Quand va être interdit le chauffage au gaz ? 


La nouvelle réglementation environnementale 2020 (RT 2020) devait entrer en vigueur le 1 er janvier 2021. Elle est finalement reportée au 1er janvier 2022. 


Cette mise au point permet de construire des logements beaucoup plus respectueux de l’environnement.


C’est donc pour ça que l’une des mesures vise à interdire le chauffage au gaz. À savoir qu’on est plus de 34% à se chauffer au gaz en France.


J’imagine que vous avez également entendu parler de l’interdiction du fioul

Ça devient compliqué pour se chauffer. 


Rassurez-vous, vous n’allez pas passer l’hiver au froid. Je vous explique tout ici : 

  • Qui est concerné ? 
  • Comment se passer du gaz ou du fioul ? 
  • Quel est l’impact sur vos factures ? 


On commence tout de suite par revoir précisément ce qu’est la RT 2020. Vous allez voir que ce n’est pas si contraignant que ça.


La réglementation environnementale 2020 en bref


La RT environnementale 2020 vient remplacer la réglementation thermique 2012. Concrètement, les logements devront avoir une consommation maximale de 4 kg de CO2 par m² et par an.


Et comme le chauffage est l’un des postes les plus consommateurs d’énergie, c’est logique qu’il soit concerné. 


Alors à partir de 2022, le chauffage au gaz est supprimé dans les constructions neuves. Au-delà de la suppression du chauffage au gaz, ce sont tous les grands consommateurs de carbone qui sont touchés.


Les chaudières au fioul par exemple.
Elles ne pourront plus être installées si la demande de permis de construire est faite après le 1er janvier 2022. 


Qui est concerné par l’interdiction du chauffage au gaz et au fioul ? 


Il ne sera plus possible d’obtenir un permis de construire si vous souhaitez installer une chaudière à gaz dans votre bâtiment à construire en 2022.

Cette mesure concerne toutes les chaudières à gaz, même les chaudières à condensation. (Et pourtant, elles sont considérées comme étant énergétiques).


Pour 2022, l’arrêt du chauffage au gaz s’applique uniquement pour les constructions individuelles.

Les promoteurs qui prévoient la construction de logements collectifs ont jusqu’en 2025 pour mettre en place la RE 2020. 


Si je récapitule, vous êtes concerné(e) si : 

  • Vous voulez faire construire après le 1er janvier 2022
  • Vous voulez acheter une maison construite après le 1er janvier 2022
  • Vous voulez que votre habitation actuelle réponde aux normes de la TR 2020. 


Je vous dis quoi faire pour chaque situation à la fin de ce guide.
En attendant j’aimerais qu’on se reconcentre sur cette nouvelle initiative.


C’est bien beau d’interdire le chauffage au gaz. Mais le courant électrique coûte de plus en plus cher. 

Ce que je vous propose de faire, c’est de définir le comment du pourquoi. 


Après ça je vous donne les alternatives qui existent pour ne pas couler sous les factures d’électricité. 


Pourquoi le chauffage au gaz est interdit en 2022 ? 


La RT 2020 s’inscrit dans la lutte contre le réchauffement climatique. Cela passe évidemment par la réduction des gaz à effet de serre. 


Et parmi les pires élèves, on pense en premier aux énergies fossiles, comme le gaz ou le fioul. 


C’est donc tout naturellement que leur production doit être réduite. D’autant plus dans un secteur particulièrement polluant : celui du bâtiment. 


L’objectif premier est de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030

Mais cela signifie-t-il un retour au tout électrique pour les logements ? Pas si sûr. 


La fin du chauffage au gaz et la volonté d’un retour au tout électrique ?


Pour pallier au gaz ou au fioul, on va devoir se tourner vers d’autres modes de chauffage. 


Le tout électrique, un mode de vie plus coûteux 


La question d’un retour au tout électrique se pose. C’est l’énergie la plus simple à utiliser et la plus abondante.  


Pourtant, l’électricité coûte plus cher que les énergies fossiles. 


Rassurez-vous, la volonté du gouvernement n’est pas de nous faire payer plus. Mais bien de privilégier l’utilisation de l’énergie verte pour le chauffage des foyers. 


 Les énergies renouvelables comme alternative au gaz


Air, soleil ou bois, ces ressources vous permettent aussi de chauffer votre habitation sans utiliser de chaudière à gaz.

