Tout d'abord, qu'est-ce qu'un panneau solaire amorphe ?

Le panneau solaire amorphe, aussi nommé panneau silicium amorphe, est une alternative aux traditionnels panneaux photovoltaïques monocristallins et polycristallins.

Mais alors quels panneaux solaires choisir ? Pas d'inquiétude, je vous donne toutes les clés dans ce guide.

Vous êtes prêt(e) ? On commence maintenant.

Ce module est beaucoup plus léger et aussi très mince. Il est en moyenne 100 à 500 fois plus fin que les capteurs solaires constitués de cellules cristallines. Plus étonnant encore, il est souple et se présente généralement sous forme de rouleaux à découper.

C’est super pratique parce qu’on peut l’installer là ou les panneaux rigides ne conviennent pas.

Son utilisation sur nos toitures pour générer l'électricité est assez récente, mais cette technologie ne date pas d'aujourd'hui. Vous y avez déjà probablement eu recours dans votre vie sans en avoir conscience. Ça vous surprend ? Laissez-moi vous raconter rapidement son histoire.

L'évolution du panneau silicium amorphe en quelques mots

C'est à la fin des années 60 que la première cellule en silicium a vu le jour. Au départ, elle ne présente qu'un faible rendement, entre 1 à 2 %. Pas de quoi révolutionner la production électrique. 

On l'utilise pour équiper de petits appareils avec de faibles besoins énergétiques. On retrouve ce type de cellules sur les montres à affichage numérique ou les calculatrices, par exemple. 

Sa conception a suffisamment évolué pour atteindre des rendements beaucoup plus intéressants. Aujourd'hui, les panneaux solaires à couche mince peuvent monter jusqu’à 10 % de rendement

On les installe donc sur les toitures au même titre que les panneaux photovoltaïques mono et polycristallins. Bon bien sûr, sur un toit il vaut mieux installer un capteur monocristallin standard. 

D’ailleurs le rendement d’un panneau monocristallin atteint en moyenne entre 18 et 21%

En bref, ce n’est pas pour le rendement mais plutôt pour la souplesse qu’on opte pour la cellule amorphe.

Je vous propose de parler rapidement de la fabrication. Comme ça, vous saurez comment on arrive à rendre un capteur solaire souple.

La fabrication du panneau solaire souple

L'utilisation du silicium pour fabriquer des panneaux solaires n'est pas une nouveauté. Ce métal semi-conducteur est déjà la base de la plupart des cellules photovoltaïques. 

Selon la façon dont il est traité, le silicium peut adopter plusieurs formes. Il est qualifié de monocristallin quand il forme un seul cristal, ou polycristallin lorsqu'il en génère plusieurs. 

Le silicium amorphe, lui, est vaporisé sur une surface avant qu'il ait le temps de cristalliser. Pour fabriquer les panneaux solaires du même nom, on le vaporise en très fine couche sur un matériau dit « amorphe ». 

Il peut s'agir de verre, de plastique, d'acier, etc

Ce procédé a donné naissance à la technologie photovoltaïque des couches minces. Très économique, il utilise environ 1 % du silicium habituellement requis pour la conception des panneaux solaires cristallins. Une sacrée économie tout de même.

La fabrication du panneau solaire souple est à base de silicium.
Le panneau solaire amorphe est plus souple que les autres modules.


La fabrication et la présentation de ce panneau solaire n'ont rien à voir avec celle des autres panneaux photovoltaïques. Là où ça change vraiment la donne, c’est lors de l’installation.

La pose d’un panneau solaire aux cellules amorphes : 

Ce panneau solaire s'adapte à n'importe quel type de support. Contrairement aux panneaux solaires classiques, lourds et rigides, il ne demande pas de travaux particuliers si votre toit est sain. 

Par contre si vous en installez, il faut être sûr(e) que votre toiture ne demande pas de rénovation. Il sera beaucoup plus difficile d'intervenir une fois l'installation réalisée.

Grâce à sa souplesse, ce capteur peut être mis en place sur tout support, même sur les surfaces non planes. Il suffit de découper le panneau pour obtenir la dimension parfaite. 

En fait c’est la solution idéale si vous avez un logement quelque peu atypique. Enfin, idéale pour l’installation, pour la production d’électricité c’est une autre histoire. 

 

La puissance en Watts crêtes d’un panneau solaire à couche mince : 

La puissance d'un panneau solaire amorphe varie de 30 à 70 Watts crêtes (Wc) par mètre carré. Petite précision, le watt crête c’est la puissance maximale que peut atteindre un capteur dans des conditions optimales.

C’est un chiffre bien inférieur aux autres modules solaires. 

