Maison autonome, quel prix pour un nouveau mode de vie ?

 

Si vous êtes prévoyant(e) vous anticipez sûrement avec prudence l’explosion des tarifs de l’énergie sur les réseaux français.


Aujourd’hui ça devient compliqué de contrôler le montant sur sa facture. À moins d’être totalement indépendant(e) des réseaux, il faudrait changer drastiquement ses habitudes de consommation. 

 

Pas mal de famille se tourne vers les maisons autonomes. C’est une solution plutôt radicale, mais qui fonctionne très bien

 

Seul petit hic, une maison autonome ça ne coûte pas le même prix qu’une maison lambda. 

 

Pour que vous puissiez prévoir un budget, je vous ai trouvé quelques tarifs de référence. 

Et vous verrez, il y en a pour tous les budgets.


Maison autonome, on récapitule en 3 minutes :

Une maison est autonome ou autosuffisante, lorsqu’elle subvient à vos dépenses énergétiques sans dépendre d’aucun fournisseur d’énergie.

 

Vous produisez donc vous-même votre énergie. À ne pas confondre avec une construction passive (c’est juste un bâtiment qui a une consommation énergétique basse). 

 

Pour vivre confortablement, trois énergies sont indispensables :

 

  • L’électricité 
  • Le chauffage  
  • L’eau chaude 

 

Bref, ce sont les éléments essentiels qu’on retrouvera dans une maison.

 

Le reste, ce n’est qu’une question de confort, comme : la climatisation réversible, la domotique, etc... 

 

Maintenant, penchons-nous de plus près sur les équipements à avoir pour devenir autonome.


Maison autonome, l’équipement nécessaire :


Pour produire vous-même votre électricité, votre chauffage, et votre eau sanitaire, vous devrez équiper votre maison.

 

Voici les installations dans lesquelles vous devrez investir :


Être autonome en électricité, combien ça coûte ?

 

Il existe trois grandes façons de produire de l’électricité avec les énergies renouvelables.

  

 

Pour des raisons techniques et financières, l’énergie solaire est la plus utilisée par les Français pour produire de l’électricité.


Bien sûr le tarif dépend de la puissance qu’on installe. 

 

Si jamais vous voulez faire une simulation, vous pouvez cliquer ici. Ça vous donnera une estimation de la puissance qu’il vous faut, du prix et du montant de vos futures économies.

 

Petit aparté : vous pouvez demander des aides de l’État pour payer moins cher des panneaux photovoltaïques. J’ai récapitulé toutes les subventions ici.

 

Penchons-nous sur le chauffage maintenant.

Être autonome en chauffage, combien ça coûte ?


Que vous vous chauffez à l’électrique ou au gaz, les tarifs gonflent dans les deux cas. (Bon le gaz est encore moins cher que l’électricité, mais ça fait quand même un budget).

 

Il existe plusieurs types de chauffage pour chauffer votre maison en totale autonomie. 


 

Les systèmes à bois et à pellets demandent un ravitaillement régulier en combustibles

 

La pompe à chaleur ou le chauffage solaire nécessitent d’y consacrer moins de temps.

La pompe à chaleur vous fait économiser du temps et de l'argent
exemple de pompe à chaleur

 

Bien sûr, il est difficile d’estimer à l’euro près le coût final de votre installation.

 

Tout dépendra de votre isolation, de la superficie à chauffer ou encore de vos modes de consommation.


Petit aparté sur les matériaux, si vous êtes dans une optique écologique il faut bien choisir son isolation. 

Vous pouvez vous tourner vers de la laine de coton, de bois ou de liège. 


Ce sont des composants végétaux et aussi recyclés pour la plupart.

 

Je vous ai donné des moyennes mais vous pouvez m’expliquer votre projet dans les commentaires. Avec des données plus précises je peux vous aiguiller vers un tarif plus précis. 

 

On continue avec l’eau.


Être autonome en eau et combien ça coûte ?

 

Pas besoin d’une rivière à disposition. 

 

Il existe principalement 2 façons d’être plus autonome en eau.

 

Petit rappel : même s’il est possible en théorie d’être autonome en eau, il est obligatoire d’être raccordé au réseau d’eau national.

 

Vous pouvez donc utiliser cette eau pour les toilettes, pour arroser votre jardin ou remplir votre piscine.

 

Voici le tableau comparatif :

 

L’autonomie en eau est la partie la plus compliquée à cause des législations et des faibles possibilités pour en produire.


Mais vous pouvez quand même faire de belles économies. Et une fois que vous avez cette eau gratuite, vous pouvez aussi la chauffer gratuitement


Chauffer son eau en autonomie, combien ça coûte ?

 

Eh oui, à moins que vous soyez adeptes de douches froides, il faut penser au chauffe-eau pour sa maison autonome.

 

Voici les deux principaux chauffe-eaux utilisés dans la plupart des maisons autonomes.

