C’est quoi un panneau solaire thermique ?

Le principe d’un panneau solaire thermique c’est de capter les calories présentes dans les rayons du soleil pour en faire de la chaleur.

En fait, c’est un panneau qui vous permet de chauffer votre eau sanitaire. Vous pouvez aussi utiliser le solaire thermique comme solution de chauffage d’appoint pour votre maison.

Comme vous utilisez le soleil pour vous réchauffer ou chauffer votre eau vous faites pas mal d’économie d’énergie (et ça se ressent sur la facture).

Pour faire ces économies, il faut d’abord installer vos panneaux solaires. Je vous donne ici toutes les infos utiles pour prévoir un budget.

On commence avec le plus important : le prix d’un panneau solaire thermique.

Quel est le prix des panneaux solaires thermiques au m² ?

Le prix des panneaux solaires varie en fonction de vos besoins. Par exemple, si vous avez besoin d’une grosse puissance mais que vous avez peu de place, il faut poser des panneaux puissants. Ils seront donc un peu plus chers.

On peut quand même faire une moyenne des prix, je vous ai fait un tableau :

Pour rappel, le prix de la main-d’œuvre n’est pas compris dans les prix annoncés.

Comme vous pouvez le voir j’ai mis deux modèles différents, plan vitré et plan non vitré. Leurs performances ne sont pas les mêmes c’est pour ça que le tarif évolue. On peut en parler dans les commentaires si vous voulez en savoir plus.

Un panneau peut mesurer entre 2 et 5m², le plus souvent c’est 2m². Maintenant que vous avez cette info, il faut simplement savoir combien de panneaux solaires thermiques vous devez poser chez vous.

Quelle surface de panneaux solaires thermiques ?

Le nombre de capteurs solaires thermiques qu’il vous faut dépend de :

  • L’usage que vous souhaitez en faire (eau chaude / eau chaude + chauffage ou chauffage seulement)
  • Le nombre d’habitants et leurs consommations
  • Si vous optez pour le chauffage : la surface de votre logement et les chauffages déjà existants.

Par exemple, pour un chauffe-eau solaire individuel (CESI) un seul panneau peut suffire.

La surface de panneaux solaires thermiques dépend de plusieurs critères.
La surface dépend de votre consommation et de la place que vous avez.

Par contre pour le chauffage, ça dépend du taux de couverture solaire. C’est le rapport entre la production de chaleur de vos capteurs et vos besoins, plus il est élevé plus vous faites d’économie. Dans le sud il monte à 70%, dans le nord on peut descendre à 20%.

Plus vous avez de soleil, plus votre panneau produira de chaleur. En moyenne, un capteur solaire thermique peut produire entre 400 et 600 kW par an et par m2.

Bon, pour dimensionner votre installation vous devez connaître vos besoins. Je vous donne quand même une moyenne pour que vous vous fassiez une idée :

Un foyer de 4 personnes dépense à peu près 12 000 kWh pour l’eau chaude. Dans ce cas, il faut à peu près 4 m² de capteur thermique.

Je vous laisse faire le calcul du prix avec les montants que je vous ai donné plus haut. À ce résultat vous devez ajouter la main d’œuvre, pour ça, je ne peux pas vraiment vous donner de chiffre. Ça varie d’une entreprise à l’autre.

Avant d’aller plus loin, il faut savoir qu’aujourd’hui vous n’êtes pas obligé(e) de choisir entre le thermique et le photovoltaïque. Vous pouvez poser de l’hybride.

Que vous installiez du photovoltaïque ou du thermique, dans les deux cas, il faut payer le prix juste pour rentabiliser votre projet. Pour ça, je vous conseille de faire plusieurs devis et de bien les comparer.

Devis capteurs solaires thermiques : Ce à quoi il faut faire attention

Le prix qui figure sur vos devis peut varier en fonction de la pose :

  • Pose au sol
  • Pose en toiture

Faites aussi attention au coût de la main-d’œuvre. Certains proposent un prix fixe, d’autres un tarif horaire, le tarif horaire est plus risqué.

