Prix du gaz : un mode de chauffage économique ?

En France, environ 35 % des logements sont chauffés au gaz. Ça n'a rien d’étonnant puisque le gaz figure parmi les énergies les moins chères du marché.

Oui mais voilà, comme vous l’avez sûrement remarqué, les prix de l’énergie ont pas mal augmenté ces derniers temps.

Donc, quand on sait que le chauffage représente 67 % de nos dépenses en énergie annuelle, c’est normal de s’inquiéter…

Vous chauffez au gaz et voulez avoir un aperçu des prix en 2022 ? Vous vous demandez si le gaz est l’un des modes de chauffage le moins cher malgré la hausse des prix ? Alors ce petit guide va vous être utile.

Je vais voir avec vous :

  • Quelles sont les dernières évolutions du prix du gaz.
  • Quels éléments font varier le prix du gaz.
  • Quel est le budget à prévoir selon votre utilisation du gaz.
  • Si c’est plus intéressant de se chauffer au gaz ou à l’électrique.
  • À quoi s’attendre au niveau de l’évolution des prix du gaz.
  • Comment maîtriser sa facture de chauffage au gaz.

Alors c’est parti, commençons déjà par voir quelles sont les dernières évolutions du prix du gaz.

Quel est le prix du gaz en 2022 ?

Comme vous le savez sûrement, les prix de l’énergie évoluent régulièrement et le gaz n’y fait pas exception…

J’en veux pour preuve que le prix du gaz naturel a augmenté de plus de 500 % depuis 2021.

Vous vous dites que vous n’avez pas vu une telle hausse sur vos factures ? C’est normal, le Gouvernement a mis en place un bouclier tarifaire en 2021. Ce qui veut dire que l’augmentation des tarifs du gaz a été bloquée pour les particuliers.

Du coup, le tarif du gaz, même s’il est élevé, reste encore relativement raisonnable. Je vous ai mis les prix actuels dans ce tableau.

Comme vous le voyez dans ce tableau, il y a plusieurs prix du gaz. Vous vous demandez pourquoi ? Je vais vous expliquer ça tout de suite.

Quels éléments font varier le prix du gaz ?

En France, le prix du gaz n’est pas le même partout. Cette différence repose principalement sur 3 éléments :

  • Votre lieu d’habitation ;
  • Votre fournisseur d’énergie ;
  • Votre consommation.

Mais regardons tout ça plus précisément pour tout bien comprendre.

Votre ville : les tarifs ne sont pas les mêmes partout

Les tarifs du gaz ne sont pas les mêmes selon la ville où vous habitez. Je sais que, vu comme ça, ça peut paraître surprenant, mais l’explication est assez simple.

En fait, la structure du réseau fait que c’est plus difficile d’acheminer le gaz dans certains endroits que dans d’autres. Ces difficultés d’acheminement ont donc forcément un coût.

Alors, pour établir un tarif du gaz équitable, GRDF a mis en place 6 zones tarifaires différentes. Ces zones n’ont aucun impact pour vous si vous consommez peu de gaz. En revanche, ceux qui consomment plus de 6 000 kWh de gaz par an y sont soumis(es).

Je vous les ai mises dans ce petit tableau.

Vous ne savez pas à quelle zone vous appartenez ? Pas de panique, il vous suffit simplement d’aller voir sur le site d’EDF pour le savoir.

Votre fournisseur : chacun pratique les prix qu’il veut

En France, on a plusieurs entreprises qui distribuent le gaz. Chacune d’elle pratique des tarifs différents. Donc, forcément, le choix du fournisseur aura un impact important sur le montant de votre facture finale.

Je vous ai mis les tarifs moyens du kWh de gaz chez les principaux fournisseurs. Ça vous permettra de vous faire une petite idée.

Vos besoins : plus vous consommez moins le kWh est cher

Vous avez sûrement remarqué dans le tableau tout en haut qu’il y a plusieurs classes de consommation. En fait, vous allez dépendre d’une de ces classes en fonction de votre consommation annuelle de gaz.

En gros, plus vous consommez de gaz moins le tarif de votre kWh de gaz sera élevé.

Je vous ai mis les plages de consommation de chaque classe dans ce tableau. Comme ça, ça sera plus clair.

Mais justement, en parlant de consommation, voyons un peu le budget à prévoir selon vos habitudes.

Quel budget prévoir selon votre utilisation du gaz ?

Le gaz a beaucoup d’usages et certains demandent plus d’énergie que d’autres. Le budget à prévoir ne sera donc pas le même selon votre utilisation.

Je vais donc voir avec vous le budget moyen à prévoir si vous l’utilisez pour :

  • La cuisson ;
  • Le chauffage de votre logement ;
  • La production de votre eau chaude sanitaire ;
  • Tout faire.

La cuisson au gaz : ça ne consomme pas énormément

La cuisson au gaz ne représente pas la plus grosse partie de votre facture puisque l’ADEME l’estime seulement à 7%.

Mais cette proportion va varier en fonction du nombre de personnes à nourrir et de vos habitudes de cuisine.

Vous vous en doutez, un(e) célibataire ne consommera pas la même chose qu’une famille qui cuisine tous les jours.

Je vous ai donc fait ce petit tableau. Il vous aidera à vous faire une idée du budget à prévoir en fonction de votre situation.

Le chauffage au gaz : c’est une grosse partie de votre consommation

Le chauffage représente une grosse partie de notre consommation d’énergie. Le budget à prévoir variera cependant en fonction de plusieurs critères tels que :

  • La surface à chauffer ;
  • Le nombre de personnes ;
  • L’isolation du logement ;
  • L’état de votre chaudière ;
  • Vos habitudes de chauffage.

