Chaudière solaire et panneau photovoltaïque : comment coupler les deux ?

En installant des panneaux photovoltaïques vous produisez votre propre électricité et donc vous devenez plus indépendant(e) du réseau public. La production d’une installation solaire peut aussi servir à alimenter une chaudière.

On parle plus souvent de chauffage solaire, mais votre chaudière plus spécifiquement peut elle aussi être alimentée par l’énergie photovoltaïque.

Voyons comment mettre en place un tel système.

La chaudière à condensation

La chaudière à gaz ou à condensation est parfaite pour être reliée à des panneaux solaires photovoltaïques. Les panneaux captent la luminosité du soleil et la transforment en électricité. Cette électricité sert ensuite à alimenter la chaudière.

Deux situations sont possibles :

  • Vous installez vous-même un kit d’autoconsommation photovoltaïque

Dans ce cas, vous installez une petite surface de panneaux solaires qui ne servira qu’à fournir de l’électricité pour chauffer votre réseau thermique. Avec ce genre de montage, vous pouvez consommer la quasi-totalité de l’énergie produite. S’il vous reste un surplus, il sera injecté gratuitement vers le réseau public.

  • Vous optez pour une installation photovoltaïque qui alimente tout le foyer

Cette fois, vous décidez d’installer des capteurs solaires pour alimenter votre foyer en électricité verte. Il faudra donc installer une plus grande surface de panneaux. Vous couvrez ainsi les besoins en électricité et en chaleur. Avec cette configuration, vous ne pourrez pas utiliser toute l’énergie produite par le système photovoltaïque. L’excédent que vous ne consommez pas, vous pouvez le vendre. Voici les tarifs :


La chaudière mixte

Si vous ne possédez pas de chaudière à gaz ou que vous voulez changer de système, je vous conseille la chaudière mixte.

Le fonctionnement est différent d’un système classique. Cette technologie utilise deux combustibles pour fonctionner. L’appareil est doté d’un pilotage intelligent.

Prenons un exemple : en journée, la chaudière utilise l’énergie de vos panneaux solaires. Le soir, elle utilise le deuxième combustible.

Votre foyer est alimenté 24h sur 24h et vous faites d’importantes économies.

La chaudière électrique

Avec une chaudière électrique, il n’y a rien de plus simple. Il suffit simplement de la relier au système solaire pour qu’elle ne consomme que l’énergie verte.

Ceci-dit, la chaudière électrique arrive vite à ses limites. Elle est très énergivore en électricité et si elle n’est pas mixte, elle ne permet pas de chauffer votre eau sanitaire. Bien que vous fassiez des économies en la couplant au photovoltaïque, je vous recommande tout de même de changer de système.

Rappelons que dans tous les cas énoncés, le système est un chauffage d’appoint. Le soleil ne suffira pas toujours à vous faire atteindre la température souhaitée dans votre maison. Comme pour l’utilisation de l’électricité photovoltaïque, il est dur de se passer entièrement du réseau public.

Faut-il être en autoconsommation pour alimenter une chaudière solaire ?

Pour rappel, l’autoconsommation c’est le fait d’utiliser directement l’électricité fournie par vos panneaux pour vos besoins énergétiques. Vous pouvez installer des panneaux solaires et revendre l’électricité, dans ce cas vos appareils ne bénéficient pas de l’énergie solaire que vous produisez.

Découvrez si l'autoconsommation est uniquement réservée au photovoltaïque
L’autoconsommation photovoltaïque peut vous faire faire jusqu’à 50% d’économies sur les factures d’électricité.

Pour installer une chaudière solaire vous devez donc opter pour l’autoconsommation. Ce qui est pratique avec ce mode de fonctionnement c’est que l’énergie produite alimente différents appareils.

Vous bénéficiez d’une électricité gratuite qui vous permet de produire de l’eau chaude.

Peut-on chauffer son eau grâce au soleil sans chaudière électrique ?

