UNE QUESTION ? Contactez-nous gratuitement
Savoir si EDF propose un service de batterie virtuelle
Dans quel type de logement résidez-vous ?
A
Une maison
B
Un appartement

EDF et la batterie virtuelle :

La batterie virtuelle s'adresse aux particuliers et professionnels qui produisent de l'électricité (avec des panneaux photovoltaïque dans la majorité des cas).

Il s'agit d'un abonnement qui vous permet d'injecter l'électricité que vous n'avez pas consommé dans le réseau. Ce que vous avez envoyé dans le réseau est mis en attente, vous pouvez ensuite le consommer gratuitement.

Ce qu'il faut retenir de cet article :

  • EDF ne propose pas d'abonnement de batterie virtuelle, le fournisseur ne juge pas cette option assez rentable pour trois raisons.
  • L'entreprise commence tout de même à se tourner vers le stockage virtuel et a prévu un projet de batterie virtuelle pour 2025.
  • Trois concurrents de fourniture d'énergie proposent déjà ce service en France.

La batterie virtuelle : un système pratique ?

Les panneaux solaires c’est super pratique pour faire des économies sur vos factures d’énergie. Le petit hic c’est qu’ils ne produisent de l’électricité que lorsque le soleil brille, c'est-à-dire, en journée.

Il est donc difficile d'utiliser 100% de l'énergie produite à l'instant T. Pour ne pas perdre l’énergie produite, il faut la vendre à EDF ou la stocker à l’aide d’une batterie.

Oui mais voilà, le gros problème avec les batteries solaires, c’est que ça coûte cher et elles ont une capacité de stockage limitée. L'offre de batterie virtuelle est sensée effacer ces deux inconvénients.

Ces batteries virtuelles vous intéressent ? Cet article revient sur plusieurs points :

  • Ce qu’est une batterie solaire virtuelle.
  • Les trois raisons pour lesquelles EDF n’en propose pas.
  • La liste des fournisseurs qui ont fait leur preuve avec la batterie virtuelle.
  • Dans quels cas ce genre de service peut être intéressant.
  • Quelles sont les alternatives possibles.

Qu'est-ce qu'une batterie virtuelle ?

Une batterie virtuelle est un système de stockage dématérialisé.

Ça permet de stocker le surplus de production de vos panneaux solaires. C’est une sorte de cloud dans lequel vous stockez votre énergie photovoltaïque pour la réutiliser plus tard.

Si sur le principe ça ressemble assez à une batterie de stockage physique, c’est en réalité très différent.

Contrairement à une batterie classique, ici, le système n’est pas installé chez vous. Et pour dire vrai, ça n’est pas vraiment une batterie non plus.

Dans les faits, l’énergie solaire envoyée vers cette batterie virtuelle n’est pas stockée. Elle est réinjectée dans le réseau pour être immédiatement utilisée par le fournisseur.

Si on parle de « batterie » c’est parce que, pour vous, producteur, ça fait comme si vous la stockiez. Pour faire simple, le fournisseur vous ouvre un crédit correspondant à la quantité d’énergie « stockée ».

Donc si vous envoyez 10 kWh d’électricité sur le réseau, votre fournisseur vous renverra 10 kWh gratuitement quand vous en aurez besoin.

Sur le papier, ça paraît assez intéressant. C’est donc normal de se demander pourquoi EDF, le fournisseur d'électricité historique en France, ne s'est pas positionné sur ce service.

Pourquoi EDF ne propose pas de batterie virtuelle ?

Vous l’aurez compris, EDF ne propose pas de solution de batterie virtuelle. Quand on voit que certains fournisseurs, généralement peu connus, le proposent on se demande pourquoi EDF ne le propose pas…

L'entreprise avance 3 raisons principales pour justifier ce choix :

  • La batterie virtuelle n'est pas affranchie des taxes. Vous payez des frais sur l'électricité que vous utilisez, même si vous l'avez produit vous-même.
  • La batterie virtuelle n'est pas éligible à la vente de surplus avec EDF OA. Avec cette option vous ne pouvez pas non plus demander la prime à l'autoconsommation.
  • En cas de coupure de courant sur le réseau public, vous ne pouvez plus utilisez votre stockage virtuel. Ce n'est pas le cas avec une batterie physique.

Pour vous donner une idée, d'après EDF, les taxes représentent à elles seules 66% du prix de l’électricité.

À quand une offre de batterie virtuelle chez EDF ?

L'entreprise lance son premier projet de batterie virtuelle "EVVE".

Cette méga batterie virtuelle est alimentée grâce aux véhicules électriques. Les utilisateurs se branchent aux bornes pour injecter de l'électricité dans le réseau public ou pour en stocker.