Je dois vous avouer qu’un kit photovoltaïque sera moins cher. Vous n’avez pas le coût des travaux à payer, c’est vous qui installez vos capteurs.

D’ailleurs, si vous cherchez les prix les plus bas, posez sur votre maison un kit de capteurs sans vitre. Ce sera moins cher qu’une installation solaire avec un système de tube sous vide. J’ai écrit un contenu sur les différents modèles de capteur, vous pouvez cliquer ici pour le télécharger.

Je vous ai dit que la solution du kit était moins chère, mais vous faites une croix sur les aides de l’État. Je vous conseille de bien lire la partie qui suit avant d’installer vous-même vos panneaux.

Quelles sont les aides pour les panneaux solaires thermiques ?

Déjà si vous faites partie de la catégorie des ménages modestes ou très modestes, vous pouvez toucher la refonte du dispositif d’aides.

Pas d’inquiétude si vous n’en faites pas partie, vous avez quand même le droit à pas mal de subventions.

Ma Prime Rénov’

Si vous avez déjà fait quelques recherches vous avez sûrement entendu parler du crédit d’impôt (CITE). Il n’est plus vraiment d’actualité.
C’est MaPrimeRénov’ qui vient le remplacer. Elle est versée par l’Anah.

Ce qui change c’est qu’il n’y a plus de condition de ressource pour la toucher. Bien sûr le montant dépend quand même de vos ressources.

Je vous ai préparé un tableau pour vous donner une idée :

Pour toucher cette prime, il faut faire réaliser les travaux par un installateur RGE.

Certificats d’économies d’énergie

Il existe une autre aide, c’est le Certificat d’Economie d’Energie (CEE). C’est un dispositif qui encourage les fournisseurs d’énergie à réaliser des travaux d’économies d’énergie.

Vous pouvez en bénéficier si vous êtes propriétaire ou locataire et que votre installation est faite par un professionnel RGE.

Les panneaux solaires thermiques vous font bénéficier d'aides financières.
L’installation de panneaux solaires vous permet de bénéficier d’aides de l’Etat.

Eco PTZ

L’éco PTZ c’est un emprunt à taux zéro. En fait, la banque vous prête de l’argent, et c’est l’État qui rembourse les intérêts.

Il existe plusieurs critères à remplir pour y avoir le droit :

  • Faire des travaux de rénovation, pour rendre votre logement plus écologique
  • Faire les travaux par un installateur qualifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement)
  • C’est votre résidence principale jusqu’au remboursement complet de votre emprunt
  • Votre logement a plus de 2 ans.

Je vous ai préparé un tableau avec les montants que vous pouvez toucher. L’aide peut varier en fonction des travaux, c’est pour ça que je vous ai mis une fourchette.

Je ne vous le cache pas, il y a quand même un délai pour rembourser l’emprunt. Il est de 15 ans.

TVA à taux réduit

Les panneaux solaires thermiques donnent le droit à une TVA à taux réduit. Elle a été établie à 5,5% par la loi sur la Transition énergétique.

Il faut que les travaux soient effectués uniquement pour votre logement (pas pour une cabane ou un local).

Votre logement doit avoir plus de 2 ans. Il y a une explication simple à cette condition : ce taux a été fait pour les projets d’amélioration, de transformation, d’aménagement ou d’entretien.

Voilà vous savez maintenant que vous faites une croix sur toutes ces aides en posant vous-même un kit de panneaux solaires thermiques.
Si ça vous intéresse quand même, je vous donne tout de suite les prix.

Quel est le prix d’un kit panneau solaire thermique ?

Comme je vous l’ai dit, les kits de panneau thermique sont moins chers. Je vous ai préparé un tableau récapitulatif.