Et leurs avantages sont multiples :

  • Réchauffement climatique : contrairement au gaz, elles ne produisent pas (ou peu) de gaz à effet de serre. 
  • Ressources : elles sont présentes en grande quantité sur la terre. Et pour la plupart, elles sont considérées comme inépuisables. 
  • Prix : l’énergie verte permet de se rendre plus indépendant(e) des fournisseurs publics et donc de réduire les factures.  


Les alternatives au gaz


Je vous l’ai dit, il existe plusieurs alternatives : 


  • Le chauffage au bois


Le bois est considéré comme l’une des ressources les moins chères. Ça permet donc de faire des économies.


C’est une énergie renouvelable qui possède un bilan carbone quasi nul.
À condition de bien choisir. Mais généralement, le combustible prévu pour le chauffage est issu de forêts gérées de manière durable

Le chauffage au bois est une alternative
Le poêle permet de chauffer la maison sans passer par le gaz.


  • Les pompes à chaleur


Elle puise dans l’air ambiant, qu’elle va ensuite transformer en calories.

Cette énergie pourra produire de la chaleur pour votre logement. Cependant, la pompe à chaleur est un véritable investissement pour les ménages (entre 6 000 à 20 000 € selon les modèles).

Mais sur le long terme, les économies sont au rendez-vous. Et en plus vous amorcez votre transition énergétique.

La pompe à chaleur est une alternative
La pompe à chaleur est une alternative au chauffage au gaz.


Les panneaux solaires, l’alternative écologique et économique


Comme je vous l’ai dit, le gouvernement souhaite privilégier les énergies vertes pour le chauffage des foyers français.

Vous avez deux options : 


  • Installer un système de chauffage d’appoint solaire
  • Installer des panneaux photovoltaïques. 


La première option vous concerne si vous vous chauffez avec des radiateurs à eau ou avec un plancher chauffant. 


Dans ce cas, les panneaux solaires thermiques permettent de préchauffer l’eau. Comme ça, vous utilisez beaucoup moins d’électricité. 


La deuxième option vous concerne si vous êtes au tout électrique. 

Dans ce cas, les panneaux vont produire un courant électrique qui va alimenter votre foyer. Vous utilisez beaucoup moins d’électricité publique et vous faites des économies. 


Dans les deux cas, l’installation solaire est une solution rentable. 


Les projets photovoltaïques sont d’ailleurs considérés comme les investissements les plus rentables. Le taux de rentabilité s’élève à 7,14 %. 


Bref, il existe pas mal de solutions pour se protéger de la hausse des prix de l’énergie. 


Je vous propose de résumer tout ça avant de se quitter. 


L’interdiction du chauffage au gaz : Ce qu’il faut retenir pour 2022


Vous êtes concerné(e)s par cette norme dans 3 situations différentes : 

  1. Vous voulez construire une maison après le 1er janvier 2022
  2. Vous voulez acheter un logement neuf, construit après le 1er janvier 2022
  3. Vous voulez mettre votre maison actuelle aux normes.



  • Pour la situation n° 1 


Plusieurs alternatives sont possibles pour vous : 


  • Installer une pompe à chaleur pour économiser le plus possible 
  • Se chauffer au bois 
  • Installer des panneaux solaires (thermiques ou photovoltaïques). 


Rappelons que cette mesure vise à réduire nos rejets de CO2. 


  • Pour la situation n°2 : 


Vous souhaitez acheter des logements neufs.
Dans ce cas, renseignez-vous bien sur la consommation de votre nouvelle habitation. 


Logiquement les maisons neuves qui suivent la RT 2020 ne peuvent être qu'économiques. Sinon tout ça ne rimerait à rien. 


Mais renseignez-vous bien sur votre chaudière : 

  • Quel entretien ? 
  • Quelle durée de vie ? 


Histoire de prévoir les futurs frais à débourser. 


  • Pour la situation n°3 : 


L’État donne pas mal d’argent pour vous aider à effectuer des travaux de rénovation. C’est le cas pour les panneaux solaires par exemple (je vous ai récapitulé toutes les aides ici). 


Vous pouvez améliorer la classe énergétique de votre maison plus facilement qu’il n’y paraît. N’oublions pas qu’une maison en classe C se vend plus cher qu’une maison classée E. 


Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong. Check all fields.