La prime CEE d’EDF : le coup de pouce pour vos travaux de rénovation

Ces derniers temps, les tarifs de l’énergie grimpent en flèche. De plus en plus de gens veulent donc effectuer des travaux de rénovation énergétique chez eux pour faire des économies. 

Hélas, même s’ils permettent d’énormément faire baisser vos factures d'énergie, ces travaux demandent un investissement initial conséquent

En gros, ça fait gagner de l’argent mais ça en coûte aussi beaucoup.

Mais pas de panique, certaines aides existent pour nous aider à financer ces travaux. Et l’une d’entre elles est notamment versée par EDF grâce au dispositif de la prime d'énergie.

Vous avez prévu de faire des travaux de rénovation énergétique chez vous ? Vous avez entendu parler de la prime CEE d’EDF et voulez en savoir plus ? Dans ce guide je vais vous dire tout ce qu’il faut savoir sur cette prime qu’EDF peut vous verser.

On va voir :

  • Ce que c’est,
  • À qui elle s’adresse,
  • Est-ce que cette prime énergie fonctionne avec des panneaux solaires,
  • Comment la demander,
  • À combien elle s’élève,
  • Est-ce qu’il est possible de la cumuler avec d’autres aides,
  • Qu’en pensent ceux qui en ont bénéficié,
  • Quelles sont les alternatives possibles à cette prime.

Vous allez voir qu’à la fin de ce guide, la prime énergie d’EDF n’aura plus aucun secret pour vous. Mais d’abord, je vais commencer par vous la présenter.

Qu'est-ce qu'est la prime CEE d’EDF ?

La prime CEE est une aide versée par EDF pour nous aider à financer nos travaux de rénovation énergétique.

Et là vous allez me dire : « chic, mais pourquoi EDF nous verse une aide ? ». Eh oui, après tout ça n’est pas son rôle…

En fait, derrière un geste qui pourrait paraître sympathique, si EDF fait ça c’est parce que l’État l’y oblige.

Je m’explique.

Pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre, l’État a institué le mécanisme du pollueur-payeur. En fait, le principe est assez simple.

Vu que les fournisseurs d’énergie émettent beaucoup de CO2 au quotidien, l’État les contraint à compenser leur pollution.

Pour prouver qu’ils le font, ils doivent donc obtenir des certificats d’économies d’énergie (CEE). Et l’un des moyens d'obtenir lesdits certificats, c’est de vous aider à réaliser des travaux de rénovation énergétique.

C’est donc là tout le sel de la prime CEE d’EDF.

Enfin, quoi qu’il en soit, nous ça nous arrange bien. Ça nous permet de faire baisser la facture de nos travaux. Mais attention, pour bénéficier de cette aide il faut respecter quelques conditions.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de la prime CEE d’EDF ?

Vous vous en doutez, comme toutes les aides qui existent, la prime énergie est versée sous certaines conditions.

Il y en a 3 catégories :

  • Les conditions que le demandeur doit respecter,
  • Celles que le logement doit réunir,
  • Et enfin celles qui sont liées aux travaux réalisés.

Je vous propose qu’on regarde chacune de ces catégories avec plus de précisions.

Les conditions que le demandeur doit respecter

Ce qu’il y a de bien avec la prime CEE version EDF c’est qu’elle est accessible à tous les particuliers. Les propriétaires comme locataires.

Pour en profiter il faudra juste :

  • Être majeur,
  • Et Résider en France,

Vous êtes un professionnel ? J’ai une bonne nouvelle. Contrairement aux primes d’autres distributeurs, celle d’EDF est aussi accessible aux professionnels. Vous pourrez donc y prétendre pour rénover vos locaux sous certaines conditions.

Comme vous le voyez, les conditions personnelles pour profiter de cette aide sont quand même faciles à réunir. Mais ce ne sont pas les seules… Votre logement doit remplir certains critères lui aussi pour être éligible.

Les critères que le logement doit remplir pour être éligible

Les conditions propres au logement à rénover sont elles aussi peu contraignantes. Il suffit simplement que le bâtiment à rénover ait plus de 2 ans.

Ensuite peu importe qu’il s’agisse de votre résidence principale ou secondaire, vous y avez droit.

Bon, jusque-là c'est plutôt encourageant, non ? Il reste quand même une dernière série de conditions à remplir et elle concerne les travaux.

Les conditions qui concernent les travaux

Pour pouvoir prétendre à la prime énergie d’EDF il faut réaliser des travaux de rénovation énergétique en lien avec :

  • L’isolation,
  • Le chauffage ou la régulation thermique,
  • Les menuiseries.

