Qu’est-ce que l’étude d’un projet photovoltaïque ?

Réalisée par un professionnel, l’étude photovoltaïque est une étape indispensable à la réalisation de votre projet d’installation solaire. C’est même la première étape préalable à la pose de panneaux solaires

Elle permet d’examiner la faisabilité technique du projet et de déterminer précisément vos besoins pour obtenir une installation qui vous correspond.

Dans ce guide, je vous en dis plus sur : 

  • L’importance de cette étude photovoltaïque
  • Les étapes qui la composent
  • Ce à quoi vous devez faire attention pour réaliser votre étude

Allez, rentrons directement dans le vif du sujet et voyons pourquoi c’est si important.

Pourquoi réaliser une étude photovoltaïque avant de lancer votre projet ?

Vous le savez, installer des panneaux solaires permet de faire de belles économies sur vos factures. 

Et bien, sachez que c’est le cas uniquement si l'installation est bien dimensionnée par rapport à vos besoins de consommation. 

Eh oui, une installation surdimensionnée ou sous-dimensionnée aura du mal à se rentabiliser. Votre installation ne fonctionnant pas de manière optimale, vous ne ferez alors pas ou très peu d’économies.

C’est là qu’intervient l’étude photovoltaïque. 

Le professionnel va se renseigner sur votre consommation et sur l'objectif de votre projet pour estimer la puissance nécessaire.
Ensuite, il va prendre en compte les caractéristiques de votre maison pour vérifier que le projet est bien réalisable.

Il aura ainsi toutes les cartes en main pour estimer votre production et vous proposer une offre adaptée à vos besoins. Je vous explique tout ça en détail.

L’étude de votre projet photovoltaïque en 3 étapes 

L’étude d’un projet photovoltaïque comprend trois étapes indispensables.

1. Vos habitudes de consommation

Premièrement, le professionnel va évaluer vos habitudes de consommation en vous questionnant sur : 

  • Votre niveau de consommation actuel : Pour simplifier, vous devez indiquer votre consommation annuelle soit en euros, soit directement en kWh. Ça permettra d’estimer grosso modo la puissance qu’il faut pour couvrir vos besoins de base.

  • Les appareils les plus énergivores de votre foyer : Si vous avez une piscine, une voiture électrique à brancher, plusieurs chauffe-eau, … c’est le moment de le dire. Ils augmentent d’office votre consommation. Le professionnel doit donc absolument les prendre en compte dans son étude pour ajuster la puissance de l’installation.

  • Les futurs projets pour votre maison : Acheter un véhicule électrique, agrandir votre maison, changer de mode de chauffage, … tout ça impacte la consommation. Alors si vous avez un projet de ce style, je vous encourage aussi à en informer le professionnel chargé de votre étude. Il pourra anticiper cette augmentation de consommation mais également vous proposer d’opter pour des micro-onduleurs. Ils permettent une installation 100% modulable.

Une fois toutes ces informations recueillies, le professionnel pourra déjà estimer la puissance nécessaire pour couvrir vos besoins. C’est le premier pas vers le bon dimensionnement de votre future installation.

2. Les caractéristiques de votre habitation

Il est ensuite important de prendre en compte les spécificités de votre habitation. 

Elles vont permettre d’estimer votre production, mais également de prendre connaissance des éléments techniques qui pourraient influencer l’installation de vos panneaux.

Vous devez pouvoir fournir les informations suivantes : 

  • Le type de couverture : Tuiles, ardoises, bois, … L’installation des panneaux n’est pas là même selon les types de toiture. Il est parfois très compliqué d’installer des panneaux solaires sur certaines textures. Vous devez donc savoir exactement avec quel matériau est faite votre toiture pour anticiper d’éventuels surcoûts.

  • L’état de la charpente : Votre charpente doit être en bon état pour pouvoir supporter le poids de l’installation complète. Il faut généralement compter 20 kg.

  • L’exposition : Dans l’idéal, le pan de votre toiture qui accueille les panneaux doit être orienté Sud, Sud-Est ou Sud-Ouest. L’installation sur d’autres orientations reste largement possible, mais plus on s’écarte du Sud, moins ce sera rentable. C’est également le cas pour l’ensoleillement. Plus votre région à un taux d’ensoleillement élevé, plus votre capacité de production sera élevée.

