Nos explications du raccordement des micro-onduleurs à une installation photovoltaïque

Vous souhaitez installer vous-même les micro-onduleurs de votre kit solaire ? Vous voulez juste comprendre comment ils sont fixés sur vos panneaux solaires ? Ce guide est fait pour vous. Je vais essayer de vous expliquer le plus simplement du monde comment un tel montage se concrétise. 

 

Voici le détail de ce guide technique :

  • Le schéma général d’une installation photovoltaïque avec ses micro-onduleurs
  • Le schéma des branchements des micro-onduleurs aux panneaux solaires
  • Le schéma du flux de consommation (avec revente)
  • Le schéma du flux de consommation (sans revente)
  • Le schéma du flux de consommation (avec batterie)

Retrouvez aussi notre guide qui vous explique tout sur le fonctionnement des panneaux solaires en 4 schémas

Débutons par le schéma général d’une installation photovoltaïque. 

Le schéma général d’une installation photovoltaïque avec ses micro-onduleurs

Dans ce premier schéma, je vous propose de découvrir une installation classique de panneaux photovoltaïques :  

Vous le voyez, dans cette configuration, une partie de l'électricité solaire est consommée sur place. Le surplus électrique part sur le réseau général de votre fournisseur d'énergie. Vous remarquez également que le choix s’est porté sur une succession de micro-onduleurs

Je me propose de vous expliquer ce choix. Et pour cela, commençons par comprendre ce qu’est un onduleur.

Qu'est-ce qu’un onduleur ? 

L’onduleur est un élément central d’une installation photovoltaïque. Il est là pour transformer l’énergie captée par vos panneaux solaires en électricité. 

Il se présente sous forme d’un boîtier métallique muni d’un radiateur ou d’un ventilateur. Il doit être placé verticalement au plus près possible des panneaux photovoltaïques afin de limiter les pertes d'électricité (rendement maximum).

À quoi sert l’onduleur ? Il convertit le courant continu de vos modules photovoltaïques en courant alternatif identique à celui de votre réseau. D'ailleurs, grâce à son microprocesseur, l’onduleur garantit que le courant produit répond exactement aux normes fixées par votre fournisseur d’énergie (voltage, fréquence, émission d'harmoniques, etc.). 

Sachez qu’il existe des onduleurs centraux et des micro-onduleurs. Je vous donne à présent les avantages de la mise en place de micro-onduleurs pour votre installation solaire (comme sur notre schéma).  

Pourquoi choisir des micro-onduleurs ? 

Choisir de brancher chaque panneau solaire sur un micro-onduleur permet une production électrique garantie et optimisée. En effet, en cas de défaillance d’un panneau, les autres panneaux vont pouvoir continuer à produire de l’électricité de manière optimale. Ce qui n’est pas le cas avec un onduleur centralisé.  

On remarquera aussi que parfois on n’a pas d’autres choix que d’installer des micro-onduleurs.  Pourquoi ? Car il faut savoir que les onduleurs centraux les moins puissants commencent généralement à 2 000 Wc, soit une installation de 8 panneaux.

Passons aux branchements de ces micro-onduleurs.

 

Le schéma des branchements des micro-onduleurs aux panneaux solaires

Pour cela, découvrons ce deuxième schéma : 

Sur ce schéma, vous découvrez que chaque panneau solaire est chaîné à son micro-onduleur. Je vous ai expliqué pourquoi juste avant. Voyons donc à présent comment les brancher.   

 

Comment effectuer le branchement de vos micro-onduleurs ? 

Brancher les micro-onduleurs aux panneaux photovoltaïques est relativement simple, il faut pourtant prendre quelques précautions :

  • Il faut installer vos micro-onduleurs un jour de beau temps. En cas de pluie, l’étanchéité et la sécurité de l’installation ne sont pas garanties.

  • Votre micro-onduleur doit être câblé à environ 2 cm des modules photovoltaïques afin qu’il y ait un minimum de perte électrique. 

 

  • Vous devez également vérifier que la plaque argentée qui protège le micro-onduleur se situe bien sur le dessus.

On notera aussi que les micro-onduleurs rendent votre installation photovoltaïque évolutive. En effet, les micro-onduleurs vous permettent d'ajouter des panneaux à tout moment, sans avoir à redimensionner la puissance de l'installation. En revanche, ce sont des appareils qui ont un prix plus élevé que si vous installez un onduleur central. 

Pensez aussi à l’entretien.   

Faut-il nettoyer l'installation ? 

Vos micro-onduleurs ont besoin d'un entretien régulier. C’est essentiel pour assurer leur bon fonctionnement. Un entretien d’autant plus utile si vos micro-onduleurs sont placés à l'extérieur. 

Pour les nettoyer, il suffit de les dépoussiérer avec un chiffon. Vérifiez également bien l'état des différentes pièces qui le composent. On notera que certaines régions sont plus soumises que d’autres à la poussière. A contrario, dans certaines régions, la pluie et la neige nettoient naturellement les micro-onduleurs. 

Dans tous les cas, faites réaliser par votre installateur un contrôle annuel de votre système photovoltaïque (micro-onduleurs compris). Sachez que la durée de vie d’un micro-onduleur est de 8 à 12 ans.

Découvrons à présent différents schémas qui vous permettront de comprendre les flux de consommation avec revente, sans revente ou encore lorsque vous connectez une série de batteries à vos panneaux solaires.

Le schéma du flux de consommation (avec revente)

Passons à notre troisième schéma : 

Un schéma qui vous permet de comprendre le rôle essentiel des micro-onduleurs. Comme je vous l’ai déjà expliqué, ceux-ci permettent de récupérer l’énergie des panneaux solaires pour les transformer en électricité. 

