Qu’est-ce qu’une maison autosuffisante ?

 

Aussi appelé maison autonome ou maison à énergie zéro, la maison autosuffisante est indépendante de tous réseaux d’alimentation énergétique. C’est-à-dire qu’elle produit elle-même l’énergie nécessaire pour faire vivre ses occupants. Au quotidien, elle s’affranchit totalement des fournisseurs d’électricité, de gaz et d’eau.

 

Comment faire pour produire son énergie en autonomie ?

Rien de plus facile, les énergies renouvelables de type éolien, photovoltaïque ou hydraulique sont vos alliées pour répondre à vos besoins. Elles vont permettre d’alimenter votre réseau électrique, votre chauffage et votre eau chaude sanitaire. Pour que votre foyer reste indépendant, pensez aussi à une gestion de l’eau de façon autonome.

Je vous donne une petite information. Pour qu’un logement soit considéré comme autonome, il doit consommer en moyenne 100 kWh par m2 et par an. La consommation de chauffage est en moyenne de 15 kWh par m2. Autant dire que les besoins d’une maison autosuffisante sont minimes.

 

Pourquoi construire une maison autonome ?

Les arguments sont nombreux et je pense que chacun a son opinion personnelle sur ce sujet. Mais dans les grandes lignes, la construction ou l’aménagement de foyers sains et productifs est convoité pour plusieurs raisons :

  • Un lieu isolé et inaccessible aux réseaux ;
  • Une démarche écologique et économique ;
  • Un logement rentable ;
  • Une indépendance face aux réseaux d’approvisionnement.

La possibilité de subir des coupures électriques et des prix énergétiques revus à la hausse chaque année, favorisent la création de logements autarciques. De plus en plus de foyers décident de franchir le pas et de découvrir l’autonomie. Est-ce votre cas ?

 

Une maison autonome vous permet de produire vous même les énergies que vous consommez.

Les maisons autonomes sont-elles écologiques ?

Si vous rêvez d’une habitation saine et éco-responsable, la maison passive est faite pour vous. Grâce aux installations d’énergies renouvelables, les logements autosuffisants ont enfin permis de réduire leur empreinte environnementale. Ils produisent leur électricité et la chaleur sans émission de CO2. Ils évitent aussi le gaspillage de l’eau, grâce à sa récupération et son recyclage. Ils ont donc une vocation écologique tant leur impact sur l’environnement est réduit.

 

Ce concept vous séduit ? Je continue mes explications.

 

Comment transformer votre habitation en maison autosuffisante ?

 

Voici le moment de s’interroger sur les procédés et les solutions à mettre en place pour que votre maison passive fonctionne correctement. Je vous conseille de prendre en considération ces différents choix et équipements dans votre projet d’autonomie :

  • L’orientation, afin d’optimiser le rendement des panneaux solaires et pouvoir chauffer naturellement ;
  • L’isolation de haute qualité des combles, murs et sols pour consommer moins d’énergie, surtout en hiver ;
  • Des fenêtres isolantes à vitrage épais ;
  • Un puits canadien ;
  • Des parois végétalisées ;
  • Un chauffe-eau solaire ;
  • Des panneaux solaires ;
  • Des récupérateurs d’eaux de pluie, …

 

Pour rendre votre maison autosuffisante, il vous faut des équipements pour vous rendre autonome.

Un peu d’aide pour connaître le coût de ces installations alternatives ?

Pour vous informer sur le coût d’une partie de ces installations, je vous ai préparé un tableau stipulant une fourchette de prix pour chaque équipement. Prenez en compte que la valeur de ces aménagements dépend du choix du matériau, de sa taille, de sa puissance et du fabricant.

 

 

Bien sûr, une maison passive a un coût de départ conséquent, mais grâce à ses économies annuelles, son prix est largement amorti par la suite.

  Quels sont les équipements indispensables pour une maison autosuffisante ?

