Un chauffe-eau solaire individuel c’est quoi ?


Avant de vous expliquer comment ça marche un chauffe-eau solaire individuel (CESI), il faut d’abord que l’on revoie les bases.

Un chauffe-eau solaire ça vous permet de chauffer l’eau sanitaire avec l’énergie solaire. 

Le CESI est un dispositif thermique, utilisé pour chauffer l’eau d’un logement. 

Il est composé : 

  • d’un ballon de stockage d’eau, 
  • d’un panneau solaire 
  • de capteurs plans

Un CESI, bien installé et orienté sud, peut couvrir 100 % des besoins en eau chaude pendant l’été. Par contre en hiver ce n’est qu’une solution d’appoint. Je vous rassure ce n’est pas parce que vous n’êtes pas plein Sud, qu’un CESI ne sera pas rentable. 

Le CESI vient en complément de votre chauffage actuel. En fait c'est un moyen de faire des économies sur la facture de chauffage mais ça ne permet pas de l'effacer complètement.

On va parler des économies réalisables plus en détail plus tard. On va d’abord se pencher sur le fonctionnement, vous verrez aussi comment choisir un CESI, combien ça coûte et quelles aides sont disponibles.

On commence tout de suite avec le fonctionnement d’un chauffe-eau solaire individuel.

Comment fonctionne un chauffe-eau solaire individuel ?


Comme je vous l’ai dit le CESI utilise le soleil pour chauffer l’eau stockée dans votre ballon.

C’est possible grâce au capteur solaire qui est généralement posé sur votre toiture. Il capte les rayons UV pour chauffer un fluide caloporteur.

Quand le liquide est chaud il se dilate et sa masse volumique est moins importante. Du coup il remonte naturellement vers le ballon de stockage. Une fois qu’il transmet sa chaleur au ballon il redevient froid et redescend dans le capteur solaire.

Ça, c’est pour ce qui est du chauffe-eau solaire à thermosiphon. Il faut que le ballon soit en hauteur par rapport aux panneaux solaires.

Parfois, la circulation du liquide est poussée par une pompe appelée circulateur

Avec ce type d’installation les panneaux solaires produisent de l’eau chaude. C’est possible grâce à la couleur noire des panneaux thermiques. Ça permet d’absorber les rayons du soleil.

Et comme la plupart des panneaux sont vitrés, ça reproduit un effet de serre. Ça aide à réchauffer le liquide et limite la perte de chaleur. 

Je vous ai parlé du chauffe-eau solaire thermosiphon, il faut savoir qu’il en existe d’autres. On regarde tout de suite comment choisir celui qui correspond le mieux à vos besoins.


Quel type de chauffe-eau solaire individuel choisir ?

Il y a deux types de chauffe-eau solaire : le chauffe-eau thermodynamique et le chauffe-eau solaire thermique.

Le chauffe-eau thermodynamique fonctionne comme une pompe à chaleur aérothermique. En gros c’est une pompe à chaleur air/air, ça capte les calories présentes dans l’air. On peut dire que c’est un chauffe-eau solaire quand le ballon est alimenté par l’électricité photovoltaïque.

Si cette option vous intéresse, j’ai écrit un contenu sur les meilleurs chauffe-eau thermodynamiques. Vous pouvez le télécharger gratuitement en cliquant ici

Mais ici, ce qui nous intéresse c’est le chauffe-eau solaire thermique. Il produit de la chaleur avec les rayons UV. Il en existe plusieurs : 

  • Chauffe-eau solaire à pompe électrique : C’est le fonctionnement que je vous ai expliqué plus haut. Ici le ballon n’est pas forcément positionné au-dessus des capteurs solaires. Du coup c’est une pompe qui fait circuler le fluide caloporteur. 
  • Chauffe-eau solaire à Thermosiphon : Là encore c’est le même principe, c’est juste que le fluide circule naturellement.
  • Chauffe-eau solaire monobloc : est en un seul bloc, c’est-à-dire que le ballon de stockage et les panneaux solaires sont indissociables. Il fonctionne comme le thermosiphon.

Les types de chauffe-eau solaire individuel se divisent en deux catégories.
Exemple de chauffe-eau solaire monobloc.

Ce qu’il faut retenir c’est qu’avec un monobloc le ballon de stockage est obligatoirement installé en extérieur. Du coup l’hiver ça peut poser des problèmes au niveau de l’isolation. L’eau ne sera pas très bien protégée du froid.

Maintenant que vous connaissez les différents chauffe-eau solaires thermiques, voyons leurs prix.


Quel est le prix d'un chauffe-eau solaire ?


Les prix sont différents suivant le chauffe-eau individuel que vous choisissez. Je vous ai préparé un tableau qui récapitule tout ça :

Le tarif varie selon plusieurs éléments : 

  • la marque du fabricant, 
  • les dimensions de l’équipement 
  • les frais d'installation

Ça dépend également de votre région d’habitation. Moins vous avez de soleil plus il faut poser de capteurs. 

Heureusement pour vous, avec ce type de système vous bénéficiez des aides de l’État.


Quelles aides pour un chauffe-eau solaire ?

Il existe plusieurs aides pour un chauffe-eau solaire individuel, ça allège vos dépenses. 

Il y a 4 aides cumulables :

  • MaPrimeRénov finance les travaux d’amélioration de la performance énergétique. Le chauffe-eau solaire individuel rentre dans ce type de travaux ;
  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est un prêt accordé par votre banque. L’avantage c’est qu’il n’y a pas de condition de ressources pour le toucher. Le remboursement se fait maximum sur 15 ans ;
  • La TVA à taux réduit qui est de 5,5 % pour l’installation d’un chauffe-eau solaire individuel. Il faut juste que votre logement ait plus de 2 ans ;
  • L’aide de l’ANAH est une subvention pour la rénovation énergétique des logements. Elle est fixée suivant les revenus de votre foyer. Votre logement doit avoir plus de 15 ans.