Mais, vous en avez l’habitude maintenant, je vous ai fait un tableau pour que vous puissiez évaluer votre budget moyen.

La production d’eau chaude sanitaire : ça consomme un peu

L’ADEME estime que l’eau chaude représente environ 13 % de notre facture d’énergie annuelle. La production d’ECS représente donc une partie significative de votre consommation énergétique.

Bien évidemment le budget à prévoir variera selon :

  • Le nombre d’habitants de la maison ;
  • Les habitudes de consommation de chacun ;
  • L’état de votre installation ;
  • Le nombre d’enfants et d’adultes.

Comme d’habitude, vous trouverez juste en dessous un tableau avec le budget moyen que ça représente. Ça vous permettra de vous faire une idée.

Tout faire au gaz : ça représente une grosse conso

Vous utilisez le gaz pour tout ? Alors votre consommation sera naturellement plus élevée. Vous devez donc prévoir un budget assez conséquent.

Ce tableau vous permettra d’évaluer ce à quoi vous devez vous attendre.

Bon, comme vous aurez pu le constater, chauffer au gaz ça coûte quand même un peu d’argent. Du coup, quand on voit ça, c’est normal d’hésiter entre le gaz et l’électricité.

Gaz ou électricité : lequel est le moins cher ?

Vu l’augmentation des prix de l'énergie, c'est tout à fait normal de chercher l’énergie la moins chère. Et comme généralement on hésite entre gaz et électricité, j'ai comparé le prix du kWh de chacun. Comme ça vous pourrez vous rendre compte de la différence.

Vous voyez donc que, pour le moment, le gaz est le moins cher. Mais on n’est pas à l’abri que ça évolue prochainement. Je vous explique pourquoi.

Comment vont évoluer les prix du gaz ?

Le prix du gaz est resté relativement stable depuis 2021, mais cette stagnation est en réalité très artificielle.

Ça ne vous aura certainement pas échappé, mais la guerre en Ukraine a fait exploser les prix du gaz.

Pourquoi ? Parce que la majorité du gaz européen était importé de Russie. Avec les sanctions diplomatiques, les importations de gaz ont donc drastiquement diminué. Ce qui fait que le prix a grimpé en flèche.

Pour vous donner une idée, le prix du gaz naturel a grimpé de presque 500% entre Mai 2021 et aujourd’hui.

Heureusement, le Gouvernement a mis en place un bouclier tarifaire. C’est une mesure qui permet d’éviter que cette augmentation ne se répercute sur vos factures.

Le problème, c’est que le bouclier tarifaire ne durera pas éternellement et qu’on ignore comment va évoluer la situation.

Le prix du gaz naturel pourrait donc fortement augmenter dans les prochains mois ou les prochaines années.

C’est pourquoi, il devient urgent de maîtriser sa consommation pour éviter les factures trop élevées. Je vais donc vous donner quelques astuces pour y parvenir.

Comment maîtriser sa facture de chauffage au gaz ?

Entre le réchauffement climatique et l’inflation, le temps est à l’économie d’énergie. Alors, pour réduire votre consommation en gaz, vous pouvez adopter quelques gestes simples :

  • Faites isoler votre maison : l’isolation thermique permet d’éviter de gaspiller de l’énergie. Ce type de travaux vous permettra d’économiser jusqu’à 25 % sur vos factures juste en isolant les murs.

  • Investissez dans une chaudière très haute performance : les vieux équipements consomment beaucoup plus que les chaudières dernières génération. L’installation d’un équipement haute performance peut donc réduire votre consommation de gaz.

  • Baissez le chauffage : Je ne sais pas si vous le savez mais 1°C de chauffage c’est une économie d’énergie de 8 %. Donc baisser un peu le chauffage et mettre une polaire peuvent  vous permettre de faire pas mal d’économies.

  • Installez des thermostats : ce type d’équipement permet de réguler votre consommation de chauffage en fonction de la température de la pièce.

  • Entretenez votre chaudière : Une chaudière mal entretenue risque de tomber en panne et de consommer beaucoup plus d’énergie que nécessaire. Faire entretenir régulièrement votre équipement vous permettra donc d’économiser pas mal d’argent sur le long terme.

  • Choisissez la bonne offre : comme vous l’avez vu, il y a plusieurs fournisseurs d’énergie et chacun propose des offres à des tarifs différents. Profitez-en pour voir lequel propose les meilleurs tarifs.

Le prix du chauffage au gaz en résumé…

Vous l’aurez compris, malgré une forte hausse des prix, le gaz reste encore une énergie très abordable. Cette tendance pourrait cependant s’inverser prochainement.

  • Les tarifs du gaz ne sont pas les mêmes dans toute la France.
  • Le prix du kWh de gaz varie selon votre consommation annuelle.
  • Vous pouvez choisir votre offre d’abonnement parmi les offres de plusieurs fournisseurs de gaz.
  • Le chauffage au gaz est encore moins cher que le chauffage électrique pour le moment.
  • Il faut prévoir environ 587 € pour chauffer une maison de 70m2 au gaz.
  • Entretenir son installation (chaudière, gazinière…) régulièrement permet de maîtriser sa consommation d’énergie.

Ce texte a été validé par
Léna

Léna est responsable des contenus éditoriaux. Elle travaille à nos côtés depuis plus de 3 ans. Son objectif est de vous donner toutes les clés pour engager votre transition énergétique rapidement et simplement.

Faites des économies cet hiver !
Protégez-vous des hausses tarifaires avant l'hiver en installant une PAC à prix réduits.
Pour vous aider, on a récapitulé toutes les aides cumulables à demander.
Je télécharge mon guide

Touchez jusqu’à 9 360€ d’aides avec MaPrimeRénov’

Je calcule mes aides

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.