Il existe de nombreux aménagements pour produire votre électricité, votre source de chaleur et votre eau chaude sanitaire. Je vous propose de voir ensemble les équipements nécessaires pour qu’un logement passif puisse répondre aux besoins de ses occupants.

 

Choisir un système d’autonomie pour produire votre électricité

Tout d’abord, voyons plus clair sur les installations autonomes électriques que nous proposent les différentes technologies renouvelables.

Les éoliennes 

Ce type d’installation est renouvelable, propre et durable. Elle ne produit pas de déchets et n’émet aucun gaz à effet de serre. Par contre, sa production est variable selon le temps. Je vous conseille de la privilégier, si votre région est très venteuse.

L’énergie hydraulique

Cette technologie consiste à capter la force de l’eau pour réussir à faire tourner une turbine et produire de l’électricité. Cette solution est parfaite, seulement si votre habitation comprend une source d’eau.

Les panneaux solaires photovoltaïques

Je ne vous apprends peut-être rien, mais le solaire est la solution préférée des Français. Les systèmes photovoltaïques sont un choix judicieux pour rendre son habitation indépendante en énergie. Vous alimentez facilement vos appareils électriques et bénéficiez de l’éclairage dans votre habitat. Cette source lumineuse permet de vous alimenter de manière inépuisable et partout.

Attention toutefois, je préfère vous signaler que toutes les toitures ne sont pas compatibles avec la pose de panneaux solaires. Si votre toit est en shingle, zinc, chaume ou goudron, une solution alternative peut être mise en place. Vous allez en savoir plus, un peu plus loin dans votre lecture.

L’installation d’un système photovoltaïque nécessite une analyse approfondie de votre logement intérieur et de votre environnement extérieur. Ce choix vous intéresse ? Je vous conseille de nous joindre afin de vous guider dans ce choix astucieux.

Les installations solaires vous permettent de vous alimenter en électricité.

Aménager un système indépendant pour le chauffage et l’eau chaude

D’autres solutions s’offrent à vous, pour pouvoir vous chauffer et produire de l’eau chaude. Je vous résume rapidement les différents choix et fonctionnements pour mieux les comprendre.

Les panneaux solaires thermiques : la solution la plus efficace

Le panneau solaire thermique permet de combiner le chauffage de l’habitation et le chauffage de l’eau sanitaire. C’est un capteur qui intercepte le rayonnement solaire afin de réchauffer le fluide caloporteur placé sous les panneaux. Ce fluide, qui est devenu chaud, va se diriger vers le ballon d’eau de stockage pour réchauffer l’eau s’y trouvant. Cette eau sanitaire va pouvoir être utilisée pour vos divers besoins (la vaisselle, la douche, …).

Si vous visez une maison autosuffisante, il va falloir prévoir un système de récupération de l’eau (puits, récupérateurs d’eaux de pluie, …), pour pouvoir alimenter le chauffe-eau solaire.

 

D’autres solutions existent pour un chauffage autonome

D’autres moyens de chauffer votre logement sont possibles et complémentaires : une cheminée, un poêle à bois ou à granulés ou encore un poêle à accumulation qui est capable de chauffer de grande surface. Ce sont de vrais alliés pour passer l’hiver dans votre logement autosuffisant.

 

Est-il vraiment possible d’être autonome en électricité ?

Grâce à tous les équipements décrits ci-dessus, chaque foyer visant une autonomie énergétique a toutes les possibilités de le devenir. Être 100 % autonome en électricité n’est plus une utopie. Les avancées technologiques dans ce domaine le prouvent sans cesse. Mais en pratique, une partie des foyers restent connectés aux réseaux d’approvisionnements.

Avez-vous des questions ? Vous souhaitez en savoir plus ? Je vous explique de suite l’essentiel sur le photovoltaïque.