Voici les informations clés partagées par EDF en attendant le lancement officiel de ce projet :

  • 800 bornes de recharge bidirictionnelles vont être installées sur tout le territoire Européen.
  • L'objectif est d'éviter 25 000 tonnes de CO2.
  • La batterie virtuelle d'EDF est subventionnée par le Fond d'Innovation Européen.
  • Ce projet est mené par Dreev, une filliale d'EDF.
  • La gigantesque batterie virtuelle EVVE devrait voir le jour d'ici à fin 2025.
Photographie d'une voiture électrique qui charge sur une borne.
Tous les utilisateurs du réseau auront accès à cette batterie virtuelle.

Il ne s'agit toujours pas d'un abonnement de stockage dématérialisé pour les foyers, mais EDF prend le virage du virtuel pour stocker de l'énergie.

Il existe cependant quelques fournisseurs d'énergie positionnés sur la batterie virtuelle. Trois acteurs principaux ont convaincus les français avec leur offre.

Les fournisseurs de batterie virtuelle en France :

Plusieurs concurrents proposent des abonnements de stockage virtuel :

Nous avons fais une étude de cas chez une cliente qui est passée par UrbanSolar et qui nous a donné son avis sur la batterie virtuelle. Vous pouvez retrouver notre dossier en cliquant ici.

Est-il possible de cumuler batterie virtuelle et revente du surplus à EDF OA ?

C'est impossible de revendre le surplus de production à EDF OA avec un abonnement à la batterie virtuelle. Sans contrat de revente auprès d'EDF OA, il n'est pas possible de demander la prime à l'autoconsommation.

Ce qui signifie qu’en plus de payer des taxes sur votre électricité, vous vous n'êtes pas éligible aux subventions de l'État.

Voici les montants de la prime effectifs jusqu'au 31 juillet 2024 :

On vous recommande de bien étudier les différentes options avant de choisir cette solution de stockage. Vous pouvez utiliser notre simulateur en ligne (gratuit et ne vous demandant aucune coordonnées).

Il vous permet de calculer le temps d'amortissement en fonction de l'option de stockage que vous choisissez, ce calculateur est disponible en cliquant ici.

Dans quel cas souscrire à une batterie virtuelle ?

La batterie virtuelle peut être intéressante si :

  • Votre installation génère suffisamment de surplus.
  • Vous ne pouvez pas revendre votre surplus de production électrique à EDF OA (Obligation d’Achat). Ce sera notamment le cas si vous avez opté pour un kit solaire ou une installation au sol.
  • Vous acceptez d’aller chez le fournisseur d’énergie qui vous propose de stocker votre production.
  • Votre budget vous permet de faire une croix sur la prime à l'autoconsommation.

Quelles sont les alternatives à la batterie virtuelle ?


Si la batterie virtuelle n’est pas adaptée dans votre situation, rassurez-vous il existe des alternatives.

Parmi les principales, on trouve :

  • La batterie de stockage physique.
  • Le V2G, ça consiste à stocker la production de vos panneaux solaires dans la batterie de votre voiture électrique.
  • Le routeur solaire. Ça permet d’envoyer le surplus de production vers un équipement en particulier tel qu’un ballon d’eau chaude ou un climatiseur.
  • Ou encore le PV heater, qui lui aussi renvoie votre surplus de production de vos panneaux vers le ballon d’eau chaude.

La batterie virtuelle et EDF : on récapitule

Vous l’aurez compris, EDF ne propose pas de système de batterie virtuelle aux producteurs d’énergie solaire. Le fournisseur d'énergie français ne trouve pas que cette solution soit suffisamment rentable pour ses clients.

Si toutefois, vous souhaitez vous orienter vers la batterie virtuelle, certains fournisseurs d’énergie proposent ce service.

  • Une batterie solaire physique a une capacité de stockage limitée et coûte cher à l’achat.
  • La batterie virtuelle permet de “stocker” le surplus de production d'électricité de vos panneaux solaires sur une sorte de cloud.
  • Ce système de stockage virtuel vous ouvre droit à un crédit d’électricité.
  • EDF ne propose pas de batterie solaire virtuelle en raison du manque de rentabilité du système.
  • L’électricité stockée sur le réseau électrique est soumise à 66% de taxes. Vous devrez donc débourser environ 10 cts / kWh pour la récupérer.
  • Le stockage virtuel vous empêche de bénéficier de l’offre EDF OA et de la prime à l’autoconsommation photovoltaïque.
Photo de l'auteur de l'article
Cet article a été validé par 
Lola
Youtubeuse énergies renouvelables.
LinkedIn

Lola est responsable de notre chaîne Youtube. Le secteur des économies d'énergie n'a plus aucun secret pour elle. C'est avec bienveillance qu'elle vous partage les meilleures astuces pour faire un max d'économies.

Lawrence Spierings
Le 
10/5/2023

Merci pour cette explication. Ça aide!

Léna de Nouvel'R Énergie
Le 
10/5/2023

Merci pour cette explication. Ça aide!

