Remplacer sa chaudière au fioul par une pompe à chaleur : Une bonne idée ?

Les bonnes vieilles chaudières à fioul sont très performantes, mais elles sont hélas aussi très polluantes. Et avec l’augmentation des prix du pétrole ce type d’équipement va devenir ultra cher à l’usage.

Il va donc falloir réfléchir à s’équiper avec des appareils plus écologiques et économiques…

Si vous avez commencé à prospecter vous avez dû voir que les pompes à chaleur faisaient partie de cette catégorie.

Oui mais voilà, avant de changer votre système de chauffage vous voulez être sûr(e) de ne pas être déçu(e). C’est normal. Alors, pour vous aider, j’ai récolté les avis d’utilisateurs qui avaient passé le pas. Comme ça vous pourrez voir si ça vaut vraiment le coup.

Votre vieille chaudière au fioul commence à rendre l’âme ? Vous vous demandez si la remplacer par une pompe à chaleur est une bonne idée ? Alors ce petit guide va vous intéresser.

En me basant sur les retours d’expérience de véritables utilisateurs je vais voir avec vous :

  • Quels sont les pré-requis pour remplacer sa chaudière au fioul par une pompe à chaleur ?
  • Quels sont les avantages d’une thermopompe par rapport à une chaudière fioul ?
  • Combien coûte ce changement d’équipement ?

Alors c’est parti, je vais d’abord commencer par vous parler des pré-requis pour remplacer sa chaudière fioul par une thermopompe.

Quels sont les pré-requis pour remplacer sa chaudière au fioul par une PAC ?

Une PAC est un équipement assez spécifique, il faut donc un peu préparer le terrain avant d’en acheter une.

Pour s’assurer que la thermopompe qui remplacera votre chaudière est vraiment adaptée vous devrez donc :

  • Réaliser une étude thermique.
  • Vérifier que vos radiateurs sont bien compatibles avec le modèle souhaité.
  • Évaluer votre budget.
  • Et enfin, choisir le bon modèle..

Alors c’est parti, commençons d’abord par parler de l’étude thermique.

Réaliser une étude thermique

L’étude thermique est la première chose à effectuer avant d’installer une PAC. C’est d’ailleurs ce que nous rappelle cet internaute sur un forum :

  • « Pour une PAC il faut une étude thermique. (…) On ne pose pas une puissance sur un coup de tête… »

Du coup, vous l’aurez compris, ce bilan sert à déterminer la puissance nécessaire de votre installation.

Et pour réaliser cette étude, il faut prendre en compte plusieurs éléments comme le souligne ce commentaire :

  • “ Le bilan thermique est en fonction de l'isolation sol, des surfaces des pièces, volume, type de menuiseries, isolation des combles, nature des murs avec ou sans isolation pierre parpaings etc…”

Vous voyez donc que le but ici est de prendre un max d’information sur votre maison. Comme ça, vous êtes sûr(e) que l’équipement que vous achèterez vous conviendra.

Eh oui, tout ça est très important car une pompe à chaleur mal dimensionnée ne sera pas rentable.

Donc avant toute chose, assurez-vous de déterminer le profil de la pompe à chaleur idéale.

Vérifier la compatibilité avec les émetteurs déjà installés

La deuxième chose à prendre en compte avant de choisir votre thermopompe, c'est les radiateurs qui sont installés chez vous.

Vous le savez peut-être déjà mais il existe des thermopompes haute et basse température. Et il faut faire attention car chacun de ces modèles ne sera pas forcément compatible avec vos émetteurs…

C’est pour ça que quand vous demandez des infos sur les forums, on vous posera souvent la question :

  • « Les radiateurs sont comment ? »

Du coup, si vous avez des émetteurs basse température (BT), il faudra une pompe à chaleur du même genre. Et si vous avez des émetteurs haute température (HT), il faudra opter pour une thermopompe qui l’est également.

Évaluer votre budget

Vous avez réalisé l’étude thermique et vous avez vérifié la compatibilité avec vos radiateurs ? Alors maintenant il faut voir si l’investissement vaut le coup.

Eh oui, même si la thermopompe est ultra avantageuse, elle ne sera pas forcément la meilleure solution pour vous. Et comme « le prix d'une PAC est plus élevé qu'une chaudière », il vaut mieux ne pas se tromper.