 

L’énergie solaire : l’énergie plébiscitée par les maisons autosuffisantes

Je vais approfondir davantage sur l’énergie la plus utilisée par les logements autonomes : le solaire. Pour plus de détails techniques, je vous renvoie sur le guide qui vous explique tout au sujet des panneaux solaires et la production d’énergie verte. Le solaire est une source d’énergie provenant du rayonnement solaire et permettant de fabriquer de l’électricité au moyen de systèmes photovoltaïques ou de centrales solaires thermiques.

Elle est devenue l’option privilégiée de nombreux foyers. Mais qu’est-ce qui la différencie des autres moyens de produire de l’électricité ?

 

Des raisons écologiques

Elle n’a plus rien à prouver pour la santé de notre planète et ses bénéfices sont importants car :

  • Le soleil est une source d’énergie propre, gratuite, inépuisable et disponible en grande quantité.
  • Les panneaux photovoltaïques sont recyclables. Depuis 2012, les fabricants doivent effectuer la collecte et le recyclage. La bonne nouvelle est que 94,7 % des composants sont facilement recyclables.
  • Une durée de vie de 30 ans et plus, évite ainsi d’accumuler les déchets.
  • Son installation réduit de façon importante les émissions de CO2 et permet de préserver l’environnement.

 

L’énergie solaire vous permet d’avoir une attitude plus écologique.

Des raisons économiques

L’énergie solaire est un investissement rentable à plus ou moyen terme car :

  • Les panneaux photovoltaïques ont une longue durée de vie et garantissent après 25 ans, encore 80 % de performance ;
  • La technique d’autoconsommation permet de réduire considérablement ou totalement sa dépendance au réseau électrique national ;
  • L’investissement de départ peut être élevé, mais par la suite, il permet de réelles économies et très peu de dépenses ;
  • Plusieurs options de gestion s’offrent à vous pour alléger votre facture. Je vous en parle plus bas.

 

Pour produire l’énergie solaire indispensable à votre habitation, un système photovoltaïque et thermique est nécessaire. Tout ce matériel est testé dans des conditions extrêmes pour vous garantir une résistance et une durabilité dans le temps.

Alors, convaincu(e) ? Vous souhaitez en connaître davantage ? Je ne vous fais pas attendre plus longtemps.

 

Où installer les panneaux solaires ?

Le choix du lieu est primordial pour installer des panneaux solaires. Les différents moments de la journée et la puissance de la luminosité doivent être pris en compte. Une orientation plein sud et une inclinaison à 30° permettent une production d’électricité optimale. On trouve le plus souvent des installations photovoltaïques sur les toits. Comme je vous l’ai annoncé plus haut, certains toits ne peuvent pas supporter les panneaux solaires. Dans ce cas, vous pouvez les installer sur une façade ou dans un jardin.

 

Comment installer des panneaux solaires photovoltaïques ?

Contrairement à une autoconsommation partielle où vous êtes encore relié au réseau, une habitation autonome va demander de prendre en compte votre autoconsommation réelle. C’est à ce moment-là qu’il est important de bien calculer vos besoins énergétiques afin que votre système photovoltaïque corresponde à vos exigences.

Vous pensez avoir besoin de conseils ? De nombreuses questions commencent à surgir ?  Contactez-nous ou laissez-nous un commentaire.

 

Les batteries : le soutien d’un système autonome

Une chose dont on ne parle pas souvent, ce sont les batteries de stockage solaires. Je vous explique rapidement l’intérêt de cet équipement. Pendant la journée, l’énergie accumulée et non consommée peut être stockée dans des batteries photovoltaïques. Pour rendre votre maison autosuffisante en électricité, l’investissement dans des batteries solaires présente quelques avantages :

  • Lors de mauvais temps ou à n’importe quel moment, elle restitue l’énergie accumulée.
  • Une batterie solaire permet un taux d’autonomie plus élevé jusqu’à 70 %. Sans batterie, ce taux est compris entre 20 % et 50 %.

Voici à quoi ressemble une batterie de stockage.