Léna de Nouvel'R Énergie
Le 
11/5/2023

Bonjour,

Merci d'avoir pris le temps de me partager votre satisfaction !

N'hésitez pas à revenir vers moi si vous avez la moindre question sur l'énergie solaire, je serai ravie de vous répondre.

Belle journée à vous,
Léna

Léna de Nouvel'R Énergie
Le 
11/5/2023

Bonjour,

Merci d'avoir pris le temps de me partager votre satisfaction !

N'hésitez pas à revenir vers moi si vous avez la moindre question sur l'énergie solaire, je serai ravie de vous répondre.

Belle journée à vous,
Léna

Cretet jerome
Le 
23/6/2023

Bonjour merci pour les informations

Léna de Nouvel'R Énergie
Le 
23/6/2023

Bonjour merci pour les informations

Léna de Nouvel'R Énergie
Le 
26/6/2023

Bonjour,

Je suis ravie d'apprendre que le contenu que je vous propose vous est utile.

N'hésitez pas à revenir vers moi si vous avez la moindre question concernant un projet solaire.

Belle journée,
Léna

Léna de Nouvel'R Énergie
Le 
26/6/2023

Bonjour,

Je suis ravie d'apprendre que le contenu que je vous propose vous est utile.

N'hésitez pas à revenir vers moi si vous avez la moindre question concernant un projet solaire.

Belle journée,
Léna

Vajnovszki
Le 
16/12/2023

Des boites qui veulent vous faire une étude et vous installer des panneaux envahissent nos téléphones et mails. Cela veut dire qu’il ont trouvé un bon moyen de siphonner des aides de l’état. Que faut-il faire ? Comment déjouer les arnaques ?

Léna de Nouvel'R Énergie
Le 
16/12/2023

Des boites qui veulent vous faire une étude et vous installer des panneaux envahissent nos téléphones et mails. Cela veut dire qu’il ont trouvé un bon moyen de siphonner des aides de l’état. Que faut-il faire ? Comment déjouer les arnaques ?

Léna de Nouvel'R Énergie
Le 
18/12/2023

Bonjour,

Contrairement à ce qu'on peut vous faire croire, il existe peu d'aides de l'État pour le photovoltaïque et celles-ci finissent dans votre poche et non dans celle de l'installateur.

Malheureusement, des sociétés peu scrupuleuses font croire qu'une installation photovoltaïque est quasi remboursée par les aides alors que ce n'est pas le cas.

La principale aide s'appelle la prime à l'autoconsommation et son montant est calculé en fonction de la puissance installée. On parle actuellement de 1530€ pour 3 kWc. Ce montant est versé directement au propriétaire de l'installation, un an après la mise en service de celle-ci.

Il peut exister des aides régionales, mais celles-ci sont très rares et elles ne sont pas compatibles avec la prime à l'autoconsommation.

Pour éviter les arnaques, je vous conseille de ne signer aucun document, même si on vous dit qu'il s'agit d'une simple demande d'aide. Ensuite, je vous encourage à contacter plusieurs entreprises par vous-même afin de pouvoir comparer les devis.

Si vous souhaitez en obtenir un de notre part, de manière totalement gratuite et sans engagement, cliquez ici. Vous serez rappelé dans les meilleurs délais.

En espérant avoir répondu à votre question,

Léna

Léna de Nouvel'R Énergie
Le 
18/12/2023

Bonjour,

Contrairement à ce qu'on peut vous faire croire, il existe peu d'aides de l'État pour le photovoltaïque et celles-ci finissent dans votre poche et non dans celle de l'installateur.

Malheureusement, des sociétés peu scrupuleuses font croire qu'une installation photovoltaïque est quasi remboursée par les aides alors que ce n'est pas le cas.

La principale aide s'appelle la prime à l'autoconsommation et son montant est calculé en fonction de la puissance installée. On parle actuellement de 1530€ pour 3 kWc. Ce montant est versé directement au propriétaire de l'installation, un an après la mise en service de celle-ci.

Il peut exister des aides régionales, mais celles-ci sont très rares et elles ne sont pas compatibles avec la prime à l'autoconsommation.

Pour éviter les arnaques, je vous conseille de ne signer aucun document, même si on vous dit qu'il s'agit d'une simple demande d'aide. Ensuite, je vous encourage à contacter plusieurs entreprises par vous-même afin de pouvoir comparer les devis.

Si vous souhaitez en obtenir un de notre part, de manière totalement gratuite et sans engagement, cliquez ici. Vous serez rappelé dans les meilleurs délais.

En espérant avoir répondu à votre question,

Léna

Laissez un commentaire
Merci ! Votre commentaire sera ajouté après validation par notre équipe !
Oups ! Une erreur est survenue.
Contactez nos Techniciens Experts Photovoltaïques 7j/7 de 8h à 20h.
Demandez un devis gratuit et sans aucun engagement ou posez nous vos questions.
Appel gratuit
09 88 99 98 00