Le dimensionnement d’un onduleur photovoltaïque : Une étape essentielle pour un rendement optimal


L’onduleur photovoltaïque permet de transformer le courant continu en courant alternatif. En gros c’est lui qui rend l’énergie produite par vos panneaux solaires utilisables. Il vous permet donc d’exploiter toute la puissance de vos panneaux solaires.


En fait, un onduleur bien dimensionné vous permet de produire plus et mieux. En plus, il vous permettra d’allonger la durée de vie de votre système photovoltaïque. Mais pour ça, il faut que l’onduleur soit compatible avec votre installation.


Vous vous apprêtez à faire installer des panneaux solaires ? Pour fonctionner ceux-ci ont besoin d’être équipés d’un onduleur photovoltaïque. Mais attention à bien choisir un appareil compatible avec vos panneaux. Sinon c’est la catastrophe assurée…


Je vais vous expliquer tout ça tranquillement. Nous allons voir :


  • Comment choisir un onduleur photovoltaïque compatible avec vos panneaux 
  • Quel modèle d’onduleur choisir en fonction de votre installation
  • Quel onduleur installer selon vos projets


Comment choisir un onduleur photovoltaïque compatible avec vos panneaux ?


Pour vous offrir le meilleur rendement possible, votre onduleur doit être compatible avec votre installation. Et pour ça, vous devrez faire attention à 4 critères :


  • La puissance
  • La tension
  • L’intensité
  • Le MPP


Choisissez un onduleur photovoltaïque à la bonne puissance


Calculer la puissance nécessaire pour son onduleur photovoltaïque nécessite de comprendre des notions techniques. Mais je vous rassure, ce n’est pas sorcier.


En gros, vous devez tenir compte de la puissance nominale et de la puissance crête. Je vous explique…


  • La puissance nominale : Cet indice exprime la puissance maximale de l’onduleur. Elle est exprimée soit en Volt/ampère (VA), soit en Watt. En règle générale, la puissance nominale de l’onduleur doit représenter 80% de la puissance totale de vos modules solaires.


Par exemple : Si votre installation fait 3 kWc, votre onduleur devra afficher une puissance entre 2 500 et 3 000 Watts.


Pourquoi ? Car la chaleur se dissipe et le module n’atteint quasiment jamais sa puissance nominale en sortie. En gros, retenez que votre onduleur doit être moins puissant que vos modules.


  • La puissance crête : Elle correspond à 2x la puissance nominale. Elle détermine la capacité de votre onduleur à supporter un pic de consommation momentané. Ce qui est par exemple le cas au démarrage du gros électroménager (machine à laver, frigo, etc…). Pour choisir le bon onduleur ce n’est pas compliqué. La puissance crête doit être supérieure à celle de tous vos appareils réunis.


Vous l’avez compris, la puissance est un critère déterminant pour bien choisir son onduleur photovoltaïque. Mais ce n’est pas le seul.


Faites attention à la Tension


La tension est une donnée qui s’exprime en volt. Elle détermine la quantité d’électricité qui circule dans les circuits d’un appareil. En gros, c’est la base du courant électrique.


Lorsque vous devez choisir un onduleur photovoltaïque la tension doit impérativement être prise en compte. Vous allez voir, c’est assez simple.


En fait, pour bien choisir il faut un onduleur capable de supporter la tension totale de tous les modules réunis.


Par exemple : Votre onduleur affiche une tension maximale de 550 V. Alors la tension en sortie des modules ne doit pas excéder 550 V.


Et j’insiste, vraiment, faites attention à la tension. C’est important car un onduleur pas adapté risquerait d'abîmer irréversiblement l’intégralité de votre installation.


Tenez compte de l’intensité électrique


L’intensité s’exprime en Ampères et désigne le débit d’électricité qui passe dans les circuits. En gros, imaginez de l’eau. Si le débit est fort elle coule fort et vite et si le débit est faible elle coule plus doucement. Eh bien c’est pareil pour votre onduleur.


Vous devrez donc veiller à choisir un onduleur dont l’intensité est supérieure à l’intensité globale du système. Cela vous permettra d’avoir un débit maximal et de profiter d’une production optimale.


Regardez la plage du Maximum Power Point


Le MPP est le point d’équilibre entre la tension et l’intensité. Il permet de tirer le maximum de puissance de son installation solaire.


Vous devez veiller à ce que la tension de votre installation soit comprise dans la plage MPP indiquée par l’onduleur. Sinon vous risqueriez de ne pas profiter de toute la puissance de votre système et ça serait dommage.


Ça y est j’en ai fini avec la compatibilité. Je sais que c’est assez technique. Mais ce n’était finalement pas si dur à comprendre, non ?