  • L’inclinaison : Pour garantir un rendement optimal, l’inclinaison de l’installation idéale est d’environ 30 à 35°. Mais ne vous inquiétez pas, il est possible d’installer des panneaux solaires sur un toit plat. Ce n’est pas ce qui va le plus changer votre capacité de production, mais ça va quand même l’influencer.

  • La configuration de la maison : Si votre maison possède un étage, les techniciens auront besoin d’un échafaudage pour réaliser l’installation. Ça peut donc changer l’offre du professionnel. Eh oui, une installation sur une maison en plain-pied coûtera moins chère que sur une maison avec un étage.

  • Installation électrique : Cet élément est très important et doit absolument être pris en compte. Effectivement, si vous êtes en monophasé, une installation de 9 kWc ne sera pas réalisable. Le professionnel vous proposera donc d’opter pour un dimensionnement inférieur. Par contre, si vous êtes triphasé, vous êtes éligible à toutes les puissances.

  • La surface disponible sur votre toit : Cet élément est également à prendre en compte pour dimensionner votre installation car vous devez avoir la place de l’installer. Par exemple, pour un 3 kWc, vous devez avoir au moins 16 m2 de surface disponible sur votre toit. Pour un 6 kWc, il vous faut 32m2 et pour un 9 kWc, 48 m2 minimum.

Vous devez également savoir si votre domicile est dans une zone protégée. Si c’est le cas, il sera nécessaire de : 

  • Demander une autorisation aux Architectes des Bâtiments de France
  • Réaliser (presque systématiquement) une pose intégrée au bâti. Cela va aussi modifier l’offre faite par le professionnel.

3. L’objectif de votre projet

Vous pouvez décider d’installer des panneaux solaires pour plusieurs raisons : 

  • Être autonome : 


Dans ce cas, vous allez faire de l’autoconsommation totale. Ça veut dire que vous utilisez toute votre production pour combler vos besoins de consommation. Vous êtes quasiment autonome et ne dépendez pas du réseau.

C’est alors un maximum d’économies qui s’offrent à vous et vous ne subissez pas les hausses de prix de l’électricité.

Attention quand même à nuancer, il est très difficile d’être autonome à 100%. C’est pour cette raison que le professionnel chargé de votre étude peut vous proposer d’installer une batterie solaire.

Elle vous permettra de stocker une partie de l’énergie que vous avez produite pour la réutiliser plus tard. Ça vous évite de perdre de l’énergie produite inutilement si vous ne pouvez pas l’utiliser sur le moment.

  • Rentabiliser le plus rapidement possible votre installation : 

Le plus intéressant, dans ce cas, est de faire de l’autoconsommation avec revente du surplus. Vous allez consommer l’énergie que vous produisez et revendre celle que vous n’utilisez pas à un fournisseur d’énergie.

Le fournisseur remplace alors la batterie dont je vous parlais juste au-dessus. 

Ce qui change, c’est que le fournisseur, lui, vous paye l’énergie que vous lui donnez. On appelle ça la “revente de surplus”. Avec cette solution, vous pouvez donc réduire massivement vos factures d’électricité mais également générer un revenu supplémentaire. 

Vous serez d’office rentable plus rapidement.

Selon l’option que vous choisissez, le professionnel vous proposera une offre qui correspondra à ce besoin. Je vous conseille tout de même de faire attention à quelques points pour assurer la fiabilité de cette offre.

Étude projet photovoltaïque : Les points de vigilance

Si vous souhaitez obtenir une réelle estimation de votre production et une offre pertinente, l’étude photovoltaïque doit être parfaitement réalisée. Soyez donc vigilent(e) sur les éléments suivants.

Les qualifications du professionnel

Le professionnel que vous choisissez doit être impérativement compétent dans le domaine photovoltaïque. 

Vous ne le savez peut-être pas, mais tout le monde peut devenir installateur solaire. Eh oui, la profession n’est pas réglementée, il n’y a donc aucun diplôme à avoir.