On comprend mieux l’enjeu de cet astucieux matériel, n’est-ce pas ?

 

Les critères pour choisir une batterie solaire 

Votre choix va dépendre de plusieurs conditions :

  • Sa durée de vie ;
  • Son rendement ;
  • Sa capacité à fonctionner en état de charge partielle prolongée ;
  • Batterie ouverte/étanche, …

La majorité des foyers installent les systèmes solaires chez eux sans batteries de stockage. En cause ? Le coût un peu élevé de celles-ci qui freine l’achat des particuliers.

 

Deux options pour gérer votre production d’électricité

Si vous aspirez à une maison autonome, l’utilisation de la totalité de votre production devient votre choix principal. Au contraire, si vous préférez rester reliés au réseau national, vous pouvez vendre totalement ou partiellement à des fournisseurs d’énergie électrique votre production.

La vente totale ou en surplus de la production d’énergie solaire 

Dans ce cas-là, vous êtes libre de choisir de vendre votre production à EDF ou à une régie locale de distribution d’énergie. Il vous suffit d’envoyer chaque année à la date de votre mise en service de l’installation photovoltaïque, votre facture à l’organisme qui vous achète l’électricité. Ainsi, vous bénéficiez de revenus liés à cette vente ou d’une baisse de votre facture de consommation d’électricité.

 

Voici un petit tableau sur les tarifs de revente à EDF OA. Ils ont augmenté en ce début d'année 2023, ce qui est une bonne nouvelle.

 

Nouveau tarif au 1e trimestre 2023 :

 

Des aides financières pour installer vos panneaux solaires 

 

Je ne peux pas vous parler de maison passive et d’énergie solaire sans vous informer que des aides peuvent vous concerner et alléger vos factures d’équipements autonomes. L’État a mis en place de nombreux dispositifs afin d’aider les particuliers à financer leurs projets d’installation aux énergies renouvelables. Je vous laisse les découvrir et si vous êtes éligible, renseignez-vous sur les conditions particulières.

 

Pour votre projet, sachez que vous êtes éligible à certaines aides.

La prime à l’autoconsommation photovoltaïque

Les installations de vente totale ou en surplus sont concernées par cette prime. Celle-ci est répartie sur les 5 premières années de fonctionnement de votre production. Le montant de la prime est fixé lors de la demande de raccordement auprès du réseau.

Attention, si vos panneaux solaires sont au sol, vous ne pourrez pas bénéficier de cette aide.

 

La prime Rénov’

C’est une nouvelle aide financière qui remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique. Cette aide finance les travaux et les dépenses de rénovation énergétique de votre logement.

 

Réduction du taux de TVA

Les installations photovoltaïques raccordées au réseau national et d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc peuvent bénéficier d’un taux réduit de TVA à 10 %. Cette baisse concerne les autoconsommations totales, mais aussi ceux vendant la totalité ou le surplus de la production d’électricité.

 

La condition ultime pour pouvoir bénéficier de ces aides

Je tiens à vous informer que les aides financières ne sont effectives qu’après la mise en service de l’installation photovoltaïque et la conclusion du contrat d’achat. Pour y prétendre, il est également obligatoire de faire appel à une entreprise professionnelle de qualification RGE pour les installations de moins de 100 kWc.

Bonne nouvelle, nous sommes titulaires de cette certification qui nous permet de garantir nos compétences dans ce domaine. N’hésitez pas à prendre contact pour discuter ensemble de votre projet photovoltaïque.

 

D’autres aides locales existent au niveau départemental et communal, n’hésitez pas à vous renseigner.

 

 Avantages et inconvénients d’une maison autosuffisante

 

Comme pour tout projet, avoir une maison autonome est porteur d’espoirs, mais aussi de contraintes. Je vous explique tout.