 

 

Il existe d’autres méthodes comme le chauffe-eau par compostage ou le chauffe-eau par combustion.

 

Mais ces techniques sont peu communes et on n’a pas trop de recul sur les performances.


Par contre, pour les solutions listées dans le tableau, elles ont fait leurs preuves. 

 

Maintenant qu’on a l’électricité, l’eau et le chauffage, il faut isoler parfaitement la maison. Comme ça, on évite un maximum de pertes.


Isoler sa maison autonome, combien ça coûte ?


La partie isolation d’une maison autonome est très importante, tout est une question d’optimisation.

 

On cherche à en produire le plus possible avec le moins possible.

 

Il faut donc limiter au maximum les pertes d’énergies.



La VMC à double flux est une option qui permet de préchauffer l’air entrant. 

 

Cette installation est coûteuse et nécessite de gros travaux.

 

Mais c’est une solution efficace pour réduire la perte de chaleur de votre maison autonome, surtout en hiver.

 

À présent, on est calés sur le coût de chaque élément qui constitue une maison autonome.

 

Place à la grande question… Le prix final.


Prix maison autonome : combien coûte la liberté ?

 

D’après nos calculs : le coût final d’une maison autonome est généralement supérieur de 15% à 20% du prix d’une maison classique.

 

Et pour les versions les plus équipées avec du matériel haut de gamme, on pourrait atteindre les 30%.


Je vais peut-être vous décevoir, mais il est impossible d’estimer le montant précis d’une maison autonome.

 

En fait, le prix d’une maison est si variable qu’il n’est tout simplement pas possible de déterminer son juste prix.

 

Mais est-ce qu’investir dès le départ peut nous faire économiser plus tard ?

 

C’est ce qu’on va voir.

Rentabilité maison autonome, quelles sont les économies ?

 

Même si son coût de départ est plus élevé, la maison autonome est vite rentabilisée.

 

Le ménage français moyen consomme environ 7 300 KWh par an

 

Pour une maison d’environ 100 m2, vous économisez donc 2 900 € par an

 

C’est une forte économie qui permet de rentabiliser l’investissement en moins de 15 ans.

 

Le guide touche presque à sa fin, mais pas d’inquiétude.

 

On va tout récapituler juste en dessous.


Prix Maison autonome, les points importants : 

 

Les principaux éléments pour qu’une maison soit autonome :

 

 

Le prix final d’une maison autonome est en moyenne 15% à 20% plus élevé que celui d’une maison classique. 


Attention, si l’on parle d’une construction neuve les tarifs évoluent. Il faut prendre en compte le prix du terrain.


Dans ce cas il faut bien penser à la future exposition de votre habitat. Avec de grandes surfaces vitrées exposées au soleil, votre consommation de chauffage sera optimisée.

 

La maison est assez vite rentabilisée grâce aux économies d’énergie qu’elle procure.

 

Bien évidemment vos habitudes de consommation doivent être adaptées. 

Si vous n’utilisez que de l’électricité solaire, il faut prévoir de consommer un maximum en journée. 


Il faut aussi prévoir les jours de mauvais temps. Votre production sera moins importante. 


Le conseil que je peux vous donner, c’est d’y aller petit à petit. 


Par contre, si vous optez pour une construction, vous pouvez compter 


Comment faire des économies sans vivre dans une maison autonome ? 


Si vous n’êtes pas assez motivé(e) pour devenir 100% autonome, vous pouvez commencer par l’électricité


C’est l’énergie qui va prendre le plus de hausses tarifaires dans les prochaines années. Donc c’est là qu’il faut dresser le plus de protection


Dites-vous aussi, que les aides de l’État vont diminuer. La prime à l’autoconsommation a été revue cette année, on a encore perdu 10 € sur chaque année. 


En bref, les panneaux solaires sont de plus en plus accessibles mais les subventions diminuent. Il ne faut pas trop tarder à sauter le pas pour ne pas voir sa facture d’électricité s’envoler. 


D’ici là je vous laisse un petit cadeau, j’ai répertorié 54 astuces pour faire diminuer votre facture. Je ne vous promets pas de baisse astronomique, mais ça peut faire une belle différence. 


Je vous laisse cliquer ici pour consulter la liste.


Un dernier conseil si vous voulez construire vous-même votre habitat autonome : 


Faire appel à un architecte pour construire une maison autonome 


Passer par un architecte ça coûte des sous. 


Mais comme je vous l’ai dit plus haut, la construction n’a rien à voir avec la rénovation d’une maison déjà existante. 


Avec un architecte vous serez conseillé(e) sur l’orientation de la maison par rapport au terrain. Vous aurez aussi des choix de matériaux adaptés à votre environnement. Que des petits plus qui feront que votre foyer sera réellement écologique et économique.


Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong. Check all fields.