Bien entendu ça reste des moyennes, mais ça peut déjà vous donner une idée :

Je vous rappelle qu’ici, vous n’avez pas les frais de la main-d’œuvre.

C’est moins cher, mais l’installation faite par un professionnel reste plus sûre. Surtout si vous voulez installer vos capteurs sur le toit.

Les panneaux solaires thermiques ont des prix différents en fonction de la technologie.
En fonction de votre installation le prix ne sera pas le même.

En plus si vous passez par un technicien qualifié vous pouvez demander les aides de l’État.
Pour les plus aguerri(e)s, vous vous demandez sûrement s’il est possible de faire du fait maison. Eh bien, oui, c’est possible.

Quel est le prix d’un panneau solaire thermique fait maison ?

Aujourd’hui on peut pratiquement tout faire soi-même, même des panneaux solaires thermiques. Si vous voulez tenter l’expérience je vous donne la liste des matériaux à acheter :

  • Un radiateur en fonte ou des tuyaux en cuivre pour construire le panneau
  • Du bois pour construire la boîte pour mettre le panneau
  • De la laine de roche (c’est comme de la laine de verre mais en plus dense) ou quelque chose pour isoler la boîte
  • Une plaque en verre ou un panneau de polycarbonate triple couche, pour recouvrir la boîte. Ça empêche le radiateur de se refroidir et évite qu’il réchauffe l’air
  • Des échangeurs de type serpentin en cuivre (environ 15 mètres)
  • Une cuve du chauffe-eau thermique
  • Une pompe pour la circulation de l’eau dans les tuyaux (elle n’est pas obligatoire mais je vous la conseille)
  • Un circuit contrôleur
  • Des sondes de température

En fonction des matériaux que vous utilisez, votre installation coûtera plus ou moins cher. C’est donc difficile de vous annoncer un prix. Je vous conseille d’acheter des pièces d’occasion, ça fera baisser le coût total.

Le fait maison ne permet pas de toucher les aides non plus. En plus de ça votre installation ne sera pas garantie, il faut bien peser le pour et le contre avant de se lancer.

Vous avez maintenant les principales informations pour anticiper le coût de votre projet. Il faut quand même qu’on fasse un petit point sur le rendement avant de se quitter (c’est une notion importante).

Quel est le rendement des panneaux solaires thermiques ?

Il y a une différence entre le rendement des panneaux solaires photovoltaïques et thermiques. En moyenne, le rendement d’un capteur thermique se situe entre 40% et 80% (pour du photovoltaïque on dépasse difficilement les 22%).

Le capteur thermique perd un peu d’énergie entre le moment où il capte les calories et le moment où il les restitue.

Pour optimiser votre production de chaleur, il faut bien isoler les tuyaux, comme ça, vous limitez la déperdition de calorie.

Pour rappel, si vous souhaitez utiliser votre production plus tard dans la journée, vous devrez utiliser un ballon d’eau chaude. En fait, le stockage de chaleur n’est possible que sous cette forme pour le moment.

Vous avez maintenant toutes les infos nécessaires pour vous faire une idée du prix d’un panneau solaire thermique. On récapitule tout ça avant de se quitter.

Prix panneau solaire thermique : le récapitulatif

Nous avons vu ensemble que les prix des panneaux solaires thermiques étaient différents. Ils varient en fonction du type de système qu’on souhaite installer, du m2 et des travaux.

En faisant faire l’installation par des professionnels, vous pouvez toucher des aides :

  • Ma Prime Rénov’
  • Certificats d’économies d’énergie
  • Eco PTZ
  • TVA à taux réduit

Si vous vous dirigez vers les kits photovoltaïques ou le fait maison, vous ne pourrez pas les toucher. Mais vous pourrez faire des économies sur les travaux.

Voilà, ce guide est terminé. J’espère que j’aurais répondu à toutes vos interrogations. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez toujours m’écrire un commentaire juste en dessous.

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong. Check all fields.