Et puis si vous n’avez rien compris, pas d'inquiétude, généralement l’installateur s’occupe de tout ça pour vous.


Maintenant que nous avons vu les caractéristiques de compatibilité, voyons les différents modèles d’onduleurs photovoltaïques.


Quels sont les différents modèles d’onduleur photovoltaïque ?


Il existe 4 différents modèles d’onduleurs photovoltaïques :


  • L’onduleur central ou onduleur de chaîne
  • Le Micro onduleur
  • L’onduleur hybride
  • Le Bi tracker


Je vais vous les présenter.


L’onduleur string ou onduleur de chaîne


C’est l’onduleur « classique ». Il est capable de gérer plusieurs panneaux photovoltaïques en même temps.


En gros, c’est un module installé dans un local et relié à vos panneaux. Si vous avez plusieurs panneaux solaires installés en chaîne, c'est généralement celui qui sera installé. Ça permet à chaque panneau d’avoir une production d’énergie équivalente et stable.


Le Micro-onduleur


Les micro-onduleurs sont des mini modèles qui se développent de plus en plus. Contrairement à l’onduleur classique, ils ne peuvent gérer qu’un ou deux panneaux.


Alors c’est vrai qu’ils coûtent un peu plus cher (20%) mais ils permettent d’adapter la production de chaque panneau individuellement. Ils garantissent donc un rendement optimal de chacun de vos modules photovoltaïques.


D’ailleurs le fabricant Enphase vient de sortir une gamme de micro-onduleurs ultra intelligents appelés IQ8. C’est un système que je vous conseille si vous voulez installer ce type d’onduleur solaire chez vous.


Le nouveau micro onduleur enphase IQ8
Micro-Onduleur Enphase IQ8


Par contre, pour être complètement honnête avec vous, les micro-onduleurs sont un peu plus délicats à entretenir. Pourquoi ? Parce qu’ils sont installés derrière les panneaux. 


Ça veut dire qu’à chaque fois qu’on doit faire une opération de maintenance il faut grimper sur le toit. Mais rassurez-vous, ça c’est l’affaire de l’artisan.


L’onduleur Hybride


Ces onduleurs nouvelle génération sont à cheval entre l’onduleur classique et le micro onduleur. En gros, c’est un modèle composé d’un onduleur central et de plusieurs modules permettant d’équiper chaque panneau. 


C’est intéressant car l’onduleur hybride permet d’adapter la production de chaque panneau.


Le Bi tracker


L’onduleur bi-tracker est un peu particulier. Concrètement il sera utile si vous avez des panneaux exposés différemment. Par exemple, si vous avez un module exposé Ouest et l’autre Sud ça peut être une solution intéressante.


Pour faire simple, il s’agit de poser un onduleur central pour chaque bloc.


Comment prévoir le bon onduleur photovoltaïque en fonction de mes projets ?


Le dernier point que je vais aborder concerne la possible évolution de votre installation. Tous les onduleurs ne sont pas forcément adaptés à vos projets.


Je vais prendre un exemple. Si vous avez le projet d’installer une batterie pour stocker l’énergie produite, il faudra faire attention. 


Les onduleurs de chaîne ne sont pas les plus adaptés pour ça. Je vous conseillerais donc davantage un onduleur micro ou hybride.


Bien dimensionner son onduleur photovoltaïque en résumé…


Vous l’aurez compris, dimensionner son onduleur photovoltaïque est essentiel. Ça vous permettra de tirer le meilleur parti de votre installation solaire et de faire un max d’économies.


Pour choisir votre onduleur photovoltaïque vous devez tenir compte de :

- La puissance de l’onduleur : Elle doit représenter 80% de la puissance nominale des modules

- La tension : Elle doit être supérieure à celle de tous les modules réunis

- L’intensité : Celle de l’onduleur doit être supérieure à celle du système

- La plage MPP : La tension des panneaux doit y être incluse

  • Il existe des onduleurs capables de gérer plusieurs panneaux
  • Certains onduleurs ne peuvent gérer que 1 ou 2 panneaux maximum
  • Si vous voulez faire installer des batteries de stockage le micro-onduleur est le modèle le plus adapté

Et pour les intéressés, je vous invite à découvrir notre sélection des meilleurs onduleurs solaires 5000w.

Ce texte a été validé par
Maxime

Directeur commercial et co-fondateur de Nouvel'R Énergie, Maxime est un expert des énergies renouvelables. Son objectif ? Vous partager toutes ses connaissances pour vous aider à faire les meilleurs choix.

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong. Check all fields.