Vous devez donc évaluer votre budget pour voir si la thermopompe est rentable pour vous. Sinon il faudra probablement opter pour une autre solution de chauffage.

Choisir le bon modèle de pompe à chaleur

Voilà, maintenant que vous avez déterminé tous ces critères, vous pouvez choisir votre thermopompe. Et en remplacement de chaudière suite à la dépose de cette dernière, il est beaucoup plus logique d’opter pour une pompe à chaleur air-eau ou sol-eau.

Par contre attention, les PAC aérothermiques sont plus adaptés dans les climats doux. C’est d’ailleurs ce que nous rappelle cet utilisateur :

  • « Je suis en Bretagne, la PAC air/eau n'est pas adaptée car l'air est très humide. Pour moi ce sera une pompe à chaleur Sol/eau ou Eau glycolée/eau ou rien… »

En gros, la thermopompe sol-eau puise les calories dans le sol, elle est donc moins sensible au froid. Ce type de pompe à chaleur sera donc parfait si vous habitez en région froide.

Ça y est, vous réunissez toutes les conditions pour installer une PAC chez vous ? Vous vous demandez si c’est vraiment avantageux ? Alors voyons tout de suite ce qu’en pensent les utilisateurs.

Les avantages d’une PAC par rapport à une chaudière fioul

La pompe à chaleur présente des avantages évidents par rapport à une chaudière au fioul. Par contre, d’autres posent un peu plus questions. Voyons tout ça ensemble.

La pompe à chaleur fait faire des économies

Bon ce point là n’est une surprise pour personne. Vous l’avez évidemment remarqué mais le prix du pétrole grimpe en flèche et ce n'est pas fini.

Du coup, opter pour une solution qui fonctionne grâce à une énergie renouvelable et gratuite, c’est forcément un bon plan.

Ce membre d’un forum pense d’ailleurs comme moi quand il dit :

  • « La PAC ça fonctionne et la facture est divisée par 3 par rapport au fioul. »

Cet autre utilisateur de thermopompe nous fournit lui un retour d’expérience ultra détaillé, chiffres à l’appui :

  • “ Aujourd'hui, après retour d'expérience sur 1 année pleine:
  • La production de mon eau chaude sanitaire a consommée : 440.1 kwh x 0.16cts €kwh = 70.41 €
  • La production de mon chauffage à consommer : 4226.2 kwh x 0.16cts € kwh = 676.20€
  • Soit un total ECS + chauffage = 746.61 € contre 2290 € auparavant au fioul soit une économie de 1543 € annuel.”

Vous voyez que c’est plutôt intéressant.

Par contre, il faut quand même faire un peu attention car les économies dépendent en réalité de votre installation. C’est d’ailleurs ce que nous rappellent ces commentaires :

  • « Si vous chauffez en BT (départ d'eau grand maxi 40°C) c'est excellent. Pour de la moyenne température vous consommerez une somme proche de ce qu'offre une chaudière gaz à condensation. Pour de la HT vos factures s’envoleront. »

  • “Une PAC, c'est bien connu n'atteint de très bonnes performances qu'avec des corps émetteurs à basse température (classiquement avec un plancher chauffant).”

En gros, il semblerait que vous ferez des économies surtout avec une pompe à chaleur BT. Sinon, il faudra envisager une autre solution de chauffage ou alors changer vos radiateurs.

La pompe à chaleur est plus écologique que la chaudière fioul

Le caractère écologique est un point également assez évident. Il n’y a plus à prouver que le pétrole est responsable d’une grande partie des émissions de CO2.

Du coup, vu que la pompe à chaleur fonctionne grâce à une énergie renouvelable, elle est beaucoup moins polluante.

Pour vous donner une idée, elle rejette environ 6 fois moins de CO2 qu’une chaudière fioul.

La pompe à chaleur nécessite moins d’entretien

Ça peut passer pour un détail mais une thermopompe a besoin de moins d’entretien qu’une chaudière au fioul. Et vu le prix de la maintenance réalisée par un pro, c’est plutôt positif. C’est en tout cas l’avis de ce propriétaire de PAC :

  • « le législateur dit que l'entretien est obligatoire une fois tous les deux ans, contrairement au gaz/fioul où l'obligation de visite est annuelle. Par chez moi le prix tourne entre 120 et 140 €. »

Du coup, sur ce point là, les pompes à chaleur semblent avoir un avantage sur les chaudières.