On peut produire de l’électricité mais aussi de la chaleur grâce au soleil. Pour cela il suffit d’installer des panneaux photovoltaïques et thermiques.

Un capteur solaire thermique capte les calories présentes dans les rayons du soleil pour les transmettre à votre circuit domestique hydraulique. Il est composé de tubes de couleur sombre. À l’intérieur de ces tubes, un fluide caloporteur se charge de capter et distribuer la chaleur du rayonnement solaire.

Pour avoir un système solaire combiné, installez un capteur solaire thermique
Exemple de capteur solaire thermique.

En installant les deux types de panneaux, vous pouvez alimenter des radiateurs à eau (ou même un plancher chauffant) et utiliser l’électricité photovoltaïque en même temps. Petit aparté sur l’installation, le panneau thermique ne doit pas avoir la même inclinaison que le photovoltaïque.

Vous l’aurez deviné, cette solution implique d’installer plus de panneaux. Elle est viable si votre budget est assez flexible.

Chaudière solaire : pour quel prix ?

Le retour sur investissement dépend du prix auquel vous allez payer votre installation. Il est nécessaire que vous ayez une idée du coût que représente une installation solaire.

Voyons quelles sont les dépenses à anticiper.

Le prix d’une installation de panneaux solaires photovoltaïques

Commençons par l’essentiel, l’installation des panneaux solaires.

Je vous ai détaillé les prix que l’on constate sur le marché du photovoltaïque dans ce tableau :

Les aides de l'État sont déduites des prix affichés. Ce tableau vous indique le prix à ne pas dépasser pour une installation, en fonction de sa puissance et les prix pratiqués chez Nouvel’R Énergie pour du matériel d’entrée de gamme sans option, main-d’œuvre et démarches administratives incluses.

Ce tableau vous indique le montant d’une installation photovoltaïque en fonction de sa puissance.

Ces prix TTC prennent en compte la globalité du système (onduleur, câbles, coffrets de protection). La pose faite par des professionnels est également comptabilisée.

Le prix d’un pilotage intelligent

Comme nous l’avons vu plus haut, vous pouvez utiliser l’électricité produite pour votre foyer et aussi pour votre chaudière. Dans ce cas le pilotage intelligent permet de diriger le surplus vers votre chaudière. Si c’est ce dont vous avez besoin, il faudra installer une solution de domotique.

Pour optimiser votre chaudière solaire en autoconsommation, utilisez un pilotage intelligent
Exemple d’un équipement de domotique.

Voici les prix pratiqués pour ce genre d’appareil :

Le prix d’une nouvelle chaudière

Si vous décidez d’optimiser vos dépenses énergétiques, vous allez peut-être devoir investir dans une nouvelle chaudière.

Pour un maximum d’économies, la chaudière hybride reste la meilleure option. C’est un investissement non négligeable mais des aides de l’État sont disponibles pour alléger la facture.

Le prix d’un système solaire combiné

Le SSC est un peu plus cher du fait qu’il faille installer deux types de panneaux différents (panneau photovoltaïque et panneau thermique).

Pour système solaire combiné
Exemple d’une toiture équipée de deux types de panneaux solaires.

Pour ce genre d’installation, les prix sont plus élevés :

 

Avec ce dispositif, vous êtes bien évidemment éligible à plusieurs aides.

Financer sa chaudière solaire grâce à l’État

L’État a prévu de vous aider à faire des économies d’énergie. Voyons ensemble quelles aides correspondent à votre projet.

Les aides allouées pour une installation photovoltaïque en autoconsommation

En ne parlant que de l’installation de panneaux solaires photovoltaïques, vous avez déjà le droit à la prime autoconsommation.

Voici les montants alloués :

Vous avez également le droit d’emprunter de l’argent avec un taux à zéro % : C’est ce qu’on appelle l’éco prêt.

Dans votre cas, le photovoltaïque vous apporte aussi une solution de chauffage. Vous pouvez être également éligible aux aides de l’ANAH (Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat).

