Notre tuto sur l’entretien d’une pompe à chaleur air-eau 

Vous souhaitez utiliser votre pompe à chaleur air-eau le plus longtemps possible ? Eh bien, l’entretien de votre pac doit être régulier et particulièrement méticuleux. Certains gestes sont à votre portée. D’autres demandent l'intervention d'un professionnel. Alors, pour vous aider à faire le tour de la question, voici la série de points que j'aborderai dans ce guide pratique : 

  • Quand doit-on faire l'entretien de sa PAC air-eau ? 
  • Que doit-on contrôler et qui peut le faire ? 
  • Le prix des travaux d'entretien de votre PAC air-eau
  • Quelles sont les répercussions si l’entretien n’est pas bien fait ? 

Commençons par nous demander à quelle fréquence il est nécessaire d'entretenir sa PAC air-eau.  

Quand doit-on faire l'entretien de sa PAC air-eau ? 

Sachez tout d’abord que depuis un décret de 2020, vous avez l'obligation de faire entretenir votre pompe à chaleur air-eau tous les 2 ans. Et ce, pour toutes les PAC de 4 à 70 kW. Au-delà, l'entretien peut légalement se faire uniquement tous les 5 ans. 

Pour autant, quelle que soit sa puissance, je ne peux que vous conseiller de faire un entretien annuel de votre PAC air-eau. Il en va de votre sécurité et de la longévité de votre système de chauffage. En effet, la présence d’un fluide frigorigène rend votre PAC extrêmement sensible.

Précisons que cette réglementation et ce conseil valent aussi bien pour les propriétaires que pour les locataires. En effet, c’est aussi au locataire de prendre en charge cette visite de contrôle. 

La question se pose maintenant de savoir qui peut ou doit faire cet entretien.

Que doit-on contrôler et qui peut le faire ?

Sachez qu’une partie de cet entretien peut parfaitement être faite pas vous-même, le reste le sera par un professionnel. Explications.

À faire soi-même 

Oui, il est possible (et même recommandé) d'entretenir vous-même votre PAC entre 2 visites d’un professionnel. Voici les 3 gestes que vous pouvez faire :

  • Assurez-vous de la bonne circulation de l'air au niveau de l’unité externe. Pour cela, vérifiez son état et enlevez les feuilles ou les brindilles qui peuvent bloquer les systèmes de ventilation.

  • Si la température descend dangereusement, pensez aussi à couvrir votre unité extérieure et éventuellement à dégivrer les systèmes de ventilation. 

  • Pensez aussi à nettoyer le filtre et les ailettes de ventilation avec de l'eau tiède savonneuse.

Voyons maintenant ce qui doit être fait par un professionnel.

Par un professionnel RGE 

Au-delà de cet entretien régulier fait par vos soins, l'entretien annuel des pompes à chaleur doit absolument être fait par un professionnel. Un professionnel qui doit être qualifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). 

Comme pour l'installation de votre pompe à chaleur air-eau, c’est à ce prix que votre garantie fonctionnera en cas de problème. En effet, à la fin de sa visite, le technicien vous remettra une attestation de maintenance à conserver précieusement.

Voici à présent les principaux points qu’il doit contrôler : 

  • Les performances énergétiques,
  • L’étanchéité et la pression du circuit qui contient le fluide frigorifique,
  • Le fonctionnement du compresseur,
  • Les filtres, 
  • Les connexions électriques.
  • Enfin, il nettoiera les composants. 

Au-delà de ces points de contrôle classiques, 2 autres manipulations devront être faites par votre technicien, mais de façon moins régulière. Les voici : 

  • Changement du fluide frigorifique. C’est un chargement qui nécessite la plus grande vigilance car il s’agit d’un liquide toxique, surtout s’il s’agit du gaz R410A. Fort heureusement, il est de plus en plus souvent remplacé par le R32, beaucoup moins toxique et néfaste pour la couche d'ozone. C’est une action à mener tous les 3 à 5 ans. 

  • Le désembouage. Tous les 5 à 7 ans, votre technicien devra éliminer les boues formées au cours du temps dans les canalisations de votre circuit d’eau. Des boues qui sont causées par le calcaire et la corrosion. Le même phénomène existe avec tout type de chaudière (fioul ou gaz).

 

À présent, je vous dis combien coûte de tels travaux d'entretien sur votre PAC air-eau.