Les avantages non-négligeables d’une maison autonome

Vivre dans une maison à énergie zéro a de nombreux avantages écologiques et économiques :

  • Vous respectez votre environnement grâce à des énergies renouvelables, durables et écologiques qui permettent de réduire votre impact environnemental.
  • Vous réalisez des économies financières importantes. Fini les factures d’électricité, de gaz ou d’eau chaque mois dans une maison autonome.
  • Vous gérez de façon autonome votre autoconsommation.
  • Vous n’êtes plus dépendant des réseaux d’approvisionnement qui peuvent subir certaines coupures.
  • Vous continuez à utiliser tous vos appareils électriques sans contrainte : radiateurs, appareils ménagers, et même voiture électrique.

 

Les inconvénients d’une maison autosuffisante

La maison passive n’a pas que des atouts. Je vous énumère les différents inconvénients qui vont vous permettre de rester objectif dans votre choix et de trouver des solutions :

  • L’investissement de départ peut être conséquent. Par exemple, pour une installation photovoltaïque de 3kWc, le coût peut grimper à 9 000 €.
  • L’achat de batterie de stockage qui peut devenir nécessaire et entraîner des frais supplémentaires.
  • En cas de mauvais fonctionnement d’un élément, le réseau national d’électricité ne pourra pas prendre le relais, si vous êtes en totale autonomie.
  • L’installation de ces équipements demande beaucoup de place à l’intérieur (ballon d’eau de stockage, batterie solaire, poêle à bois, …) et de l’espace à l’extérieur (panneaux solaires, éoliennes, récupérateurs d’eaux de pluie, …).

Quelles économies par an pour une maison autosuffisante ? 

 

Les économies réalisées peuvent vite devenir importantes pour un foyer en autonomie électrique et thermique. Et c’est aussi l’un des nombreux avantages espérés d’une autosuffisance énergétique.

Pour mieux comprendre, je prends l’exemple d’une maison de 100 m2 chauffée à l’électricité et qui consomme en moyenne 18 100 kWh. Grâce à votre investissement solaire, vous évitez un coût annuel de 2 700 €, hors prix de l’abonnement.

En ce qui concerne, la consommation d’eau, elle représente 55 m3 par an et pour chaque Français. Le tarif moyen d’1 m3 en France est de 3,98 €. Donc, pour une famille de 4 personnes, l’économie en eau réalisée par une maison autonome est de 875 €, hors prix de l’abonnement.

Vous pouvez vous rendre compte, ainsi, que les diverses installations autonomes nécessaires à une maison passive sont couvertes rapidement.

 

Combien coûte une maison autosuffisante ?

 

Le tarif d’une maison autonome peut être supérieur de 15 % à 20 %, par rapport à un logement traditionnel. Mais vous l’avez compris, une habitation autonome demande plus de matériaux et d’équipements.

Son coût se justifie par :

  • La région (température, ensoleillement) ;
  • Le nombre important de matériaux utilisés (isolants, vitrage, …) ;
  • Les équipements indispensables à l’autonomie (système photovoltaïque, récupérateur d’eaux de pluie, …)

Pour vous aider à estimer une fourchette de prix, j’ai regroupé dans ce tableau le coût moyen d’une maison clé en main, selon la superficie souhaitée.

 

 

Vous pouvez aussi décider de rénover votre habitation et de la transformer en maison autonome.

En résumé, une maison zéro énergie est écologique, saine, confortable et durable. J’espère avoir répondu à toutes vos interrogations.

Besoin de conseils ? Envie d’en savoir plus sur l’énergie solaire ? Contactez-nous.

Cet article a été validé par
Damien
Responsable Technique
LinkedIn
YouTube
YouTube

Damien supervise nos chantiers d'installation depuis plus de 10 ans. Son expertise technique le rend incollable sur toutes les questions qui traitent de la rénovation énergétique (une bonne nouvelle pour notre porte-monnaie).

Ne manquez aucune actualité autour du solaire
Soyez averti des nouveaux produits et des changements d’aides de l’État
Je m’abonne à la newsletter