C’est la prime rénov’ qui couvre les travaux de rénovation visant à améliorer les dépenses énergétiques. Elle remplace désormais le crédit d’impôt.

Les aides allouées pour le remplacement d’une chaudière

Il existe une prime pour changer de chaudière mais la nouvelle doit fonctionner avec les énergies renouvelables ou être à très haute performance énergétique. C’est la prime à la conversion chaudière et vous pouvez toucher jusqu’à 4 000 €

Bien évidemment, cette aide est cumulable avec les aides de l’ANAH et l’éco prêt.

Les aides allouées pour un système solaire combiné

En installant aussi des panneaux solaires thermiques, vous bénéficiez d’un taux de TVA réduit. Voici les différents taux :

En plus des aides que nous venons de voir, il faut savoir que votre commune peut prévoir des subventions. Les aides locales sont propres à chaque collectivité territoriale. Il est donc nécessaire de se renseigner auprès de la mairie avant toutes démarches.

Les conditions pour être aidé(e) par l’État

Pour la plupart des subventions citées en amont, les conditions sont similaires. Vous devez effectuer les travaux dans votre résidence principale sachant celle-ci doit être achevée depuis plus de 2 ans.

Il faut impérativement que les installations soient réalisées par des techniciens qualifiés. Pour le photovoltaïque, il faut demander la certification Quali’pv et pour le thermique, une qualification Quali’sol. L’entreprise doit être certifiée RGE.

Il faut que les capteurs solaires soient installés en toiture et non au sol.

Pour les aides de l’ANAH, vous devez également présenter des limites de ressources. Pour en savoir plus, vous pouvez nous contacter. Nos conseillers ont l’habitude d’effectuer les démarches administratives pour obtenir toutes ces aides financières.

Quel retour sur investissement espérer avec l’installation d’une chaudière solaire ?

Nous avons fait le tour de la question. Vous savez avec quel type de matériel vous pouvez chauffer votre maison et produire de l’eau chaude.

Ce qu’il faut garder en tête, c’est que ce genre d’investissement est assez vite rentabilisé grâce aux apports financiers de l’État et de la fiabilité du matériel installé. Aujourd’hui, les panneaux solaires doivent répondre à plusieurs normes européennes qui vous assurent une production d’énergie fiable.

Le chauffage et l’eau chaude sont deux dépenses énergétiques très importantes. Les économies réalisées permettent elles aussi de rentabiliser votre investissement.

Pour une installation photovoltaïque en autoconsommation (si votre projet a été correctement dimensionné), le retour sur investissement se fait dans les 10 premières années.

Pour une installation solaire combinée, le ROI est estimé entre 5 et 8 ans en fonction de votre taux d’ensoleillement.

Encore une fois, ces estimations sont réalisées à partir de projets réalisés parfaitement. Il faut que vos besoins soient bien calculés, que votre potentiel de production soit estimé correctement et que vous ayez bien demandé toutes les aides disponibles.

La chaudière solaire ce qu’il faut en retenir  

Ce guide touche à sa fin.

Si vous voulez faire des économies énergétiques et financières, la chaudière solaire en autoconsommation est un très bon choix. En plus de réduire votre impact environnemental, vous vous protégez des hausses du prix de l’électricité ainsi que des combustibles (granulés, fioul, gaz).

Il faut également ajouter à cela que votre nouvelle source d’énergie est inépuisable.

Les points à ne pas négliger avant de se lancer :

  • avant de réaliser des travaux, renseignez-vous bien sur toutes les aides octroyées,
  • ne faites installer votre système solaire que par des techniciens professionnels,
  • réalisez plusieurs devis pour être sûr(e) de ne pas payer trop cher,
  • ne vous laissez pas avoir par les promesses de haut rendement, le but est de consommer le plus d’énergie possible.

Si je n’ai pas répondu à toutes vos questions, vous pouvez me les poser ici. La section commentaire est juste en dessous, je serai ravi de pouvoir vous aider à concrétiser votre projet personnel.

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong. Check all fields.