Par contre, les professionnels peuvent obtenir des certifications pour attester de leurs compétences :

  • La qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) : Elle prouve que le professionnel est de qualité et surtout reconnu par l’Etat pour entreprendre des travaux d’efficacité énergétique.
  • La qualification Quali PV : Elle permet au professionnel de devenir un référent technique dans le domaine de l’installation photovoltaïque.

Alors vérifiez bien que l’entreprise que vous choisissez les possèdent. Comme ça vous serez sûr d’avoir à faire avec un véritable professionnel. Elles sont souvent affichées sur leur site. Sinon, vous pouvez simplement lui demander. Et il est signe de fiabilité qu'un installateur soit en contact avec un bureau d'études photovoltaïque. Que ce soit par le biais de leur fournisseur ou autre.

En plus, pour l’installation, faire appel à un technicien certifié RGE, vous permet de bénéficier des aides de l’État.

L’expérience de la société

Les certifications à elles seules ne suffisent pas. Vous devez également vérifier que l’entreprise ou l’artisan choisi exerce depuis déjà quelques années

Je vous conseille donc d’aller vérifier l’année d’ouverture de l’entreprise ici. Cherchez simplement le nom du professionnel et le tour est joué. 

S’il a déjà 10 ans d’expérience c’est super, vous pouvez lui faire confiance. 

Si c’est un peu moins, vous pouvez regarder son site internet pour voir s’il y a des photos d’installations déjà réalisées. Vérifiez également les questions qu’il vous pose pour réaliser l’étude. Si elles ne sont pas pertinentes et ne regroupent pas les éléments des 3 étapes dont on a parlé plus haut, alors méfiez-vous. Rappelez-vous, cette étape est essentielle pour assurer la rentabilité de votre investissement.

Les avis des clients

Vous le savez sûrement aussi bien que moi, mais les avis clients sont une excellente preuve du service réalisé. 

Alors n’hésitez pas à faire un tour sur TrustPilot, sur les avis Google ou sur Avis Vérifiés. Ça vous montrera ce que les clients pensent réellement du professionnel. En plus, les avis y sont authentiques. Eh oui, ce sont des plateformes indépendantes, l’entreprise ne peut ni influencer les avis, ni les supprimer. Ils reflètent donc vraiment son image.

S’il a de bons avis et qu’il paraît sérieux, alors vous pouvez lui confier la réalisation de votre étude photovoltaïque.

Une étude gratuite

Pour finir avec cette petite liste, je tiens à vous dire que cette étude doit être gratuite

Elle intervient pour vérifier la faisabilité du projet mais également pour élaborer un devis. Ce premier chiffrage doit donc vous être proposé gratuitement.

Si c’est payant, méfiez-vous, il pourrait s’agir d’une entreprise peu scrupuleuse qui aurait de mauvaises intentions. L’étude pourrait être mal réalisée et vous diriger vers une installation mal dimensionnée.

Maintenant que vous savez tout sur l’étude d’un projet photovoltaïque, résumons tout ça.

Que faut-il retenir pour bien réaliser l’étude de votre projet photovoltaïque ?

L’étude photovoltaïque de votre projet est indispensable pour vous offrir une installation rentable.

Elle contient trois phases : 

  1. L’étude de vos habitudes de consommation et de vos projets futurs pour estimer la puissance qu’il vous faut
  2. L’étude technique des caractéristiques de votre habitation pour estimer votre potentiel de production et vérifier la faisabilité du projet
  3. L’alignement avec l’objectif de votre projet (autoconsommation totale ou avec revente)

Pour avoir une étude pertinente, confiez-la à un professionnel : 

  • Qualifié (Certifications RGE et QualiPV)
  • Expérimenté  (+/- 10 ans d’expérience)
  • Avec de bons retours d’anciens clients 
  • Qui vous offre cette étude (et le devis qui l’accompagne) gratuitement

C’est le moment de se dire au revoir. J’espère que ce guide vous aura aidé pour entamer votre projet d’installation photovoltaïque. Si vous avez une question, je suis évidemment disponible pour y répondre dans les commentaires.

Ce texte a été validé par
Damien

Damien supervise nos chantiers d'installation depuis plus de 10 ans. Son expertise technique le rend incollable sur toutes les questions qui traitent de la rénovation énergétique (une bonne nouvelle pour notre porte-monnaie).

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong. Check all fields.