Qu’est-ce que le GPPEP ?

Le GPPEP est un groupe considéré comme étant d’intérêt général. Cette association a été fondée en 2009 par des personnes propriétaires d'une installation photovoltaïque.

Le GPPEP est présent pour vous aider à passer à l’énergie verte. Pour ça,  l’association a réuni des moyens financiers, humains et matériels. En fait c’est une entité juridique. 

C’est plutôt important de connaître son existence quand vous possédez une installation photovoltaïque. Si jamais vous décidez d’en installer une, là aussi, c’est utile de savoir comment ce groupe de personnes peut vous aider. Ainsi, vous pourrez vous faire un avis sur les panneaux photovoltaïques.

Du coup j’ai écrit ce guide pour vous en parler plus en détail. On va voir ensemble :

  • les actions qu’ils mettent en place
  • votre intérêt à les contacter 
  • qui peut les solliciter 
  • ce qu’ils ont déjà fait  

On commence tout de suite avec du concret.

Les actions du GPPE

Le groupement réalise plusieurs actions :

  • Promouvoir le courant électrique photovoltaïque ;
  • Représenter, et bien sûr, défendre ses adhérents ;
  • Accompagner ses adhérents dans le processus d’installation d’électricité photovoltaïque ;
  • Informer le grand public et l’inviter à devenir producteur d’énergie photovoltaïque ;
  • Encourager la baisse de la consommation d’énergie et d’électricité.

On peut donc dire qu’ils s’y connaissent plutôt bien en énergie solaire. C’est d’ailleurs en ça que vous pouvez être amené(e) à les contacter, mais pas que.

Quel est l’intérêt pour vous, particulier ?

En tant que particuliers, cet organisme est votre allié.

L’association vous soutient en cas de conflit (n’ayez crainte c’est une figure de cas de plus en plus rare). 

Elle est aussi présente pour répondre à toutes vos questions. Imaginons qu’un jour vous notez une baisse de production anormale, vous pouvez leur exposer votre situation.

Ils vous aideront à trouver une solution. D’ailleurs si ça vous intéresse, on a rassemblé quelques conseils pour optimiser le rendement. Je vous laisse cliquer ici pour consulter le pdf.

En dehors de ça, l’association peut aussi vous donner des infos sur le matériel qui figure sur votre devis : 

  • Les détails techniques ;
  • L’avis de l’association.

Ils peuvent aussi vous donner des informations sur les services d’une entreprise en particulier.

Et si vous souhaitez en savoir davantage sur la production de courant, vous pouvez vous rendre sur le site internet de l’organisme.

Vous trouverez l’ensemble des productions d’électricité des propriétaires de capteurs photovoltaïques sous forme de graphiques et de statistiques détaillées.

C’est le meilleur moyen pour faire une première estimation d’une future installation de panneaux chez vous.

Sinon vous pouvez utiliser notre simulateur en ligne. Ce n’est pas très précis mais ça vous donne une base pour la puissance et les économies à réaliser. 

Bref, revenons-en au GPPEP. Si vous ne possédez pas de capteurs solaires, l’association ne vous est pas fermée pour autant.

Qui est concerné(e) par le GPPEP ?

Tout le monde peut adhérer et est concerné par cette asso.

Bien évidemment les citoyens possédant des modules photovoltaïques, mais aussi ceux qui désirent en installer chez eux. En fait, à partir du moment où l’énergie solaire vous intéresse, vous êtes concerné(e).

Il suffit d'être concerné par le photovoltaïque pour adhérer au GPPEP.
Vous avez des panneaux solaires ? Vous pouvez adhérer au GPPEP

Une simple adhésion sur internet est demandée.
Elle est valable à vie pour les producteurs d’énergie verte, dans le but de fidéliser.
Elle coûte de 8 à 20 € selon que vous soyez propriétaire d’une centrale solaire ou non.

Sinon vous pouvez aussi poser vos questions ici. Ce n’est pas le GPPEP je vous l’accorde. Mais ce sont de vrais experts en photovoltaïque qui vous répondent. 

L’adhésion a également une portée symbolique dans l’engagement et le développement de l’énergie solaire.