Cependant, son coût réduit permet de le poser sur des surfaces très étendues et donc de compenser avec la faible efficacité énergétique

Au final, on peut facilement produire autant d'énergie qu'avec un panneau classique si l'on a suffisamment de place.

Comme tout équipement, les panneaux solaires amorphes présentent des avantages et des inconvénients. Je vous les ai répertoriés. Comme ça, vous verrez s’ils peuvent rivaliser avec les panneaux plus traditionnels.

 

Les avantages du panneau amorphe par rapport aux autres types de panneaux

Il est idéal pour les zones à faible ensoleillement

Le gros avantage des panneaux solaires amorphes, c’est leur capacité à produire de l'énergie, même en cas de faible luminosité

En règle générale, les panneaux cristallins fonctionnent mieux lorsqu'ils sont largement exposés au soleil. Le panneau souple, de son côté, garde un rendement constant, quelle que soit son exposition. 

Cet atout est particulièrement intéressant pour les habitations situées dans des régions à faible ensoleillement

Il permet également de profiter d'une production solaire correcte quand l'orientation de la toiture n'est pas idéale.


Il est adapté à tous les types de bâtiments

Extrêmement modulable, il peut équiper n'importe quelle forme de toiture.

Il est particulièrement intéressant pour les maisons d'architecte alternant différents niveaux et orientations de toits. Il est aussi adapté aux toitures classiques à longs pans ou à pans coupés. Bref, il peut être installé n'importe où.

 

Le panneau solaire amorphe est adapté à différent types de bâtiments.
Le panneau solaire amorphe s’adapte sur les surfaces particulières 

Il est plus économique et écologique

La fabrication d'un panneau amorphe est plus économique que celle des panneaux à base de cristal de silicium

Elle consomme non seulement moins d'énergie, mais aussi une plus faible quantité de matériaux. Ça permet, d'une part, d'abaisser son coût de production, d'autre part, d'éviter un gaspillage inutile de ressources. 

En plus il n'est pas nécessaire de purifier le silicium avant mise en œuvre. Ce qui augmente encore la rapidité du processus.


Le prix

Ce type de module est beaucoup moins cher que les autres capteurs solaires cristallins. Ses performances sont moins bonnes mais son prix peut compenser. 

Les inconvénients du panneau amorphe

Une puissance et un rendement inférieurs aux panneaux cristallins

Le rendement et la puissance d'un panneau solaire amorphe sont relativement faibles

Côté puissance, nous parlons de 70 à 90 Wc/m² pour le panneau amorphe, contre 160 à 240 Wc/m² pour le polycristallin. 

Le panneau monocristallin affiche pour sa part une puissance de 120 à 180 Wc/m²

Bien que la différence puisse être compensée par une plus grande surface, l'écart reste énorme d'un modèle à l'autre.

Une durée de vie limitée

Autre inconvénient dont il faut tenir compte avant d'opter pour le panneau solaire amorphe : sa durée de vie

Elle est d'environ 10 ans au régime maximal. L'efficacité énergétique chute ensuite progressivement au fil du temps. 

En comparaison, un panneau cristallin affiche une longévité pouvant atteindre 40 ans. Sur cette quarantaine d'années, on estime que le panneau fonctionne à puissance maximale durant environ 25 ans.
Soit deux fois et demie plus longtemps que le panneau amorphe.

Vous avez maintenant les infos principales pour vous faire une idée sur cette technologie. Faisons un récapitulatif avant de se quitter.

Le panneau solaire amorphe a une durée de vie d'environ 10 ans.
Le panneau solaire amorphe a une durée de vie limité à 10 ans 

Ce qu’il faut retenir sur le panneau amorphe : 

La technologie photovoltaïque est vraisemblablement prometteuse
À l'heure actuelle, ce n’est cependant pas la meilleure solution pour celles et ceux qui recherchent de grosses performances énergétiques

Son utilisation est malgré tout indiquée dans certains cas et parfois préférable à celle des panneaux classiques.

Le panneau photovoltaïque amorphe est facile à installer, mais il en faut beaucoup pour une production d’électricité intéressante.
Si vous disposez d'une grande toiture, il peut très bien convenir à vos besoins. Cela peut être le cas si vous êtes propriétaire d'un bâtiment agricole ou industriel, par exemple.
Il n'est en revanche pas forcément adapté pour une pose sur une maison, sauf en cas de faible ensoleillement. Il peut aussi se trouver en kit à installer soi-même. 

Les industriels font de gros efforts pour améliorer les performances de ce panneau photovoltaïque. Il est donc possible qu’il soit plus demandé dans les années à venir.

Nul doute qu'un jour ce panneau solaire deviendra beaucoup plus efficace et compatible avec tous les usages. 

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong. Check all fields.