Le confort est identique à celui d’une chaudière (à condition de bien choisir)

Alors au niveau du confort, la pompe à chaleur est un peu chahutée sur les forums. Certains considèrent qu’elle n’offre pas la même qualité de confort que la chaudière au fioul :

  • « L'année dernière, j'ai eu du mal à avoir 15,5°C (avec ma PAC), en ce moment nous avons à peine 18°C lorsque tout va bien…"

Et les autres qui estiment qu’elle offre la même qualité voire plus :

  • « Nettement plus économique à l'usage que le chauffage gaz, confort identique, voire supérieur car je chauffe 1°C de plus qu'avant et j'ai l'option plancher rafraîchissant. »

En fait, la thermopompe est capable d’offrir le même confort qu’une chaudière. Mais pour ça il faut vraiment bien la choisir pour installer le bon modèle.

Ces avis vous confortent dans le fait que la pompe à chaleur est l’équipement qu’il vous faut ? Alors, voyons combien ça coûte de faire remplacer sa chaudière au fioul par ce type d’appareil.

Combien coûte le remplacement d’une chaudière fioul par une PAC ?

Ce n’est un secret pour personne, les pompes à chaleur coûtent un peu cher. D’ailleurs, je vous ai mis les prix dans ce tableau pour que vous vous en rendiez compte.

Pour un logement de 120 m2 : 

Vous voyez que ça représente un petit budget. D’ailleurs, je ne sais pas si vous vous souvenez, c’est ce que disait l’avis qu’on a vu plus haut :

  • « Malheureusement le prix d'une PAC est 2 voire 3 plus élevé qu'une chaudière gaz ».

Cet internaute a totalement raison, la PAC peut coûter un peu plus cher que les solutions de chauffage équivalentes. Du coup, si on l’écoute, il vaudrait mieux favoriser la chaudière. Eh bien pas forcément. Car en fait vous vous y retrouverez grâce aux aides disponibles.

Parmi les principales, figurent :

  • MaPrimeRénov’
  • La Prime CEE
  • Le prêt à taux zéro
  • La prime coup de pouce chauffage
  • La TVA à 5,5 %.

Donc, en fin de compte ,votre installation ne vous coûtera pas si cher que ça. C’est d’ailleurs ce que confirme ce commentaire :

  • « Avec la mesure "coup de pouce", elle (ma PAC) m'est revenue au même prix qu'un remplacement avec un chauffage gaz ».

En somme, il semblerait que ça vaille quand même le coup. Mais, je résume tout ça pour bien comprendre.

Ce qu’il faut retenir avant de remplacer votre chaudière fioul par une PAC

Vous l’aurez compris, les pompes à chaleur peuvent parfaitement remplacer une chaudière fioul. De nombreux utilisateurs sont d’ailleurs satisfaits d’avoir fait ce choix. Par contre, il faut bien choisir son équipement sinon vous risquez d’être déçu(e).

  • L’étude thermique est une étape indispensable avant d’acheter une pompe à chaleur.
  • Il faut que votre PAC soit compatible avec vos radiateurs.
  • Les pompes à chaleur aérothermiques sont moins performantes quand il fait froid.
  • Le prix du fioul augmente, une thermopompe est donc plus économique.

Cependant, si vous n'êtes pas convaincus pour la remplacer par une PAC, il existe d'autres alternatives au fioul...

Ce texte a été validé par
Damien

Damien supervise nos chantiers d'installation depuis plus de 10 ans. Son expertise technique le rend incollable sur toutes les questions qui traitent de la rénovation énergétique (une bonne nouvelle pour notre porte-monnaie).

Faites des économies cet hiver !
Protégez-vous des hausses tarifaires avant l'hiver en installant une PAC à prix réduits.
Pour vous aider, on a récapitulé toutes les aides cumulables à demander.
Je télécharge mon guide

Touchez jusqu’à 9 360€ d’aides avec MaPrimeRénov’

Je calcule mes aides

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.