Le prix des travaux d'entretien de votre PAC air-eau

Pour cet entretien annuel, comptez de 120 à 200 € (déplacement + contrôle) si vous avez un contrat de maintenance. Sinon, cette visite peut vous coûter jusqu’à 300 €.  

Je vous conseille donc de signer un contrat de maintenance dès la pose de votre PAC air-eau. Ce service est en plus le meilleur moyen de ne pas oublier ce rendez-vous. Votre installateur ne manquera pas de vous rappeler la nécessité de son passage annuel. 

Attention, en plus de cette visite annuelle, il se peut que vous ayez besoin de changer un certain nombre de pièces. Je vous l’ai dit, il vous faudra aussi recharger votre climatisation en fluide frigorigène. Le coût ? De 400 et 600 €. Concernant le désembouage, comptez de 400 à 900 €. 

Faire un entretien régulier est donc hautement recommandé. Voici ce qui peut se passer si ce n'est pas le cas.  

Quelles sont les répercussions si l’entretien n’est pas bien fait ? 

Je vous décris à présent les conséquences légales et celles sur la longévité de votre PAC air-eau.

Conséquences légales

Concernant l'entretien obligatoire annuel, disons tout d’abord que si vous ne respectez pas ce rendez-vous, vous ne vous exposez à aucune sanction. En revanche, en cas d’accident, votre assureur refusera de vous indemniser. Du côté des locataires, c’est alors votre bailleur qui vous obligera à régler l'addition. 

Pour autant, la vraie conséquence est ailleurs. 

Conséquence sur la longévité de votre PAC

En fait, la conséquence la plus grave est que votre PAC verra sa durée de vie diminuer grandement. Sachez que la durée de vie moyenne d’une PAC est de 15 à 20 ans. Si votre appareil est mal entretenu, cette même durée de vie peut ne pas dépasser les 10 ans.

     

Attention, pour prolonger la durée de vie de votre PAC et faire des économies, l’entretien n’est pas le seul point de vigilance. Il est aussi essentiel de prendre en compte les 2 points suivants :

  • Bien dimensionner votre PAC. En effet, si votre PAC est sous dimensionnée, elle fonctionnera en surrégime entraînant une consommation électrique excessive. Inversement, surdimensionnée, votre PAC. 
  • Bien savoir utiliser sa PAC. Parmi les conseils que je peux vous donner : ne pas faire varier la température de votre PAC en journée, ne pas chauffer les pièces que vous n’utilisez pas et limiter la température du ballon d’eau chaude relié à votre PAC.

Entretien d’une pompe à chaleur air-eau, en résumé

Voici ce qu’il faut retenir de ce guide pratique :

  • Vous avez l'obligation de faire entretenir votre pompe à chaleur de 4 à 70 kW tous les 2 ans. 

  • Pour autant, je vous conseille un entretien annuel.

  • Outre l'entretien de routine (feuilles, nettoyage des filtres, etc.), l'entretien annuel doit être fait par un professionnel qualifié RGE.

  • Le changement du fluide frigorifique a généralement lieu tous les 3 à 5 ans et le désembouage tous les 5 à 7 ans.

  • Pour l’entretien annuel, comptez de 120 à 200 €. Jusqu’à 300 € si vous n’avez pas de contrat de maintenance. 

  • Passer outre ces entretiens ne vous expose à aucune sanction. En revanche, la durée de vie de votre PAC risque de s’en ressentir. 

L’entretien d'une pompe à chaleur air-eau n’a plus de secret pour vous ? Tant mieux. En revanche, si vous avez de nouvelles questions, posez-les-moi en commentaire. J’y répondrai rapidement. 

Je vous rappelle que je suis aussi à votre disposition pour vous proposer des devis. N’hésitez pas à faire vos demandes et à nous laisser vos coordonnées en cliquant ici.

Ce texte a été validé par
Maxime

Directeur commercial et co-fondateur de Nouvel'R Énergie, Maxime est un expert des énergies renouvelables. Son objectif ? Vous partager toutes ses connaissances pour vous aider à faire les meilleurs choix.

Faites des économies cet hiver !
Protégez-vous des hausses tarifaires avant l'hiver en installant une PAC à prix réduits.
Pour vous aider, on a récapitulé toutes les aides cumulables à demander.
Je télécharge mon guide

Touchez jusqu’à 9 360€ d’aides avec MaPrimeRénov’

Je calcule mes aides

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.