déterminer, il faut que je connaisse aussi le niveau d'isolation de votre maison et plusieurs autres paramètres. 

Bref, je ne vous dis pas que c'est impossible, mais que je ne peux pas faire autrement que de vous donner une fourchette de prix :

À ces prix, il faudra ajouter également le coût de l’installation et du matériel complémentaire.

Quel est le prix d'une installation photovoltaïque ?

Le tarif d'une telle installation est plus simple à donner. Tout dépend de la puissance dont vous avez besoin. 

En général, nous travaillons par tranche, donnée en kWc (kilowatt crête). C'est une puissance théorique que l'installation peut fournir. 

Je vous donne les chiffres indicatifs suivants :

C'est moins cher que des capteurs thermiques, et vous produisez plus, et pouvez revendre les kWh en trop.

La rentabilité des capteurs solaires 

Je suis curieux, j'aimerais bien savoir ce que vous vous dites.

Est-ce que vous pensez que des capteurs solaires peuvent vous aider à avancer dans votre projet ?

Je ne veux pas vous presser, mais plus vous attendez pour investir, moins les bénéfices seront grands. 

Les années passent, et pendant ce temps, vous payez le courant de plus en plus cher.

Techniquement, je pense avoir démontré que l'installation en toiture est simple et faisable pour tout type de maison.

Passons à l'aspect financier, avec la question de la rentabilité.

Quelle est la rentabilité d'un capteur solaire thermique ?

Est-ce que vous allez produire uniquement de l'eau chaude sanitaire ? 

Les chiffres moyens font état d'économies de 1000 à 1500 € par an. 

Est-ce que votre système servira d'appoint pour la chaudière ? 

Les calculs sont plus complexes.

Ils dépendent de la puissance de votre chaudière et du niveau d'isolation de votre maison

Contactez nos experts au numéro gratuit, préparez vos documents, ils vous aideront.

Comment calculer la rentabilité d'une installation photovoltaïque ?

Je vous livre les chiffres qui font consensus : la rentabilité s'obtient au bout de 10 à 14 ans.

 

Mais en fonction de la puissance, du choix de revente du surplus et du niveau d'autoconsommation, ça peut descendre.

Pour la calculer, comptez le nombre de kWh que votre installation produit par an, et multipliez par le prix du kWh que vous payez actuellement (0,15 €).

Divisez le coût de l'installation par la valeur de ce que votre installation fournit, et vous obtenez la durée de rentabilité.

Et les aides de l'État, elles existent pour les capteurs solaires ?

Nous arrivons presque à la fin de ce guide. 

Mais avant, vous devez savoir que l'État aide les particuliers qui contribuent à réduire les émissions de polluants. 

Ne laissez pas les autres profiter d'opportunités qui peuvent disparaître.

Protéger l'environnement est compatible avec les économies, c'est même un bon placement.

Je vous présente ci-dessous un aperçu des aides qui existent au plan national. 

Votre région, parfois votre département, et même votre communauté de commune proposent aussi des aides, renseignez-vous.

Les capteurs solaires thermiques ont-ils des aides ?

Oui, et ils sont même très bien financés, profitez-en. 

L'État verse MaPrimeRénov' à tous les ménages depuis janvier 2021.

Son montant varie selon vos revenus (les revenus supérieurs en sont exclus) :

Étudiez également l'écoprêt à taux zéro, la TVA à taux réduit, et l’aide de l'ANAH.

Vous avez aussi la possibilité de monter un dossier pour toucher l'aide des fournisseurs d'énergie (prime coup de pouce chauffage).

Quelles sont les aides pour le photovoltaïque ?

Les aides directes de l'État pour ce type de capteur n'existent pas. 

Mais si vous glissez votre investissement dans un projet global de travaux, l'aide Habiter Mieux de l'ANAH est envisageable.

Vous la percevrez sous condition et après étude de votre dossier, bien sûr, ce n'est pas moi qui décide. 

Les aides vous permettent de faire des économies sur votre installation.

L'aide vise tous les travaux sur une maison qui permettent un gain énergétique global d'au moins 25 %.

N'oubliez pas que les aides indirectes vont soutenir votre projet, notamment la prime à l'investissement et l'obligation d'achat de vos kWh en trop. 

Est-ce que vous avez des questions sur les capteurs solaires ? 

N'hésitez pas à remplir le formulaire commentaire, j'y répondrais avec plaisir. 

Maintenant, c'est à vous de décider. 

Êtes-vous prêt à franchir le pas et à investir ? 

FAQ

Pourquoi les capteurs solaires sont-ils placés sur le toit ?

Installer des capteurs solaires sur le toit facilite l'installation et optimise la production. La pente naturelle du toit permet de respecter le besoin d'inclinaison des capteurs.

Quels sont les panneaux solaires les plus performants ?

Pour le photovoltaïque, les cellules monocristallines offrent le meilleur rendement du marché. Le capteur thermique le plus performant utilise le tube à vide.

Est-ce rentable d'installer des panneaux solaires ?

Compte tenu de l'augmentation permanente des prix de l'énergie, et de la baisse des coûts d'installation, l'installation des panneaux solaires est de plus en plus rentable.

Quelle surface de panneaux solaires thermiques prévoir ?

4 à 5 m2 de capteur suffisent pour produire de l'eau chaude sanitaire pour une maison. Pour une installation d'appoint de chaudière (60 % des besoins), comptez entre 10 et 30 m2.

Comment installer un ballon d'eau chaude solaire ?

Prévoyez de poser les capteurs sur la toiture, puis d'installer un ballon de stockage des calories (ballon tampon ou ballon d'eau chaude), puis les tuyaux pour permettre la circulation du fluide caloporteur entre les capteurs de toiture et le ballon.

Quels sont les avantages de l'énergie solaire ?

Elle est inépuisable, propre, silencieuse, et bénéficie d'aides spécifiques. Les coûts d'installation et le prix du matériel sont en baisse constante. C'est une ressource qui alimente indifféremment les appareils qui produisent du courant et des calories.

Quelle est la meilleure marque de panneaux photovoltaïques ?

Photowatt est une marque française leader sur le marché du capteur solaire photovoltaïque. Dualsun, Systovi, Voltech Solair sont également de très bons fabricants.

Cet article a été validé par
Léna
Rédactrice web
LinkedIn
YouTube
YouTube

Léna est adjointe à la Direction Commerciale de Nouvel'R Énergie. Elle suit de près tous les dossiers d'installation depuis plus de 4 ans. Son expertise sur le photovoltaïque s'étend de la technique à l'administratif.