Je vous ai fait un petit tableau détaillé avec quelques-uns des travaux concernés.

Si vous avez bien regardé, vous voyez que les panneaux solaires photovoltaïques ne sont pas dans le tableau. C’est parce qu’ils ne sont pas éligibles à la prime CEE. Par contre, les panneaux solaires hybrides, eux, le sont.

La prime CEE : l’occasion de faire installer des panneaux hybrides ?

La prime énergie ne concerne que les installations de régulation thermique. C’est donc normal que les panneaux photovoltaïques n’y apparaissent pas puisqu’ils produisent de l’électricité et pas de la chaleur.

Mais si vous aviez un projet photovoltaïque, tout n’est pas perdu si vous voulez bénéficier de la prime CEE. En fait, il faudra juste le modifier un peu et installer des panneaux hybrides.

Ce sont des panneaux 2-en-1, à la fois thermiques et photovoltaïques. Alors, c’est sûr qu’ils coûtent un peu plus cher mais ils vous permettront de faire plus d’économies. Comme ils produisent à la fois de l’électricité et de l’eau chaude vous économiserez sur 2 postes de dépense importants.

Par contre, la prime CEE n’est versée que sur le côté thermique de l’installation. Mais c’est déjà ça de pris.

Pour en bénéficier il suffira seulement que votre installation respecte ces quelques conditions :

  • Les panneaux doivent être installés par un professionnel RGE Quali’Sol.
  • Ils doivent produire 500W/m2 minimum.
  • Leur surface totale doit atteindre au moins 6m2.
  • Ils doivent être certifiés Keymark ou CSTBat.

Après tout ce que je viens de vous dire, vous vous rendez compte que vous pouvez bénéficier de cette aide ? C’est top. Alors, voyons tout de suite comment la demander.

Comment demander la prime CEE EDF ?

Vous allez voir, demander la prime CEE auprès d’EDF n’a rien de compliqué. Mais attention, il faut bien respecter l’ordre des étapes que je vais vous donner. Sinon l’aide risque de vous passer sous le nez.

  1. Inscrivez-vous en ligne sur le site d’EDF.
  2. Demandez des devis auprès de professionnels RGE.
  3. Envoyez-les à EDF via votre espace client en ligne et faites votre demande de prise en charge.

Bon à savoir : ne signez rien (devis ou facture) et n’entamez aucun travaux avant d’avoir reçu l’accord d’EDF.  Faute de quoi vous perdriez le bénéfice de la prime CEE.

  1. Une fois l’accord d’EDF donné, faites réaliser vos travaux par un artisan RGE.
  2. Envoyez votre dossier avec toutes les pièces justificatives (devis signés, factures, etc…).

EDF étudiera ensuite les pièces du dossier et versera la prime sous forme de chèque dans le mois qui suit.

Vous voyez, je ne vous ai pas menti, c’est plutôt simple. Alors, voyons maintenant une question qui doit pas mal vous tarauder : « à combien s’élève cette prime ? ».

Quel est le montant de la prime CEE d’EDF ?

Je ne pourrais hélas pas vraiment vous donner de réponse précise car ça dépend de pas mal de choses. EDF prendra notamment en compte :

  • Le lieu où se situe l’habitation,
  • Les travaux envisagés,
  • Et les revenus du foyer.

Mais je ne vais pas vous laisser sans réponse non plus. C’est pour ça que je vous ai fait ce petit tableau. Vous verrez, il y a les montants maximum que vous pouvez espérer en fonction des travaux réalisés.

Par contre, attention, selon les revenus de votre foyer vous ne pourrez peut-être pas droit au montant maximal.

Comme vous pouvez le constater, ça peut être plutôt intéressant. Cependant, ça ne suffit pas toujours…

Même avec un tel coup de pouce, la note reste trop élevée ? Pas de panique, la prime énergie peut se cumuler avec d’autres aides.

Quelles sont les aides cumulables avec la prime énergie d’EDF ?

Si vous avez commencé à demander des devis, vous avez dû voir que les travaux de rénovation énergétique coûtent cher. Du coup, même avec la prime CEE ça peut être compliqué d’avoir les revenus suffisants pour les financer.

Heureusement, vous pouvez solliciter les aides suivantes en plus :

  • MaPrimeRénov,
  • L’aide Habiter mieux agilité de l’ANAH,
  • L’éco ptz,
  • La TVA à taux réduit,
  • Certaines aides locales.