De son côté, la boîte de jonction solaire permet de monter en parallèle plusieurs panneaux photovoltaïques reliés chacun à un micro-onduleur. Installée près des panneaux solaires, cette boîte de jonction dispose de protections (fusibles) contre les surintensités.  

Le coffret de jonction contient aussi un interrupteur sectionneur qui permet aussi de couper l'alimentation électrique en cas d'urgence ou de maintenance. On notera qu’il est aussi possible d’y installer une protection contre la foudre (raccordement à la terre). 

Sur ce schéma, vous découvrez qu'une partie de l'électricité ainsi produite part en autoconsommation, le reste de la production va sur le réseau électrique de votre fournisseur d'énergie (EDF ou autres). Cette réinjection est possible grâce aux aides de l’Etat. Des aides qui sont très importantes en matière d'énergie solaire qu’il s'agisse de la prime à l’autoconsommation ou de l’obligation d’achat

      

Votre installation peut aussi ne pas être raccordée au réseau électrique. Voyons cela.

Le schéma du flux de consommation (sans revente)

Notre quatrième schéma vous démontre que vous n'êtes pas obligé de raccorder votre installation photovoltaïque et vos micro-onduleurs au réseau électrique de votre fournisseur d'électricité : 

Grâce à ce schéma, je vous rappelle donc qu’il est possible que votre installation serve uniquement à l'autoconsommation. 

De quoi parle-t-on ? L'autoconsommation est la part de la consommation d’énergie que vous produisez grâce aux panneaux solaires de votre maison. Si vous parvenez à l’autoconsommation totale, c’est que vous consommez la totalité de l’énergie que vous produisez. 

Attention, cela ne signifie pas que vous êtes totalement indépendant du réseau électrique. Cela veut juste dire que vous parvenez à ne pas perdre l’énergie solaire que vous produisez. 

Dans ce cas, il peut être intéressant de choisir non pas une installation classique, mais un kit solaire (micro-onduleurs inclus). Vous trouverez sur le marché différents kits de 5 000, 7 000, voire même 9 000 watts. Les plus puissants fourniront assez d’énergie pour faire fonctionner la télévision, le frigo 24 heures sur 24, pour alimenter 10 lampes LED pendant 10 heures, pour faire une session rapide de machine à laver et encore faire tourner un micro-onde pendant 30 minutes.

Ce genre de kit peut être installé par vous-même, il n’est pas forcément nécessaire d’avoir recours à un installateur RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). 

Passons à la solution qui intègre des batteries solaires. 

Le schéma du flux de consommation (avec batterie)

Ce dernier schéma met en évidence le fait qu’il est désormais possible de relier les installations solaires à des solutions performantes de stockage : 

En effet, les micro-onduleurs ont transformé le courant continu fourni par vos panneaux solaires en courant alternatif. Eh bien, vos batteries vont stocker cette électricité désormais aux normes.

Sachez qu’il y a 4 types de batteries physiques principales : Les batteries Lithium-Ion, au plomb ouvert, AGM (Absorbed Glass Mat) et gel. Désormais, on peut aussi trouver des solutions de batteries virtuelles.

Avantages de l'utilisation de batteries solaires ? Investir dans une ou plusieurs batteries, c’est faire un pas supplémentaire vers l’autoconsommation. En effet, la batterie permet d’emmagasiner l’électricité solaire que vous n’utilisez pas dans la journée.

Schémas installation photovoltaïque et micro-onduleurs, en résumé

  • L’onduleur est un élément central d’une installation photovoltaïque. Il est là pour transformer l’énergie captée par vos panneaux solaires en électricité. 

  • Il est préférable de choisir de brancher chaque panneau solaire sur un micro-onduleur. En cas de défaillance d’un panneau, les autres panneaux vont pouvoir continuer à produire de l’électricité de manière optimale.

  • Vos micro-onduleurs doivent se situer à environ 2 cm des modules photovoltaïques afin qu’il y ait un minimum de perte électrique. 

 

  • La boîte de jonction solaire permet de monter en parallèle plusieurs panneaux photovoltaïques reliés chacun à un micro-onduleur.

  • Vos micro-onduleurs ont besoin d'un entretien régulier. C’est essentiel pour assurer leur bon fonctionnement. 

  • L'électricité ainsi produite peut être autoconsommée ou vendue sur le réseau électrique grâce à la prime à l'autoconsommation et l’obligation d’achat.

  • Si votre installation n’est pas raccordée au réseau, il peut être intéressant de choisir non pas une installation classique, mais un kit solaire (micro-onduleurs inclus). 

  • Il est aussi désormais possible de relier les installations solaires à des solutions performantes de stockage. Investir dans une batterie solaire, c’est faire un pas supplémentaire vers l’autoconsommation. 

Vous en savez à présent beaucoup plus sur le raccordement de vos micro-onduleurs à votre kit photovoltaïque. Si vous avez d’autres questions sur ces raccordements, posez-les-moi en commentaire. J’y répondrai rapidement.

 

Vous avez aussi la possibilité de demander un devis auprès de nos techniciens-conseillers. La marche à suivre est simple : cliquez ici afin de nous laisser vos coordonnées. Ils vous recontacteront dans les meilleurs délais.

Cet article a été validé par
Léna
Rédactrice web
LinkedIn
YouTube
YouTube

Léna est adjointe à la Direction Commerciale de Nouvel'R Énergie. Elle suit de près tous les dossiers d'installation depuis plus de 4 ans. Son expertise sur le photovoltaïque s'étend de la technique à l'administratif.