C’est une forme de solidarité qui doit avoir lieu entre les adhérents de l’association. Le principe est de montrer que les membres veulent atteindre le même objectif.
À savoir, se tourner vers les énergies renouvelables et produites par les citoyens eux-mêmes.

Leur objectif est aussi de protéger les producteurs d’énergie solaire. 

Victime-photovoltaïque, le site par le GPPEP pour les particuliers :

Le Groupement a mis en ligne le site internet « victime-photovoltaïque ».

Le but de ce site est de défendre les particuliers durant les potentiels litiges installateurs/clients, clients/EDF OA. 

Ce site se donne également d’autres missions de promotion ou encore d’accompagnement :

  • Promouvoir la production photovoltaïque par les particuliers au détriment des énergies fossiles.
  •  Accompagner les adhérents avant, pendant, après l’installation de leur système.
  • Favoriser le partage et la diffusion d’informations sur les modules photovoltaïques et son énergie.
  • Encourager et participer à la réduction de la consommation d’électricité

Rien que ça… Plusieurs actions ont donc été mises en place pour aboutir à tous ces objectifs. 

Les actions de victime-photovoltaïque

Voici ce qui a été mis en place par l’organisation : 

  • Un forum, rattaché au site victime-photovoltaïque pour le partage d’informations et d’expériences entre particuliers propriétaires de panneaux photovoltaïques.
  • Le relais envers les moyens de communication (presse).
  • L’organisation de Comités régionaux et locaux.

L’électricité verte, l’électricité d’aujourd’hui et de demain

Si vous souhaitez produire votre courant électrique, le photovoltaïque est la meilleure option. Bon bien sûr il existe d’autres moyens.

L’éolien : C’est une énergie propre, mais qui n’est pas encore accessible aux particuliers. Ses prix sont élevés et ce n’est pas toujours possible de mettre une éolienne dans son jardin.

L’hydraulique : C’est la meilleure alternative après les capteurs solaires. Par contre il faut posséder un cours d’eau puissant proche de chez vous… 

Les panneaux solaires restent donc, la solution la plus simple. Ils sont fiables, performants et de plus en plus abordables financièrement.

Sans parler des économies que ça permet de réaliser…  C’est aussi en ce sens que l’asso accompagne l’ensemble de ses adhérents.

Pour vous aider à payer vos capteurs au prix juste, ils vous donnent des conseils pour toucher les subventions de l’État. 

Les aides de l’Etat

En tant que propriétaires de capteurs solaires, vous avez droit à des aides de l’État.
Je vous les ai répertoriées dans un document téléchargeable. Vous pouvez cliquer ici pour y accéder.

L'État met en place des aides pour l'installation de vos panneaux solaires
L'État vous accompagne dans l'installation de vos panneaux solaires

Elles sont conditionnées à plusieurs critères, parfois compliquées à comprendre et à saisir, le GPPEP est là pour vous aider.

D’ailleurs il n’y a pas qu’eux. L’asso BDPV est là elle aussi.

Groupement des Particuliers Producteurs d’Electricité Photovoltaïque V.S BDPV : 

BDPV est aussi un groupe auquel vous pouvez faire appel. 

Cette fois il s’agit plutôt d’une plateforme qui diffuse des données. En fait, c’est un site web qui vous permet de suivre vos données de production. Ça marche aussi si vous n’avez pas encore de centrale solaire. 


Ça vous donne une estimation.

Eux aussi sont présents pour promouvoir les énergies renouvelables (plus particulièrement l’énergie qui nous vient du soleil). 

Le groupement des particuliers est plus connu mais ces deux organismes peuvent parfaitement vous venir en aide. 

On fait un petit topo avant de se quitter.

Ce qu’il faut retenir du GPPEP : 

Vous l’aurez compris cette association est là pour vous aiguiller. Votre adhésion peut coûter entre 8 et 20 € en fonction de votre situation. 

Que vous ayez des panneaux ou non, vos questions trouveront toujours une réponse. 

Vous pouvez aussi poser vos questions gratuitement dans la section commentaire. Comme je vous l’ai dit, ici aussi on a de vrais experts qui peuvent vous aider.

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong. Check all fields.