Comment entretenir son chauffe-eau thermodynamique ? 

Si vous êtes ici, c’est sans doute parce que vous avez installer un chauffe-eau thermodynamique ou que vous envisagez de le faire. Mais vous vous demandez sûrement comment bien vous en occuper. Ça tombe bien j’ai écrit ce guide pour tout vous expliquer. Nous allons voir ensemble différents points :

  • Les précautions à respecter 
  • L’entretien par un professionnel
  • L’entretien réalisé soi-même


Déjà, il faut déjà que vous sachiez qu’il existe des précautions simples pour prolonger la durée de vie de votre ballon thermodynamique.


Quelles sont les précautions à respecter ?


Il y a des choses à savoir avant même d'installer son ballon thermodynamique. C’est important d’anticiper pour ne pas avoir de mauvaises surprises par la suite.


Anticiper son environnement 


Il vaut mieux réfléchir à l’emplacement de votre ballon thermodynamique avant son installation. Je vous conseille de le placer dans une pièce de 20m3 minimum qui n’est pas chauffée, mais isolée et aérée.

Tout simplement parce qu'il faut éviter une pièce avec des risques de gel qui pourraient abîmer ses tuyaux et du coup empêcher son bon fonctionnement.

En bref, votre buanderie ou votre garage seraient parfaits pour l’accueillir !


Protéger son alimentation électrique


Mais, l’environnement ne fait pas tout. C’est important de protéger l’alimentation électrique de votre chauffe-eau pour éviter les courts-circuits.  Ils peuvent être créés tout simplement par une mauvaise météo ou bien une grande demande d’énergie. Et ça, même si vous avez une bonne qualité de raccordement électrique. 

Mais alors comment faire ? Vous pouvez faire l’achat d’un parafoudre qui protégera votre logement de ces surtensions. Il est quand même mieux de faire appel à un électricien professionnel pour son installation.


Les bons gestes en cas d’absence prolongée


Maintenant le chauffe-eau est en place sur un réseau sécurisé et dans une pièce qui lui convient. Mais quoi faire une fois en place ? 

Et bien il y a l’entretien, forcément, mais on va y revenir plus tard. Sachez par contre qu’en cas d’absence prolongée il faudra couper l’alimentation électrique de votre chauffe-eau et fermer les robinets. Mais maintenant beaucoup sont équipés du mode “vacances” ou “absence” ce qui facilite la tâche !

Et si la température risque de descendre en dessous de 0° je vous conseille de faire une vidange. Comment faire ? Patience, je vais tout vous expliquer.

Maintenant que vous savez tout sur les précautions, on va aborder le point essentiel : l’entretien et en quoi il consiste.


Comment se passe l’entretien par un professionnel ?


Il faut savoir que les constructeurs recommandent la réalisation de l’entretien par un professionnel qualifié RGE

Comment ça se passe ? 


Le contrat d’entretien


Un contrat d’entretien est souvent proposé en option ou est prévu lors de l’achat de votre chauffe-eau. 

Généralement l’entretien a lieu tous les ans, le professionnel va alors effectuer différentes opérations en fonction de leur nécessité : 

  • La recherche de dysfonctionnements : plus précisément de problèmes au niveau du système de ventilation ou de potentielles fuites. 
  • Le détartrage 
  • Le nettoyage de l’évaporateur 
  • La vidange 
  • La manœuvre du groupe de sécurité : un petit élément qui protège à la fois votre chauffe-eau mais permet aussi la vidange !


Le coût du contrat d’entretien 


On va voir que l’entretien ne coûte rien si on le réalise soi-même. Mais le contrat d’entretien, lui, est situé entre 100 et 200€/ an. Son prix varie en fonction du type de contrat choisi et de la rapidité d’intervention en cas de panne. 

Maintenant qu’on a vu en quoi consiste l’entretien réalisé par un professionnel, je vais tout vous expliquer pour que vous puissiez le réaliser vous-même !


Peut-on réaliser l’entretien soi-même?


Faire appel à un professionnel n’est pas obligatoire. Si vous n’avez pas peur de vous salir les mains vous pouvez faire l’entretien vous-même. Pratique pour faire des économies non ? 

On voit tout de suite comment faire. 


Le nettoyage de l’évaporateur


La poussière environnante peut finir dans l’évaporateur et l’encrasser. Il est donc super important de le nettoyer, une fois par an suffit. 

Retirez les vis puis la grille de l’unité extérieure pour accéder à l’évaporateur. Avec une petite brosse vous pourrez alors enlever les impuretés. Facile non ? 


La vidange 


La vidange permet d’éliminer les dépôts calcaires, alors il ne vaut mieux pas oublier de la faire tous les 2 ans. 

Comment faire ? Éteignez votre chauffe-eau, fermez le robinet central mais ouvrez tous les robinets d’eau chaude de votre domicile (oui oui tous). Ensuite ouvrez la vanne de vidange du chauffe-eau : maintenant votre ballon va se vider

Une fois vidé vous n'avez plus qu’à fermer la vanne de vidange et rallumer votre chauffe-eau. Je pense qu’il est inutile de le préciser mais on ferme aussi les robinets.

 

Le changement de l’anode 


On en entend très peu parler mais c’est pourtant vraiment très important (j’insiste). Peu connu, son rôle est pourtant essentiel : l’anode va se dissoudre, libérer des particules de magnésium qui vont protéger votre cuve contre la corrosion.

La plupart du temps c’est une anode en magnésium donc on la changera quand elle fait moins de 10 mm de diamètre

Sinon sachez qu’il existe des anodes en titane ou titane hybride présentes sur certains chauffe-eaux thermodynamiques. Elles sont inusables, ça facilite la tâche. 


Le détartrage :


Alors là on attaque une partie plus compliquée : le détartrage. Il est conseillé de le faire tous les 18 mois. 

Déjà éteignez votre chauffe-eau thermodynamique et coupez l’arrivée d’eau. Il va falloir vidanger le ballon mais maintenant vous savez comment faire. 

A présent, retroussez-vous les manches : une fois la cuve ouverte, on brosse délicatement la résistance, on sort à la main le dépôt de calcaire puis on passe un coup de chiffon à l’intérieur. Et enfin on change le joint. Maintenant vous pouvez refermer votre chauffe-eau puis le remplir à nouveau. 


L’entretien d’un chauffe-eau thermodynamique en résumé 


La durée de vie moyenne d’un chauffe-eau thermodynamique est située entre 15 et 20 ans. Pour l’optimiser il est mieux de prendre certaines précautions dès le départ et réaliser un entretien régulier. Cela évitera les pannes classiques comme un évaporateur bouché ou des filtres encrassés. Il est recommandé de passer par un professionnel mais maintenant vous savez comment le faire vous-même !

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.