Pour toucher ces aides, il faut que votre installation soit posée par un installateur certifié RGE.

Si vous voulez en savoir plus sur les aides disponibles et leurs montants, j’ai écrit un contenu sur ce sujet. Vous pouvez le télécharger gratuitement en cliquant ici

On reste dans l’aspect financier, on va maintenant parler de vos futures économies.


Quelle économie avec un chauffe-eau solaire ?


Tout comme le panneau photovoltaïque, le chauffe-eau solaire individuel vous permet de faire des économies. Vous pouvez économiser jusqu’à 60 % d’électricité

L’installation d’un chauffe-eau solaire individuel reste un investissement. Mais une fois rentabilisé, l’énergie produite est gratuite. 

Vous serez aussi protégé(e) de l’augmentation constante des prix. 

Par contre, un CESI n’a pas pour objectif de couvrir tous vos besoins en eau chaude sanitaire sur toute l’année. Ça peut couvrir entre 50 à 70 % des consommations d’une famille de 2 adultes et de 2 enfants. Qu’on se le dise c’est déjà pas mal. 

Bien sûr, pour faire de vraies économies vous devez installer le système qui correspond le mieux à vos besoins. 


Comment choisir son chauffe-eau solaire individuel ? 


Pour choisir le meilleur chauffe-eau solaire individuel, il faut prendre en compte 3 critères : le type de chauffe-eau, la capacité et la puissance.

Pour ce qui est du type, il faut choisir entre : 

  • un chauffe-eau solaire instantané qui produit de l’eau chaude sur demande, 
  • un chauffe-eau solaire avec ballon, dont la cuve chauffe en intégralité

Choisir son chauffe-eau solaire individuel se fait en prenant en compte 3 critères.
Exemple d’une installation avec ballon dans les combles.

Pour info, le prix d’un CESI instantané est supérieur au modèle standard avec ballon. 

La capacité du stockage d’eau est liée à vos besoins quotidiens. Ça varie en fonction du nombre de personne qui compose votre foyer.

Si vous consommez 50 à 60 litres en moyenne par jour et par personne : 

  • Pour un couple : un ballon de 100 litres est amplement suffisant 
  • Pour un foyer de 4 personnes : il faut prévoir 200 litres 
  • Pour 5 à 6 personnes : 300 litres sont nécessaires. 

Il faut savoir que plus la capacité de stockage augmente, plus il y aura de capteurs solaires à installer. Le nombre de capteur dépend aussi de votre ensoleillement.

Pour vous donner un ordre d’idée il faut 2 panneaux solaires thermiques pour faire chauffer 200 litres d’eau dans les régions du sud de la France. Dans le nord pour la même contenance, il faudra installer 4 panneaux solaires thermiques.

Vous pouvez aussi faire le choix d’installer un kit solaire. 


Peut-on installer un kit chauffe-eau solaire ?


Pour les plus bricoleurs ou bricoleuses d’entre vous, il est possible d’installer un kit chauffe-eau solaire

Vous pouvez trouver les mêmes chauffe-eau solaires qu’avec une installation par un professionnel. 

Par contre, je vous conseille de bien vous renseigner avant de vous lancer. Il serait dommage de mal réaliser votre installation faite maison.

Si vous avez des questions concernant ce type de construction, vous pouvez écrire un commentaire. 

Attention, en installant vous-même votre chauffe-eau solaire individuel vous renoncez aux aides. Elles ne sont versées que si c’est un installateur RGE qui pose votre CESI.

D’ailleurs, je peux vous aider à trouver votre installateur certifié RGE. J’ai écrit un contenu qui vous donne les étapes à suivre, vous pouvez le lire en cliquant ici.

Pourquoi passer par un installateur de CESI ?

Avec un kit vous ne payez pas la main-d’œuvre, mais vous devez être bien sûr(e) de ce que vous faites. En fait c’est assez complexe et technique à cause de plusieurs éléments : 

  • l’orientation du panneau, 
  • le dimensionnement de l’appareil, 
  • le calcul des pertes de chaleur, 
  • la pose des capteurs et du nouveau ballon.

Il vous faudra également l’autorisation de travaux à demander en mairie. 

Ce guide touche à sa fin. Avant de se quitter, je vous propose de faire un résumé de tout ce qu’on a vu ensemble.

Chauffe-eau solaire individuel : ce qu’il faut retenir

Pour rappel, un CESI vous permet de chauffer l’eau de votre logement. Il en existe plusieurs types : 

  • Chauffe-eau solaire à pompe électrique 
  • Chauffe-eau solaire à Thermosiphon 
  • Chauffe-eau solaire monobloc

Ça vous permet de faire des économies sur votre consommation d’eau chaude. 

Avec ce type d’installation, vous pouvez toucher des aides

  • MaPrimeRénov 
  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) 
  • La TVA à taux réduit
  • L’aide de l’ANAH

Lorsque vous choisissez votre système, il faut faire attention à 3 critères : le type de chauffe-eau, la capacité et la puissance.

Je vous conseille également de faire appel à un professionnel. Ça vous permet d’être sûr(e) que votre installation est bien posée et vous pouvez toucher les aides de l’état.

Le guide est maintenant terminé. Maintenant vous savez tout sur le sujet des chauffe-eaux solaires individuels. Si jamais vous avez une question auquel je n’ai pas répondu, vous pouvez m’écrire en commentaire. Je vous répondrai rapidement.

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong. Check all fields.