Là, déjà, on comprend mieux la prime énergie d’EDF. Mais il faut quand même vérifier ce qu’elle donne dans les faits.

Quels sont les avis des bénéficiaires de la prime CEE d’EDF ?

Quand on regarde la prime CEE d’EDF c’est vrai qu’elle a l’air intéressante. Mais, entre la théorie et la pratique, il y a parfois un monde. Alors, avant de la demander, c’est important de savoir si ceux qui en ont bénéficié en sont satisfaits.

J’ai donc regardé les notes attribuées au dispositif sur 2 sites d’avis reconnus.

  • Sur TrustPilot la prime énergie d’EDF est mal notée puisqu’elle n’obtient une note que de 1,3/5.
  • En revanche sur Avis Vérifiés c’est beaucoup mieux puisque les utilisateurs lui ont attribué la note de 4,4/5.

Bon, j’admets que, vu comme ça, c’est difficile de se faire une véritable idée. Alors j’ai continué à chercher et je me suis intéressé aux avis laissés.

Voici les plus représentatifs que j’ai pu trouver :

  • “ On marche sur la tête, on remplit un dossier qui est validé et quand on doit recevoir l'argent on vous indique qu'il manque des choses dedans “.
  • “ Très bien mais délai un peu long “.
  • “ Je n'y croyais tellement peu que je n'ai pas fait le dossier pour le changement de 19 fenêtres. Puis par acquis de conscience je me suis décidé à tenter pour l'ITE. Toujours content de recevoir cette aide même si nous n'y comptions pas. Un peu galère pour la compréhension initiale mais la conclusion est agréable. Satisfait donc… ”.
  • “ À éviter absolument. Une pompe à chaleur posée début septembre au 6 mars 2023 prime non réceptionnée avec un artisan qui commence à s'impatienter avec un interlocuteur EDF qui vous dit qu'il n'est pas responsable de ma relation avec mon artisan. Bref, inconscience et incompétence totale. Incapable de gérer les contrôleurs”.
  • “ Je veux rassurer les gens qui veulent entreprendre des travaux si vous êtes éligibles et si vous suivez à la virgule prêt le protocole vous finirez par avoir votre prime. Il faut être patient et en cas de doute n’hésitez pas à appeler les conseillers qui vous guiderons avec beaucoup de patience et de gentillesse”.

Comme vous pouvez le voir, les avis sont mitigés, il y en a de très bons et de très mauvais. Du coup, c’est difficile de se faire un avis. Mais pas de panique je vais vous aider à y voir plus clair.

Quels sont les avantages et inconvénients de la prime CEE d’EDF ?

Quand il y a beaucoup d’avis qui divergent ça peut être compliqué de peser le pour et le contre. Alors moi, j’ai ma petite méthode. Je fais un petit tableau ou je synthétise les avis dans 2 colonnes, une avantages et l’autre inconvénients.

Mais comme ça prend un peu de temps je vous ai facilité la tâche. Je vous ai copié le mien juste en dessous.

Vous avez tout bien analysé ? Vous n’êtes pas forcément convaincu(e) par la prime EDF ? Ce n’est pas grave, EDF n’est pas le seul fournisseur d’énergie à la proposer. Je vais donc vous présenter les principales primes CEE alternatives.

Quels sont les autres distributeurs de la prime CEE ?

Comme je vous l’ai dit, la prime CEE est versée par tous les fournisseurs d’énergie et les distributeurs de carburant. La seule particularité, c’est que chaque fournisseur a sa propre prime énergie et ses propres conditions.

Je vous ai donc fait un tableau avec les principales alternatives qui s’offrent à vous.

Vous voyez, vous avez quand même pas mal de choix ? Alors pour être sûr(e) de choisir le bon dispositif CEE c’est important de bien comparer les différentes offres.

La prime CEE EDF : on résume

En résumé, la prime énergie EDF constitue quand même un sacré coup de pouce pour vos travaux de rénovation. Il faut juste faire attention de la demander dans les règles de l’art et être un peu patient.

Cet article a été validé par
Lola
Youtubeuse énergies renouvelables.
LinkedIn
YouTube
YouTube

Lola est responsable de notre chaîne Youtube. Le secteur des économies d'énergie n'a plus aucun secret pour elle. C'est avec bienveillance qu'elle vous partage les meilleures astuces pour faire un max d'économies.

Ne manquez aucune actualité autour du solaire
Soyez averti des nouveaux produits et des changements d’aides de l’État
Je m’abonne à la newsletter